One-itis

Obsession amoureuse.

One-itis est un jeu de mot américain, qui compare l’obsession amoureuse à une maladie (en américain, une maladie infectieuse se termine par « itis »).

Donc être atteint d’une obsession amoureuse qui vous fait dire « elle est unique, elle est parfaite, il n’y a qu’elle qui vaille le coup sur terre, je ne veux qu’elle », est ainsi décrit comme une véritable maladie.

Le one-itis est une obsession amoureuse qu’on retrouve souvent chez l’AFC, qui tend à un peu trop idolâtrer une femme qu’il ne parvient pas à atteindre.

Son obsession et sa frustration vont le pousser à la trouver absolument unique et spéciale, et va progressivement se persuader que s’il « rate » cette fille, alors il aura loupé la meilleure femme au monde, avec le désespoir qui s’ensuit. Évidemment, c’est du grand n’importe quoi – mais le one-itis fait perdre toute mesure.

L’obsession amoureuse entraîne une totale perte de lucidité vis à vis de cette fille.

Attention donc à ne pas invoquer le one-itis à tort et à travers : on peut VOULOIR une fille sans pour autant souffrir de la perte de lucidité du one-itis.

Plutôt que parler de one-itis, mieux vaut parler de de « cristallisation » (comme Stendhal), de « fixation » ou d’obsession, c’est quand même plus clair.

A lire pour aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *