Conseils séduction

Les principales idées reçues sur la séduction qui vous empêchent de progresser

Les préjugés, c'est souvent ce qui nous empêche le plus de progresser

Dans cet article, attaquons-nous aux principales idées reçues sur la séduction.

Ces idées reçues, souvent le fruit de la rancœur, de la jalousie, voire d’une certaine haine de ceux qui plaisent,  obscurcissent le jugement et empêchent d’avancer et de progresser.

Se débarrasser de ses idées reçues est la première étape de celui qui veut mieux comprendre la séduction et prendre sa vie amoureuse en mains.

Cela permet d’ouvrir les yeux et de voir toutes les choses qu’on ne soupçonnait pas : cela permet une plus grande curiosité intellectuelle… et une meilleure compréhension des choses.

Idée reçue n°1 : « Séduire, c’est pervers : c’est mentir et manipuler l’autre »

Si vous pensez cela, vous avez une idée fausse de ce qu’est la séduction.

Non, la séduction, ce n’est pas mentir et manipuler l’autre dans le but de lui faire faire des choses qu’il ou elle ne veut pas (ou en tout cas, ça ne devrait pas, et si ça l’est, c’est le résultat d’une personnalité malade).

La séduction est un jeu qui se joue à deux, c’est l’art d’être agréable à l’autre et d’attirer son intérêt et son affection.

Séduire, ce n’est pas manipuler, c’est savoir mettre en valeur sa personnalité, c’est communiquer efficacement et faire en sorte de mieux connaître l’autre… et de lui donner envie de mieux vous connaître.

Évidemment, il existe des gens qui utilisent leur charisme, leur charme et leur potentiel de séduction pour influencer les autres et leur faire faire des choses dans leur seul intérêt : mais ce n’est pas votre cas, n’est-ce pas ? Ce n’est pas le cas de 99% des gens qui fréquentent ce site non plus, je vous rassure.

La séduction est un outil. Mise dans les mains d’un individu malveillant, cela lui permettra de faire du mal.

Mais dans les mains d’une personne normale et équilibrée, il ne peut en ressortir que du bon : des relations plus riches et intéressantes, une meilleure satisfaction dans votre vie relationnelle et sentimentale, ainsi que pour ceux et celles que vous rencontrez. Personne n’aura à s’en plaindre.

Idée reçue n°2 : « Vouloir apprendre à séduire, c’est réservé aux losers et aux inadaptés sociaux »

Cette vision des choses est très simpliste, pas très ouverte d’esprit, et évidemment complètement fausse.

Personne ne nait « à l’aise avec les autres ».

Le sens de la séduction, le sens de la psychologie, le fait d’être à l’aise en public ou en situation d’intimité… ne sont pas des choses innées !

Les gens qui veulent apprendre à séduire sont des gens qui veulent apprendre à mieux communiquer, à mieux mettre en valeur leur personnalité, et à mieux comprendre les autres.

Très souvent, ce sont des gens très diplômés, très éduqués, qui ont passé tellement de temps dans leurs études qu’ils ont un peu perdu l’habitude d’être avec les autres.

Le fait de vouloir apprendre à séduire ne fait donc pas du tout de vous un looser ou un inadapté : cela fait de vous quelqu’un qui veut s’améliorer – et ça me paraît être une ambition très positive.

Idée reçue n°3 : « La séduction est un feeling, on ne peut pas apprendre à séduire »

Ca, c’est vrai… ou en tout cas, en partie.

Très simplement, considérez que la séduction est un Art.

Comme pour tous les Arts (le dessin ou la peinture par exemple), il faut d’abord étudier la théorie, puis s’entraîner à reproduire les gestes techniques de base, avant de pouvoir laisser s’exprimer votre créativité.

En séduction, c’est pareil : vous devez comprendre les rouages et la théorie de la séduction (cette théorie existe, la séduction est une science humaine, les rouages en ont parfaitement été identifiés et décrits) ; puis vous devez apprendre les bases, avant de laisser plus de place à votre feeling et à votre instinct. Tous les grands séducteurs, célèbres ou inconnus, en sont passés par là.

Donc oui, on peut apprendre à séduire, et c’est même un net avantage d’apprendre et de comprendre le fonctionnement de la séduction, par rapport à quelqu’un qui se contenterait d’apprendre uniquement avec ses expériences.

En plus de pratiquer sur le terrain et de construire votre feeling, vous aurez la compréhension fine et la lecture lucide des situations que l’autre n’aura pas… ou pas aussi nettement que vous.

Idée reçue n°4 : « Je ne veux pas apprendre à séduire, je veux que mes rencontres restent magiques »

Le fait d’apprendre à séduire n’enlève rien à la magie des rencontres : cela vous permettra juste de pouvoir être un peu plus préparé lorsque vous rencontrez une fille qui vous plaît.

Car il faut le reconnaître : rien de plus rageant que rencontrer la fille parfaite, et de ne pas savoir susciter son intérêt.

Mieux comprendre la séduction devrait vous faciliter les choses avec les filles que vous appréciez car vous aurez de meilleurs réflexes et vous éviterez mieux les embûches; mais ne craignez rien : on ne parle pas de mécanique, ou d’automatiser vos rencontres, bien au contraire.

La plupart du temps, les rencontres « magiques » dont vous ou elle vous souviendrez, sont les rencontres où vous avez fait un bon boulot en termes de séduction.

Alors pourquoi ne pas vouloir apprendre et comprendre ce qui fait qu’une rencontre est magique ?

Idée reçue n°5 : « Je ne veux pas me transformer en gros connard juste pour plaire aux femmes »

Cela tombe bien : ce n’est pas le but.

Pour apprendre à séduire, nul besoin de vous transformer en Mister Gros con : à la place, vous allez développer (et non pas transformer !) votre personnalité, pour rester vous-même, tout en accentuant vos qualités et en diminuant vos petits défauts (on en a tous !).

L’idée est donc d’améliorer vos faiblesses, de renforcer vos qualités… mais surtout pas de vous transformer pour jouer un rôle !

D’ailleurs, l’idée comme quoi il faudrait être un salaud pour plaire aux femmes (et que les femmes préfèrent les salauds) est une énorme idée reçue dont il vous faut vous débarrasser le plus vite possible.

En réalité, les femmes n’aiment pas les salauds (évidemment). Elles préfèrent les mecs intéressants, dynamiques, avec lesquels elles s’amusent (elles préfèrent ces mecs-là aux mecs mous et chiants).

Normal. Le problème, c’est que ces mecs là sont souvent de vraies piles électriques, hyperactifs et drogués à l’adrénaline et aux rencontres, et qui ne font pas toujours très attention à la sensibilité des femmes qu’ils rencontrent… et qui finissent souvent par les blesser.

Il ne tient qu’à vous pour ne pas tomber dans ce travers, et devenir ce mec intéressant et amusant auquel s’intéressent les femmes, sans pour autant devenir insensible et égoïste.

Idée reçue n°6 : « Apprendre à séduire, ça ne sert qu’à rencontrer des filles superficielles car seules les filles superficielles se font avoir par les techniques de séduction »

D’abord, il ne s’agit absolument pas « d’avoir » les filles avec des « techniques de séduction », mais bel et bien de vous aider à faire de belles rencontres.

Et puis, dans la vie, on rencontre les gens qu’on mérite ! Ne dit-on pas « qui se ressemble s’assemble » ?

Si vous développez votre personnalité en même temps que vous apprenez à séduire, il n’y a aucune raison pour que vous ne rencontriez pas des filles très intéressantes, à la hauteur de vos ambitions.

Par ailleurs, il ne s’agit pas d’apprendre des « techniques de séduction », mais un « savoir être » qui vous aidera à mieux mettre en valeur votre personnalité, et à mieux être apprécié des femmes que vous rencontrez.

Et je vous garantis que toutes les femmes apprécient les gentlemen intéressants, amusants et avec qui elles passent de bons moments – et pas seulement les femmes superficielles.

Idée reçue n°7 : « Pour séduire, il suffit de rester soi-même »

Entendons-nous bien : vous intéresser à la séduction ne transformera pas votre personnalité. Vous ne vous métamorphoserez pas en un personnage fictif qui n’a rien à voir avec qui vous êtes.

Au lieu de ça, vous ferez un travail d’introspection pour améliorer vos qualités, et apprendre à mieux vous connaître, vous réfléchirez à vos objectifs, vous apprendrez à mieux connaître le fonctionnement des autres : vous intéresser à la séduction fera de vous quelqu’un de plus humain et de plus empathique…

Et puis bien souvent « Je préfère rester moi-même » est une grosse excuse facile pour ne pas se remettre en question, et pour ne pas avoir à se regarder dans la glace, pour se voiler la face et ne pas reconnaître le fait qu’on se laisse aller ou qu’on se trompe.

Si tel est vôtre cas, et que vous êtes OK avec ça, tant mieux pour vous. Mais j’ai tendance à croire, si vous avez lu cet article jusqu’ici, que vous êtes plutôt du genre à vouloir progresser dans la vie, et c’est tant mieux.

Idée reçue n°8 : « Si une femme n’est pas intéressée, elle n’est pas intéressée, rien ne sert d’insister »

Si une femme n’est pas intéressée, cela veut dire que vous n’avez pas encore réussi à l’intéresser. Évidemment, le but n’est pas de la harceler, mais si une femme vous intéresse, vous devriez vous donner les moyens de lui donner envie de mieux vous connaître.

C’est précisément en cela qu’apprendre à séduire peut vous aider : l’art de la séduction peut vous permettre à faire changer d’avis une femme à votre sujet, à lui donner envie de mieux vous connaître alors qu’elle n’était pas intéressée au début… tout cela, sans l’importuner.

Il serait vraiment dommage de faire preuve de trop de fatalisme et de défaitisme et de vous dire « si elle n’est pas intéressée, on n’est pas faits pour se rencontrer », car la plupart des belles histoires demandent un petit coup de pouce pour démarrer.

Encore une fois : oubliez toute notion de hasard, de « Destin », de main divine plaçant l’élue de votre cœur sur votre chemin. Les belles rencontres, ce sera à vous d’aller les provoquer.

Si vous comptez sur une espèce de jackpot cosmique pour rencontrer la ou les femmes de votre vie, vous risquez d’être méchamment déçu… ou de vous priver de 99% des belles rencontres que vous auriez pu avoir et faire en vous sortant les doigts du cul.

Après, à vous de faire preuve de bon sens et de savoir-vivre, en parvenant à éveiller son intérêt sans l’importuner : les dragueurs et séducteurs lourds seront perçus comme tels; ceux qui draguent et séduisent avec élégance et habileté seront appréciés et marqueront ses souvenirs.

Idée reçue n°9 : « De toutes façons, la séduction c’est bidon ; c’est juste une question de feeling physique ».

(l’argument préféré des aigris)

Ah bon. Donc d’après vous, tous les gens au physique banal, voire disgracieux, sont condamnés à la solitude ?

C’est évidemment une énorme idée reçue. Le physique aide à forger la première impression, à créer l’intérêt initial, au tout début de la rencontre… mais très vite, la personnalité prend le dessus et votre image (ce que vous dégagez) remplace votre simple physique.

J’ai un pote très moche (Fabien, si tu me lis…) qui séduit des filles à la pelle (et les filles l’adorent !) juste parce qu’il a un charisme et un bagout phénoménaux.

Et quand on demande aux filles qui le connaissent comment elles le trouvent ? Elles répondent « Il dégage un truc formidable » ou « Il est super attirant » … jamais « Il est moche ».

Donc non, désolé, l’excuse « Pour séduire il faut être beau gosse », ça ne passe pas, désolé.

Idée reçue n°10 : « Les femmes, ce qui les intéresse c’est le fric »

(le deuxième argument préféré des aigris)

Là encore, énorme idée reçue, plus répandue qu’on ne le croît. Évidemment il y a des femmes qui courent après les mecs riches – mais elles, vous ne les rencontrerez jamais (à moins que vous soyez riche vous-même, auquel cas : fuyez les).

Si c’était vrai, les mecs aux revenus moyens, voire modestes, voire très bas crèveraient tous de solitude, et ce n’est évidemment pas le cas.

C’est comme partout : il y a des gens vénaux, intéressés, et il y a des gens honnêtes, sincères, avec de vraies valeurs morales, et qui peuvent s’intéresser à vous pour vos qualités.

Clairement, avoir de l’argent, ça aide, car ça permet d’avoir une vie plus riche et plus intéressante ; mais ça ne fait pas tout. Il y a des tas de gens riches et super malheureux dans leur vie amoureuse.

Apprenez à mettre en avant vos qualités, intéressez vous à la séduction, et riche ou pas riche, vous vous donnerez les moyens d’avoir une vie sentimentale et relationnelle bien plus intéressantes.

Idée reçue n°11 : « Pas besoin d’apprendre à séduire : rencontrer une femme est à la porté de tout le monde »

Ca, c’est vrai. N’importe quel imbécile peut rencontrer une femme et se mettre en couple avec elle. Là où ça devient plus compliqué, c’est lorsque vous avez un peu d’ambition personnelle et un peu d’amour propre, et que vous souhaitez non pas rencontrer « une femme », mais « une femme qui vous plaise et qui vous rende heureux ».

Et là, le pourcentage de mecs capables de rencontrer ET de conquérir la femme de leur rêve chute de manière dramatique.

Apprendre à séduire vous permettra non pas de vous coller avec la première venue qui veut bien de vous, mais de vous forger la vie amoureuse dont vous avez envie.

Si vous voulez rencontrer et conquérir la femme de vos rêves, vous aurez bien plus de chances si vous vous êtes intéressé à l’art de la séduction. Si vous voulez chopper plus de femmes que Mick Jaeger (bon courage, prenez des vitamines), là aussi ça aide si vous vous intéressez un peu aux rouages de la séduction.

C’est bien d’avoir la foi, mais celui qui remet son destin au hasard a intérêt à ne pas être trop exigeant.

Le mot de la fin

Je pense avoir fait le tour des principales idées reçues sur la séduction. En tout cas, j’y ai mis celles qui reviennent le plus fréquemment dans la bouche des gens qui débutent sur le forum.

Si vous pensez que j’ai oublié des trucs, n’hésitez pas à me le signaler dans les commentaires. Et si vous avez trouvé cet article utile ou intéressant, cliquez sur « J’aime » et faites le tourner sur les réseaux sociaux pour le partager !

Voilà, je pense avoir fait le tour des principales idées reçus et objections fréquentes que les gens peuvent avoir envers la séduction et le fait de vouloir apprendre à séduire.

Et vous ?

Quels sont les blocages que vous avez constatés chez vos proches ? Il est fréquent de constater chez ses amis les idées reçues et blocages qu’ils peuvent avoir sur les rencontres et les relations hommes / femmes. En avez-vous vu que j’ai oublié de lister ici ?

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.