Ça peut servir

Le guide anti-connasses – ou comment ne plus se laisser piéger par les manipulatrices et les égoïstes

Par Lula

Comme certains hommes, certaines femmes sont toxiques et manipulatrices. Petit article pour apprendre à repérer et à se protéger des connasses (les vraies).

  • Par
  • Le
  • 27 comm.
  • 171 partages
  • vu 206 452 fois

« Les généralités sont la raison des sots » dit le dicton (et il a bien raison).

Et certains hommes sont vite tentés d’en faire sur les  femmes qu’ils rencontrent : « toutes des salopes », « on trouve plus de filles sérieuses », « y’a que l’argent qui les intéresse », « elles vous trompent dès que vous avez le dos tourné », « elles jouent avec vos sentiments pour avoir ce qu’elles veulent »

Généralités de sots, mais qui reposent quand même sur un fond de vérité.

La vérité, c’est que oui, de la même façon que certains mecs sont de parfaits égoïstes, immatures et manipulateurs, certaines filles se révèlent être de parfaites connasses.

Je reçois régulièrement des messages de lecteurs/ auditeurs qui m’exposent leur cas, et il n’est pas rare que leurs messages ressemblent à ça :

« Chère Lula, je suis avec ma copine depuis 4/6/10 mois et j’ai besoin d’un conseil : J’ai découvert le mois dernier qu’elle m’avait trompé à plusieurs reprises/ Elle m’a largué par SMS sous le prétexte qu’elle s’ennuyait avec moi/ Ma copine à la fâcheuse tendance à draguer tout ce qui porte un pantalon en soirée, que je sois là ou non. Comment faire pour qu’elle arrête de me prendre pour un paillasson? »

Tomber sur une fille immature, égoïste ou manipulatrice, ça peut arriver. Par définition, les gens ont leurs défauts et leurs faiblesses : et aussi bien chez les hommes que chez les femmes, on trouve des gens malsains, voire carrément toxiques.

A côté de ça, certains semblent abonnés aux relations foireuses avec de telles personnes. Comme s’ils se faisaient piéger à chaque fois par la connassitude, sans parvenir à la repérer à temps. Ou comme si, d’une certaine manière, ils aimaient ça.

Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut passer en mode « toutes des connasses ».

Juste, il faut apprendre à mieux filtrer.

Dans cet article, on va donc voir comment mieux repérer les signes qui trahissent les connasses – et d’une manière générale, toutes ces filles qu’il vaut mieux éviter.

Étape 1 : Repérer la connasse

Une connasse est une femme qui fait délibérément passer ses intérêts personnels avant votre bien-être, sans se préoccuper du mal qu’elle peut vous causer.

Autrement dit : elle n’a que peu de respect et de considération pour vous, et ne se soucie absolument pas de votre ressenti et des cicatrices qu’elle pourrait laisser.

Ceci dit, il peut arriver à tout le monde d’être maladroit ou insensible, sans se rendre coupable de toxicité, d’égoïsme ou de manipulation.

En fait, on est tous plus ou moins manipulateurs dans nos relations aux autres – à des degrés variés. En effet, la connassitude peut prendre plusieurs formes et atteindre différents degrés.

  • La connasse mimi : elle use de son charme pour vous faire un petit caprice (« Petit », j’insiste. On  parle d’une glace ou d’un ciné) : rien de très grave, ça peut même faire partie de son charme, tant qu’elle n’en joue pas sciemment.
  • La connasse amateure : Elle manie la mauvaise foi comme vous la manette de PS3, et joue sur vos nerfs pour obtenir ce qu’elle veut : déjà moins cool, attention
  • La connasse force 10 : Elle ment, ou vous cache des  trucs dont elle sait pertinemment qu’elle devrait vous le dire (ne pas tout dire à l’autre est OK, sauf les trucs importants). Elle cherche à vous contrôler et à ce que vous fassiez ce que ELLE a décidé – et pour ça, elle n’hésite pas à vous mettre des coups de pression.
  • La connasse force 100 : quel que soit l’embrouille, ce sera toujours votre faute, elle ne reconnaît jamais sa part de responsabilité, et s’efforcera de vous faire culpabiliser afin de vous plier à sa volonté, et se préoccupe avant tout de SON confort (et tant pis pour vous si vous morflez). Sautes d’humeur à gogo, mépris latent… Elle a besoin d’assurer son emprise sur vous, et sa tactique pour y parvenir, c’est de vous soumettre avec son sale caractère. Attention, grosse connasse spotted.
  • La connasse force 1000 : un mélange des précédentes, en plus méchant. Elle souffle le chaud et le froid, invoque des dizaines d’excuses pour prendre ses distances avec vous, revient vers vous dès qu’elle se sent seule et / ou qu’elle a besoin d’attention, d’aide ou d’argent, joue sur vos sentiments et vos angoisses pour mieux vous manipuler. Violence verbale voire physique, elle vous fait payer mille fois la moindre de vos erreurs : attention, danger (pour de vrai).
  • La connasse over 9000 : là, on est sur de la perverse narcissique de compétition (c’est rare, mais ça arrive). Elle vous ment, vous rabaisse, vous culpabilise, vous utilise, elle vous isole et se met vos proches dans la poche pour mieux vous priver de toute solution de repli. Elle en arrivera à vous faire croire que c’est VOUS, le problème, et petit à petit, elle vous fait rentrer dans la tête que vous êtes un minable et un moins que rien. Elle ronge votre amour propre jusqu’à ce que vous ne soyez plus qu’une loque. Là, vous êtes tombé sur un véritable vampire. Fuyez, coupez les ponts à 100%, ne répondez pas à ses provocations (elle essaiera de vous empêcher de vous enfuir) et protégez-vous en mettant de la distance : il n’y a rien d’autre à faire.

Mieux vaut prévenir que guérir

Le mieux pour se protéger des connasses et des dégâts qu’elles peuvent faire à votre amour-propre, c’est encore d’apprendre à les repérer, pour mieux les éviter.

Du coup, les signes auxquels il faut être attentif pour spotter une potentielle fille malsaine :

  • Si elle prend trop de libertés avec la vérité, mauvaise foi : méfiance
  • Les sautes d’humeur trop fréquentes : méfiance
  • Si elle a des relations compliquées avec tous ses proches : c’est peut être pas sa faute, mais méfiance
  • Si elle se montre incapable de remise en question, et qu’elle évite les mises à plat, ou qu’elle déclenche des mélodrames pour faire diversion : méfiance
  • Si elle est adepte du chantage affectif / émotionnel (caprices, chantages, bouderies à répétition pour des conneries), si elle joue trop avec vos sentiments, souffle le chaud et le froid : méfiance. Notamment, grand classique, elle met en scène sa vulnérabilité / sa fragilité pour vous attendrir et abaisser vos défenses

Reste que spotter les connasses n’est pas tout : certaines personnes peuvent développer une personnalité abusive au contact d’une autre, lorsqu’elles sentent que l’autre a du mal à se faire respecter.

C’est pourquoi il est important de savoir s’affirmer, et notamment, d’apprendre à dire « non » et « merde ».

S’affirmer, apprendre à dire non et à se faire respecter

Les femmes (et, plus généralement : les gens) vous traitent de la façon dont vous les laissez vous traiter.

De simples petites vannes sympathiques peuvent vite escalader et devenir un vrai harcèlement brutal ; et la violence d’abord verbale peut devenir physique – quel que soit le milieu (la violence existe dans tous les milieux, des plus défavorisés au plus privilégiés, le secret y est juste mieux gardé).

Et une fille exquise et géniale en société peut devenir toxique à votre contact, avec le temps – mais aussi parce que le bourreau caché en elle décèle des failles en vous, et se réveille pour les exploiter.

… si vous ne posez pas de limites, la connasse n’en aura aucune.

La meilleure façon de faire ?

Quand elle fait un truc qui vous heurte, qui vous met mal à l’aise, ou qui ne vous paraît pas acceptable : dites-le lui. Calmement, sans vous énerver ou chercher à la culpabiliser, mais dites lui que ça ne vous va pas.

Posez des limites. Ne devenez pas un tyran pour autant, et faites attention à ne pas vouloir à votre tour la contrôler à l’excès, mais posez les limites importantes, en signalant quand elle dépasse les bornes.

Pas de jugement, pas d’embrouilles : juste, fuyez (vite)

On a parlé de « connasses » pendant tout l’article, mais la réalité des choses est plus complexe :

  • Déjà, il ne faut pas voir des manipulateurs / manipulatrices partout : vouloir influencer l’autre, c’est normal, ça fait partie des relations humaines. Tant que ça ne se fait pas au détriment de l’autre, c’est ok
  • Souvent les toxiques (femmes ou hommes) sont des gens avec de grosses difficultés relationnelles et de personnalité, et tout n’est pas de leur faute.

Si leur comportement est globalement malsain et destructeur, gardez à l’esprit qu’ils en souffrent aussi.

Reste que ce n’est pas à vous d’en subir les conséquences ; et plus important encore : ce n’est pas à vous d’essayer de les  faire changer.

Beaucoup trouvent l’idée de « chevalier blanc » ou de « confident qui encaisse pour aider la fille » très romantique : dans les faits, en général, ces mêmes mecs reviennent sur FTS pour témoigner de l’enfer qu’ils ont vécu, et de comment la personne qu’ils voulaient aider leur a petit à petit rongé la tête.

On ne peut pas aider ces gens, parce que c’est leur mode de fonctionnement, et à leurs yeux, ils n’ont pas de problème. Pire, chez les plus pervers, ils verront votre patience et votre écoute comme une faille et une preuve de faiblesse, et risquent de jouer là dessus pour mieux vous contrôler.

De même, résistez à l’envie de vouloir les clasher : ça leur donnerait encore plus d’emprise sur vous.

Préférez la solution la plus intelligente : la fuite. Si l’autre ne vous respecte pas, inutile de déclencher une 3e guerre mondiale (qui, comme tout conflit, vous « enchaînerait » encore un peu plus  à l’autre) : mieux vaut prendre vos distances, voire, fuir à toutes jambes si vous êtes tombé sur un vampire.

Choisissez de vous respecter

C’est généralement le manque de confiance ou d’estime de soi qui nous pousse dans les bras d’une personne qui nous maltraite, et c’est le même manque de confiance en soi qui nous pousse à y rester : beaucoup préfèrent être mal accompagnés, que seuls.

La solitude nous semble un fardeau plus lourd qu’une petite amie destructrice.

Pourtant, aucune raison de craindre le célibat, surtout s’il est synonyme de liberté et de bien-être retrouvés.

Le célibat est un excellent pont vers une nouvelle relation plus épanouissante : il faut avoir quitté bien des connasses pour trouver la fille équilibrée, et dont les qualités, défauts et la vision du monde s’accordera parfaitement aux vôtres.

Et vous, déjà tombés sur des filles toxiques ? Comment avez vous vécu cette situation ?

Par Lula

Auteur et chroniqueuse radio (tous les matins sur VivreFM avec "2 min pour séduire", une chronique sur l’amour, la sexualité et la séduction), Lula partage ses réflexions sur les règles pas toujours très claires des rencontres, du flirt et de la séduction

Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Pour que cet espace de discussion reste agréable et intéressant, nous nous réservons le droit de refuser / supprimer tout commentaire agressif, discourtois, désagréable ou non constructif. Mais bon, comme on est tous polis et bien élevés, tout devrait bien se passer :)

  • winstone231

    Article intéressant Lula. Je crois bien que je suis tombé sur une de
    ces filles il n’y a pas longtemps, gros coups de cœur pour moi en plus.
    Haaa la mise en scène de la vulnérabilité! Sa spécialité…

    Bref
    après mettre bien fait sucer (et pas dans le sens plaisant du terme,
    lol) pendant 4 mois j’ai fini par prendre mes distances, prendre plus de
    temps pour mes amis, et aller vers des filles qui m’apportent, elles,
    quelques chose.
    bref comme disais je ne sais pas qui : « Je m’attache
    vite, c’est mon défaut. Mais je peut t’oublier encore plus vite, c’est
    ma qualité ».

    PS : Pourquoi Keira Knihtley en couverture au fait?

  • Alex Tessereau

    Puis-je savoir qui est la demoiselle en photo ?

  • winstone231

    C’est Keira Knightley Alex…

  • adora43

    Une collègue de travail ressemble trait pour trait au profil de la connasse 900, égocentrique, problèmes familiaux et relationnels, puérile, très « fragile et sensible », toujours malheureuse a cause des autres, problème d’argent (mais on mène la grande vie : dépense a tout va, sorties, fringues, estheticienne,…) mais pas fichu de mettre suffisamment de coter pour payer les factures…

  • http://www.frenchtouchseduction.com/ FK

    Salut Alex, c’est Keira Knightley :)

  • http://www.frenchtouchseduction.com/ FK

    Hey ! Merci pour ton commentaire :)
    A vrai dire, pour Keira, aucune raison particulière, j’ai juste trouvé que la photo illustrait bien l’article :)

  • http://www.frenchtouchseduction.com/ FK

    Hello ! Si elle ne cherche pas à manipuler les autres, c’est peut être juste une personne immature et mal dans sa peau… mais attention tout de même :)

  • Alex Tessereau

    Merci

  • Nayaa Hariyama

    Je sais pas pourquoi mais j’ai l’impression d’être une vrai connasse :D ! Pourtant je suis avec mon copain depuis 5 ans, j’ai jamais été infidèle.. Par contre lui. Bon s’était une fois :3… Il ne faut pas se méfier de toutes ces filles soit disant connasse.. Elles peuvent être profondément amoureuse (je parle bien de celles qui ne trompe pas leur copain), et ne pas le faire exprès. Personnellement vivant depuis pratiquement 2 ans avec mon bonhomme et comme nous somme pas riche comme crésus, j’use de mon charme pour qu’on puisse aller au cinéma ou pour qu’il m’achète une gaufre ou une glace.. Mais ça c’est plus fort que moi je me sens dans l’obligation d’être ainsi.. Mais il ne refuse jamais :3.. Même si il grogne dès fois. Après comportement bipolaire ? beaucoup de fille l’ont. Moi je le suis parce que je réfléchie trop mais dans ce genre de situation je ne ferais pas culpabiliser mon copain. Sauf si il est vraiment en tord et qu’on a passé plus d’un mois a batailler pour savoir sur qui va tomber la faute ^^.. et ce n’est pas pour autant qu’on ne s’aime pas et qu’on ne s’épaule pas tous les jours. Avant je n’ai jamais été ainsi sauf que depuis qu’il est rentré dans ma vie je me sens dans l’obligation de réagir comme ça..
    Donc bon.. Je m’étendrais pas plus, mais avant de fuir les gars, réfléchissait dans quelle situation vous êtes vous et votre copine. Vous pouvez risquer de perdre une petite perle ^^.

    Lula tu es une fille si je ne me trompe pas, est ce que toi aussi tu n’as pas eu l’impression ne serait ce qu’une fois d’être une salope avec un mec juste parce que s’était plus fort que toi et que tu n’arrive pas a exprimer ce qu’il y a au fond de toi ?? !

    Oh mais sinon, j’allais oublier c’est un article super intéressant ^^

    Poutoux poutoux !!

  • Brian Boucher

    Et dans tout ça y’a mon ex, avouant ses erreurs pour te prendre de court, s’approchant de l’être le plus cher que j’ai pour me faire du mal, et j’en passe… Avec la chance que j’ai je suis tombé sur une version mutée de la connasse.

  • julien

    Article tres interressant, j’ai subis la meme betise sauf que moi sa a durer 8 ans cimme quoi j’ai ete tres patient voir meme con. Mais bon jme suis reveiller mieux vaut tard que jamais. En passantmerci pour l’astuce

  • Maxence

    Et bien je fais malheureusement parti de ce club pas très fermé… Connasse rencontrée dernièrement, auprès de qui je me suis progressivement dénaturé pendant près d’un an avant de fuir intelligemment et de lui rendre certains coups histoire de partir d’égal à égal. Victimisation, culpabilisation et mensonges à répétitions, je suis passé pour le connard auprès de ses relations et famille mais j’ai réussi à garder la tête haute vis-à-vis de mes contacts qui me connaissaient trop bien pour croire certaines de ses paroles. Dieu merci, j’ai su dire stop, même si elle en a été pour beaucoup à l’origine, après avoir perdu 10 Kg, et y avoir laissé des plumes psychologiquement. Tant pis, j’ai retrouvé ma libre façon de penser et je peux de nouveau aider mon entourage auprès de qui j’avais dû couper tout contact. Vraie perverse narcissique, connasse à tous les étages, ce que je regrette le plus c’est sa fille qui me considérait comme son père et pour qui j’ai tout fait pour qu’elle puisse croire que la vie était belle malgré ce qu’elle observait et vivait à la maison… C’est elle qui m’a fait poursuivre mes efforts jusqu’à épuisement totale de toute mes ressources, morales, physiques et financières, puisque l’autre connasse n’en valait pas la peine et crèvera un jour de certaines de ses attitudes lorsqu’elle tombera sur quelqu’un de beaucoup moins gentil et compréhensif que moi, comme par le passé… En attendant, la vie continue !

  • http://www.frenchtouchseduction.com/ FK

    Après, ce sont pas non plus des êtres diaboliques : elles peuvent avoir des moments de sincérité, de vrais remords … mais si leurs penchants manipulateurs reprennent le dessus… => mieux vaut pas trop s’impliquer émotionnellement avec des filles comme ça. L’inverse est vrai aussi si vous êtes une fille et qu’en face de vous vous avez un manipulateur, évidemment.

  • http://www.frenchtouchseduction.com/ FK

    De rien !

  • http://www.frenchtouchseduction.com/ FK

    Merci Lula pour cet article ! Apparemment il parle à pas mal de gens. J’espère qu’il permettra à un max de gens de mieux « filtrer » ceux et celles qu’ils fréquentent, pour s’éviter de sales histoires… (et heureusement, tout le monde n’est pas cinglé, en cherchant un peu on trouve encore des gens très bien !)

  • Christelle Vergier

    Lula tu as bien travailler, bien sur les mec ont leur part de connards..mais il serait effroyablement hypocrite de ne pas voir la réalité en face, les femmes déconne plein pot ces dernières années, les over 9000 existent dans tout les coins de rue..et pullule aux contact d’autre faible de leur especes. En bref bonne chance a vous, protégez vous bien ^^’ psychologiquement et physiquement !
    Un proche viens de traverser 13 ans avec une super connasse « over 9000 avec mention », car ici hélas lula ne se prononce pas sur les connasses qui ont engendrées des enfants.. et une super connasse avec enfant, on est a la limite du crime, les comportement odieux denoncés n’en sont qu’ accentués !!

  • JB

    C’est dingue tu as décrit mon ex avec la connasse force 100. Presque mot pour mot. A ça il faut rajouter le mensonge, « te fait payer la moindre erreur mille fois » et la violence verbale. Elle devait être en pleine phase d’évolution vers la connasse force 1000…

    Des mois d’enfer psychologique. Et c’est long ! Je me disais qu’elle allait
    changer, que c’était qu’une phase car elle avait pas eu une vie facile. Au
    final, j’ai pris pour tous les mecs qui l’avaient maltraité. Y’a pas d’excuses
    pour se comporter comme ça. Un vrai cas social ! (D’où le surnom que lui ont trouvé mes amis, « la cassos »)

    De toute sa vie, cette connasse en mutation n’a jamais assumé ses actes et à aucun moment sa part responsabilité. Comme tu le dis très bien dans ton article : « On ne peut pas aider ces gens, parce que c’est leur mode de
    fonctionnement, et à leurs yeux, ils n’ont pas de problème ». C’est vrai, il faut le voir pour le croire !

    Tout ce qu’elle a fait pour faire me faire du mal c’était jamais sa faute. Pour mon cas, une fois qu’elle a pris tout ce qu’il y avait à prendre et s’être lassée, elle est partie pour un autre.

    Ton article doit effectivement parler à beaucoup de monde… !

    PS: si d’aventure elle revenait à la charge, le meilleur moyen de s’en débarrasser définitivement est de couper toute forme de contact : blocage de son numéro, de son profil sur les réseaux sociaux, ignorance totale si
    jamais vous la recroiser : elle n’existe pas, et dites-vous qu’elle ne mérite pas que vous lui parliez =)

  • Cath.KPK

    Merci infiniment Lula pour cet article!
    Je sais qu’il est basé sur les femmes; mais aurais-tu un conseil pour ma mère, mariée à un pervers narcissique depuis bientôt 40 ans? La fuite….c’est pas si simple dans des cas comme ça! ;-)

    Merci encore, et bonne continuation!

    Catherine

  • TF

    Salut à tous. Article très intéressant, je me permet d’y ajouter mon expérience personnelle, qui est un peu particulière.

    J’ai commencé à sortir avec une amie de longue date il y a quelques mois, et j’ai découvert seulement depuis ce moment qu’elle avait tendance à avoir le genre de comportements qu’on retrouve chez une « connasse ».

    Toutes ses relations précédentes se sont très mal passées, et elle s’est toujours plaint d’être tombé soit sur des connards, soit sur des gros boulets qui lui faisaient du mal.

    Petit à petit, je me suis rendu compte qu’elle commençait à me faire du chantage affectif, à m’en vouloir pour un rien et me faire culpabiliser, à m’envoyer bouler en me disant qu’elle se sentait distante.

    Toutes ces crises étaient évidemment entrecoupées de très bons moments, mais elle commençait à me faire beaucoup de mal, en particulier à mon amour propre. Pendant quelques semaines, j’ai eu le moral à zéro (je sortais plus, je voyais plus mes amis, … ), et elle me reprochait de ne pas être de bonne humeur (vous voyez le genre : Si je suis malheureuse, c’est ta faute ; si t’es malheureux, c’est ta faute)… Bref.

    Si je ne l’avais pas connue avant de sortir avec (cette fille est vraiment en or), je n’aurais pas attendu pour m’enfuir à toutes jambes. Mais je savais bien qu’elle vivait très mal le fait d’être comme ça, et je n’ai pas pu m’empêcher d’au moins tenir le coup quelques mois pour voir si je pouvais la changer (oui, le mec qui trouve ça romantique, c’est moi :D même si c’est plus inconscient qu’autre chose).

    Aujourd’hui, j’ai appris petit à petit comment elle fonctionnait, et j’ai posé mes limites pour ne pas me faire marcher sur les pieds. Chaque fois que je me sens lésé, je lui explique calmement pourquoi, et je lui montre que sa crise est non seulement stérile (parce que je ne céderai pas) mais qu’en plus elle se fait elle-même du mal. Tout ça sans la faire culpabiliser, bien sûr, parce que ce serait tomber dans un autre effet pervers.

    Résultat : Notre couple fonctionne à merveille. On ne s’engueule presque jamais, et quand on le fait, ça n’a rien de malsain. Ça lui arrive encore de râler de temps en temps, mais de moins en moins. Si je fais une erreur, je l’admets, bien sûr, mais je ne me laisse jamais marcher sur les pieds, et je coupe court à ses reproches si je sens que c’est un caprice. Ma copine est 100x plus heureuse qu’elle ne l’a jamais été, et moi au moins 5x (mais ça, c’est parce que j’étais déjà très bien dans ma peau avant :p )

    Tout ça pour dire que tout n’est pas toujours tout blanc ou tout noir, et qu’il est PARFOIS possible de faire changer une fille (ou un mec). Le tout est de respecter l’autre tout en se respectant soi-même.

    Je ne conseillerais pas à quelqu’un de faire ce que j’ai fait, sauf si cette personne pense vraiment pouvoir faire changer la fille ET que cette fille en vaut réellement la peine. Et surtout, ne pas hésiter à partir en courant si cette relation commence à altérer les autres aspects de votre vie.

    Si vous avez lu jusqu’ici, désolé d’avoir étalé ma vie :p
    J’espère tout de même que ça intéresse au moins une personne ici :p

  • http://www.frenchtouchseduction.com/ FK

    Merci beaucoup pour ton témoignage, c’était très intéressant, et très pertinent :)

  • Jack Rackham

    Du vécu! Je crois que j’ai eu droit à tous les modèles de connasses… Du coup oui, le célibat c’est bien même si parfois c’est pesant.

  • Jérémy

    Et bien, sacré article.

    Je pense qu’une bonne « co.. manipulatrice » sait y faire et il y à de fortes chances que tu ne te rende compte de rien, ou du moins, pas de suite, pas si c’est trop gros.

    Pour moi : J’étais avec une fille vraiment géniale qui faisait des caprices pour avoir une sucreries de temps en temps, mais vraiment le truc mignon et attendrissant, comment résister ?

    Et puis les années, la fin des études, commencement de carrière et pouf, la personne se transforme petit à petit pour devenir une connasse 100 puis 1000 puis … Oui, j’ai changé aussi, mais je savais, dans le fond, qu’elle était ce genre de personne. C’était juste canalisé, enfoui durant des années.

    Je me suis fait rabaissé devant des gens, manipulé chaque jour alors qu’elle draguait un mec devant mes yeux, j’ai fait les efforts qu’elle voulait parce que je me sentais coupable et lorsque j’ai voulu prendre mes distances, elle à réussi à me retenir …. Pour me tromper, me mentir et m’enfoncer encore plus….

    C’était de la puissance 9000 non ? haha.

    Alors j’ai fuis, je suis retombé ensuite, puis …. Et à la fin, j’ai joué a son propre jeu et suis devenu, pour quelques temps, un connard puissance 9000….

  • Emma

    Bonjour,

    J’aurai besoin de vos conseilles. Je suis très inquiète pour mon frère qui est dans une relation toxique avec sa femme. La situation est un peu compliquée à expliquer mais je vais essayer de faire bref.
    Quand il a rencontré cette fille elle a d’abord était mon amie et l’amie de toute la famille, elle était super sympa, très souriante, facile à vivre. Très rapidement, un mois après notre rencontre elle me considérait comme sa meilleurs amie. Puis, elle se confiait beaucoup en moi par rapport à mon frère car elle l’aimait.
    Un jour elle lui a dit ses sentiments, comme mon frère était long à lui répondre je l’ai incité à lui répondre quand il m’a parlé d’elle. Après une fois ensemble, tout est allé très vite. Ils se sont mariés 9 mois après. Mais dès qu’elle a été en couple avec lui son comportement a complètement changé, elle est devenu triste, d’humour toujours boudeuse, elle se plaignait toujours d’avoir mal quelque part, elle me parlait à peine et était mal à l’aise avec ma famille, alors qu’avant elle les appréciait beaucoup et était très sociable avec eux. Elle a arrêté du jour au lendemain de voir le groupe d’amis dans lequel elle avait rencontré mon frère.

    Aujourd’hui le problème s’est aggravé, et a de graves répercussions sur la santé de mon frère. Lors de sa 1ère grossesse, elle lui a fait vivre un cauchemar, je sais tous ça car mes parents en sont témoins et me l’ont raconté. Dès son 1er mois de grossesse elle avait trop mal au ventre pour faire quoi que ce soit, c’est lui qui en rentrant du travail devait tout faire (ménages, repas,courses etc) car elle se plaignait tout le temps. Enfin bref, durant la grossesse elle l’empêchait de dormir alors que le matin il devait repartir au travail. Elle a toujours refusé de travailler. ça a vraiment été infernal et même une fois le bébé né, c’était tellement ingérable que mes parents devait aller chez eux tous les jours pour les aider à laver son linge et faire le ménage puisqu’elle ne faisait plus rien.

    Elle fait beaucoup de caprices et obtient tous ce qu’elle veut avec mon frère en lui faisant du chantage affectif et en le rabaissant tout le temps.
    L’année dernière, mon frère n’en pouvait tellement plus qu’il a fait une crise suite à une dispute avec elle, ils ont pris la voiture et ont fait un accident. Il s’est alors retrouvé en hôpital psychiatrique, il allait très mal, elle a même dit à ma mère brutalement, sans transition « à au fait, l’autre jour à l’hôpital il a faillit mourir, son cœur s’était arrêté ».

    Étant plus jeune, mon frère a déjà eu beaucoup de problèmes de santé et a déjà été dans un hôpital psy mais il avait un traitement et il ne l’a plus pris pendant un an car sa femme ne voulait plus qu’il le prenne. A cette époque mes parents on eu peur qu’il reste fou. Au lieu de le soutenir et de s’inquiéter pour lui quand il était à l’hôpital elle s’inquiétait de rater une vente pour l’achat d’une maison, et elle s’inquiétait car il ne gagnait plus d’argent puisqu’il était à l’hôpital. Ils ont donc eu des dettes mais elle ne voulait pas travailler car pour elle c’est le rôle du mari de ramener de l’argent.

    Maintenant ils sont parti à l’autre bout de la France, ils sont isolé. Il le vit très mal, il a accepté de partir pour elle, car c’était son rêve mais lui s’ennuie, il se sent très seul. A distance s’est dur de savoir comment il va car il cache ses sentiments et ne veut pas nous inquiéter. L’autre jour il a quand même pleuré au téléphone et s’est confié à ma mère en lui avouant qu’il se sentait très seul. Il ne connait personne là-bas et sa femme l’ignore, elle s’occupe que de sa fille et il mange tout seul tous les soirs en rentrant du travail.
    Il a retrouvé du travail, niveau santé il va un peu mieux, mais il a l’ai très triste, quand on l’a vu à la webcam avec ma famille, ma tante et ma cousine le trouvait triste même s’il essayait de ne pas le montrer.

    Je ne sais pas ce qu’on peu faire, mais ça me fait vraiment de la peine de le voir comme ça. Et même s’ils ne s’entendent plus, je sais qu’il ne divorcera jamais, c’est contre ses valeurs. Et là récemment, ils nous ont annoncé qu’ils attendent un 2ème enfant, la 1ère a maintenant 1 an et demi. Ils ont déjà eu du mal avec l’arrivé du 1er, je me demande ce que ça va donner. Je suis inquiète pour son état de santé et son moral, s’il fait une rechute ça sera encore plus dur pour lui de guérir nous ont dit les médecins.

    Je sais que cette relation est toxique pour lui mais c’est sa femme, alors il n’y a qu’à espérer qu’elle change. S’il n’avait pas ces problèmes de santé la situation serait aussi mieux gérable et moins grave. J’ai peur qu’un jour il fasse une rechute et qu’il n’y ait personne pour le soigner, car elle refuse l’aide des psy et les médicaments.
    Bon voilà, j’espère ne pas vous avoir trop embêté avec toutes ces histoires.

    Avez-vous des conseils à me donner? Que feriez-vous si vous saviez que votre frère était en danger?

  • http://www.frenchtouchseduction.com/ FK

    Salut Emma, c’est une situation très inquiétante que tu décris là. Le problème, c’est que ton frère est majeur, et que personne ne peut l’obliger à prendre une décision qu’il n’a pas envie (ou pas la force) de prendre.

    Objectivement, il devrait s’enfuir à toutes jambes, la quitter, divorcer et mettre le plus de distance possible entre elle et lui, car quelque chose ne va clairement pas dans leur couple.

    Problème : son emprise sur lui semble énorme, et maintenant qu’ils ont des enfants, il ne pourra plus jamais lui échapper complètement.

    C’est compliqué. Je pense qu’il faudrait que tu persuades ton frère de voir un psychothérapeute, capable de lui faire prendre conscience du danger de la situation dans laquelle il se trouve.

    Éventuellement, tes parents et toi, rapprochez vous aussi d’un avocat (sans le dire à ton frère ou à sa femme), pour essayer de voir quelles démarches vous ou lui pourriez entamer pour vous protéger : s’il est possible de faire quelque chose, l’avocat vous le dira.

    En tout cas, faites vous conseiller par des professionnels, et ne restez pas à attendre le drame.

    Bon courage !

  • Emma

    Bonsoir,

    Merci de votre réponse et de vos conseils. Je sais qu’à un moment il voyait un psychiatre mais je ne sais pas s’il le voit toujours. Je ne pense pas qu’il parlerait de cette situation à son psychiatre car il n’a pas conscience lui même du danger, il se sent coupable de ne pas être un bon mari et un bon père car elle lui répète souvent qu’il n’assume pas ses responsabilités quand il ne gagne pas assez d’argent. Donc le psy ne pourrait pas lui faire prendre conscience du danger, mais ça pourrait l’aider.

    Comment peut-on voir un avocat si nous ne sommes pas directement concerné par la situation? Et vous dites « vous protéger » mais je ne comprends pas trop car c’est plutôt mon frère qu’il faut protéger.

    Oui je vais suivre vos conseils et aller voir des professionnels qui pourront nous aider, c’est une bonne idée.

    Merci pour vos encouragements,

    Bonne soirée.

  • http://www.frenchtouchseduction.com/ FK

    Quand je dis « vous protéger », c’est vous protéger les uns les autres, dans le sens où votre famille protégerait votre frère. C’était sans doute pas très clair.

    Quant à l’avocat, vous pouvez le consulter pour lui exposer les faits et lui demander conseil sur les recours dont vous, famille, pourriez éventuellement disposer. pas sûr qu’il y en ait beaucoup, mais cela vous permettrait au moins d’y voir plus clair, et d’obtenir des conseils et recommandations de la part d’un professionnel.

  • Emma

    D’accord, merci beaucoup! Je vais voir ce que je peux faire.

Toutes nos rubriques : cliquez pour naviguer et voir nos articles