Sexe : comment faire l'amour

Pénétration mode d’emploi

  • Par
  • Le
  • 92 comm.
Notre article de conseils et explications sur comment *mieux* pénétrer vos partenaires - parce qu'il était temps de traiter du sujet de la pénétration... en profondeur.

Un article sexo qui couvre les bases : cet article fait le point sur la pénétration : comment trouver le trou, les différentes façons de pénétrer sa partenaire, les astuces et techniques pour faire monter le plaisir plus vite (ou le retarder !).

La pénétration, c’est le fait de faire rentrer votre sexe « dans » votre partenaire. On peut parler de pénétration vaginale, buccale… ou anale (si vous pratiquez la sodomie).

La pénétration est un passage quasi obligé de la relation sexuelle : c’est comme ça que se terminent la plupart des rapports.

Mais même si tout le monde le fait, ce n’est pas pour autant que tout le monde le fait correctement, aussi, voici quelques conseils pour bien gérer niveau pénétration.

Ne bâclez pas les préliminaires

Tout bon rapport sexuel doit commencer par une phase de préliminaires, qui a pour but d’exciter les partenaires et de les préparer (mentalement et physiquement) à des relations sexuelles explosives. Lisez notre article spécial préliminaires pour plus d’explications.

Si vous négligez les préliminaires, le risque, c’est que le vagin de votre partenaire (ou son anus) ne soit pas assez détendu et lubrifié, et que la pénétration lui fasse mal. Dans certains cas, ça peut même rendre toute pénétration impossible.

Avouez que ça serait dommage. Donc moralité : préliminaires à donf. En plus, c’est généralement un moment extrêmement excitant.

Commencez par une pénétration en douceur

Chez la plupart des femmes, la pénétration se passe mieux si elle commence en douceur. Certaines aiment qu’on les pénètre direct d’un grand coup, mais c’est uniquement parce qu’elles ont un corps qui leur permet d’encaisser ça.

Chez les autres, mieux vaut y aller doucement, histoire de se faire un passage, et quand elle est détendue, vous pourrez commencer un va et vient plus rapide (voire, carrément brutal si votre partenaire aime les pénétrations fortes).

Comment trouver le trou ?

C’est une question qui revient souvent chez les débutants du sexe. Au moment de la pénétration, ils flippent de ne pas savoir trouver le trou.

L’astuce est simple : placez votre main sur le sexe de la femme, comme pour le couvrir (les doigts pointent vers ses pieds). Puis repliez votre main. En faisant ainsi, votre index et votre majeur arrivent à peu près au bon endroit – que vous trouverez en tâtonnant.

En général, votre partenaire saura vous indiquer si vous chauffez ou pas ;)

Et niveau plaisir ?

Niveau plaisir, tout dépend des gens.Le plaisir sexuel est quelque chose de très complexe, et qui varie énormémenet en fonction des gens.

Certaines femmes prennent énormément de plaisir à être pénétrée (notamment parce que cela stimule leur clitoris et ses racines) … et d’autres ressentent moins de plaisir à la pénétration, et davantage de plaisir dans la stimulation de leurs zones érogènes.

Pour beaucoup également, le plaisir est cérébral, et peut complètement remplacer celui de la pénétration dans certains cas.

Pendant le rapport : variez la pénétration

En général, les femmes aiment énormément que leur partenaire change sa façon de les pénétrer, que ce soit au niveau de l’angle de pénétration (l’idée est de « râcler tous les côtés ! » : essayez, vous verrez) … la longueur de pénétration, ou la vitesse.

Un truc qui marche du tonnerre, conseillé dans le guide 267 Conseils pour devenir le meilleur coup de sa vie, c’est d’alterner :

  • Pendant quelques secondes, ne la pénétrez qu’avec le gland, en allant et en venant rapidement
  • Puis de temps en temps, pénétrez la complètement … trèèèèèèès lentement… puis un coup rapidement …
  • Puis recommancez avec le gland uniquement, plus ou moins vite…
  • Puis carressez son sexe avec votre gland, sans la pénétrer

Rapidement, cela devrait lui mettre le feu, et elle devrait vous supplier de « l’achever ».

Accessoirement, c’est une technique très efficace quand on commence à perdre son érection : cela permet de rebander et de pouvoir reprendre la pénétration par la suite.

Et pour d’autres conseils de ce type, je vous recommande chaudement de vous procurer le guide 267 Conseils pour devenir le meilleur coup de sa vie, vous pouvez le trouver ici.

Comment pénétrer votre partenaire en cas d’érection défaillante ?

Il arrive parfois qu’on ne soit pas au top – que ce soit régulier ou occasionnel, lié au stress, à la fatigue ou à la drogue et à l’alcool – ou à une maladie … et dans ce cas, il n’est pas évident de maintenir une érection suffisante pour pouvoir bien pénétrer votre partenaire.

Si vous sentez que votre érection n’est plus suffisante, interrompez la pénétration pendant quelques temps, et focalisez vous sur le plaisir que vous pouvez prendre avec vos doigts, vos mains, votre bouche. Reprenez les préliminaires et les caresses le temps de vous remettre d’attaque.

Et si vraiment le soldat a démissionné, vous pouvez tout à fait « terminer » à la main ou à la bouche… ne vous en privez pas, elles adorent ça aussi.

N’utilisez pas que votre pénis pour la pénétrer

Que ce soit pour varier les plaisirs ou pour vous donner un peu de temps si votre érection vous lâche un peu, vous pouvez tout à fait la pénétrer avec autre chose que votre pénis – si c’est ok pour votre partenaire et vous évidemment.

Vos doigts, votre langue si vous êtes fan de cunni (comment faire un cunni) … vos doigts ou son sextoy préféré peuvent très bien faire l’affaire.

Au contraire, plus vous variez les plaisirs, plus le plaisir est grand, en général.

La pénétration digitale

On peut tout simplement pénétrer une fille avec les doigts. Le côté sympa, c’est qu’on peut le faire assez discrètement… et a peu près partout, y compris en public; et là, l’excitation monte assez vite, à cause du risque de se faire voir ou attraper.

Juste, si vous devez pénétrer votre partenaire avec les doigts, que ce soit au lit ou ailleurs, prenez ces quelques précautions :

  • Ayez les ongles courts et limés : vous n’avez pas envie de la griffer à cet endroit là, ça serait très douloureux pour elle.
  • Lavez-vous les mains avant (ou utilisez un gel désinfectant) : nos mains sont pleines de microbes, bactéries et champignons, ça serait dommage de lui refiler une infection.
  • Juste, si vous utilisez du gel pour vous désinfecter les mains, attendez un peu avant de lui mettre les doigts, sans quoi, l’alcool risquerait de la brûler.

Si vous commencez à jouer avec vos doigts, et que l’envie vous prend de passer d’un trou à un autre, essayez de ne pas utiliser le même doigt, car vous risqueriez de lui coller une infection au vagin (qui ne supporte pas bien les bactéries de la région anale).

Et en cas de pénétration anale ?

Si votre partenaire et vous êtes amateurs de sodomie (comment faire une sodomie), vous savez probablement déjà que la pénétration anale peut être source d’énormément de plaisir chez une femme (d’ailleurs, chez un homme aussi, au passage).

Il faut juste prendre quelques précautions.

  • Commencer la pénétration très doucement et très lentement, et SEULEMENT après de longs préliminaires, car l’anus est plus fragile que le vagin
  • Bien lubrifier
  • Utiliser un préservatif différent de celui que vous utilisez pour la pénétration vaginale, sinon vous risquez de lui filer une mycose (les bactéries du rectum ne sont pas les mêmes que celles du vagin, et le vagin ne sait pas se défendre contre ces bactéries-là)
  • Vraiment attendre qu’elle vous donne le feu vert pour accélérer votre pénétration, sans quoi, vous risquez de la brusquer et de lui faire mal.

Et la double pénétration ?

Gros fantasme à la mode, en partie parce que c’est un classique des films pornos, la double pénétration peut là encore être source d’énormément de plaisir… si c’est bien fait.

Quand on demande aux principales intéressées (pour celles qui aiment), elles avouent que c’est la sensation d’être remplies qui les comble, ainsi que la stimulation plus forte de leurs terminaisons nerveuses.

  • Comme toujours, la condition obligatoire c’est que votre partenaire soit partante, et suffisamment excitée pour pouvoir « encaisser » : ne bâclez donc pas les préliminaires.
  • Si vous n’êtes que deux, utilisez un sextoy adapté pour pénétrer l’orifice où vous ne serez pas (il existe des sextoys pour le vagin, et d’autres, pour le sexe anal, comme les plugs, qui tiennent tout seuls une fois insérés)
  • Si vous pratiquez le sexe à plusieurs, faites bien attention à utiliser des préservatifs, car les risques augmentent… et de ne pas trop y aller comme des brutes, comme on peut parfois le voir sur Internet. Sauf si c’est elle qui vous le demande, évidemment :)

Les meilleures positions pour la pénétration

Tout est question de goût, mais les positions les plus populaires pour la pénétration :

  • Le missionnaire (la plus connue, parce que la plus évidente… mais pas forcément la plus funky non plus) : vous dessus, elle dessous
  • La levrette (célèbre) : en général, très appréciée des hommes et des femmes. Elle à 4 pattes, vous derrière. Elles apprécient car la pénétration est plus profonde (cela peut même leur faire mal si elles sont fragiles); et il y a aussi le côté psychologique du sentiment de soumission qui peut plaire à certaines.
  • La position de la cowgirl : c’est pas le nom officiel, mais l’idée, c’est qu’elle soit à cheval sur vous, ce qui lui permet de bouger le bassin comme si elle faisait du cheval. En général, les femmes ont beaucoup de plaisir comme ça.
  • La « reverse cowgirl » : la même, sauf que cette fois, elle vous tourne le dos. Très appréciée des femmes aussi.

Pour finir

Même s’il existe quelques précautions à prendre (préliminaires, respect du rythme de l’autre et préservatif), et quelques techniques pour décupler le plaisir (voir 267 Conseils pour devenir le meilleur coup de sa vie), tout le reste dépend de votre alchimie en tant que couple.

Pour ça, parlez ensemble de ce que vous aimez, n’ayez pas peur d’essayer des trucs nouveaux, et éclatez-vous !

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.