Sexe : comment faire l'amour

Les préliminaires

Comment bien faire les préliminaires

Prélude obligatoire à toute relation sexuelle, souvent méconnus, voire négligés par les garçons, et réclamés par les filles, voici ce qu’il y’a à savoir sur les préliminaires.

Qu’est-ce que les préliminaires ?

Les préliminaires sont tous les gestes, caresses, stimulations des zones érogènes et jeux sexuels destinés à exciter les partenaires et à renforcer leur complicité sexuelle avant la pénétration.

Baisers, léchouilles, mordillements, caresses, masturbation, fellation (la pipe ou le cuni), … tout cela appartient aux préliminaires.

Les préliminaires sont un passage quasi obligé lors des rapports sexuels.

Les préliminaires permettent la montée de l’excitation de l’homme et de la femme

Chez l’homme, les différents jeux sexuels pratiqués pendant les préliminaires vont l’exciter et lui donner une érection solide.

Ainsi, les préliminaires sont souvent nécessaires à l’homme pour qu’il puisse avoir des rapports sexuels satisfaisants.

En effet, on s’aperçoit souvent que la cause d’une érection un peu défaillante sont des préliminaires un peu bâclés; et à l’inverse, en cas de coup de mou pendant le rapport sexuel, le retour à des jeux sexuels plus soft permettent souvent de récupérer une bonne érection.

Pour la femme, le rôle premier des préliminaires est de préparer son corps à la pénétration.

En effet, au repos, le vagin d’une femme est relativement sec et serré, il serait très difficile, et très douloureux pour elle que vous essayez de la pénétrer « à froid ».

Les préliminaires, parce qu’ils l’excitent progressivement, vont déclencher l’excitation du vagin, qui va se détendre et se mettre à sécréter de la cyprine : la mouille vaginale qui permet au vagin d’être bien lubrifié.

Les préliminaires permettent donc au vagin de pouvoir accueillir le pénis sans douleur pour la femme.

Ils servent aussi à « allumer » les récepteurs sensoriels responsables du plaisir sexuel chez la femme : de bons préliminaires permettent donc à la femme de ressentir davantage de plaisir.

Les préliminaires permettent la complicité sexuelle du couple

Au delà de leur rôle purement « préparatif », les préliminaires servent à renforcer la complicité sexuelle du couple.

Faits de caresses, de baisers et de jeux sexuels en tout genre, ils permettent aux deux partenaires de faire preuve de tendresse et d’abandon l’un envers l’autre, ce qui permet de resserrer leurs liens, et d’assurer une intensité sexuelle bien meilleur pendant le rapport qui se prépare.

C’est le moment où s’exprime l’univers érotique du couple, et qui permet au rapport sexuel d’être spécial et intense.

Jusqu’où continuer les préliminaires ?

En règle générale, on sait que les préliminaires ont assez duré lorsque la femme demande (ou supplie !) son partenaire de la pénétrer.

Elle peut aussi craquer et prendre les choses en mains : en lui prenant le sexe et en le dirigeant vers le sien par exemple, pour le guider pour la pénétration.

C’est le signe qu’elle est tellement excitée qu’elle ne tient plus et qu’elle ressent le besoin d’être comblée (dans tous les sens du terme).

Mais certains (les plus expérimentés) savent à quel point faire durer le plaisir est bon, et s’amusent souvent à faire durer les préliminaires…

En effet, bâcler les préliminaires est ce qui trahit le manque d’expérience et de connaissance des joies du sexe.

Comment faire de bons préliminaires ?

De bons préliminaires sont avant tout ceux qui répondent aux attentes des deux partenaires : quand un partenaire sait exactement quoi faire pour exciter et faire monter le plaisir de l’autre, alors ce sont des préliminaires réussis.

Voici quelques conseils pour faire de bons préliminaires.

1. Commencez par l’embrasser et lui caresser le visage, le cou, les seins et les hanches. Ce sont des zones érogènes et ça va commencer à l’exciter. Vous pouvez aussi lui mordiller le cou (doucement !), pas mal de femmes adorent ça, mais attention à ne pas lui faire mal.

2. Descendez progressivement avec vos baisers sur son ventre. En même temps, laissez vos mains descendre le long de ses cuisses jusqu’à ses genoux, puis remontez doucement sur l’intérieur de ses cuisses. Résistez à la tentation d’aller trop vite jusqu’à son sexe. La faire languir permettent de faire monter le plaisir encore plus, comme une forme de torture sexuelle basée sur son impatience.

3. Vous pouvez descendre votre bouche doucement vers son sexe, et lui faire un cunni, si vous aimez ça. (Lisez : Comment faire un cunni).

Vous pouvez aussi la doigter, et vous livrer à tout un tas de jeux sexuels qui vous plaisent à tous les deux.

Il est probable qu’elle participe elle aussi. Si elle aime ça, elle devrait ne pas trop tarder à prendre votre sexe dans sa bouche et lui faire une fellation.

Les préliminaires durent autant que vous le voulez : il n’y a pas de règle, l’essentiel c’est de s’amuser et de s’exciter l’un l’autre.

Quand se passer de préliminaires ? Les « quickies »

Les quickies, ou « petits coups vite fait bien faits », c’est toutes ces fois où on est tellement excités qu’on peut se passer de préliminaires, et passer directement à la pénétration. Contre un mur, dans un coin discret (mais où on pourrait être surpris), ou sur la table de la cuisine par exemple …

Dans ces conditions, on peut se permettre de zapper les préliminaires, ou plutôt, de les réduire au strict minimum : il n’y a pas de règles absolues en matière de sexe, ce qui prime, c’est l’envie (partagée) du moment.

Dans tous les cas, il est généralement nécessaire à l’homme qu’il vérifie avec ses doigts que la femme mouille suffisamment avant de la pénétrer, sinon ça ne marchera pas.

Ce qu’il faut retenir sur les préliminaires ?

Les préliminaires font pleinement partie du « rituel » sexuel du couple, et sont physiquement nécessaires pour que ça se passe bien. Et ce sont aussi les préliminaires qui permetteront à cette fille rencontrée plus tôt dans la soirée de garder un très bon souvenir du sexe avec vous (et d’avoir envie de recommencer).

Donc si vous êtes pressé, ne les bâclez pas quand même, et considérez qu’ils font partie du fun : profitez-en pour jouer avec elle et la rendre dingue de plaisir avant même de l’avoir pénétrée.

Elle saura probablement vous en remercier ;)

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.

  • yanick

    comment emener sa partenaire a son orgasme? comment sodomiser sa partenaire? Quels techniques utiliser dans les préliminaires?

  • Patate

    Si la femme ne « supplie » pas son partenaire (parce qu’elle est inexpérimentée, génée, timide ou autre), comment savoir si les préliminaires ont assez duré ? y a t’il quelques petits signes dans son attitude qui peuvent nous aider ?

  • IBRAHIM AHAMED

    Il n’y a pas de commentaire pour le moment mais je voudrais seulement des reponses sur les questions posées aux deux réactions de la phase preliminaire.

  • copain

    se site est super du courage j’aimerais etre informé de toutes les activités du site

  • Pingback: La pénétration()

  • measteur 971

    le site est super mais j’ai un probleme ma copine est coincée comment savoir si les préliminaires ont assez durées ?

  • Nicolas

    Salut
    je suis professeur de sexologie. Je trouve intéressant de lire les info que vous mettez sur ce site. Je voudrais recevoir la réponse aux deux premières questions posées par e-mail. Bon courage et bon travail.

  • dadou

    je voudrais savoir si ma femme aime quand je luis fait les préliminaire,et si je fait sa bien ? merci

  • FK

    Alors on lui a demandé, et oui, elle aime bien.

  • man

    salut pour parler de preliminaire comment faire qd sa femme n aime pas etre carressee ni etre toucher (elle dit quelle n aime pas q on la touche) alors pour la suite pas terrible si vous avez des conseils je suis tout oui

  • FK

    Heu… à part changer de femme, je vois pas.

  • Emie

    J’avais ce petit problème la aussi. Je ne voulais pas que mon copain me touche, ou qu’il me caresse. C’était parce que j’avais un manque totale de confiance en moi.. Je me sous estimais beaucoup et je malmenais mon corps.. Et aussi parce que mon copain ne me mettait pas vraiment en confiance, j’avais besoin qu’il me rassure, qu’il prenne les choses en main en me disant que tout allait bien se passer etc. Il faut vraiment y aller en douceur avec ta copine, et quand elle verra que tu fais vraiment tout pour la mettre a l’aise (puisque c’est super important de le faire), elle commencera a se relâcher, et te laisser plus de liberté ;) !

  • thomas

    c’est quoi les préliminaires j’ai pas trop compris :/

  • NJJ

    Ils tiennent une part importante dans le « processus » puisqu’ils contribuent à faire monter le désir, ses ennemis naturels sont la peur, le stress (autre nom pour la peur), le manque de confiance, d’éventuels blocages mentaux (mst, ist, infidélité, morale, etc…). Et il parait que plus c’est long et plus c’est bon ;P
    En bref les prélis, c’est exquis :D

  • Matrix

    J ai un problème et j aimerais une réponse svp Lors des prélimaires je suis bien excité mais quand il faut passer à l’acte j ai une perte de désir

  • abraham

    Hier jai fait l’amour a ma femme vous savez ce qu elle ma di toute essoufler : « je devrai te payer ! « Le plus bo complimen qu on mavai jamai depuis je mes des « head shot » a chaque fois et tou sa c grace avous ! Alors merci !