convertir son homme au libertinage, comment procéder

Retour : Accueil | Forum Libertinage

Toutes vos discussions concernant l'univers et la pratique du libertinage. Pas d'annonces de rencontres svp.
Répondre

Message dim. 16 juin 2019 12:02

Bonjour, j'entretiens une relation à distance depuis 3 ans avec un homme de 5 ans de moins que moi après une douloureuse période de deuil de mon époux ( libertin ). Nous nous voyons que 2/mois a raison de deux à trois jours consécutifs. Je lui ai exprimé tout récemment le besoin de " pimenter notre vie sexuelle" car je ressens de la lassitude dans nos rapports charnels. Il a bien évidemment été atterré par ma demande car il fait partie de ces hommes qui ne jurent que par "la fidélite", il s'est senti humilié de par ses performances d’apollon. Il ne reconnaissait plus cette femme " douce, opiniâtre " dont il est tombé amoureux. Nous en avons discuté longuement avec insistance pour ma part. Je lui ai présenté un couple libertin qui adhère à ces pratique depuis 10 années toujours avec le même enthousiasme ( je précise un couple uni ) qui ont parfaitement répondu à toutes nos questions avec tact. Il a abdiqué par curiosité. Le couple en question nous propose de nous accompagner à une soirée en club et fixe une date. Chou blanc, pourtant je me faisais une joie d'y aller et de redécouvrir ses sensations que j'ai connu d'antan avec mon défunt époux. Mon copain a désisté au dernier moment invoquant des prétextes burlesques. Quelle déception pour moi. Il m'a fait promettre de ne jamais m'aventurer SEULE dans ce club car notre histoire prendrait fin immédiatement. Chose que je respecte car je tiens à notre couple. Notre couple connait au jour d'aujourd'hui un mal être général bien instauré car il ne me fait plus confiance quant à mes sorties qui n'ont aucun lien avec la fréquentation du monde du libertinage.Ai je déclenché une bombe dans notre couple ? nos relations intimes se sont transformées en scène pornographique denuées de caresse et de plaisir pour moi. Comment puis je combler ce vide charnel et le convertir ?

Message mar. 18 juin 2019 08:16

Hello,
ta situation me parait difficile : si ton compagnon a une "culture" qui porte aux nues l'exclusivité, tu auras bien du mal à changer son regard sur le libertinage; on parle là de changer tout son système de valeurs, ça me parait compliqué de le convertir.

A tout le moins peux-tu essayer de comprendre ses réticences, pour essayer de rassurer les insécurités qu'il peut avoir (s'il s'agit d'insécurités, genre peur de te perdre, peur de la comparaison avec d'autres). Et encore, beaucoup de gens ont des complexes / insécurité tellement ancrés que tu peux jamais vraiment les désamorcer.

Et si, plus que d'éventuelles insécurités, il est plus dans le jugement et les valeurs, alors là tu auras du mal à le faire bouger à mon avis.

Si l'on doit raisonner froidement, il semble que vous ne soyez pas compatibles sur le plan sexuel. Personnellement, je pense que la frustration est quelque chose dont on ne peut pas vraiment s'accomoder, sous peine de se rendre malheureux.
Il m'a fait promettre de ne jamais m'aventurer SEULE dans ce club car notre histoire prendrait fin immédiatement.
C'est dommage, et un peu abusif si je peux me permettre. Ton corps et ton temps libre ne lui appartiennent pas, et n'ont rien à voir avec ses craintes et son imaginaire. Qu'il ne soit pas partant, soit, mais de là à te refuser toi de vivre ta sexualité de la manière qui te plaît... D'autant que tu as eu l'honnêteté et le respect de lui parler de tes envies et pratiques passées.

Accessoirement, vous ne vivez pas ensemble et vous voyez peu fréquemment : je ne veux pas tomber dans le jugement facile, mais te mettre en cage alors que 90% du temps tu es seule avec toi-même...

A nouveau, sans vouloir émettre de jugement, j'ai du mal à voir cette relation être épanouissante pour toi (et pour lui, qui doit bien flipper dans son coin, mais ses constructions mentales, c'est son problème à lui).

Tu as peut être déclenché une bombe dans ton couple, mais cette bombe n'aurait pas eu d'impact dans un couple solide et sain, où prévaut la confiance, l'acceptation et l'envie de partage mutuel; ce qui ne me semble pas être le cas ici.

Je suis navré pour toi, j'espère ne pas avoir été trop péremptoire.

Bon courage et tiens nous au courant

Répondre