Dois-je en parler à ma femme pour sauver notre couple ?

Note : 4

le 18.05.2021 par Alberich59

6 réponses / Dernière par Bugs bunny le 04.06.2021, 03h43

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Répondre
Bonjour,

Je suis un peu perdu depuis environ deux ans, et je ne serais pas contre quelques conseils.

Pour le contexte, j’ai 43 ans, je suis en couple depuis le lycée (il y a 26 ans), et nous avons une fille. Sur le papier, tout est super. Ma femme et moi avons beaucoup de choses en commun, et nous nous entendons très bien.

Mais il y a deux ans, j’ai rencontré une femme sur mon lieu de travail. Elle est beaucoup plus jeune que moi (17 ans de moins), et elle n’était présente que pour quelques mois. Je suis tombé amoureux d’elle un peu sans m’en rendre compte. Environ un mois avant la fin de son contrat, j’ai réalisé qu’elle était également tombée amoureuse de moi. A partir de là, nous avons tenté de faire en sorte que rien ne se passe : je voulais préserver ma famille, et elle-même se sentait très coupable d’être tombée amoureuse d’un homme marié. Ça a été extrêmement difficile (nous étions dans le même bureau) : nous avons miraculeusement réussi à conserver une relation platonique, mais nous nous sommes dit énormément de chose, et la relation fut finalement très intense. Le jour précédent son retour dans sa région, nous nous somme longuement embrasser : c’était notre premier contact physique. La suite a été chaotique : nous avons tenté de ne plus rester en contact à de nombreuses reprises, mais il y avait toujours l’un d’entre nous qui craquait, par mail, téléphone ou autre. Six mois plus tard, je me suis retrouvé dans la même ville qu’elle pour le travail, et nous avons passé une nuit ensemble. La seule et unique.

Nous avons beaucoup souffert de ces séparations/retrouvailles successives. Le premier confinement est ensuite arrivé, ce qui m’a permis de me recentrer sur ma famille (voyage impossible, donc impossibilité de la revoir avant un long moment). Nous avons alors tenté elle et moi de maintenir une relation, mais uniquement amicale : nous parlions de tout et de rien, mais nous nous étions interdits de parler de notre amour. J’ai eu l’impression que ça fonctionnait : nous étions devenus amis. Mais il y a une 10aine de jour, elle m’annonce qu’elle a rencontré quelqu’un, et que ça devient sérieux. De manière rationnelle, j’attendais ça depuis longtemps : la savoir heureuse avec quelqu’un qui l’aime. Mais dans les faits, j’ai craqué complétement, en réalisant que je l’aimais encore. Nous avons eu une discussion, et nous avons décidé de couper les ponts (plus aucun contact), au moins jusqu’à ce que j’accepte son bonheur.

Pendant toute cette histoire qui a duré deux ans, je suis souvent passé par des gros moments de déprime (comme en ce moment). Ma femme me demande ce qui ne va pas, mais je botte en touche à chaque fois. Une partie de moi meurt d’envie de lui dire, pour que nous puissions en discuter, et comprendre ce que nous devons faire pour aider notre couple. Mais je n’ose pas car je pense que ça va la terrasser. En plus, ce que j’ai vécu pendant deux ans a mis en lumière des lacunes dans notre couple, et si j’en parle à ma femme, ça risque d’être vraiment difficile.
Mais ça fait deux ans que ça dure, deux ans que je pense constamment à une autre femme, et j’ai l’impression qu’il faut que je fasse quelque chose…

Mais quoi ? Dois-je tout dire à ma femme ? Ou dois-je attendre que le temps fasse enfin son office et que j’oublie cette fille ?

Merci d’avance,

A.

Ne lui dis rien.
Travaille sur toi, digère ça de ton côté.

La vie c'est compliqué, on vit des aventures, parfois elles sont avortées et ça nous travaille mais c'est pas une raison pour détruire sa maison et sa relation.

Ta femme a certainement elle aussi des choses dont elle ne te parlera jamais : pas pour te les dissimuler, mais pour ne pas te blesser inutilement, surtout pour des trucs terminés.

Tes erreurs sont ton fardeau.
Les avouer va briser la confiance et ça ne se répare pas. Ça crée aussi un précédent et une justification pour des vengeances (même si méritées), et si tu l'aimes vraiment, tu n'as ni envie de la blesser ni de la faire s'abaisser à ça (parce qu'on peut réagir très vivement quand on est blessé sur ces sujets).
C'est ta responsabilité de subir, à sa place, parce qu'en plus ne pas avoir respecté sa confiance et ses sentiments et son engagement envers toi, tu ne vas pas lui avouer ta faute pour te soulager, lui passant ainsi le fardeau de devoir supporter ça, engendrant chez elle ressentiment et suspicion.

Après, tu dois peut-être t'interroger aussi sur l'avenir de ton couple. Tu dis que tu as pu te recentrer.
Est-ce que tu aimes ta famille comme elle est, est-ce que tu aimes ta femme?
Et surtout, est-ce que tu peux envisager de vivre encore 40 ans avec, heureux d'être avec?
Dans tous les cas tu auras des regrets pour cette histoire inachevée. Qui n'en a pas.
Ça comme dit FK, ça fait partie des possibles, ça a été très bien parce que c'était interdit. Secret, et surtout non réalisé, si vous aviez été ensemble aussi bien au bout d'une semaine ça aurait coincé.
Alors gardes-en le beau, et avance, mais tu dois décider dans quelle direction et ce que tu veux pour ton couple, ta famille, ta femme et ta fille.
Suivant l'âge de celle-ci je te dirai aussi de prendre sur toi si finalement tu peux vivre sans vagues avec sa mère même sans l'aimer, si tu peux la rendre heureuse,
Car les divorces marquent toujours les enfants quoi qu'il arrive et pas en bien, sauf circonstances exceptionnelles.
Tu es aussi responsable de ta fille, et quels que soient tes sentiments actuels vis à vis de ta femme, tu dois considérer que ton enfant passe avant toi, si ça doit la briser, prends sur toi. Quoi qu'on en dise, les deux parents sont importants quel que soit le genre et quel que soit celui qui part. Ça a des répercussions à vie.

Courage à toi.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Tout à fait ! le 19.05.21, 18h49 par Citadin
  • [+2] +1 le 04.06.21, 12h52 par Hydrogene
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Je comprends ce que tu ressens : ta situation est compliquée car tu as découvert qu'on ne peut pas gérer ses relations amoureuses avec la légèreté du célibat lorsqu'on est en couple avec des responsabilités.

Ta rencontre avec cette jeune femme est venue remettre en cause ton amour pour ta femme. Tu te demandes si tu l'aimes, et cela a porté un rude coup à la confiance que tu as en ton couple.

26 ans de relation conjuguale c'est long. C'est normal d'avoir envie d'autre chose parfois, de relations plus légères, sans devoir se justifier en permanence.

Ce n'est pas que tu n'aimes pas ta femme, d'ailleurs après autant d'années de vie commune elle fait partie de ta vie autant qu'un membre de ta famille. L'idée de t'en séparer doit avoir un côté terrifiant.

Le piège serait d'en venir à penser que tu restes avec elle par responsabilité, pour ta fille. Tu en viendrais à haïr ta femme car tu la verrais comme une geôlière qui t'empêche de reprendre ta liberté.

Non, ta femme et ta fille sont ce qu'elles sont : deux maillons très importante de ta vie.

Tu as envie de lui en parler et c'est louable : c'est bien normal de penser qu'en tant que couple vous devriez régler cela à deux. Le choix de lui parler ou non t'appartient, mais prends le en connaissance des risques que cela implique.

Si vraiment entre toi et ta femme cela ne va plus, ta fille ne doit pas être une excuse, mais une personne dont tu dois prendre soin sans t'oublier totalement non plus. La faire passer avant toi oui, mais cesser d'exister non.

Quelques questions à te poser :

Pourquoi cette histoire m'ébranle-t-elle autant ? Apres 26 ans de fidélité, un écart est-il si grave ?

Est-ce que j'aime ma femme ? En faisant abstraction de l'attirance éventuelle vers d'autres gonzesses.

On s'entend toujours bien ? A-t-on toujours les mêmes objectifs de vie ?

Est-ce que j'aime notre vie et ce qu'elle m'apporte ?

Si vraiment le dialogue est impossible, aller voir ailleurs m'aiderait-il à relativiser le fait de penser à une autre ?

Bon courage...
Roi sous la montagne

Bonjour à tous,

Un très grand merci pour vos réponses bienveillantes ! Elles m’on vraiment aidé à réfléchir.

Je pense que l’idée de partager ce poids sur ma conscience avec ma femme serait vraiment égoïste de ma part.
Depuis mon message, j’ai donc beaucoup réfléchi. J’ai aimé avec passion cette femme, mais il est évident que j’aime ma femme aussi. La décision devrait paraitre simple, maintenant que cette femme a rencontré un nouvel homme (comme je la poussais pourtant à le faire depuis le début), mais mon cerveau embrumé ma rendu les choses bien compliquées. Il faut dire que j’ai finalement peu d’expérience de tout ça : 26 années de couple exclusif depuis l’adolescence, ça laisse peu de place à l’acquisition d’expérience. J’ai découvert une passion que je ne connaissais pas, et ça laisse des traces, c’est évident. Cette jeune femme que j’ai aimée m’a apportée beaucoup d’amour, et l’intensité de son désir a également été une expérience assez unique. Mais je commence à accepter les choses. Je suis heureux qu’elle parvienne enfin à tourner la page de son côté, et je dois en faire de même. J’ai finalement le cœur plus léger, et un poids en moins. J’ai clairement encore du chemin à parcourir, mais je sens que je suis sur la bonne voie. J’ai parlé avec ma femme hier de notre couple (sans évoquer cette histoire), et ça nous a déjà fait du bien.

Bref, merci encore,

A.

Tu es aussi responsable de ta fille, et quels que soient tes sentiments actuels vis à vis de ta femme, tu dois considérer que ton enfant passe avant toi, si ça doit la briser, prends sur toi. Quoi qu'on en dise, les deux parents sont importants quel que soit le genre et quel que soit celui qui part. Ça a des répercussions à vie.

Courage à toi.
C’est très juste et ce que j’ai été amené à me dire pour moi.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 21.05.21, 23h39 par Onmyoji
"Franchis d'un pied ferme la limite de l'ombre, droit comme pour une parade, et souris, même, si tu y parviens"

- Celui qui veut le butin doit avoir une volonté ferme-

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
Ca arrive d'avoir un coup de coeur pour quelqu'un d'autre quand on est en couple. Rien de grave. Tu vas passer à autre chose.

Par contre, fais tout pour n'avoir aucune possibilité de pouvoir recontacter l'autre femme. Supprime tout !

Répondre