Plaire autrement

Note : 4

le 25.05.2021 par Nonchalance

6 réponses / Dernière par Bugs bunny le 04.06.2021, 03h19

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Jusqu'à aujourd'hui, j'ai réussi à plaire aux femmes et à finir par conclure avec elles en utilisant deux stratégies:

- utiliser ma timidité comme brise-glace en prévenant que j'étais timide et que j'avais besoin d'avoir des signaux clairs et précis avant de tenter quelque chose (en gros, laisser la femme faire tout le travail)

- utiliser mon physique pour intimider positivement la femme que je séduis (je plais physiquement à la femme, elle ne peut pas s'en cacher parce qu'elle a des réactions assez explicites et j'utilise cet avantage pour la titiller jusqu'à ce qu'elle craque)

Et bon, la première méthode ne fonctionne plus vraiment parce que je ne suis plus du tout intimidé et en plus le résultat était très aléatoire. La deuxième méthode fonctionne très bien et c'est celle que j'utilise dans la plupart de mes rencards maintenant.

Sauf que quand la deuxième méthode ne fonctionne pas, je ne sais pas quoi faire. Exemple, j'ai eu un rencard avec quelqu'un dimanche, ça s'est très bien passé mais clairement je ne l'intimidais pas bien que je lui plaise physiquement et qu'on ait passé un très bon moment. On continue de se parler et on devrait prévoir un deuxième rencard très vite. Mais du coup je ne sais pas comment faire avancer les choses dans ce genre de scénario. Je ne sens pas de moment propice pour essayer de l'embrasser ou pour la faire se perdre dans mes yeux myopes...

Comment faire, des idées?

Salut,

T’intéresser sincèrement à la fille va sûrement de soi pour toi, et c’est pour ça que tu ne l’as pas mentionné.

Je ne suis pas sûr qu’intimider physiquement la fille soit le plus bénéfique pour vous deux. Si tu as un physique imposant, il serait peut-être plus efficace de t’en servir pour intimider d’autres hommes en sa présence (implicitement hein, du style faire tomber le regard à un ou deux types que vous croisez en vous baladant). C’est rassurant et excitant pour elles quand c’est bien fait.

Pour le moment propice, c’est aussi elle qui le crée si elle en a envie. Donc ça va beaucoup dépendre du contexte et de l’humeur. Tu prévois quoi comme rencard ?

Nonchalance a écrit :
25.05.21
Jusqu'à aujourd'hui, j'ai réussi à plaire aux femmes et à finir par conclure avec elles en utilisant deux stratégies:

- utiliser ma timidité comme brise-glace en prévenant que j'étais timide et que j'avais besoin d'avoir des signaux clairs et précis avant de tenter quelque chose (en gros, laisser la femme faire tout le travail)

- utiliser mon physique pour intimider positivement la femme que je séduis (je plais physiquement à la femme, elle ne peut pas s'en cacher parce qu'elle a des réactions assez explicites et j'utilise cet avantage pour la titiller jusqu'à ce qu'elle craque)

Et bon, la première méthode ne fonctionne plus vraiment parce que je ne suis plus du tout intimidé et en plus le résultat était très aléatoire. La deuxième méthode fonctionne très bien et c'est celle que j'utilise dans la plupart de mes rencards maintenant.

Sauf que quand la deuxième méthode ne fonctionne pas, je ne sais pas quoi faire. Exemple, j'ai eu un rencard avec quelqu'un dimanche, ça s'est très bien passé mais clairement je ne l'intimidais pas bien que je lui plaise physiquement et qu'on ait passé un très bon moment. On continue de se parler et on devrait prévoir un deuxième rencard très vite. Mais du coup je ne sais pas comment faire avancer les choses dans ce genre de scénario. Je ne sens pas de moment propice pour essayer de l'embrasser ou pour la faire se perdre dans mes yeux myopes...

Comment faire, des idées?
Très honnêtement je trouve que tu t’en sors plutôt bien pour avoir réussi à fixer un premier rencard et pour l’avoir renouvelé !

Tu es peut-être timide mais tu es sur la bonne voie ! A mon humble avis, tu as quand même entrepris des démarches concrètes qui montrent que ta situation est plutôt encourageante.

Si je peux me permettre de te suggérer quelque chose, tu peux peut-être assumer davantage ton intérêt pour la fille en question :

(1) en soutenant le regard,
(2) en manifestant des marques d’intérêt explicites pour être l’initiateur des signaux que décris en phase 1.

=> Pour que la fille de son côté comprenne ton intérêt et en fasse quelque chose s’il est partagé.

De cette manière tu lui feras comprendre qu’elle te plaît ce qui l’encouragera de son côté à faire monter la température. De sorte à rentrer dans un jeu de séduction jusqu’à ce que« le moment » propice au contact buccal (lèvres contre lèvres) se présente à point nommé.

En plus, si elle a accepté de te revoir ça veut dire que tu lui plais un minimum physiquement ou intellectuellement.

Du coup, quelques pistes qui peuvent peut-être te donner des idées :

- Qu’est-ce que tu peux faire pour que vous passiez un moment inoubliable ?
- Pour que tu éveilles sa curiosité ?
- Pour que le lien se crée facilement entre vous ?

En me basant sur tes autres posts, il me semble que tu as parlé de tes projets d’entrepreneuriat qui n’ont pas abouti, de ton projet de reprise d’études mais aussi de l’importance des valeurs familiales pour toi.

Tu peux peut-être creuser un peu plus ces sujets si tu vois que la personne est réceptive à l’un de ces canaux.

Ex 1 - Si elle songe à monter sa boîte, ou si est curieuse de tes anciens projets tu peux lui dire ce que tu as tiré de cette expérience, et ce que cela t'as apporté à titre personnel.

Ex 2 - Si elle cherche à se former dans une compétence par ses propres moyens tu peux lui parler de tes propres démarches d'autodidacte.

Ex 3 - Tu peux lui parler de ton investissement dans les études des membres de ta famille plus jeunes. L'air de rien c'est quand même de belles valeurs. Y a plein de choses à dire, ça ouvre le champ des possibles pour dériver sur ses expériences à elle et comment elle perçoit sa famille, etc.

D'un point de vue personnel, je pense que (1) te confier en premier, (2) assumer ton intérêt, c’est une manière de susciter l’intérêt d’autrui mais également de montrer qui tu es pour voir si ça match entre vous ou non. Et puis surtout, ça montre qui tu es à l'intérieur (au delà de ton apparence qui il me semble peut parfois susciter une curiosité qui n'est pas toujours la bienvenue quand elle ne s'accompagne pas d'une curiosité qui va au delà de ton corps).

PS : Intimider une femme parce que tu lui plais physiquement, c'est peut-être flatteur pour toi, mais je ne pense pas que ça suffise pour que vous construisiez quelque chose ensemble, pour qu'elle devienne ta partenaire de jeu, pour que vous conversiez d'égal à égale. Être intimidé ça peut aussi pousser une personne à moins oser exprimer ses envies, à moins oser dévoiler sa personnalité. Je ne suis pas sûre que du coup ce soit constructif, si ta recherche est bien de construire quelque chose avec quelqu'un.

Et puis, elle a peut-être les mêmes craintes que toi de ne pas te plaire. Du coup, l'assumer chacun de son côté ça permet de mettre les choses au clair au cas où l'autre ne l'aurait pas compris.

Je pense que Citadin et Gafano ont donné de bons éléments mais que ça repose sur de "l'externe" (intimider d'autres gars, l'impressionner via des activités - j'extrapole un peu le conseil donné)
Ou sur des choses qui sont trop de l'ordre de la connexion.
En soi c'est pas mauvais, mais je me rends compte qu'il me faut toujours apporter autre chose de plus interne/ personnalisé.
Quelque chose qui montre que ta personnalité, au delà de ce que tu es à un instant t, a un fonctionnement qui rend les choses excitantes.
La spontanéité joue beaucoup, le fait de relever des défis ou d'en poser.
Bien sûr une femme veut être rassurée avec toi, mais elle veut plus de plaisir que de confort. Plus d'imprévu, même moins bien, que de stabilité sans surprise.
Prendre le contre-pied de ses propositions, la surprendre par des interprétations inattendues, la faire jouer avec ses limites en sachant qu'elle peut s'abandonner à toi et te faire confiance, pour ne pas les dépasser sans son consentement, ou pour la protéger si ça tourne mal,
Jouer avec elle en ayant pas peur de la choquer, en étant respectueux mais sans s'excuser au delà du nécessaire, c'est sexy.

Aussi, tu dis ne pas voir de signes d'intérêt.
Il ne faut pas les attendre.
Sinon tu vas attendre longtemps avec certaines filles.
Agis, n'aie pas peur d'aller trop loin, tu es suffisamment intelligent pour ne pas outrepasser son consentement, en fixant les pauses qu'il faut, en la laissant venir, etc.
C'est pas un conseil valable pour tout le monde mais connaissant ton expérience je peux le donner sans doute.
Tu peux aussi leur faire "sauter dans les cerceaux". Ou leur ouvrir des portes, si tu préfères, et attendre de voir si elles les franchissent. Si tu tentes de sexualiser et que la nana n'attrape pas la perche, soit elle n'aime pas ça ou est timide, soit elle n'est pas intéressée.
Idem pour des propositions d'activités ensemble, ou de contacts physiques.
Et c'est limite plus puissant que de le faire d'emblée, parce que si elle en a envie tu peux en jouer.
Au début quand je cherchais à séduire en soirée et qu'une nana me plaisant était réceptive, j'avais tendance à établir des contacts non sexués mais un peu comme si on était un couple, avant même qu'on ait fait quoi que ce soit, comme lui tenir la main, la prendre par la taille ou poser ma main sur sa cuisse quand elle était à côté de moi (sachant que je ne me permettais ça que quand il y avait un naturel et finalement ça a toujours bien marché, quand je ne le sentais pas et je ne le faisais pas ça ne se terminait pas bien en général). Même au milieu d'un groupe.
Ça m'aidait à l'habituer, à jouer sur la posture, la "mémoire".
Maintenant, j'ai plus tendance à les inviter. C'est même pas calculé, pas plus que ça ne l'était avant (j'ai interprété pourquoi ça fonctionnait a posteriori), mais en fait ça les fait valider d'elles-mêmes, puis anticiper, s'interroger sur le pourquoi plutôt qu'être juste un peu surprise par le naturel et émoustillées par l'audace.
Ça reste "osé" dans le sens où je ne vais pas les inviter à des choses anodines (j'ai un certain goût pour le flirt un peu irrévérencieux), mais le fait qu'elles acceptent de jouer le jeu renforce la chose.
S'il y a bien un seul truc vrai dans les films Hollywoodiens, c'est ça:
Tu veux séduire une fille, aide la à avoir de l'excitation, même si elle va faire finalement tout le boulot.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Yesssss! le 25.05.21, 21h59 par Nonchalance
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Je n'ai pas trop de mal à avoir des rencards quand les applis ne cherchent pas à me faire cracher du pognon pour me suggérer aux femmes.
Le schéma privilégié c'est:

- j'embrasse au premier ou au deuxième rencard
- je couche au deuxième ou au troisième

Les deuxième, troisième rencards sont assez courants, c'est quand il faut aller plus loin que ça coince. Et en vrai c'est plus le contact sexuel que je cherche avant tout. Construire quelque chose de plus sérieux, je ne suis pas contre mais il faut que ça vienne naturellement, je ne cherche pas à le mettre en avant.

Donc oui, je profite de plaire physiquement aux femmes que je rencontre pour conclure et je ne vois pas le mal. Après je n'ai pas vocation à intimider les gens, et ce n'est pas parce que je plais que les femmes avec qui je conclus ne savent pas poser leurs limites.

Dans le cas de cette fille que j'ai rencontré dimanche, c'est la deuxième que je fréquente simultanément, j'ai déjà conclu avec la première et on doit se revoir pour s'amuser encore et j'aimerai que les choses avancent à un rythme similaire avec cette deuxième personne mais je ne vais pas forcer. Bien sûr j'ai essayé de garder un contact visuel, de la faire rire, de rebondir sur ce qu'elle dit de manière impertinente, de parler de notre expérience de vie, de nos projets à venir...

Ça je sais faire, j'ai même fait un article pour expliquer comment tous mes rencards se passaient bien sur ce forum.

Mais dimanche j'ai senti de l'intérêt et aussi de la retenue, de l'analyse froide et cérébrale tout en restant ouverte et souriante mais comme avec un bon pote. Voilà où je voulais en venir exactement. J'aime pas être bon pote, ça m'intéresse pas, je veux qu'elle me désire et qu'elle ait envie de m'embrasser et plus si affinités. Je veux lui faire tomber ses défenses. Et c'est des conseils dans ce sens là que je cherche, j'ai déjà la base (regards, sourires, intérêt, blagues, caresses "innocentes") :)

C'est de ça dont je parle dans plaire autrement. J'ai arrêté de jouer la carte de la timidité (épée de Damoclès s'il en est) et je n'ai pas l'avantage de plaire assez physiquement pour faciliter les choses.
Alors que faire maintenant?

@Citadin J'avais pas pensé à ce qu'on pourrait faire en deuxième rencard c'est vrai. Peut être creuser dans cette direction :)

Edit: Merci Onmyoji, c'est exactement le genre d'aide que je cherchais. Je commence à voir un peu comment aller plus loin, si d'autres personnes ont des conseils similaires à partager je suis preneur!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Cool le 26.05.21, 08h56 par Onmyoji

Ça fait quelques fois que je veux revenir sur le sujet.
J'ai presque eu envie de te conseiller de regarder un peu les "arcanes" oubliées du passé.
En gros, les "techniques" dont certains écrivaient ici très bien les tenants et aboutissants.
Sachant que ce ne sont que des comportements qu'on peut intégrer, pas forcément du calculé (précaution oratoire juste pour les moralisateurs à deux balles, en vrai j'en ai rien à carrer que ce soit calculé tant que ton intention est de plaire et de donner à la fille des sensations fortes qu'elle attend et pour lesquelles elle te remerciera en réagissant naturellement positivement).

Après, pour ma part, j'aime bien les messages subliminaux, tout ce qui cadre ce que tu fais dans une direction, ou qui laisse des ambiguïtés sur la raison pour laquelle tu fais quelque chose. J'ai écrit quelques interprétations sur ça quand ça me venait (j'avais un support concret) dans le post "possible avec cette fille" de Creepsoo.
Par exemple dans la manière d'utiliser un "nous" ou certaines locutions comme "notre première soirée".
Des trucs qui peuvent être plus ou moins chargé de sens dans une histoire. Après faut avoir une certaine appétence pour le langage et les jeux de mots mais tu ne me sembles pas en manque de ce côté là (rapport à ton expression, tes lectures et au stand up).
C'est peut-être purement psychologique et n'a probablement d'effet que sur moi, mais tant que ça me donne du matériel stimulant qui me permet de jongler avec les idées et rebondir je suis au mieux de ma forme et forcément elle aime ça plus que de se rétive avec quelqu'un de pas inspiré, que tu l'attires ou pas. Après je pense que ça a quand même plus d'effet car plus direct et reposant plus sur des mécanismes comme l'ambiguïté qui nous fait tous vriller avec la tendance à vouloir interpréter chaque mot et sous-texte, que des trucs comme les patterns du passé un peu foireux car la nana est pas forcément branchée pareil que toi niveau "imaginaire (pas) collectif".

Tu peux aussi déplacer la perspective de votre interaction directe et vous projeter dans des tierces personnes. Genre "la nana là à l'air de s'emmerder, aussi le mec a l'air de pas savoir quoi dire, moi je ferais ça ou ça". Déjà, ça montre des qualités d'adaptabilité même si tu sais absolument pas si ça marcherait, ensuite ça montre que tu as de l'imagination et de l'intelligence sociale. Et trois ça permet de pas avoir l'air de se vanter, plus de donner ça comme une manière de montrer qu'il y a tellement de choses à faire naturellement et que c'est simple et pas prise de tête. Ce qui lui transmet qu'avec elle aussi ça l'est pas. Ça aussi c'est du cadrage subtil et je sais pas si c'est que dans ma tête, mais bon ça a toujours un effet positif. Les nanas se prêtent facilement au jeu et c'est un bon test: une nana qui s'insère naturellement dans un jeu de rôle (pas de jeu de mots salace) est généralement plus intéressante, autrement ça montre qu'elle n'a souvent pas d'imagination, de langage, qu'elle est premier degré et avec un QI de bulot (généralisation abusive fondée sur mon expérience de séduction très représentive d'en tout et pour tout deux filles, ne faites pas ça chez vous).
Elle peut aussi par ce biais te tester et te mettre au défi en objectant et là faut être bon, mais c'est payant, parce qu'elle te pose des épreuves qu'elle aurait pu te placer inconsciemment en vrai, mais avec un point de vue plus distancié, donc si ça paraît intelligent et si c'est frappant, tu bénéficies du fait qu'elle est positivement disposée à ton égard (contrairement à la vraie situation où si elle était la nana qui se fait chier, elle traiterait pas forcément bien ton action ou ta réponse).

Le jeu de rôle ça permet aussi de se projeter dans un univers où des potentiels sont déjà réalisés. Genre "imagine ton fils fait ça comment tu réagis? Je pense que devant le proviseur on aurait des réactions différentes". Ça permet de jouer avec des idées et les apprivoiser.

Après dans un autre genre tu as tout ce qui est "tests de personnalité", ou présentés comme tels (le cube, le salapa) c'est souvent pas naturel, et j'avoue me souvenir que du premier que parce qu'une fille me l'a fait une fois, sans même qu'un mec lui ait fait d'abord.
Ce qui peut être marrant c'est de partir sur l'idée site c'est un test et elle qui se demande pourquoi tu fais ça, puis tu fais une vanne en plein milieu et elle voit que tu te moques gentiment d'elle.
C'est un truc que j'utilise aussi à tout propos pour faire des remarques irrévérencieuses (et me montrer insupportable, quand elles sont attirées ça les énerve parce qu'elles t'aiment bien et que ça les pique, et le contraste leur montre qu'elles sont vraiment attirées sinon elles te supporteraient pas - mais faut rester gentil, joueur et arrogant/piquant mais pas méchant ou qui la met mal à l'aise, faut rester délicat, tout le monde n'a pas le même humour et fait éviter de marcher sur des cordes sensibles même s'il faut jouer avec). Genre quand elle te parle d'un sport qu'elle fait, tu peux lui dire "j'ai jamais compris comment vous faites ça dans ce sport", en général elle va te montrer le geste et là tu réagis normalement dessus puis tu sors ta connerie.
Pour les arts martiaux souvent la nana va se rapprocher de toi et tu peux lui dire "je pensais pas que tu allais te jeter comme ça sur moi" ou "je ne pensais pas que tu pensais à ce genre de contacts avec moi" (toujours de l'ambiguïté;)).
Pour un sport qui lateralise beaucoup genre tennis ou tir à l'arc, j'ai déjà sorti un "non en fait tu as pas l'air déséquilibrée, c'est vrai" (rapport à la musculature, mais avec le sous texte psychologique ou un regard appuyé sur ses seins ou ses fesses et dont elle sait qu'il est délibérément joueur, ça peut être dévastateur).
J'ai pu aussi sortir "t'es pas si lourde en fait, vue comme ça";)
Bref l'humour c'est bien, mais faut s'en servir aussi de manière "méta", avec l'intention de passer des messages et de montrer son personnage.

Quand c'est toi qui a une compétence en sport tu peux jouer à l'inverse et lui montrer des gestes (en limitant les contacts et en ne les poussant pas, vu qu'elles s'attendent au mec qui en profite, faut être smart et avoir un coup d'avance et les laisser pousser pour ce dont elles ont envie, si elles en ont envie), et toujours lâcher des punchlines:)
"Bon je vois, je te garde parce que je t'aime bien, mais c'est pas cette année qu'on te fera monter en nationale" (même si elle s'en sort très bien, Si elle te surprend et qu'elle voit que tu fais preuve encore plus preuve de mauvaise foi c'est mot compte triple parce que tu réagis pas avec un compliment et qu'au lieu de te laisser impressionner tu réagis d'une manière qui rend la situation encore plus cocasse et ne la laisse pas à ses lauriers).
"Je suis vraiment ébloui, je vais te coacher, tu seras ma pouliche, tu vas gagner pour moi et on sera millionnaires" (si elle s'en sort mal et pourrait se sentir mal à l'aise d'avoir conscience d'elle même, tu dédramatises et tu transformes la chose).

Sauter du coq à l'âne et ne pas abandonner une conversation parce qu'elle est finie/ lourde mais parce qu'elle est simplement passée et que tu as un meilleur sujet pour rebondir qui arrive naturellement, et qui est plus adapté au besoin et à l'envie du moment (de chauffer, jouer, parler sérieusement, partager des faits intéressants, du contexte, ou de l'intime), c'est tellement une base et pourtant on oublie ça tout le temps. J'imagine que tu es pas quelqu'un qui ne sait pas quoi dire, mais faut vraiment pas hésiter. Ça permet de garder la chose vivante et excitante, de rebondir si tu t'es pris les pieds dans le tapis parce que pour une raison ou une autre le nouveau sujet est tabou ou la fait vriller d'une manière ou d'une autre. Et de laisser des territoires inconnus. Et d'en créer de nouveaux en vous laissant imaginer ce que peut être la suite de la conversation. Très important pour nourrir un imaginaire à deux.

Poser l'inverse des questions et positions attendues aussi c'est assez marrant. Genre pour une date internet lui dire que vous restez anonymes pour ta sécurité, et que tu ne veux aucune information personnelle. Ça la force à sortir de ses schémas établis et de ses conversations où elle a raconté mille fois le même truc sur sa jeunesse etc. Ou pour une nana qui veut que du cul, lui dire que tu vas lui faire la conversation, ça la fait au moins marrer.

Après c'est à toi d'ajouter des touches à ta personnalité, de trouver des jeux avec toi-même et avec elle, des manières intéressantes de faire, sans pour autant sortir les mêmes ficelles, c'est toujours moins lassant et mieux, plus mémorable pour toi aussi si c'est personnalisé et si tu vas chercher le truc spécial chez elle pour sortir une réplique d'enfer ou avoir avec elle un bout d'interaction épique.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
la technique du "je suis timide aide moi"... hum... ca s'appelle plutot une technique pour se foutre en l'air des games.

Si t'es beau, t'as besoin de moins de game. C'est injuste pour nous les moyens mais c'est comme ca.

Ton problème est que tu es timide.
Je n'ai jamais vu un non timide me demander comme on embraye pour embrasser.

Je me vois un peu plus jeune comme toi, à essayer de trouver un IOI...
En réalité, tu embrasses la fille quand tu le décides. Tu n'as pas à attendre une bonne situation.
Tu essaies et si elle ne veut pas, elle te dit non ou se retire.

La tactique basique, c'est blague sur elle + câlin, désolé je te taquinais + salade de museaux.

Oublie les films d'holywood, y'aura pas de chanson romantique qui t'indiquera que ca sera bon.

Répondre