Autosexualité

Retour : Accueil | Forum Autres pratiques

Pour vos discussions sur les pratiques qui sortent de l'ordinaire. Pas de jugement, pas de tabou.
Répondre

Message mar. 28 mai 2019 12:34

Bonjour.
Nouvelle ici j'avais envie de partager mon expérience et peut être échanger avec des personnes ayant la même tendance car c'est je trouve un sujet plutôt tabou,l'anonymat du net est plus facile pour moi.
J'ai 33 ans et après plusieurs d'années d'incompréhension et d'errance concernant ma sexualité je pense enfin avoir trouvé un terme qui me correspond ! Non pas que je souhaite me mettre dans une case,mais pouvoir mettre des mots sur les choses c'est important.
Désolée si mon texte est un peu long..mais pour comprendre mon parcours c'est plus simple.
J'ai toujours eu une libido débordante depuis l'enfance..en effet j'ai eu une conscience de mon corps assez tôt..cependant j'ai toujours eu du mal à " partager " mon corps..mais je ne me posais pas trop de questions.Je mettais ça sur le compte de la timidité et puis faut dire que dans la société " éducative" ce qui est normal c'est d'avoir une séxualité épanouie avec autrui.
Je m'y suis fait..J'ai rencontré quelqu'un assez tôt,eu un enfant et une sexualité..sauf qu'au fond de moi cela ne me convenait pas..Le sexe me dégoûtait,je me forçais.Et paradoxalement de mon côté j'explorais mon corps comme jamais..j'avais des orgasmes de dingue,je découvrais le pouvoir de mon corps par moi même et j'aimais ça..Bref après des années de vie commune chaotique je me suis retrouvée célibataire à 27 ans et je me suis dit que c'était l'occasion d'explorer ma sexualité avec d'autres partenaires afin de voir si c'était du à mon ex ce blocage sexuel.Eh ben pareil..j'ai eu des amants formidables,beaux,désirables et doués.
Le désir est là..l'excitation aussi et puis paf dès qu'on en vient aux faits je ne ressens plus rien..je m'ennuie et il me tarde que ce soit fini.
Je me sens comme un morceau de viande ( je sais c'est étrange)
Deuxième point important : je ne supporte pas qu'un homme essai d'avoir le contrôle sur mon désir,je ne sais pas pourquoi..vraiment..pourtant dans mon tempérement quotidien je ne suis pas quelqu'un d'autoritaire ou quoi que ce soit.C'est vraiment au niveau intime.
Je précise que je n'ai jamais subit d'abus dans l'enfance ou ce genre de choses qui puissent expliquer mon attitude.
J'ai l'impression que ma vie est un fantasme..Imaginer des choses m'excite..les faire me dégoute.
En fait j'ai découvert que je n'avais du plaisir qu'avec moi même,me regarder,me toucher et découvrir des pratiques seule me conviennent.
Un exemple tout con : je suis très attirée par la sodomie,mais qu'un homme me pénètre ainsi m'est insupportable car je veux être maîtresse de mon corps,du rythme dont il a besoin et le lâcher prise dont j'arrive à faire preuve seule.
Alors j'ai découvert cette pratique seule,j'y prend énormément de plaisir,à chaque fois que j'ai envie de tester de nouvelles choses je ne pense jamais à un partenaire,j'expérimente seule.
Le point positif c'est que je connais mon corps sur le bout des doigts (sans mauvais jeux de mots 😅)
Mais l'idée de connaître mon corps via autrui,je ne supporte pas.
Pour conclure,je dirais que j'ai une sexualité épanouie et active mais uniquement solitaire.
J'aimerai savoir si d'autres personnes sont dans mon cas,hommes ou femmes car malgré le fait que je me sente bien,j'ai du mal à comprendre,psychologiquement,l'origine de tout cela.
Merci à ceux qui auront pris le temps de me lire :)

Message mar. 28 mai 2019 13:16

Bienvenue Inconnue !
Je ne suis pas dans ton cas, mais ton récit est intéressant. C'est sur que la pression sociale fait qu'on peut se sentir mal lorsqu'on ne rentre pas dans les normes (avoir une vie sexuelle, partagée et hétérosexuelle qui plus est !). J'imagine que ce n'est pas facile non plus de rencontrer un partenaire avec lequel tu puisses t'entendre. Si tu souhaites en rencontrer un...
Est-ce que tu as les mêmes réticences avec les contacts physiques non-sexuels (câlins, massage, etc.) ?

Message jeu. 30 mai 2019 08:56

Bonjour ! Et bienvenue ici :)

D'avance pardon si c'est une question bête, mais penses tu avoir les mêmes réticences avec une femme ? Je demande ça, pour écarter un possible blocage inconscient sur les hommes ? (sans jugement que ce soit de ma part)

Et oui, bonne question aussi : les contacts physiques sans sexe te posent ils problème aussi ?

En tout cas merci pour ton témoignage, c'est très intéressant, merci de partager ça avec nous.

Message jeu. 30 mai 2019 23:04

Buzz a écrit :
mar. 28 mai 2019 13:16
Bienvenue Inconnue !
Je ne suis pas dans ton cas, mais ton récit est intéressant. C'est sur que la pression sociale fait qu'on peut se sentir mal lorsqu'on ne rentre pas dans les normes (avoir une vie sexuelle, partagée et hétérosexuelle qui plus est !). J'imagine que ce n'est pas facile non plus de rencontrer un partenaire avec lequel tu puisses t'entendre. Si tu souhaites en rencontrer un...
Est-ce que tu as les mêmes réticences avec les contacts physiques non-sexuels (câlins, massage, etc.) ?
Coucou,merci :)
En effet c'est assez difficile voire impossible pour moi de fréquenter quelqu'un.
Paradoxalement,je suis plutôt tactile,le contact autre ne me dérange pas sauf que souvent la personne veut aller plus loin "oups j'ai glissé " lol et ça gâche tout.

FK (admin) a écrit :
jeu. 30 mai 2019 08:56
Bonjour ! Et bienvenue ici :)

D'avance pardon si c'est une question bête, mais penses tu avoir les mêmes réticences avec une femme ? Je demande ça, pour écarter un possible blocage inconscient sur les hommes ? (sans jugement que ce soit de ma part)

Et oui, bonne question aussi : les contacts physiques sans sexe te posent ils problème aussi ?

En tout cas merci pour ton témoignage, c'est très intéressant, merci de partager ça avec nous.
Bonsoir,merci pour le respect et la tolérance :)
Alors je me suis posée la question..Je pense que je suis bi mais je n'ai jamais essayé ni eu l'occasion :)
Après oui honnêtement je pense que c'est un blocage lié à l'homme,j'ai fais au moins 10 fois le tour de la question mais je n'arrive pas à mettre vraiment le doigt sur mon blocage.
Je crois que j'ai été trop déçue,pas considérée,etc du coup c'est comme une vengeance en quelque sorte de ne laisser personne m'approcher.
Au fond je pense que je suis trop hypersensible en fait,par peur d'être utilisée entre " " je me suis hypercentrée sur moi même et déconnectée des autres,je n'en souffre pas physiologiquement parlant comme je l'ai dit car je me suffit à moi même finalement mais le vide affectif que ça entraîne c'est moins évident..je crois que c'est pour ça que j'avais besoin de poser ça quelque part ^^

Message mer. 5 juin 2019 09:01

Le coeur du problème a vraiment l'air d'être ceci
Je crois que j'ai été trop déçue,pas considérée,etc du coup c'est comme une vengeance en quelque sorte de ne laisser personne m'approcher.
Je parle de "problème" dans la mesure où ton autosexualité limite tes possibilités de fréquenter quelqu'un qui t'aime (et dont l'affection se manifesterait sans doute aussi d'un point de vue sexuel) et que c'est ce à quoi tu sembles aspirer.

C'est sans doute un trauma plus ou moins important que tu pourrais peut-être régler avec un-e professionnelle ?

Message sam. 8 juin 2019 20:21

Coucou.
J'ai pas mal repensé à tout ça et oui je pense que ça vient de " traumatismes ",le refus je pense que c'est ma manière d'imposer les choses et la peur de perdre le contrôle avec un grand sentiment de colère..Comme je disais,la situation me convient mais j'aimerai être plus sereine dans ma tête et dans mon corps,l'idée de consulter n'est pas à exclure du coup.
Après malheureusement pour moi je n'ai pas rencontré des hommes avec beaucoup de valeurs humaines,encore moins capables d'aimer et ça ne facilite pas les choses pour moi ( dans le sens,avoir confiance dans les intentions de quelqu'un).
Peut être que c'est moi suit trop sensible aussi..Ou qui n'attire que des personnes qui entre en résonnance avec mes peurs..je sais pas.
C'est compliqué les relations entre humains quand même 😂
En tout cas merci pour l'écoute.

Répondre