Mode et look homme : comment bien s'habiller

Mode homme : 10 vêtements indispensables pour un look plus élégant

Avoir du style, c'est avant tout construire son look sur de bonnes bases. Voici les 10 vêtements essentiels dont vous avez besoin pour avoir un look naturellement plus élégant.

Salut à tous !

On en parlait dans un précédent article : pour commencer à se construire un look, il faut avant tout commencer par investir dans les basiques de la mode homme.

Les basiques de la mode homme sont les vêtements à posséder en priorité dans votre garde robe, car ils sont faciles à porter, et vous permettront de varier votre look tout au long de l’année, sans avoir à investir des centaines d’euros.

Ils sont simples à porter car très tolérants, et vous aideront ainsi à développer progressivement un flair de plus en plus élaboré en matière de look homme.

Dans ce très long article, Alex et Benoît, deux amis experts de la mode homme, listent les différents basiques que vous DEVEZ avoir dans votre placard, et vous expliquent comment les choisir, photos à l’appui.

L’intérêt des basiques

Pour débuter en mode vous devez connaître et avoir vos basiques.

+ Lisez aussi : Comment bien s’habiller pas cher

Le vêtement basique est la source de votre style vestimentaire. Ce sont des pièces simples, belles, solides et passe-partout que vous allez pouvoir agrémenter dans vos différentes tenues.

Le but des basiques et de vous permettre de construire un style en évitant les plus grosses erreurs : vêtement pas à la bonne taille, couleurs horribles, matière qui ne tient pas la route… Cette précision étant faite, rentrons maintenant dans le vif du sujet :

Les basiques permettent une approche rationnelle de la mode

Le fait de rationaliser le style permet de comprendre plus facilement au début et d’évaluer ses compétences par la suite. Il s’agit donc de commencer à vous habiller avec simplicité. Vous proposer une liste de basiques, c’est aussi vous permettre de vous diriger vers les bons achats pour construire un vestiaire solide : le jean brut coupé droit fitté, la chemise blanche cintrée, la veste grise passe-partout…

Les basiques permettent d’économiser

Le fait de débuter avec les basiques vous permet aussi d’économiser de l’argent, vous savez ce que vous devez acheter, vous allez donc prendre moins de risques avec des pièces approximatives et vous ferez donc moins de mauvais achats.

Enfin la philosophie du basique est à l’image d’un cercle vertueux : plus vous apprendrez les règles de bases et mieux vous jouerez avec.

Les basiques permettent d’éviter les erreurs

Les erreurs les plus communes sont en effet reproduites par la plupart des hommes qui s’intéressent à la mode mais qui n’utilisent pas la bonne méthode pour commencer.

Ils achètent des vêtements qui ne leur serviront que très peu, ils n’achèteront pas à la bonne taille, ils n’achèteront pas les bonnes couleurs et ils ne sauront pas quelle somme attribuer à chacune des pièces du vestiaire masculin.

Connaître la liste des basiques permet donc de savoir exactement quoi acheter au début, avec la bonne couleur, la bonne matière, la bonne taille et le bon prix.

Les basiques permettent de construire son style

L’autre avantage du basique, c’est que vous pouvez facilement composer des tenues sans trop prendre de risques. Vous aurez des pièces suffisamment neutres pour qu’elles puissent s’assortir facilement. Vous ferez donc peu d’erreur de compositions, comme le font 90% des hommes.

Ces 10 basiques indispensables à avoir pour commencer à vous construire votre look homme sont:

  1. Une bonne chemise blanche cintrée
  2. Un bon T-Shirt
  3. Une veste grise
  4. Un bon manteau d’hiver
  5. Un blouson de mi-saison
  6. Une belle paire de chaussures de ville pour homme
  7. Une belle paire de sneakers pour les occasions plus casual
  8. Un bon jean
  9. Un beau pantalon noir
  10. Et enfin, un beau costume

Ces 10 vêtements sont ceux qu’il vous faut avoir avant de chercher à aller plus loin en matière de look et de mode homme. Si vous voulez savoir comment bien s’habiller, c’est ici que ça commence !

Dans votre look de tombeur et de futur virtuose de la mode homme, il vous faut au minimum:

1) Une belle chemise blanche cintrée

La chemise blanche est une pièce sous-estimée, qui l’est d’autant plus à côté de l’importance excessive que l’on accorde à la chemise noire.

Une chemise blanche, vous la mettrez très souvent : avec une veste, un pull, un cardigan ou même un hoody (pull (zippé ou non) à capuche).

Le problème, c’est qu’une chemise blanche de qualité trop moyenne , c’est très moche. Le blanc est une couleur qui ne s’accorde pas avec une matière cheap (par exemple un tissu fin comme du papier à cigarette, irrégulier dans son tissage et transparent).

Soyez également vigilant au niveau du col, c’est souvent la partie sensible d’une chemise qui a tendance à s’abîmer en premier : il ondule, se bombe ou se froisse…

Pour éviter ces écueils, n’oubliez pas de bien le repasser, et de choisir des modèles comportant des baleines dans le col, ce sont de petites languettes en plastique permettant au col de garder sa tenue.

Comment choisir une chemise blanche

  • La coupe est primordiale, spécialement pour cette pièce. Les épaules ne doivent pas tomber, et la couture doit arriver au niveau de la protubérance osseuse, avec 1/2 cm de tolérance.
  • Deuxième point important – celui que beaucoup d’hommes négligent – il ne doit pas y avoir de volumes inutiles au niveau des pectoraux et des aisselles. Quand vous êtes debout, vous devez pouvoir pincer 2/3 cm de tissu sous votre bras. S’il y a moins de tissu, c’est trop petit. Si les manches sont trop courtes, ou si on peut apercevoir votre peau entre les boutons, au niveau du buste, ce sont là aussi des signes évidents que vous vous trompez de taille. Si vous avez une morphologie particulière, n’hésitez pas à faire une retouche, ce sont des tarifs très abordables, p as plus chers que deux menus Best of au MacDo. Je pense notamment à ceux qui ont une taille très fine, mais des épaules développées, comme les grands sportifs. L’investissement vaut largement le coup.
  • Pour les plus petits budgets, votre choix devra se tourner vers Zara, c’est le meilleur rapport qualité/prix pour ce budget là.
    Si vous avez plus de moyens, nous aimons beaucoup les chemises Melinda Gloss, qui sont d’une excellente qualité et n’ont rien à envier à Lanvin ou Charvet, pour un prix divisé par deux/trois.
Chemise blanche cintrée

Un parfait exemple de ce que peut donner une très belle chemise blanche. Observez à quel niveau se situe la couture d’épaule : c’est impeccable. Le col est rigide et garde sa forme et le cintrage épouse la ligne du torse.

A éviter :

  • les énormes cols, surtout s’ils ont des boutons carrés dessus
  • les cols mous qui s’affaissent
  • les cols sans baleines
  • les poches poitrines
  • les inscriptions baveuses

2) Un ou deux T-shirt passe-partout

Bonne nouvelle, c’est certainement le basique qui vous coûtera le moins cher. Et de plus, vous l’avez probablement déjà dans votre garde robe. Je vous parie même que vous le portez sur vous, en ce moment même :)

On en trouve des T-Shirts très correct un peu partout pour moins de 10 €.

Dans le prêt à porter grand public, ils sont de qualité tout à fait convenable, je pense notamment à Zara, mais aussi Jules, Uniqlo, American Apparel, Celio Club (qui réserve plus de surprises qu’on ne pense), Devred, ou même Monoprix (les couleurs sont très sympas chez eux, je vous les conseille chaudement).

Il s’agit juste de choisir la bonne couleur. Je déconseille fortement les couleurs vives (bleu électrique, orange, fushia, etc), elles sont vraiment compliquées à bien intégrer et je sais que vous n’avez pas envie de passer 3h devant votre glace à vous demander quoi porter.

=> Restez dans des couleurs simples comme le fait Monoprix, vous n’aurez pas besoin de beaucoup plus.

Comment choisir un T-Shirt:

  • Évitez les cols ronds serrés au niveau du cou. A la place, prenez des cols en V ou des cols ovales (qu’on appelle des scoop neck).
  • Evitez tout ce qui est marque de sport, de skate ou de surfs, qui font bien souvent des tee shirts bariolés, chers, et aux coupes informes.
  • Comme d’habitude, les coutures doivent tomber sur les épaules. Attention à ne pas prendre vos tee shirts trop petits, il ne doit pas y avoir de plis de tension horizontaux au niveau des hanches.
  • Si vous avez un peu de budget, allez chez American Vintage, la matière est top et les couleurs sont vraiment réussies.

A éviter :

  • les tee shirts trop grands
  • les manches trop larges
  • les couleurs trop voyantes
  • les inscriptions brillantes
  • les cols ronds
  • les t-shirt trop excentriques ou à « message », rarement de bon goût et rarement vraiment drôles type « Vodka: connecting people ».

3) Une belle veste grise

Une belle veste grise est une pièce élégante, neutre, et très versatile (comprenez “polyvalente”). Que ce soit avec un tee shirt un peu travaillé, un hoodie (pull à capuche, de préférence en laine), elle ira avec quasiment tout.

Je mets l’accent sur le fait qu’elle permet de très bien intégrer de belles chemises, avec teintes profondes telles que le bleu nuit ou le violet par exemple. C’est une pièce que vous allez mettre très souvent, il convient donc d’y mettre le prix, ou alors attendez les soldes.

En relooking, nous piochons régulièrement chez Melinda Gloss, Acne ou Filippa K.

Les choses deviennent plus délicates dans le prêt à porter grand public.

Zara et H&M font des choses correctes, mais il faut vraiment, vraiment, bien chercher. Par ailleurs, elles ne vous feront rarement plus d’un an (le thermocollage est d’une qualité médiocre).

Vous croyez que c’est forcément cher ? Détrompez-vous. J’ai trouvé le mois dernier une veste grise sublissimement bien taillée et au tissu très raffiné… pour 40€. Je lui en aurais donné 300€.

Juste, il faut prendre le temps de chercher la perle rare.

Comment choisir une veste

Choisir une veste qui tombe parfaitement est un exercice délicat, surtout dans le PAP grand public car les coupes sont souvent floues (le dos est en général peu réussi).

Premier point à voir, les épaules. Elles doivent être bien nettes et ne pas s’affaisser. Si vous le pouvez, demandez à un ami de prendre votre dos en photo.

Dans le cas d’une veste trop grande, il y a un pli très caractéristique qui se forme au niveau de l’aisselle. Mais rassurez-vous, une veste parfaitement coupée est immédiatement reconnaissable à son dos :

Veste homme

Vos épaules doivent bien remplir la veste. Pour le cintrage, moins il y a de plis, mieux c’est :

Veste homme

Si la veste est trop petite, de grands plis en étoiles partant du bouton se forment au niveau des pectoraux, prêtez y attention. Dans le cas d’une veste de qualité, n’hésitez pas à la faire retoucher si elle est un poil trop grande au niveau du cintrage ou des manches, vous en aurez entre 40 € et 50 € mais la métamorphose est saisissante. Si vous souhaitez retoucher une veste chez Zara, prenez votre décision en étant conscient que le thermo-collage fait des cloques assez rapidement, à vous de voir…

A éviter

  • les vestes à rayures (trop compliqué)
  • les vestes à trois boutons et plus (trop vieux)
  • les vestes coupes droites (trop informe)

4) Un très beau manteau d’hiver

Cette pièce là est extrêmement importante. Vous la porterez très souvent, elle doit donc être de bonne qualité, elle doit vous protéger du froid et enfin, être très bien coupée. Beaucoup d’hommes rechignent à investir dans un bon manteau et se contentent de manteaux moins chers, mais plus cheap; et c’est bien dommage, car c’est bien là que ça vaut le coup de dépenser 100€ de plus pour avoir un manteau que vous porterez pendant des années.

L’erreur la plus courante est de le prendre deux tailles au-dessus en se disant qu’avec un pull il sera à la bonne taille. Pire encore, il y a ceux qui prévoient de faire de la muscu et par conséquent achètent trop grand…

Les épaules complètement affaissées est le signe le plus visible d’un manteau mal choisi. En rappel, un manteau qui prend bien les épaules, voilà ce que ça donne :

Manteau homme

Manteau homme

Comment le choisir :

En premier lieu , soyez intransigeant sur la qualité des épaules, elles doivent être nettes, presque géométriques. Le cintrage doit comporter le moins de plis possible.

Normalement, si vous sentez une légère tension au niveau des boutons et des hanches, c’est qu’il est à la bonne taille. Si vous trouvez qu’une taille vous va, essayez la taille en dessous, vous aurez quelques surprises.

Là aussi, la retouche peut-être une bonne alternative pour ressusciter une pièce.

Dans le PAP grand public, c’est Zara qui fait de loin les pièces les plus portables. Pour ma part, j’apprécie beaucoup les manteaux Wooyoungmi et Melinda Gloss (rapport qualité/prix imbattable).

A éviter :

  • les matières cheap (mélange de polyesters par exemple)
  • les coupes droites (trop peu flatteuses)
  • les manteaux avec une fermeture éclair (trop ado)

5) Le blouson mi saison

C’est une pièce trompeuse, beaucoup plus compliquée à choisir qu’elle en a l’air. Le problème principal : le PAP grand public déverse quantité de modèles vraiment moches (c’est curieusement le type de pièce où il y a plantage systématique) et au final, vous ne savez plus à quoi ressemble un joli blouson :

blouson homme

blouson homme

Si malgré tout vous avez un budget limité, c’est encore chez Zara que j’ai vu ce qu’il y a de mieux pour cette gamme de prix, quoique que certains sont franchement bling bling. Sinon, go to Bill Tornade, Wooyoungmi, Melinda Gloss, ou Philippe Alvergne.

Comment le choisir :

Là aussi, les épaules doivent être soigneusement observées, et ne vous laissez pas piéger par la fameuse excuse du “je vais le prendre plus grand parce que de toute façon je vais le porter avec plusieurs épaisseurs de vêtements”.

La retouche, sur un blouson, peut être très utile, même si c’est du PAP grand public, car ce type de pièce ne souffre pas trop de l’usure, contrairement au thermocollage d’un costume.

Mais ce qui distingue le beau blouson, c’est indiscutablement la coupe, et c’est là où le PAP grand public se plante car Celio et Jules se font une spécialité de faire des coupes larges afin que le cinquantenaire s’y trouve à l’aise.

A éviter :

  • les matières cheap, premier écueil des blousons de PAP grand public
  • les coupes droites, malheureusement trop répandues
  • les dos mal coupés, qui flottent et qui remontent
  • les blousons noirs du PAP grand public (la couleur va très vite se délaver)

6) La paire de chaussures

Une paire de chaussures de ville, pas nécessairement démoniaque, mais au moins, honnête, est un des éléments indispensables dans le vestiaire de l’homme.

La chaussure est tout un art, on pourrait écrire des livres entiers consacrés à la chaussure.

Mais ce n’est pas pour autant que vous devez vous ruer sur une paire de richelieu en cuir noir ultra classique qui ne sera pas cohérente avec le reste de votre garde robe. La chaussure coûte cher, il est difficile de trouver quelque chose de convenable pour moins de 200€.

Si vous avez un budget conséquent il ne faut pas pour autant tomber dans le piège du classicisme chiant. N’oubliez pas non plus que la chaussure est une pièce très importante chez un homme. Il est effectivement très décevant de voir un homme bien habillé chausser une paire fade, vulgaire ou pire : cheap.

Ne négligez pas ce détail, car il est important. La chaussure peut changer une tenue du tout au tout, relever le niveau ou au contraire casser toute la dynamique.

Comment les choisir :

Une jolie paire de chaussures commence avec un beau cuir. Ensuite vient la forme et l’utilisation que vous souhaitez en faire.

S’il s’agit d’une paire que vous portez rarement et ce, pour les belles occasions (en costume par exemple) vous pouvez vous orienter sur une paire classique de richelieux noirs.

Évitez les mocassins, dans une gamme de prix moyen, on en trouve rarement de belle forme et de qualité.

Pour les occasions moins soutenues je conseille l’achat d’une paire de desert boots ou de bottines. Elles sont passe partout, stylées et polyvalentes.

Vous en trouverez chez Opening Ceremony ,dans une gamme de prix doux (environ 250€). Vous lorgnez peut-être sur une paire de Zara, mais sachez que cette paire ne vous fera pas plus de 6/8 mois. Au delà, les plis d’usure seront trop importants.

A éviter :

  • La paire de chaussures blanches, qui ne va avec rien sauf  de la vulgarité
  • Les gros mocassins à glands que nos grand pères portaient
  • Le cuir cheap, achetez une vraie paire ou n’achetez rien

7) La paire de sneakers

La paire de sneakers (plus connue sous le nom de “baskets”) est le basique des pieds par excellence. Elle est confortable et stylée. Elle peut se porter avec tout quand elle est bien choisie.

C’est la paire que vous allez souvent utiliser pour vous reposer les pieds ou tout simplement parce qu’elle se suffit à elle seule et se coordonne facilement avec une tenue.

Que vous portiez une tenue plutôt classe ou décontractée, la paire de sneakers saura s’adapter.

Contrairement à son rôle d’origine, la paire de sneakers n’aura ici aucune vocation sportive. Avec le temps les designers se sont amusés à la rendre chic. Le paradoxe fait  qu’il vous sera difficile de faire du sport avec une paire de sneakers de designer comme Lanvin ou Balenciaga.

Cette pièce à l’origine connotée urbaine devient  peu à peu un exercice de style à part entière. Vous en trouverez pour toutes les bourses : de la paire  German Army Trainers d’occasion à 20€ ’à la fameuse sneakers Rick Owens à 700€.

Comment les choisir :

S’il s’agit de votre première paire, je vous conseille de vous limiter sur un choix de trois couleurs : blanc, gris, bleu voire quelques touches de noir.

Si vous êtes grand (à partir d’1m80) vous pouvez envisager une paire semi-montante ou montante. Autrement elle aurait tendance à vous rapetisser.

En terme de budget, vous pouvez trouver une paire solide (matières, design et utilisation) à partir de 200€. Au delà de ce budget, vous devez être sûr de ce que vous faites. Il existe de véritables passionnés de sneakers qui peuvent posséder plusieurs paires à 500€.

Même si c’est une passion intéressante, je vous conseille tout de même de vous limiter à deux ou trois paires que vous pourrez utiliser en différentes saisons. La sneakers de luxe est souvent une pièce de très bonne qualité : Lanvin, Margiela et Pierre Hardy sont des références en la matière.

A éviter :

  • La paire de sneakers low cost imitant le haut de gamme
  • La paire trop colorée de type fluokids
  • La paire haut de gamme ostentatoire qui ne va avec rien

8) Le jean brut

Le jean est le meilleur ami de l’homme. C’est la pièce qui l’accompagne partout à travers le temps et les saisons.

Un beau jean peut habiller une tenue ou ajouter une touche décontractée pour une tenue plus stricte.

Le problème c’est que la plupart des hommes ne savent pas choisir un beau jean. Il suffit de jeter un coup d’oeil dans les rues pour voir trop de jeans informes au délavage trop prononcé.

Les boutiques de PAP grand public ne proposent que très rarement des jeans bien taillés avec une belle toile solide.

Jean homme

Jean homme

Comment les choisir :

Il faut mettre entre 100€ et 150€ pour avoir un beau jean basique à toile brute. Le must en matière de toile reste le denim Japonais que vous pourrez trouver chez Renhsen par exemple:  toile montée sur des vieilles machines qu’utilisait Levis.

Privilégiez les toiles brutes ( = couleur « bleu foncé », naturelle).

Il est préférable de le délaver vous même.

Les jeans bleus clairs ultra délavés sont à éviter.

Mieux vaut un jean bien ferme au début et faire travailler son délavage de façon naturelle.

Un conseil lorsque vous essayez un jean : il est à votre taille si vous êtes peu serré au niveau des fesses et de la taille. Si vous avez un peu de mal à mettre les mains dans vos poches, rassurez-vous c’est tout à fait normal. Un jean va prendre une demi-taille voire une taille en travaillant. Vous devez donc l’acheter serré. Après deux semaines de port, il sera parfaitement à votre taille. N’oubliez pas non plus que le jean doit “casser”. Il doit former des plis dûs à sa longueur. Un jean se porte de cette façon, ce n’est pas un pantalon de costume.

La retouche devient nécessaire que si le jean est trop long et qu’il forme un accordéon autour de vos jambes. Comptez 100€ pour un jean correct et 250€ pour un jean haut de gamme en toile japonaise. Choisissez des coupes simples : taille basse et droite voire droite légèrement fittée ( resserré au niveau des chevilles).

A éviter :

  • Le jean au délavage trop prononcé
  • Le jean trop slim
  • les poches arrières trop grandes et trop voyantes
  • Investir une somme folle dans une seule pièce

9) Un beau pantalon noir

Souvent mal porté, le pantalon noir peut être une pièce maîtresse de votre look. Vous devez le choisir avec une taille pas trop haute, qu’il vous tienne bien l’entrejambe et moule bien vos fesses. Les jambes doivent être plutôt slim, surtout pas trop amples.

Vous pouvez le prendre mat, bien qu’il existe des pantalons noirs cirés extrêmement beaux et élégants. En jean ou en coton, l’essentiel est la forme et la profondeur du noir.

Ce pantalon noir se mariera à merveille avec votre chemise blanche, mais avec un maximum de vos vêtements, car les pantalons noirs sont très versatiles : il est facile de les porter avec des vêtements de style et de couleurs différentes.

10) Le costume

Tout homme qui se respecte doit posséder au moins un costume dans sa garde robe. Il pourra en faire usage lors des moments importants ou pour aller au travail.

Il est possible de trouver des costumes tout à fait honorables pour 500€. C’est le genre de costume passe partout qui fera l’affaire si vous n’avez pas le budget suffisant pour vous en acheter plusieurs et de beaux.

On reconnaît souvent un homme de goût à son costume et à sa manière de le porter. Il suffit de se rendre au quartier de La Défense à Paris pour voir que 90% des hommes portent des costumes bas de gamme ou trop grands. C’est afficher son ignorance et son absence de bon goût…

Comment le choisir:

Le premier écueil à éviter sera donc d’acheter un costume trop grand.

Regardez la photo : observez les épaules et le tombé de la veste (les manches sont à reprendre).

Quoi qu’il arrive vous devrez toujours faire des retouches à l’achat d’un costume. L’ourlet des jambes, les manches et éventuellement le cintrage seront des ajustements à faire, à moins que vous ne soyez taillé comme un mannequin.

Pour votre premier costume, privilégiez la simplicité pour ce qui est de la couleur : noir ou gris anthracite.

Choisissez un costume à un ou deux boutons, au delà c’est trop classique et informe.

Le revers ne doit pas être trop épais et la cravate de même largeur que le revers pour respecter l’esthétique du costume.

Lorsque vous fermez votre veste, ne boutonnez que le premier bouton, c’est une règle d’élégance basique. Déboutonnez votre veste lorsque vous êtes assis.

Concernant les prix, vous trouvez des beaux costumes pour 500€ chez Melinda Gloss, 600€ pour la ligne Tonitruant chez Dandy Parisien dans le quartier de Saint Germain à Paris et  à partir de 700€ chez Paul Smith. Le tout avec des matières nobles et de belles coupes.

A éviter :

  • Acheter un costume dans le prêt à porter généraliste comme Hugo Boss
  • Acheter un costume d’une couleur claire : sable, blanc, écru….
  • Acheter un trois boutons

Le mot de la fin

Voilà, nous avons listé et présenté les vêtements sur lesquels investir en priorité pour vous construire un look solide et durable. Cela vaut le coup de mettre quelques euros de plus, car vous garderez ces vêtements longtemps, car ils ne se démoderont pas, et la qualité vous permettra d’en profiter plus longtemps.

Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.