Mental et Vie intérieure

Surmonter sa jalousie et ses insécurités

Je pense que voici l’une des dernières étapes et le « chainon manquant » de toutes relations défaillantes et de toutes interactions avec les femmes. Quand je suis arrivé sur FTS j’ai appris tellement de chose, mais il me manquait ce morceau du puzzle. Régulièrement, j’entendais des personnes me dire : « aies confiance en […]

jalousie

Je pense que voici l’une des dernières étapes et le « chainon manquant » de toutes relations défaillantes et de toutes interactions avec les femmes. Quand je suis arrivé sur FTS j’ai appris tellement de chose, mais il me manquait ce morceau du puzzle.

Régulièrement, j’entendais des personnes me dire : « aies confiance en toi » Ou « Ce garçon le fait simplement parce qu’il manque de confiance en lui… »

Je le savais, je manquais de confiance en moi. Ce n’était pas un scoop à l’époque mais malheureusement personne ne m’avait appris à avoir de l’assurance et certaines convictions (d’où l’importance de l’éducation paternelle). Maintenant, je le sais. Il y a eu une étincelle dans ma vie qui m’a changé pour toujours. Certes découvrir la communauté m’a fortement aidé mais je voulais partager avec vous ce que j’ai appris. Comment perdre vos . Car quand vous ne les avez plus, vous commencez à tout voir sous un nouvel angle.

Je vais tacher d’analyser chaque point et vous conseiller pour les surmonter.

La 1ere cause d’insécurité: le désir d’approbation

Nous en sommes tous coupables à certains points de nos vies. Nous voulons prouver aux autres que nous sommes une certaine personne. Nous achetons certains vêtements, certaines voitures, certains téléphones portables (prenez l’exemple récent de l’Iphone), certaines choses, etc.
Mais pourquoi ?

Une personne sûre d’elle achète ces choses parce qu’elle en a envie. Tandis qu’une personne incertaine les achètera bien souvent pour se rassurer. On le voit trop souvent dans la section look et style de vie du forum, surtout chez les nouveaux. Pensez-y. Les gens achètent certains vêtements ou accessoires pour paraitre cool, dans le coup, riche, populaire, etc.

Mais pourquoi le font-ils ?

Ils cherchent une approbation. Ils veulent que les autres pensent d’eux “Ouah, il doit être riche/cool/branché, etc.

Dans notre société de consommation, nous avons été programmés pour penser que certains objets donnent plus de valeur à une personne.

Depuis votre naissance, la société vous répète consciemment (et inconsciemment) que les « choses » font de vous un homme. Des jouets que vous aviez étant petit à votre scooter d’adolescent, nous avons été conditionnés à croire que cela ferait de nous des hommes.

Nombreux sont ceux(celles) qui entrent dans une sorte de « compétition », essayant de prouver que les « choses » qu’ils ont, font d’eux(elles) de meilleures personnes. Ils nourrissent ainsi leurs insécurités en achetant d’autres choses pour obtenir l’approbation d’autres personnes.

Par exemple, pourquoi voit-on si souvent ces filles affichant fièrement leur sac (souvent faux) Louis Vuitton ? J’en vois énormément porter ce genre de sac à main. Une fille (pas spécialement riche) qui achète un sac Louis Vuitton, par exemple, est soit très influençable, soit peu sûre d’elle, ou les deux. Pourquoi quelqu’un achèterait-il un sac de parfois plus de 500 euros ? Il n’y a aucune raison logique à cela. A bien y réfléchir, esthétiquement ce n’est pas le plus beau. Les motifs sont universellement connus. Certes pour certaines ce sera de se faire plaisir, mais pour la majorité, quelle est la raison sous-jacente ?

C’est le désir d’approbation, qui résulte d’insécurités.

Les gens veulent donner aux autres cette image qu’ils sont ceci ou cela. Mais le problème avec ces pensées, c’est qu’un HOMME n’est pas déterminé par les affaires qu’il porte, la montre à son poignet, ou la voiture qu’il conduit (ici en Europe tout du moins).
Un véritable HOMME est déterminé par ce qu’il est et accompli.
Notre société nous a appris (à tort) à croire que l’habit faisait le moine (en l’occurrence ici l’Homme). Ce qui est faux.

Ma seconde réalisation était qu’il n’y avait aucune raison pour moi de sortir et d’acheter ces trucs pour prouver que j’étais cette “autre” personne.

Les pensées superficielles attirent les femmes superficielles.

Je croyais que l’argent c’était le pouvoir et que l’argent vous donnait les femmes que vous vouliez. Je travaillais dans certains clubs à l’étranger où l’argent et le « paraitre » étaient rois et je le voyais tout autour de moi, assis à ces tables des carrés VIP. Et d’une certaine manière c’est vrai. Mais ce que j’ai réalisé c’est que l’argent attire le mauvais type de femmes.

Donald Trump, avec toute sa fortune et son pouvoir collectionnait les divorces. Pourquoi ? Parce que c’est un idiot à la base.

L’argent attire les gens qui aiment l’argent. Le statut attire les femmes qui veulent cet argent. Le type futile de femmes qui ont toujours des difficultés à trouver un sens à leurs vies contrairement à se trouver une nouvelle paire de chaussure…

Il y a une dizaine d’années j’avais un pote qui bossait au Lido, à Paris. Il faisait du «business» également. Le type flambeur. Un « natural » de surcroit. Le type de personne à mettre les billets sur la table pour payer sa bouteille en boite. Les filles le regardaient avec un sourire en coin. L’argent était son appât, les femmes le poisson. Ses skills de natural faisaient le restent. Il les attrapait et les relâchait le lendemain matin. Mais toutes ces nanas n’étaient que superficialité et sans grand intérêt. 100% ONS.

L’argent est important parce qu’il est associé à la stabilité, la sécurité (des points fondamentaux chez les femmes depuis la nuit des temps) mais quand une femme n’en veut qu’à votre argent c’est une «chercheuse d’or»…ÉVITEZ-LES.

Quand vous attirez une femme avec votre argent, elle est d’abord intéressée par votre argent, pas par vous.

Derrière mes platines j’enviais quelque part ces mecs riches, pas forcement beaux, avec des « canons » à leur bras. J’avais habitude de penser « Je suis bien mieux qu’eux physiquement. J’ai du talent, comment peuvent-ils se faire des filles pareilles ?! »

Et la conclusion est venue à moi…

L’homme a le statut. Il a l’argent. Il a le pouvoir.

« In this country you gotta make the money first. Then when you get the money, you get the power. Then when you get the power, then you get the women« . (Scarface, 1980)

En tant que Dj j’avais un pseudo statut, mais malheureusement pour moi je n’avais pas l’argent. Le boss, lui, l’avait. Les DJs star l’avaient. Mais j’arrivais à choper convenablement. Surtout parce que j’étais DJ. Et de ce fait j’attirais bien souvent les nanas à DJ, les « party girls », les jeunes qui fantasmaient sur ce cliché (à la dent dure) du DJ…life is a joke, isn’t it?

Mon lot fut bien souvent des filles, belles mais futiles, qui se moquaient royalement de moi. Des femmes dorlotées toute leurs courtes vies par ces hommes plus où moins riches, plus ou moins influents, plus ou moins beaux. Et au fond de moi, je savais qu’elles s’en iraient au moment même où je perdrais toutes ces choses.

Revenons donc au premier point.

Pourquoi j’achetais ces choses ? Pourquoi achetions-nous ces choses ? Pourquoi achetiez-vous ces choses?

Dans un désir d’approbation. Dans un désir de se sentir important.

Dale Carnegie a écrit dans son livre Comment se faire des amis que la chose la plus importante chez les gens est de se sentir important.

La vérité est que les gens se font bernés à croire qu’ils peuvent acheter cette importance. Mais vous ne pouvez acheter votre estime de soi. Vous ne pouvez pas utiliser ces choses pour soutenir votre confiance en vous. Ces sentiments ne peuvent s’acheter, et essayer de les obtenir en dépensant à tort de l’argent, tend vers des valeurs déformées, des difficultés financières et des problèmes émotionnels.
Au lieu de cela, le meilleur moyen pour améliorer sa confiance et son estime de soi, est de faire des choses qui vous font vous sentir bien. Utiliser un substitut comme l’argent pour ses besoins émotionnels, comme l’amour, le pouvoir, l’acceptation sociale, ne marche pas sur le long terme. Tel une drogue, cela peut vous donner un sentiment de bien-être sur le moment, mais ce sentiment finira rapidement par s’en aller, avec son lot d’effets indésirables.

Les gens se sentent parfois «sous pression» (vive le marketing !) pour acheter des fringues très chères, pour être bien vus vis-à-vis des autres. C’est ce qui se passe avec le culte de la marque chez les jeunes (D&G par exemple), toujours en quête d’une certaine reconnaissance sociale…Mais vous ne pouvez acheter ni l’approbation, ni l’amitié.

Assez parlé. Vous savez déjà tout cela au travers de vos lectures sur FTS. Je suis là pour partager une pensée. Partager ce qui m’a aidé.

Les gens recherchent l’approbation chez 3 types de personnes.

  1. Les amis
  2. Les inconnus
  3. Le sexe opposé

1. L’approbation chez les amis

J’avais habitude d’agir d’une certaines manière avec des amis. Me vanter d’avoir couché avec des femmes imaginaires et faire ceci ou cela. Bien sur, souvent tout cela était vrai mais il fallait en rajouter. Pourquoi? Pour me faire remarquer ? Pour me donner de l’importance ?

Si je remonte le temps, vers 2000, je réalise à quel point j’étais stupide et si peu sur de moi. Pourquoi ai-je agi ainsi ? Je voulais agir comme quelqu’un que je n’étais pas. Un jour, j’ai réalisé que je n’avais pas besoin de tout cela. Je n’ai pas besoin d’entendre que je suis quelqu’un de cool, sympa ou bien…Je sais désormais que je le suis.

La clé du bonheur ce sont les convictions.

Tant que vous aurez des pensées tristes dans votre tête, votre vie sera triste. Et de la même manière vous pouvez renverser cette psychologie. Vous pouvez programmer votre esprit en pensant, croyant et sachant que vous être heureux avec vous même et que vous n’avez besoin de l’approbation de personne.

Maintenant, jetons un œil sur le second groupe de personne que nous essayons d’impressionner.

2. L’approbation chez les inconnus.

Quand j’étais au collège je me rappelle que la popularité était importante. Vous vous comportiez d’une certaine manière et les autres pensaient que vous étiez cool.

Les filles « sortaient » le temps d’une boom avec les mecs qui étaient populaires. Et chaque semaine avait son « mister populaire » différent. L’inverse était vrai malheureusement. Plus j’y repense et plus je réalise que la vie est une blague…

Pourquoi chercher l’approbation chez ces gens que l’on ne connait pas? Pourquoi porter les dernières baskets à la mode, ou avoir le dernier walkman Sony? A l’époque les téléphones portables n’existaient pas, mais maintenant ce serait de changer de portable tous les 2 mois au détriment de passer pour un ringard ! Ça me rappelle un post sur le forum où un débutant demandait si tel ou tel portable faisait « alpha »…le fait de se poser une telle question est tout simplement pathétique. autant demander si « porter une oreillette Bluetooth fait-il trop chauffeur de taxi ?« …euh.. OUI !!

Cela m’amuse de voir les ombres de mes insécurités passées chez les autres. De voir ce type faire l’étalage de son nouveau IPhone avec ses sonneries « trop cool » et qui écoute sa tecktonic à fond sur son Ipod, parce que c’est comme ça que les autres l’écoute. Pour quoi ?

Il y a ceux qui achètent des choses car ils en tirent du plaisir, et ceux qui les achètent pour les afficher, parce que secrètement ils ne sont pas si heureux que ça avec eux-mêmes. Ils ont besoin d’une constante validation extérieure.

Les hommes affichent leurs insécurités en affichant leurs fringues, voiture(s), maison(s), montre(s), portable(s), muscles ou femme(s). Alors qu’ils n’en ont pas besoin.

Les femmes affichent leurs insécurités en affichant leur attributs ; poitrine, fesses, jambes, etc. alors qu’elles n’en ont pas besoin (de les afficher).

Attention cependant de ne pas mal interpréter mes propos. Je ne dis pas qu’une nana qui montre ses jambes ou affiche un large décolleté, est « insecure » !

Avez-vous déjà marché sous la pluie et aperçu cette demoiselle ne portant pratiquement rien sur elle ?
Ou une fille dans un club qui embrasse une autre fille quand un groupe de mecs est dans le coin ?
Ou une nana qui poste une photo d’elle à demi-nue sur son Myspace/Facebook afin d’avoir 150 commentaires par jour de pauvres types lui répétant qu’elle est trop « bonne »?

Il n’y a qu’à vous promener sur les blogs communautaires type skyblog ou sur Badoo et vous aurez tout compris…

Ils font tous cela parce qu’ils veulent de l’attention. Ils le font dans une recherche d’approbation. Ils n’ont souvent rien à raconter que leur vie aussi vide que leur cerveau.
Mais n’est-ce pas amusant, hein? C’est amusant parce que ces « choses » ne font pas de vous quelqu’un d’aussi « cool » que vous pourriez le penser.

Il y a deux types de femmes qui reluquent votre belle voiture et votre attitude prétentieuse:
– La mauvaise est celle qui a mordu à l’appât.

– Mais, la bonne VOUS regarde et se dit « Pour qui ce type se prend-t-il ? Il pense qu’il a besoin d’afficher tout ça? Je ne vais pas coucher avec vous pour autant. » »

Peu de gens, malheureusement, réalisent que vous pouvez impressionner sans tout cet attirail ou ces attitudes. Montrez-vous et soyez-vous même. « BE A MAN » comme dirait Pook.
Ne vous vantez pas de ce que vous avez accomplis, fait ou combien vous gagnez. Just be a man.

Vous devez apprendre à VOUS apprécier. Pas pour votre job cool, vos fringues cool, votre appartement cool, votre voiture cool, ou votre compte en banque cool. Non. Vous devez simplement décider une fois pour toute d’être heureux de vivre avec vous même. Bien ou mal, ce doit être inconditionnel. Et ce doit être VOUS. Vous ne pouvez le décider selon ce que pensent les autres à votre sujet. Parce que je vous garanti que leur véritable impression sur vous n’est en rien celle que vous pensez être.

En fait, aborder le sujet avec l’idée que vous n’avez aucun indice sur ce que les autres pensent de vous, est une bonne approche pour arriver à vous comprendre. Personne ne vous voit ou ne vous analyse plus de la moitié que ce que vous êtes. Les chances sont qu’ils ne prêtent aucune attention à toutes ces choses que vous essayez de faire pour paraitre si cool, et ils voient probablement quelque chose d’autres dont vous n’avez même pas idée. Vous avez donc tout à gagner en étant vous-même et en ne vous souciant pas plus que ça des autres. Et si certains d’entre eux pensent différemment…Fuck that!

Ne pensez pas aux critiques qu’ils peuvent vous donner. Haïr quelqu’un ou s’inquiéter de ce que les gens vous disent, va vous rendre la vie beaucoup moins plaisante. Vivre selon « leurs » standards vous épuisera nerveusement et physiquement. Cela n’en vaut pas la peine. Vivez selon les vôtres.

NE VOUS CACHEZ PLUS DERRIÈRE UN MASQUE !

Arrêtez d’agir comme quelqu’un que vous n’êtes pas. Vous le savez pertinemment, au fond de votre cœur, que ce n’est pas sain. Qui sont-ils pour vous dire comment vous devez être ?

Une personne peu sure d’elle, est quelqu’un qui pense que les autres ne l’aimeront pas, lui et ce qu’il fait. C’est simplement une question d’interprétation et ce n’est basé sur aucune logique. Elle a été élevée ainsi et à cause de ces convictions, elle essaie tant bien que mal d’obtenir l’approbation des autres. Cela ne signifie pas qu’une personne sure d’elle n’en a pas besoin. Mais le cœur du problème est que cette derniers croit (sans avoir besoin de preuve) qu’elle est intéressante et que les gens l’apprécie pour ce qu’elle est et ce qu’elle fait.

Finalement, voyons ensemble le troisième groupe chez lequel les gens cherchent l’approbation…

3. L’approbation chez les femmes.

Les hommes avec des insécurités datent des femmes pour impressionner leurs amis. Ils veulent des trophées à afficher, pour leur donner plus de valeur, les rendre plus beaux. Ils conduisent des voitures de sport (dont ils ne savent parfois même pas quel type de moteur il y a dedans) pour impressionner leurs voisins ou amis, ou pour lever de la poupoune. Par là même, ils chevauchent de puissantes motos pour les mêmes raisons. Ils fantasment sur les nanas type “Paris Hilton”, principalement pour rendre jaloux leurs potes.

D’un autre coté, les vrais hommes datent des femmes belles, qui sont de bonne compagnie, qui leur occasionnent un développement de la personnalité (lecture à double sens, petits coquins!) en étant intéressantes, séduisantes, amusantes.
Comme mentionné encore et encore, acheter des choses pour obtenir de l’attention, vous attirera le mauvais type de femme.

Qu’ai-je donc appris ? J’ai appris d’abord à me (re)découvrir et à être moi-même. A ne plus agir comme si je voulais être une autre personne. Si le fait que je ne sois pas riche ne leur plait pas, tant mieux. J’ai évité de perdre mon temps avec une nana superficielle et matérialiste.

« But a woman who just goes for you because of your money is a Whore. A whore is not necessarily a woman who likes to sleep with men. A whore is a woman who puts a price on herself. It’s a woman who goes for the money. Men who sleep with women do it for free. But a
woman who chases after a man who has money…and for that sole purpose is a whore
. » (2PAC)

J’ai décidé que je n’avais pas besoin d’utiliser des «objets» pour avoir de l’attention du sexe opposé. J’ai appris, et travaille, à être moi-même, le vrai MOI. Je n’ai nullement besoin d’une superbe voiture, d’une magnifique montre, ou d’un appart sensationnel pour avoir les femmes que je veux. J’ai juste besoin d’une femme qui remplit mes standards et qui m’apprécie pour ce que je suis. J’ai réalisé que je préférais être avec une femme qui a les pieds sur terre, qu’avec une qui ne s’intéresse qu’à ce que je possède.

Je n’ai pas besoin d’artifice pour prouver à une femme que je suis LE PRIX.

Attention, cela ne m’empêche pas d’être toujours bien habillé et d’avoir de belles chaussures à mes pieds! Car j’aime ça. Je sais que cela me fera passer le PAT (Physical Attraction Test, selon Doc’ Love) plus facilement mais je sais aussi que cela ne m’aura pas la nana pour autant. Seuls les mauvais players ont besoin de se raccrocher à des «choses» pour séduire une nana. Les vrais players utilisent leur Game.

Je vois déjà certains lever les bras au ciel et crier à l’AFC. Ils argumenteront certainement en disant qu’un AFC, s’il est lui-même sera toujours un AFC. (La Palisse si tu nous écoute…) Mais s’il pense que pour perdre son AFCisme il doit se raccrocher à des « choses » il restera encore et toujours un AFC. Avec des belles choses, certes, mais toujours un AFC.

Ce que je veux dire c’est que, par exemple, je ne vais pas porter un chapeau parce que j’ai lu ici ou ailleurs que c’était classe ou à la mode. Certes je le conçois volontiers mais je n’aime pas porter de chapeau. Je ne vais pas me forcer à en porter un car ce ne sera pas MOI. Je ne serai pas congruent. Et vous pouvez remplacer “chapeau” par tout autre chose.

Ne vous-êtes vous jamais demandé pourquoi les meilleurs séducteurs disent toujours que plus vous en avez rien à faire, plus vous avez du succès ?

Pourquoi en faire trop pour séduire une nana vous fait échouer ?

Parce que toutes ces actions sont relatives à de l’insécurité.

Avec les femmes retenez ceci : LESS IS MORE !

Les hommes qui en font « trop » avec les femmes sont souvent jaloux, needy, vantards, penauds, ou centrent leur vie autour des femmes.

Toutes ces caractéristiques sont liées à de l’insécurité.

Un type jaloux agira d’une certaine manière, parce qu’il a peur que cette femme le quitte.

Un type needy est peu sur de lui parce qu’il ne se considère pas comme quelqu’un de valeur.

Un type vantard est peu sur de lui parce qu’il pense qu’en se vantant il impressionnera une femme.

Quand vous acceptez qui vous êtes et êtes heureux avec vous-même, tous ces traits d’insécurités disparaitront. Et quand cette insécurité disparait, vous devenez indépendant et vous vous suffisez à vous-même. Les femmes peuvent le ressentir. Quand vous cessez de LES poursuivre, elles VOUS poursuivent. Elle est pas belle la vie ?

Vous n’êtes désormais plus needy envers les femmes, parce que vous avez davantage de respect pour vous-même et savez vivre sans elles.

Vous n’êtes désormais plus jaloux parce que vous avez appris à vous accepter et avez appris que si une femme est avec vous par intérêt, elle vous quittera, et ce sera bien mieux pour vous. Elle ne valait pas la peine de la garder en première place. (vous devez toujours avoir des options, ne l’oubliez pas !)

Vous n’avez désormais plus besoin de vous vanter pour prouver quoi que ce soit à qui que ce soit, parce que vous n’avez plus rien à prouver.

Faites plutôt en sorte que les autres se vantent pour vous.

Voulez-vous savoir pourquoi le jerk passe avant le gentil garçon? Parce qu’il n’en a rien à faire. Un gentil garçon veut l’approbation d’une femme. Il veut qu’elle le prenne dans ses bras, le flatte, l’embrasse, et se demande pourquoi il n’obtient rien d’autre…Le jerk, lui, se fiche pas mal de ce qu’elle pense ou ce que les autres pensent de lui. Il se moque de ce qu’ELLE pense de LUI.

Vous ne centrez pas votre vie autour des femmes parce que vous n’attendez pas l’une d’elles pour être heureux. Aucune femme ne vous rendra heureux. Vous devez être heureux avec vous-même D’ABORD. Vous vous rendez heureux tout seul. Si vous pensez qu’une femme, l’argent, une voiture, une maison ou quoi que ce soit d’autre vous rendra heureux, alors vous deviendrez un homme malheureux. Rien d’autre que vous, ne vous rendra heureux.

Maintenant que nous avons terminé avec la première règle de l’insécurité, le désir d’approbation, voyons la seconde règle :

Le second principe d’insécurité : La

La jalousie va de paire avec l’insécurité.

On peut distinguer 2 types de jalousie et nous allons essayer de comprendre les deux.

Le premier type de jalousie est quand vous êtes jaloux d’une chose appartenant à une autre personne, de ses capacités, de sa femme, etc.

Le deuxième type de jalousie est lorsque vous êtes jaloux de votre compagne.

Voyons le premier type.

1. Être jaloux d’une personne ayant quelque chose de mieux que vous.

Quand j’étais ado, je voyais ces gens qui étaient meilleurs que moi sur certains points. (Notamment avec les filles). J’adorais dessiner. J’adorais quand des gens venaient me voir et disaient « Hé bien ce sont de très beaux dessins ». Cela me rassurait. Je me sentais bien. Dès lors je commençais à dessiner en cours afin que tout le monde voie ce que faisait. Ça semble idiot, je sais. Mais le fait est qu’une manière ou d’une autre, nous l’avons tous fait. C’est généralement celui qui se vante qui ressent le besoin de faire l’étalage de ses capacités. Mais ceux qui sont heureux avec eux-mêmes sont ceux qui gardent leurs capacités pour eux.

Un jour, un garçon meilleur que moi est apparu…

Soudainement tous les gens qui me portaient de l’intérêt m’ont délaissé et ont commencé à aller vers cet autre garçon. Cela m’a mis en colère mais d’un autre coté j’étais fasciné par l’humilité de ce garçon. Il n’avait même pas à essayer, il me battait sur tous les points. C’était au collège. Mais le même principe s’applique au monde adulte.

Pourquoi tel ou tel endroit devient « à la mode » du jour au lendemain et que tout le monde s’y précipite ? On est jaloux des autres. De savoir qu’ils sont dans un meilleur endroit (ou du moins plus à la mode) que vous. Etc.

Plus tard, j’ai commencé à travailler, et quelqu’un avait toujours un job plus intéressant que le mien. J’avais une voiture (une super5) et je voyais toujours quelqu’un avec une plus belle voiture que la mienne. Je voyais les copines de certains de mes amis et je me disais que j’aimerais avoir leur copine. Tous ces soucis et cette jalousie étaient inutiles. L’herbe est toujours plus verte ailleurs dit-on…

Avec l’âge j’ai appris une règle essentielle à propos de la jalousie :

Deviens celui que tu envies. Et si tu ne peux devenir celui que tu envies, alors accepte le fait que tu ne l’es pas.

Plutôt que de regarder quelqu’un et d’être jaloux de ce qu’il possède, j’ai regardé le Game différemment. Plutôt que de me morfondre et espérer et devenir aigri, j’ai décidé de me prendre en main. Quelque part, avec les années, toute cette jalousie m’a forcé à devenir plus fort. Adolescent, je voyais les DJ en soirées et je les enviais…

Je ne viens pas d’un milieu « artistique », ni aisé, j’aurais pu accepter qui j’étais, mais je savais que je pouvais devenir la personne que j’enviais. Je me disais que j’aurais ce que je voulais. Cette jalousie a eu du bon en boostant mon ambition. Je voulais prouver au monde entier que je pouvais y arriver. Je voulais prouver au monde entier (à mes parents ?) que je n’étais pas un «nul». Et je l’ai fait.

La meilleure revanche dans la vie est de « réussir ».

C’est aussi simple que cela. Faites en sorte de devenir celui que vous jalousez ou acceptez le fait que vous ne l’êtes pas.

Vous voyez ce type plein aux as ? Ne vous morfondez pas à ce sujet. Faites en sorte d’en gagner à votre tour.

Vous voyez ce type avec ce bel appartement ? Ne vous morfondez pas à ce sujet. Faites en sorte d’en posséder un à votre tour.

Vous voyez ce type se tapant toutes ces nanas ? Ne vous morfondez pas à ce sujet. Faites-en sorte d’en séduire d’aussi belles vous aussi.

Ne vous dites jamais « ce n’est pas pour moi » ou « je ne peux devenir comme ça » ou « je ne peux pas l’avoir ».

Dites-vous plutôt:

« comment puis-je y arriver ? Que dois-je faire pour y arriver ? « 

Ou « comment puis-je devenir comme ça? Que dois-je faire pour être comme ça? »

Ou « comment puis-je la séduire? Que dois-je faire pour l’avoir? »

C’est ce que dit Napoleon Hill dans son livre « Pensez et devenez riche » :

Remember there is no such thing as SOMETHING FOR NOTHING! You must be willing to sacrifice something to obtain this power. Ability to reach, and influence your mind has its price, and you MUST PAY THAT PRICE. The price of ability to turn your dreams into reality is PERSISTENCE. You cannot develop the desired ability for a lower price. You, and YOU ALONE must decide whether or not the reward for which you are striving for is worth the price you must pay for it in effort. You MUST CONCENTRATE upon a given DESIRE until that desire becomes a BURNING OBSESSION. The starting point of all achievement is DESIRE. Keep this constantly in mind. Weak desires bring weak results, just as a small amount of fire makes a small amount of heat. If you find yourself lacking in persistence, this weakness may be remedied by building a stronger fire under your desires.

c’est un de mes secrets pour faire face à la jalousie.

J’ai décidé de devenir la personne que j’enviais.

Et que faire si je ne pouvais devenir cette personne?

Faites de votre mieux dans tout ce que vous entreprenez et acceptez de ne pouvoir changer certaines parties en vous.

Une grande partie de la société est basée sur le fait d’essayer de devenir la personne qui n’est tout simplement pas vous. Vous êtes vous. Elle ne peut être vous. Et vous ne pouvez être elle. Qu’importe les capacités qu’elle puisse avoir, elle n’est pas meilleure que vous, parce que vous êtes irremplaçable. Cela peut sembler éculé, mais en pensant ainsi vous deviendrez plus confiant en vous.

Et quand vous devenez plus confiant, vous générez cette aura positive que les gens (dont les femmes) remarqueront.

Finalement, la dernière règle de la jalousie.

2. Etre jaloux de votre copine.

Par chance, la plupart des hommes n’ont pas autant de problèmes que les femmes en ce qui concerne la jalousie. Cependant je ne veux pas passer pour le sexiste que je ne suis pas. Je le sais simplement car les femmes sont ainsi. Elles sont génétiquement programmées pour aimer les drames. Elles aiment les émotions. Elles aiment les sensations. Et c’est la jalousie qui dirige la plupart des sentiments féminins dans une relation.

Plus jeune, quand je voyais tous ces types aborder ma copine et lui parler, cela me rendait dingue. Je savais que tout ce qu’ils voulaient c’était « se la faire ». Et c’était là les fondations d’une grande partie de mes insécurités passées.

J’aurai parfois arrêté toutes mes activités en cours pour apercevoir ma copine rire et passer du bon temps avec eux. Et dès lors, ces questions surgissaient dans ma tête.

L’aime-t-elle plus que moi ? Que font-ils quand je ne suis pas là ?

Et plus tard je me serai comporté en hyper-macho pour un rien et serai devenu hyper-protecteur.
Et j’ai appris petit à petit que je n’avais plus à me comporter ainsi.

J’ai commencé à réfléchir sur ma vie et j’ai réalisé que toutes les fois où je suis tombé jaloux, dans l’hypothèse qu’une fille me trompe, étaient parce que j’étais le type de personne qui aurait pu le faire !

Et bien évidement cela m’a pris beaucoup de reprogrammation mentale pour passer outre cette jalousie.

J’ai réalisé qu’à chaque fois que je perdais confiance en moi, en pensant que ma copine pouvait me tromper, c’était parce que je ne m’estimais pas assez bien pour elle.

Et j’ai réalisé que, pour mon bien, je devais changer. Et en me changeant, je devais changer mon mode de pensées. Et en changeant mes pensées, je supprimais ces insécurités.

J’ai regardé le Game différemment. J’ai cessé d’être insecure. Je pensais intérieurement « si ma copine est capable de me quitter si vite pour un autre, alors elle ne vaut pas la peine d’être numéro 1. » Au lieu de laisser ces pensées me détruire, j’ai commencé à l’utiliser comme un test sur ma copine. Je n’ai rien à prouver à personne. Je la regarde, je sourie, et voit ce qu’elle fait. Si elle va avec lui, alors elle ne valait pas la peine de la garder de toute manière. Si elle est toujours avec moi, alors elle marque des points.

Votre jalousie ne changera pas la situation de toute manière. Ce qui arrivera arrivera. Ce qui est arrivé est déjà passé. Votre jalousie n’y changera rien. Seul le présent compte.

Au lieu d’être jaloux et si peu sur de moi, je l’ai tourné à mon avantage. Je l’utilise pour la TESTER.

Elle doit me prouver sa valeur. Et non l’inverse.

Si elle est du type volage, pas besoin de se retourner le cerveau. C’est aussi simple qu’un bye-bye. Si elle est du type fidèle, elle passe mon test. Voilà où je veux en venir. Les suppositions, la sur-analyse, et les soucis enveniment votre esprit.

Comme Saint-Thomas vous ne croyez que ce que vous voyez. N’assumez pas ce que vous n’avez pas encore vu. La clé du Bonheur et de la confiance en soi est là.

  1. Devenez la personne que vous enviez
  2. Si vous ne le pouvez pas, acceptez qui vous êtes.
  3. Soyez vous-même et ne prêtez pas attention à ce que pensez les autres
    de vous.
  4. Sachez que ce qui doit arriver arrivera. Ce qui est arrivé est du passé.
    Votre jalousie n’y changera rien.
  5. Sachez que vous n’avez nul besoin de “choses” pour prouvez que vous
    êtes le prix.
  6. Sachez que les femmes et les “choses” ne vous apporteront pas le
    Bonheur. Vous seul vous l’apportera.

Your personal security is better thought of in terms of what you can control (mainly yourself), rather than on what you cannot completely control (what others’ think of you, how nice a house or car you have, or how secure you feel). Although you cannot control all the circumstances in your life, you can learn to control yourself. As you do, you become more secure.

1. Monitor the amount of attention you place on doing things that make you more secure (such as improving yourself, your skills, your relationships with others) versus the attention you place on trying to find security in the things of the world (the praise or acceptance of others, more money and possessions, or your appearance).

2. Strengthen your personal security by improving yourself physically, mentally, socially,
professionally, and spiritually. Set a goal, make a plan–work on it. As you do you will become increasingly secure and the inevitable feelings of insecurity will become less intense and less frequent.

3. Remind yourself that the goal to find security through other people or things tends to produce greater insecurity. By increasing your awareness of what you are basing your security on, your mind will tend to gravitate toward the natural instinct of developing a solid personal foundation. http://www.johnfishbein.com/princ6.htm

« Votre Bonheur et votre sécurité (confiance) dependent plus de vous et comment vous vous managez, que de n’importe qu’elle autre personne ou chose. »

Cheers

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.