Concours de bite ?

Retour : Accueil | Forum Sexualité & plaisir au masculin

Un forum pour toutes les discussions concernant la sexualité et le plaisir chez l'homme
Répondre

Message sam. 4 mai 2019 06:40

Salut les garçons,

Je me suis toujours demandée s'il s'agissait d'une légende ou de la réalité...
Si ce concours existe, racontez-moi les raisons vous poussant à comparer votre sexe à celui du copain, si l'on peut vraiment être complexé en en voyant une plus grosse, si vous y pensez lors de la rencontre sexuelle avec une nana, si vous avez déjà eu des réflexions désobligeantes sur votre engin, etc...

Honnêteté des réponses souhaitée :)

Message sam. 4 mai 2019 12:50

Oui il existe partout, sous differentes formes. La pression a la virilite est grande.

Mais on s'eloigne.

Quand j'avais 12 ans on m'appelait "queue de daron" a la suite d'une session a se montrer les quequettes. S'ils savaient qu'elle n'a pas grandi a ce point depuis.

La teub c'est un symbole fort et stressant dans l'imaginaire masculin. Faut apprendre a le depasser. Sujet anxiogene, on a toujours peur d'en avoir une trop petite. On a malgre tout des histoires de filles decues par la taille de la bite d'un mec.

Au passage, les gays sont bien plus exigeants que les filles en matiere de taille. Comme si ca suffisait...

Message sam. 4 mai 2019 14:01

J'ai pas souvenir d'un quelconque épisode dans ma jeunesse où on aurait comparé les tailles; par contre dans les 11 12 ans, on avait un pote qui était en avance sur les autres, qui impressionnait dans les vestiaires (on se baladait pas à poil mais je sais plus pourquoi, il l'avait dégainée).

Après, en vieillissant, y'a ceux qui n'ont pas de souci à se balader à poil (dans les vestiaires, toujours), et ceux qui se sentent en infériorité ou plus pudiques, qui n'ont pas envie qu'elle soit vue / regardée.

Mais de concours à proprement parler, non, pas vraiment. Tout au plus une vague insécurité dans certains contextes ?

Après, pour ceux pour qui la taille est un complexe, j'imagine que c'est encore très différent, plus pesant.


Par contre, personnellement, vis à vis des filles, aucune anxiété; je sais qu'elle déçoit pas et qu'elle fait le boulot :)
Si pression il y a, c'est en terme de performance, par la suite.

Message dim. 5 mai 2019 10:34

Outre les vestiaires pointés par FK, il y a certaines traditions dans certains sports collectifs qui s'apparentent à ça.

Dans ma jeunesse, certains mecs un peu plus âgés mais dans les mêmes classes aimaient bien faire les malins par rapport en montrant aux autres qu'ils devenaient des hommes en montrant leurs poils.
Il n'y en a jamais qu'un qui ait vraiment proposé un vrai concours de bites, mais tout le monde l'a regardé bizarrement.

Après, le concours est souvent le fait des nanas elles-mêmes, qui aiment bien mentionner qu'on a une queue plus grosse que celles des amants précédents pour accompagner le "t'es un très bon/mon meilleur coup" (et quand je dis ça, je parle pas nécessairement de moi, j'essaie pas de faire de la suggestion pas fine, je peux aussi parler de choses entendues de potes. C'est ultra répandu. Tous les journaux ici doivent citer un moment où une nana dit ça).
Genre pour flatter. Je ne sais pas qu'elle est la part de véracité là dedans, et je m'en fous, en fait.
C'est un peu une phrase automatique pour moi, de la même manière que tu dis pas abruptement à une nana qu'elle suce très mal si elle te plaît par ailleurs et qu'elle est une bonne partenaire au lit par ailleurs.

Enfin, il y a le fait de regarder les stats. Forcément biaisées, quand déclaratives. Les études les plus sérieuses sont celles qui font des mesures objectives. Elles donnent des chiffres qui sont souvent débattus sur des forums, je pense que c'est plausible et que ça explique pas mal de choses: si la moyenne est vraiment à 13cm, le fait de voir des 20cm plus dans le porno doit complexer pas mal de gens. La plupart des nanas que j'ai connues confirment aussi que la moyenne est dans les 12-15, et les avis sont très partagés entre celles qui disent que ça suffit, et celles qui pensent que c'est clairement insuffisant.

Quelle que soit la vérité, en dessous de 20cm, 13 ou 15 ou 18 ou autres, la différence compte peu, le vagin est souvent assez extensible (même si c'est pas immédiat et que ça prend un peu de temps pour la nana), et c'est souvent plus la largeur qui compte plus facilement d'après ce que j'ai pu lire et les retours que j'ai (genre là, un centimètre ça fait une forte différence).

Après, ce dire que ça ne suffit pas, c'est un peu se voiler la face. Pour la plupart des femmes, la seule sensation d'être "remplie" est très pourvoyeuse de plaisir. La manière de faire et le rythme compte, mais toutes choses égales par ailleurs, il y a quand même un bénéfice certain à être équipé correctement.

Message dim. 5 mai 2019 12:10

Etre equipe correctement ca veut simplement dire "pas trop petit" en fait.

N'oublions pas un detail con : la largeur du vagin, qui va lui aussi jouer sur les sensations de l'homme comme de la femme.

Mais clairement, les hommes sont obsedes par la taille de leur penis, et c'est parce qu'on se met une pression de fou par rapport a ca (qui devient une pression de performance passe une certaine comprehension de "c'est pas la taille qui compte")

On parle de masculinite toxique?

Message dim. 5 mai 2019 12:50

Dans le kama sutra (je crois), il est question de lapins, de cerfs et d'éléphants : pour dire que hommes comme femmes n'ont pas la même largeur.

Message dim. 5 mai 2019 13:41

Owen a écrit :
dim. 5 mai 2019 12:10
Etre equipe correctement ca veut simplement dire "pas trop petit" en fait.
Est ce que j'ai dit le contraire?
Les témoignages que j'ai, par contre, disent que "trop petit", ça peut être la moyenne. Faut l'accepter. 13 cm de moyenne, c'est pas exactement impressionnant. Je peux comprendre que la plupart des nanas soient pas transportées. Les filles ici pourront nous dire plus, si c'est vraiment ce qui leur semble être moyen et si c'est satisfaisant.
N'oublions pas un detail con : la largeur du vagin, qui va lui aussi jouer sur les sensations de l'homme comme de la femme.
Oui, c'est exactement ce que je disais au dessus.
Ghost cite d'ailleurs un élément bien connu.

La taille compte, cependant, évidemment. C'est seulement pas aussi important, y a beaucoup de masturbation mentale à ce sujet.
On parle de masculinite toxique?
Non, parce que ce n'est pas le sujet

Message dim. 5 mai 2019 14:32

Jamais comparé ma bite.
La plupart des filles à qui j'ai parlé semblent aimer les gros engins. Paradoxalement, j'ai déjà discuté avec un mec franchement au-dessus de la moyenne, ça lui pourrissait la vie. Sodomie impossible, rapports douloureux pour la fille, fellation presque impossible... et érections bien souvent molles sans viagra car apparemment qu'importe la taille de la verge le volume sanguin qui y est pompé est toujours plus ou moins le même en rapport au PDC.

Comme quoi...

Message dim. 5 mai 2019 18:37

J'avais un ami qui était très bien monté comme on dit dans le porno. Une de ses ex qui était aussi une des miennes avait mesuré sa bite parce qu'elle n'y croyait pas. Du genre 22 cm de long et autant de circonférence. Le mec commandait ses capotes spécialement. Il était partagé. D'un côté, ça lui attirait pas mal de nanas qui comprenaient qu'il était content de les voir, de l'autre effectivement pour beaucoup de nanas ça rendait beaucoup d'actes compliqués. Pas impossibles, mais pas fluides. Pour celles qui pouvaient accueillir la bête, apparemment les sensations étaient inégalables. Il avait pas mal de succès dans le milieu libertin, avec pas mal de nanas dans les soirées là pour la performance.
Par contre sa frustration était sur la fellation, parce que beaucoup de nanas fatiguaient facilement à se décrocher ainsi la machoire.

Message lun. 6 mai 2019 07:25

Merci pour vos réponses :)

Pour moi, la largeur prime sur la longueur au niveau sensations.
Ah et ma seule expérience avec un mec à + de 20 cm est oubliable tant je me suis usée la bouche lors d'une fellation et le pire, sans grand résultat.

Message lun. 6 mai 2019 16:03

Compliqué comme sujet.

Je dirais que d'après mon expérience, c'est un sujet sensible quand on est jeune, et que l'expérience sexuelle vient effacer petit à petit.
Je m'explique.

Avant 22 ou 23 ans, c'était source d'inquiétudes, de moqueries, d'attention entre mecs, syndrome vestiaire de foot.
Après : bah les mecs commencent à en rigoler, y compris ceux qui en ont une petite, à l'assumer publiquement et ce d'autant plus facilement qu'ils ont eu pas mal d'expériences sexuelles...

Par contre c'est un sujet compliqué si les nanas ne sont pas passées par là pour rassurer pour les mecs qui n'ont pas trop d'expérience.
Oui pour moi, la virilité est encore bien sise dans nos bites et nos aptitudes à nous en servir.
Elle n'était pas belle, elle était pire.

Répondre