Il y a cette fille...Et aussi le reste

Note : 1

le 01.05.2021 par Focus

2 réponses / Dernière par Focus le 01.05.2021, 12h23

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Répondre
Salut,

L’histoire est tellement simple, et a été narrée des milliers de fois... mais voila, cette fois, c’est la mienne.

L’usure (normale) du temps, le déport de la femme devenue mère sur ses rejetons, l’accoutumance qui éteint le désir, le sentiment de ne plus être compris, les paroles parfois cruelles que l’on regrette mais qui restent.

Et puis cette fille qui nous aime bien, que l’on continue de voir en le sachant tout en se disant qu’on restera loyal, et qu’on finit par vouloir embrasser en se retenant de le faire.

La croisée des chemins, en somme.

Même si on sait qu’on ira pas la ou une part de nous veut aller, c’est dur.

Comme de se résoudre à ne plus voir cette fille pour que ça ne dérape pas.

Mais n’est ce que ça?

Ce confinement, ou plutôt ces confinements ont mis en exergue ce qu’on était devenus, des unités de production et de consommation nomades et interchangeables. Sans récit collectif et avec des perspectives de grande bataille personnelle - c’est une image - aussi réduites que la numerisation des rapports sociaux galope.

La perte du plan d’existence supérieur, remplacé par les buzzs et les polémiques.

A se demander si un ailleurs est encore jouable.

Bref, ce soir, tout ça me fait chier, et je peine à trouver un fil.

Avis aux autres galériens de l’instant ou aux conseilleurs avisés...
"Franchis d'un pied ferme la limite de l'ombre, droit comme pour une parade, et souris, même, si tu y parviens"

- Celui qui veut le butin doit avoir une volonté ferme-

Hélas oui, c'est un problème classique... tout comme ses solutions.
Est-ce que la communication est encore possible entre vous ?
Est-ce que vous partagez encore une complicité ?
Est-ce que vous prenez du temps pour vous retrouver à deux sans les enfants ?

Bon courage.

Salut Jalapeno,
Oui, difficile mais encore possible.
Le point étant que chacun tend à présent plus facilement ses positions.
Du temps sans les enfants est prévu...
Merci pour ton écoute. Ça fait du bien.
Head on...
"Franchis d'un pied ferme la limite de l'ombre, droit comme pour une parade, et souris, même, si tu y parviens"

- Celui qui veut le butin doit avoir une volonté ferme-

Répondre