Conseils Séduction

Quand et comment rappeler une fille au téléphone ?

ON AIME


partages
  • Par Checkout
  • Le
  • 3 comm.
  • 19 partages
  • vu 51 532 fois

Dans cet article, nous allons voir quand et comment rappeler une fille au téléphone.

Et pour cause : c’est un moment particulièrement délicat lors de votre séduction. Le fait de rappeler une fille dont vous avez obtenu le numéro pour lui proposer de se revoir est un moment majeur d’échecs, et ce pour plusieurs raisons …

Voici quelques conseils pour *bien* la rappeler, et augmenter vos chances de la revoir.

Préparez le terrain : time-bridgez !

Rappelons avant de rentrer dans le vif du sujet, qu’un bon phone game est un phone game préparé. Or comment prépare-t-on un phone game ?

En « time-bridgant », par exemple.

Qu’est ce qu’un time-bridge ?

Le time-bridge c’est mettre dans la tête de la fille, lorsque vous la rencontrez pour la première fois, qu’elle va vous revoir (tout bêtement).

Un time-bridge est, comme son nom l’indique, un « pont temporel ».

Autrement dit, établir un pont entre « maintenant », le moment où vous prenez son numéro, et « tel moment », le moment où vous la reverrez. Cela augmente drastiquement vos chances d’obtenir un rendez-vous.

Exemples de time-bridges :

  • « Vous: On ira prendre un verre, hmm… jeudi ».
  • « Vous : Je t’appelle d’ici quelques jours, on verra quand on peut aller boire on verre ensemble ».
  • « Vous : On va prendre un verre mercredi ok ? Je prend ton numéro, des fois que je puisse pas ».

Quand la rappeler ?

Entre les légendes urbaines comme quoi il faut mettre 3 jours minimum à appeler et les ignorances collectives poussant les gens à rappeler le plus tôt possible, on ne sait plus a quel saint se vouer.

Quand rappeler une fille de qui vous avez obtenu le numéro ? Au bout d’un certain moment, et pour différentes raisons, ce sera « quand vous voulez » ! Mais pour l’heure, disons que cela dépend essentiellement de la façon dont elle vous perçoit.

Vous avez pris un numéro « à l’arrachée », voir, vous l’avez limite extorqué à sa propriétaire au centre commercial de votre quartier : en dehors du fait qu’il y a peu de chance qu’il y ait des suites, appelez rapidement, 2 jours, 3 jours.

Vous avez pris votre temps, elle était charmée de vous rencontrer, vous avez évoqué la possibilité de vous revoir (time bridge), voir vous l’avez carrément validé ?

Rappelez quand bon vous semble. 3 jours, 4 jours, 1 semaine si vous avez envie. Restez raisonnables et n’appelez pas trop tard non plus.

Plus que le « après combien de temps » vous appelez, c’est ce que vous allez dire et comment vous aller le dire qui va amener une fille a accepter un RDV ou a vous dire que « son poisson rouge est mort et qu’elle est désolé mais qu’elle part a ses obsèques ».

Voyons les ingrédients d’un bon phone game

Le HLE : ne la rappelez que lorsque vous êtes en forme

HLE : High Level of Energy => la patate.

Il est primordial, surtout quand vous débutez (bien que cela reste vrai tout le temps), de rappeler vos cibles à un moment où vous êtes énergique. Pour bien me faire comprendre, quelques exemples de situations qui devraient vous mettre une patate suffisante :

  • Vous venez de vous prendre un râteau, vous avez « la rage »
  • Vous venez de closer, vous êtes « heureux »
  • Vous venez de vous engueuler avec quelqu’un, vous êtes « énervé »

Bref, toute situation où vous n’êtes pas endormi et/ou de mauvaise humeur. Évitez aussi d’appeler quand vous êtes nerveux, tendus. L’important, c’est que vous soyez dynamiques et que vous ayez l’esprit alerte (ie : si vous contrôlez mal vos émotions et votre inflexion émotionnelle, évitez d’appeler quand vous venez de vous embrouiller avec quelqu’un, les exemples cités au-dessus me sont personnels).

Pourquoi cette importance ? Premièrement je suis persuadé que le flow (voir la définition du flow dans les annexes) est intimement lié au HLE : en HLE vous hésitez moins, votre esprit et votre répartie sont plus réactifs, vous répondez mieux (plus intelligemment). Deuxièmement, vous êtes énergique et la fille le ressent.

Vous communiquez de l’énergie : c’est positif. Les femmes cherchent des hommes capables, entre autre, de leur procurer de l’énergie (et pas de la leur « pomper » comme elles qualifient si souvent les AFC).

Évitez donc d’appeler à un moment ou vous êtes mal réveillé/de mauvais poil et évitez de trop vous concentrer sur votre téléphone au moment où vous appelez : ne flippez pas : ne vous mettez pas la pression tout seul ! Les femmes le sentent et ça les répugne.

Il y a des gens qui sont extrêmement stressé quand ils doivent rappeler les filles de qui ils ont pris le numéro… si vous êtes dans cette catégorie, un conseil :faites autre chose en appelant (par exemple, lisez FTS de manière très concentrée pendant que ça sonne ;) ). Cela focalisera votre attention, et donc vos émotions, sur autre chose, et vous serez alors plus détendus.

Première étape : poser une « false time constraint »

(voir la définition de False Time Constraint)

Pourquoi une false time constraint au téléphone ?

Imaginez que vous soyez Melissa, une belle jeune femme de 20 ans, et samedi soir vous êtes sortie avec deux copines à BarBranché, bar dans lequel vous avez laissé votre numéro à 3 mecs (les 3 intéressants parmi la dizaine de lourds qui a tenté de vous draguer ce soir là).

Maintenant imaginez que ces mecs pensent que le fait que vous leur avait passé votre numéro leur donne l’autorisation de vous appeler jusqu’à ce qu’il y ait RDV (ce que la majorité des hommes croient, consciemment ou inconsciemment, et à différentes échelles), et commencent à vous appeler tout les jours… et vous trop gentille pour les envoyer paître : ils finissent par vous taper sur le système. D’où maintenant, premièrement votre réticence à donner votre numéro à un inconnu, et ensuite votre méfiance vis-à-vis des appels de ces derniers.

Autre exemple à corréler avec le premier, imaginez qu’un mec vous appelle des heures pour vous raconter sa vie, en vue d’obtenir une date. Vous pensez sérieusement que c’est quelqu’un qui a une vie prenante ?

Dernier écueil, imaginez que quelqu’un vous appelle a 19h00 pendant que vous êtes en train de faire quelque chose de prenant/d’important : vous n’avez qu’une peur c’est qu’il mette 1000 ans a raccrocher, vous écourterez donc la conversation.

Quand vous appelez, commencez par dire « Salut Machine, <bla bla>, par contre la j’ai pas plus de 10 minutes je préfère te prévenir », ou autre chose du style.

Non content de vous faire sortir immédiatement du lot des loosers sus-cités, cela sub-communique à la fille que son temps au téléphone avec vous est compté : elle sait que vous n’allez pas rester des heures au tél avec elle et en plus elle pense que vous avez autre chose a faire dans votre vie que de passer des coups de fils pour obtenir des dates… en d’autre terme c’est valorisant pour vous à tout point de vue.

Vous voilà donc avec 4 raisons rendant la FTC obligatoire à votre Phone Game. C’est fou, ce qu’une petite phrase peut vous faire gagner comme points, hein ? :)

Engager la conversation, installer une dynamique

Tout ceux qui ont déjà rappelé une inconnue une fois dans leur vie sauront de quoi je veux parler si je dis « vous appelez et vous n’avez strictement AUCUNE idée de comment l’amener à accepter un RDV ». Passons sur la méthode du « je propose direct un rendez-vous »qui a peu de chance d’aboutir, que reste-il ? Premièrement, parler de choses et d’autres insipides en laissant s’installer de gros blancs gênants et faire sortir une proposition de date quand on sent que vraiment on arrive à court de blabla… A vue de nez, ça semble être une mauvaise option.

En deuxième solution, on peut créer une dynamique entraînante, établir un vrai rapport avec la fille, autant de chose qui lui donneront envie de vous revoir et qui vous permettront d’obtenir une date facilement de façon NATURELLE. Comment faire ?

Premièrement, au phone game comme n’importe quand en séduction, n’oubliez pas vos principes, entre autres :

  • Vous êtes le PRIX, vous vous comportez donc comme tel
  • Vous êtes playful (joueur)
  • Vous êtes mystérieux
  • Vous avez une frame/réalité solide

Ce n’est pas parce que vous êtes au téléphone qu’il faut retomber dans l’AFCisme le plus profond et jouer au bon copain.

Néanmoins, vous voulez établir du rapport entre vous et la fille, ce qui implique de vous révéler un minimum, de lui faire sentir que vous partagez des choses en commun (tout en restant masculin et attirant).

Comment établir cette dynamique ? Après avoir évoqué le fait que vous n’aviez pas beaucoup de temps, enchaînez donc sur un truc drôle ou intéressant, unique, rare, surprenant,… Démarquez vous des loosers, soyez originaux, ne faites pas comme tout le monde : vous ne VOULEZ PAS être tout le monde. Oubliez les « jte dérange ? » et les « comment ça va ? Bien ? Moi aussi… » qui casseront toute dynamique. Ressortez un élément de votre pickup, un truc marrant, interpellant, original.

« Vous : En fait je me demandais si tu avais deviné mon prénom… »

Ou encore :

« Vous : J’ai réfléchi et j’ai une question : si je te propose de m’inviter a boire un verre tu portera les mêmes chausures sexy que la dernière fois ? » (celles sur lesquelles vous aviez fait un commentaire lors du pick-up ;) ).

Par exemple.

C’est là que vous vous rendez compte qu’un phone game est inévitablement lié au pick-up. D’où l’adage sur la solidité des numéros : « un bon pick-up donne un bon phone game ».

Bref, vous avez donc engagé la conversation sur une dynamique positive et originale, normalement la fille commence a avoir envie de vous écouter… ne vous arrêtez pas !

Rapport, points communs, partage de valeurs…

Maintenant que vous avez engagé la conversation, il faut continuer. Normalement, vous connaissez quelques unes de ses valeurs / centres d’intérêt.

Le but d’un coup de téléphone est d’obtenir un rendez-vous sûr, qu’elle n’annulera pas au dernier moment.

L’écueil dans lequel butent souvent les débutants est qu’ils négligent de s’intéresser à la personne qu’ils draguent. Résultat quand ils l’appellent ils ne savent rien d’elle. Or c’est important que la fille se trouve quelques points communs avec vous.

Comment remédier à ce genre de situation ? Le plus simple est de demander. Mais vous n’avez pas envie de passer pour un détective privé ou un monomaniaque non plus, donc demandez de façon légère et pas insistante. Soyez joueur.

Exemples :

Vous: « En fait je t’appelais pour te proposer d’aller boire un verre, MAIS je me suis aperçu d’un truc : je sais rien de toi ! Qui me dis que t’es pas une hysterique, ou pire, une tueuse en série ?

Fille : lol

Vous: Je sais même pas ce que tu fais dans la vie !

Fille : ah bah je suis blablabla

Vous: blablabla confort, blabla mais t’as d’autres centres d’interêt quand même ?

Fille : ah bah oui j’aime blablabla

Vous: Ah bah c’est étrange moi aussi j’aime blablabla… »

Autre solution pour les points communs, tenter un cold read :

Vous: « Je suis sur que t’es le genre de fille a ADORER te balader seule dans les rues de <Ville>

Fille : Comment t’as deviné !?

Vous: Moi aussi j’adore ca, et il me semblait avoir perçu qu’on était un peu du même style toi et moi…Etc…

(Les exemples ci-dessus sont issus de mon expérience personnelle et on aboutis à des rendez-vous).

Cette façon de faire vous permet de faire d’un pierre deux coups : mettons que vous ayez oublié de vous grounder (voir annexes) lors de votre Pick-Up : vous pouvez le faire maintenant.

Bref, ne vous éternisez pas pour autant, vous êtes un homme occupé et vous n’avez pas la vie devant vous. Si vous jouez bien votre coup, en 10 minutes voir ¼ d’heure, c’est fait.

Passons à l’étape suivante.

Evocations et prise de rendez-vous

Quelque chose qui j’ai remarqué marchait très bien dans les phone games, c’est d’évoquer le fait d’aller boire un verre (ou de faire autre chose, on est pas obligé de ne faire que boire des verres avec ses dates…) en mettant toujours une barrière (sur les barrières, voir la partie concernée dans « How to be a Pick-Up Artist« , de Juggler) derrière. Premièrement, ça évoque à la fille qu’elle peut aller prendre un verre avec vous et elle en a l’idée en tête, et deuxièmement ça vous prize un peu plus à chaque fois.

Exemples :

Vous: « Je voulais te proposer d’aller boire un verre, mais je me suis apperçu que je ne savais rien de toi » (cité plus haut )

-Si elle vient de dire quelque chose de bête ou qui vous paraît stupide ou ridicule :

Vous: « En fait je t’appelait pour te proposer d’aller boire un verre, mais je me demande si je vais pas changer d’avis là… »

-Vers la fin du coup de téléphone :

Vous: « Je me demandais… Si je te vois <tel jour>, tu seras aussi bien habillée que lorsque je t’ai rencontré j’espère ? »

N’hésitez pas à recourir fréquement à ce genre à ce genre de choses, très efficaces.

Une fois que vous sentez que vous avez fait tout ça et qu’elle est prête à accepter un rendez-vous, ne proposez pas, instruisez :

Vous: « Ok donc ce qu’on va faire c’est qu’on va se voir mardi a 19h00, j’ai un peu de temps ».

Si elle refuse, attendez qu’elle propose autre chose. Si elle ne propose rien, en dehors du fait que c’est mauvais signe, demandez lui de proposer (PUA : « Propose alors »). Qu’elle refuse ou qu’elle propose, j’aurais tendance à vous conseiller de refuser. Dites que vous êtes occupé ce jour-là et que vous la rappellerez. La rappeler sera l’occasion de vous permettre de rebâtir le confort/rapport manquant et de fixer une date.

Derniers conseils

Ne laissez pas de messages sur boite vocale avant de l’avoir eu au téléphone. Il y a très peu de chance qu’elle rappelle.

Appelez, n’envoyez pas de SMS avant d’avoir fixé une date ou d’avoir construit un rapport solide.

Avant le rendez-vous , n’hésitez pas à envoyer un SMS un peu joueur du style « 17h34 tel endroit, un conseil : pas de talons haut ;) » si vous l’emmenez se promener par exemple. Vous ne voulez pas passer pour un mec needy qui a peur de se prendre un lapin, restez donc joueur et mystérieux. Affichez de la décontraction plutôt que de l’anxiété.

Encore une fois, restez joueur : ne passez pas du mec magique qui a pris son numéro au mec lambda qui la harcèle pour la revoir : vous ne la reverriez jamais.

Sauf dans certains cas précis, je déconseille le phone game de Doc Love, qui, rappelons-le, est fait pour trouver une femme à marier (et qui est donc, de fait, extrêmement sélectif). De plus, il est à mon avis mal adapté à la mentalité française et/où aux jeunes femmes (18-25 ans).

Pour aller plus loin

  • Tags

Par Checkout

Cet auteur ne nous a pas encore envoyé sa présentation. Article publié par l'éditeur de FTS. Les propos de l'auteur n'engagent que lui, et ne reflètent pas nécessairement l'opinion des responsables du site.

Vous avez aimé cet article ?

Nous essayons de publier des articles de ce genre chaque semaine.

ou cliquez ici pour recevoir nos prochains articles par mail

Ne loupez pas non plus
  • Autentik

    ( dixit Checkout… )
     » Il est primordial [...] de rappeler vos cibles à un moment où vous êtes énergique. Pour bien me faire comprendre, quelques exemples de situations qui devraient vous mettre une patate suffisante :

    « Vous venez de vous prendre un râteau, vous avez « la rage » » → « Évitez aussi d’appeler quand vous êtes nerveux, tendus »

    « Vous venez de vous engueuler avec quelqu’un, vous êtes « énervé » » → « évitez d’appeler quand vous venez de vous embrouiller avec quelqu’un » & « Évitez donc d’appeler à un moment ou vous êtes [...]de mauvais poil  »

    Et tout ça à deux lignes d’intervalle. Ça te parait pas quelque peu incohérent…?

  • FK

    Ouais possible. Comme n’importe qui, il arrive à Checkout d’être contradictoire :)
    C’est à lui qu’il faudrait poser la question en fait, non ?

  • Philéas

    J’ai beaucoup apprécié cet article, spécialement l’explication enfin claire du timebridge (beaucoup trop de personnes tergiversent à ce sujet pour des fadaises techniques…), et pour le principe de la barrière !!
    Vraiment cool ce « je voulais t’inviter blabla / mais en fait, mais j’espère … »
    Post de qualité merci

Toutes nos rubriques : cliquez pour naviguer et voir nos articles