au fond du gouffre

Note : 13

le 26.12.2021 par lexus

59 réponses / Dernière par lexus le 22.08.2022, 13h13

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
bonjour,
ancien lecteur de FTS depuis 2010, j'ai découvert le site et j'ai beaucoup aimé les articles de l'époque notamment sur la rupture amoureuse. Aujourd'hui j'ai 34 ans.

J'ai plusieurs problèmes que j'ai identifié mais je n'arrive pas à les résoudre et à évoluer.
dans mon adolescence j'ai fais une faute dont je ne suis pas fier, j'ai connu alors le bullying (pour reprendre le terme d'un post). Cela a eu des conséquences sur ma vie future. J'ai pas vraiment connu ce qu'était " avoir des amis".
En étude supérieure, j'étais très complexé par mon corps et mon physique et là pareil j'ai mal vécu ces années d'études où j'étais souvent seul.
J'ai fais beaucoup de sport de combat un moment donné, c'était une véritable passion puis j'ai eu plusieurs accidents qui font que je ne peux plus vraiment en faire. J'ai des douleurs chroniques (dos, main etc...)
Je faisais aussi de la musculation. Pareil avec mes douleurs chroniques je ne peux plus vraiment en faire, je n'ai plus aucune force.

Donc ma passion qui se résumait surtout au sport et qui me permettait d'avoir confiance en moi n'est plus là.
Maintenant je n'ai plus aucune passion... je sais que c'est pas idéal pour séduire.

Pour le job, pareil avec mes problèmes de santé, j'ai du mal à travailler correctement donc j'ai du mal à me projeter dans l'avenir car c'est un métier assez physique (dans la santé)

en gros j'ai un job qui ne me plait pas et qui ne me convient plus et je n'ai pas de passion. Je trouve pas de reconversion et les sports que j'ai voulu essayer après mes blesssures se sont révélés etre un echec...
là je me suis réinscris à une salle de sport mais j'ai un peu honte d'y aller car je souleve des charges ridicules (douleurs) meme les filles font mieux ...

j'ai aussi des problèmes pour m'exprimer oralement. Les gens ne comprennent pas ce que je dis , j'ai du mal à articuler et je ne trouve pas de solution ... Du coup je m'isole et je suis peu sociable
vers 22 ans, j'ai réussi à me recréer un cercle social et à sortir pas mal. Mais je n'ai pas entretenu ce cercle social et à 33 ans je me retrouve sans amis. j'ai 2 potes qui sont partis en province et un pote d'enfance (le seul) qui s'est isolé suite au decès de son père .
En gros je n'ai pas vraiment de réel amis. Et les connaissances , ça doit se résumer à les doigts d'une seule main

au niveau des filles, j'ai connu ma première experience à 22 ans. J'ai du avoir 6 relations longues.
j'ai essayé la street ( 3 filles avec qui j'ai couché), site de rencontre (5 filles avec qui j'ai couché).
Mon experience la plus marquante a été sur adopte en 2015 lors de ma première inscription, j'ai eu un coup de coeur avec une fille qui avait 6 ans de moins que moi. C'était l'une des rares fois où la fille cochait tout mes critères. et puis j'avais peur de m'engager, pas assez confiance en moi, en mes capacités (à cause notamment de mes problèmes de santé) et j'ai préfèré arreté en 2017. aujourd'hui encore je pense sans cesse à elle. Je me dis que je suis passé à coté de l'histoire de ma vie.

Là à 34 ans, je commence à me sentir vieux. une sensation que je ne ressentais pas du tout quand j'avais 28-29 ans.... Et puis je me sens vraiment seul.
Je fréquente des nanas pour mieux supporter mon quotidien que je n'aime pas.
J'étais récemment avec une fille asiatique rencontrée sur Tinder, qui avait 8 ans de moins que moi. On s'appelait tout les jours, alors ça me faisait une présence... Quand je l'ai quitté il y a un mois, j'ai ressenti un vide...
Actuellement j'ai une sexe friend, rencontrée en street, elle a 3 ans de plus que moi. J'avoue etre fan des filles plus jeune. Elle voulait du sérieux, moi pas. Elle m'a proposé un plan cul mais en réalité je me rends compte que ce que je recherche c'est plus de l'attention, de l'affection que la sexualité (bien sur c'est un plus). Donc on est encore ensemble mais je ne me vois pas etre avec elle sur du long terme.
Passé la trentaine, j'ai du mal à me faire des amis... quand j'avais 20 ans, je me posais meme pas cette question et je rencontrais des gens de 30 ans qui me disait qu'avec l'age ce sera plus difficile de se faire des amis et je ne les croyais pas. Maintenant je comprends. Les opportunités se font plus rare...

Dans mon boulot je bosse souvent seul. Je ne fréquente plus vraiment de club de sport donc impossible de socialiser ... Je ne fais plus de théatre comme avant, on ne me propose plus de soirées comme quand j'avais 23-24 ans...
Bref en gros j'aimerai bien trouver un job qui me plait, une passion, me refaire un cercle social , retrouver la santé et à la fin quand je serai "heureux" dans les 4 choses ci dessus je pense que je pourrai trouver une copine qui me plait. Car je sais que je pue le pessimisme et les filles doivent le ressentir. Mais je n'arrive pas à trouver de solution. Surtout pour la santé où je consulte plein de spécialiste mais "personne" n'arrive à me soulager...
du coup comme j'ai mal, je fais la gueule et j'attire pas les gens. Je fréquente les filles, je bois de l'alcool pour oublier mes soucis. C'est pas la solution mais j'ai trouvé que ça pour le moment. Enfin ça fait plus de 10 ans maintenant que ça dure... je suis un peu déprimé.
Je sais que vous pourrez pas plus m'aider mais je poste ce message comme ça...

merci de m'avoir lu
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Courage le 26.12.21, 15h13 par Citadin
  • [+1] Courage le 07.01.22, 23h29 par l' écureuil

Salut,
Tu rencontres des nanas, dans la rue et sur des sdr, tu t’exprimes bien à l'écrit, tu as la volonté d’avancer. Tu as une base solide. Le reste, c’est du réglage. Il y a des tas de sports sociaux: pilates, randonnée, sans parler des clubs de lecture, discussion etc auxquels tu peux participer.
Il te faudrait un plan d’action qui jalonnerait tes efforts.
"Franchis d'un pied ferme la limite de l'ombre, droit comme pour une parade, et souris, même, si tu y parviens"

- Celui qui veut le butin doit avoir une volonté ferme-

Tu peux nous en dire plus sur ce que tu as déjà fait pour essayer de changer la situation :

- quels jobs tu as exploré ? Quelles pistes tu as suivi pour trouver une éventuelle reconversion ? Qui tu es allé voir ? Et quel job tu fais actuellement évidemment.


- pareil pour les sports / activités / hobbies. Tu as essayé quoi ? Ton médecin te recommande quoi ?
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Salut,

Très d’accord avec ce que dit @Focus et les précisions demandées par @The_PoP.

J’ajoute que la période est propice au vague à l’âme, donc ne culpabilise pas si tu en ressens.

Je suis un peu dans le même cas que toi je me suis retrouvé dans ton histoire du début jusqu'à la fin

Le sentiment de solitude de ne plus avancer et même d'avoir perdu des points physiquement

Bref je peux juste t'encourager positivement à aller de l'avant à ne pas te laisser déprimer car cela n'arrangera rien , même si je suis pas le mieux placé pour t'aider et de donner des conseils vu ma situation présente

Bon courage à toi

Merci pour vos messages d'encouragement.


Après ma blessure j'ai essayé de reprendre le sport j'avais fais un cours dessai de pilate. C'était très difficile. Même les filles faisaient mieux et je ne me sentais pas à ma place. Ce sentiment de ne pas appartenir au groupe vient dû fait que je ne suis pas sociable et surtout de mes problèmes de santé , de mes performances. Pour la première fois dans les sports de combat comme j'avais un bon niveau j'étais reconnu , les gens me faisaient des compliments et j'ai même eu une courte carrière d'enseignant. A cette époque je dirai même que j'adorais ma vie. La copine est venue tout seule. Pour quelqu'un qui a presque toujours été rejeté et seul au collège/lycée puis en études supérieures , les sports de combat a été un vrai soulagement. C'est la première fois de ma vie que je me sentais accepté. Puis cet accident a tout gaché.
J'ai voulu tester l'athlétisme car j'étais très bon au lycée mais à cause de mes douleurs je faisais un temps pourri et même les filles faisaient mieux. Du coup je ne me sentais pas intégré. J'ai voulu refaire de la self defense et au début j'aimais bien , il y avait une bonne ambiance au club, quelquechose d'assez innatendu mais au final les chutes et torsions articulaires ont eu raison de mes douleurs... ça ma donné un coup au moral.

Pour la reconversion , j'ai pensé à un métier passion . Mais en réalité je n'ai plus aucune passion à l'heure actuelle alors je ne sais pas. J'ai fais 2 grandes formations dans le bien être mais niveau bénéfice cela n'est pas très rentable donc j'ai en partie abandonné une des deux formations ( avec regret) en cours de route et surtout à cause de mes problèmes de santé à la base.
Je travaille dans le secteur paramédical , j'avoue que je préfère ne pas trop rentrer dans les détails pour garder un peu d'anonymat.
Le seul sport qui n'en est pas un que j'avais testé sans douleur c'est le taichi et le médecin s'était foutu de ma gueule quand je lui ai dis que je voulais en faire
Bref la honte encore

En realité je cherche surtout des filles avec qui discuter pour remplacer ma solitude affective. Avant je racontais ma journée à des potes etc... maintenant j'ai personne à qui raconter donc je le raconte aux filles . J'aime ce contact humain par sms. C'est ce qui me manque cruellement.

Ça te vient d’où cette manie de te comparer sans arrêt quand tu démarres un nouveau sport ?
Quel mal il y a à être moins performant qu’une fille dans une pratique sportive ?
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Ça vient que je me compare à mon ancien moi quand j'étais bon en sport.
Je finis par devenir aigri c'est triste

Ok. Je crois que c’est une question d’empathie.

Tu travailles dans le paramédical, es-tu en contact avec la clientèle ?

De l'empathie ?

Oui bien sûr je suis tout le temps en contact avec la patientèle.
Je pense que j'aurais aimé faire un métier moins en contact avec la patientele comme radiologue par exemple mais là c'est de la médecine. J'avais pensé à 2 reprises à reprendre la médecine. Chose que je n'ai jamais fais et maintenant c'est fini
Déjà parce qu'avec mes problemes de santé je suis moins motivé et parce qu'il faut bien s'exprimer en tant que médecin.
J'avais fais des cours de prise de parole en public de 2015 à 2017 environ. J'aimais bien mais je suis moins chaud maintenant , déjà avec le covid et les masques et puis parce que je sens que j'ai aussi régressé niveau éloquence. En gros j'ai l'impression de regresser dans tout les domaines. : business ( ça marchait mieux avant), physique ( je suis une crevette maintenant), sentimental ( je tombe de plus en plus sur des filles qui ne me plaisent pas), amical ( j'en ai de moins en moins), santé ( j'ai de plus en plus mal ).
J'avais pensé à me reconvertir dans l'informatique mais j'avoue que j'ai peur du salariat , ça fait plus de 10 ans que je suis indépendant et j'ai peur d'être largué car c'est un domaine que je connais peu. J'avais commencé à regarder des vidéos sur openclassroom mais je n'ai pas poursuivi....

Ton problème d'expression c'est aussi lié à ton accident?
As-tu essayé l'orthophoniste ou au moins de faire des exercices de diction comme pour le théâtre? D'ailleurs qu'est-ce qui fait que tu n'en fais plus, alors que ça te plaisait?
Peut-être dois-tu chercher à te faire un cercle en dehors de tes activités physiques.
N'y a-t-il rien qui t'intéresse en dehors du sport: lecture, cinéma, art, jeux vidéos, autre?
Niveau sport, est-ce que tu peux faire des choses qui ne nécessitent pas de la force brute/ puissance (ou pas principalement) mais plutôt de l'adresse/ précision/ souplesse? Basket, hand, foot, tir à l'arc, gym (ça dépend des exercices mais bon), autre?

Au niveau de tes problèmes physiques est-ce que tu as déjà un bon kiné : un mec qui va pas juste te masser où faire ses exercices, mais te reprendre de A à Z sur tes habitudes, ta posture, trouver les exercices adaptés à ta routine, tes douleurs et tes besoins, suivre ton évolution?
Au niveau des spécialistes l'errance médicale c'est fréquent, la lassitude aussi, vu que tu te connais par coeur et que tu en viens souvent à ne plus être sûr de ce que tu racontes tellement on te propose de pistes qui ne mènent à rien. Le problème c'est de savoir ce que tu as testé, et les options qui te restent, ou les possibilités qui pourraient faire que les options testées n'ont pas marché. Concrètement est-ce qu'on t'a dit: "on sait quelle est la source de la douleur mais on sait pas trop comment la traiter" ou "on sait pas d'où ça vient et normalement vous devriez être OK"?

Pour ton alcoolisme (qu'importe la quantité, dès le moment où tu bois pour fuir tes problèmes tu es sur cette pente): vois un addictologue ou un psychiatre pour faire traiter ça et ton état dépressif qui semble évident.

Pour ton boulot et tes formations, déjà essaie de voir ce que tu peux faire de plaisant pour toi (si tu es aide soignant c'est sûr que ça doit être galère si tu manques de force). Ensuite essaie de trouver une formation payée avec tes droits de formation si ça fait un moment que tu travailles. Avec la crise les reconversions sont très soutenues.
Une fois que tu es dans l'engrenage tu peux plus te permettre d'abandonner comme si tu étais devant ton écran en mode "après le boulot".

Courage à toi
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Constructif le 27.12.21, 22h36 par Citadin
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

J'avais déjà un problème d'expression avant mais ça s'empire avec le temps. Je dirai que l'orthodontie tardive et mon accident n'ont pas amélioré les choses puis d'autres choses comme une dent non remplacée...
J'avais vu un orthophoniste qui n'avait pas décelé grand chose...enfin peut etre un problème de frein trop court mais c'était juste une hypothèse....
J'ai fais du théâtre entre 2007 et 2009 je crois. Honnêtement je ne suis pas sûr que cela m'est aidé. Contrairement à d'autres personnes je ne vois pas d'amélioration avec le temps , l'exposition.
Je crois que j'ai arrêté parce que je trouvais ça trop dûr, surtout l'improvisation...
Et avec les masques là je suis pas trop chaud pour reprendre déjà qu'on ne comprends rien à ce que je dis sans masque...
Honnêtement même les jeux vidéos dont j'étais fan ne m'apportent plus de plaisir... et je vois aucun interet à etre bon dans un jeu vidéo excepté si c'est notre métier. Puis le coté geek n'a rien d'attirant

Les séries, film oui je regarde... mais comme tout le monde quoi. Ça ne m'intéresse pas de débattre sur des choses virtuelles.
La musique j'en jouais mais comme j'ai mal à ma main c'est compliqué.

Honnêtement en sport je vois pas du tout ce que je pourrai faire. Comme j'ai mal quasiment partout le basket/ foot je suis pas certain que ça m'irait. J'ai encore peur d'un nouveau flop après la course à pied...
A la limite le tir à l'arc peut être mais j'ai pas une bonne vue et je trouve pas que ce soit un sport ( construction physique)

J'étais suivi par une kiné posturale. J'ai dû faire 5 Séances sans vraiment de résultats notables. Elle savait pas trop... je vais refaire des seances avec une autre méthode sans réelle conviction...
Alors pour ce problème de rachis après consultation chez un rhumato il me dit qu'il sait pas vraiment pourquoi j'ai mal au vu des examens complémentaires
Là je vais consulter un chirurgien bientôt mais je ne m'attends pas à un truc magique d'autant plus que je crois que je n'ai pas envie de passer par une case opération
Apres pour la source de la douleur c'est une question complexe. Certains vont émettre des hypothèses sans en être sûr. Ce qui engendre des traitements avec un cout exhorbitant et des gestes invasifs sans être sûr du resultat. C'est un choix très difficile à assumer pour ma part.
Pour l'alcool c'est vrai que je devrai consulter. Peut-être un psychologue plutôt ? Car les psychiatres prennent rarement de nouveaux patients . Et j'avoue que je ne suis pas trop fan de psychotropes

Pour le boulot ce qui est assez paradoxal ce serait plutôt les gestes assez physiques qui me procurent une certaine satisfaction. Mais bon j'ai pas fini la formation pour avoir le diplôme donc je n'en vois plus trop l'intérêt...
Je n'ai pas vraiment d'aide pour me reconvertir . Mais encore une fois je sais pas du tout ce que je pourrai faire. Avant je raisonnais par passion donc c'était plutôt simple. Le domaine de la santé me dégoûte un peu au vu des faibles résultats sur moi-même et je pense être devenu assez aigri et égoiste avec tout mes problèmes. Pas très fier de ça
J'avoue être en pilote automatique chaque jour. Je me lève le matin fatigué. Je vais au boulot. Pressé d'en finir et rentrer chez moi regarder soit une série, soit jouer et discuter avec des nanas. Manger un gros cheat meal pour oublier mes soucis. Et rebelote le lendemain... une sortie de survie quotidienne où je n'en vois pas la sortie....

Merci et bonne soirée

Je ne suis pas compétent dans le domaine de la santé.

Si je t’ai parlé de l’empathie et de la patientèle, c’est par rapport aux soucis de sociabilité. Identifier les comportements que tu trouves chiants chez tes patients et te demander si il t’arrive parfois d’avoir les mêmes, ça peut être une piste.

Pour tes soucis physiques : passé la trentaine, à peu près tous les hommes ont la nostalgie de leurs performances sportives de jeunesse.

Je parle de l’état d’esprit, pas d’une comparaison rigoureuse hein. Là où je veux en venir, c’est que les autres voient aussi leurs propres performances baisser, mais sans forcément savoir que c’est le cas pour toi aussi (et inversement).

Je me suis fait une vilaine lombalgie cet été. Lors d’une sortie, J’ai vu un homme plus jeune que moi et qui semblait en parfaite santé. Je me suis dit qu’il m’étalerait en une seule droite. A un moment, il a porté sa main à son dos, réprimant une atroce grimace de douleur. Il a vu que j’avais vu, et s’est dit que je l’étalerais en une seule droite …

Courage.

Des comportements chiants ça doit exister chez mes patients.
Les patients qui en demandent trop
Les patients qui se plaignent en permanence.
Les patients qui ont des petits problèmes et qui en font une montagne
Les patients qui t'exigent des choses
Les patients qui ne règlent pas

Je pense que ça m'arrive aussi d'avoir ces comportement et c'est humain
Il y a aussi ce sentiment d'impuissance que je vis quand moi-même je n'arrive pas à aider un patient. Et là je me dis que mon job est inutile. Des fois ça me casse le moral.

Ne pas avoir une progression en sport c'est assez déprimant. J'aimais bien me fixer des objectifs sportifs avant

Pour finir je crois qu'en quasiment 10 ans ce sera la première fois que je passerai le 31 décembre tout seul. Avant c'était soit avec des amis , soit avec une nana. C'est douloureux de voir que je regresse à ce point.
Je ferai une petite synthese de mon abonnement sur un SDR .

Merci et bonne journée

Déjà c'est sûr que ton boulot te renvoie à ta situation et c'est pas cool.
Maintenant:
Est-ce que les médecins; avant d'employer les solutions invasives, n'ont pas moyens de faire des tests (electromyogrammes pour tester la conduction, la force en rapport avec l'influx nerveux - si tu montres que ton muscle répond pas malgré un infix normal ou que l'influx est diminué et ne permet pas un influx normal ça peut orienter, IRM fonctionnelle pour vérifier le cerveau et une éventuelle démyélinisation - personne a évoqué la possibilité que ce soit pas lié à ton accident mais à une maladie type sclérose en plaque ou maladie de Charcot? Ce serait des symptômes atypiques mais au point où tu en es avant de passer sur le billard...-, scanner corps entier ou rachidien pour vérifier qu'il n'existe pas un point de compression, une osteodensitométrie pour vérifier ta densité osseuse et tes cartilages...)? Bref plutôt qu'un rhumato peut-être un neurologue. Ou un médecin spécialisé en médecine physique et réadaptation.
Pour les solutions proposées Est-ce ce que tu ne peux pas commencer par les moins invasives (type infiltration)?
Est-ce que tu as fait reconnaître ton handicap? Ce n'est pas cool de le reconnaître mais ce n'est pas un statut définitif et vaut mieux l'être temporairement et aidé qu'être seul et en galère.

Pour ton problème de diction, l'orthodontie ne devrait pas avoir cet effet là, au contraire. Si tu penses que ça peut être lié c'est pour quelle raison? Tu as des problèmes de mobilité de mâchoire ou de langue? Si ça se trouve tu as une luxation non traitée depuis un moment. Une dent manquante ne gêne pas non plus et si c'est lié à ton accident doit y avoir moyen de remplacer par un substitut ça se fait très bien aujourd'hui.
Est-ce objectif genre les gens te montrent qu'ils comprennent rien et te font répéter ou toi qui remarque que tu parles différemment et a l'impression que tu n'articules pas? Tu en as parlé à ton rhumatologue (ça peut venir de nerfs crâniens)?

As-tu essayé l'électrostimulation pour te redonner une force de base? Tu es peut-être juste atrophié et comme tu abandonnes au début tu n'as jamais l'occasion de progresser.

Est-ce que tu as des antalgiques et Est-ce qu'ils sont efficaces?

Pour le psychiatre il est seul apte à prescrire.
Quant aux psychotropes, faut pas avoir peur, ça ne te changera pas ça te permettra de revenir à la normale. On est pas faits pour être déprimés et avoir envie de se rouler dans nos problèmes et pas nous lever, se laisser disparaître dedans.
Les psychologues il y a du bon et du moins bon, et dans ta situation et ton envie de résoudre les choses coûte que coûte tu serais facilement séduit par les charlatans proposant des thérapies "alternatives" (c'est la présentation pour non testé ou testé et rejeté mais suffisamment new age pour attirer le chaland), type reiki ou autre, et ça ne fera que taper ton portefeuille et te faire prendre des risques et te faire entrevoir points et merveilles. La médecine (la vraie, il n'y a pas de 'douce et dure'; si c'était doux mais que ça marchait ça serait intégré dans la science on est pas complètement cons non plus vu qu'on nous bassine toujours avec des effets secondaires qui arrivent une fois sur un million pour des trucs qui protègent ou soignent des maladies mortelles-) a ses défauts et parfois met du temps à trouver mais c'est la seule voie pour vraiment résoudre tes problèmes.
Et puis le psychiatre est le seul habilité à diagnostiquer ton addiction et ta dépression (il aurait sans doute d'autres conclusions que moi avec plus d'éléments).
Il pourrait aussi identifier s'il y a une composante psychologique à tes douleurs ou ton problème de diction ou adapter ton traitement antalgique.

Bon courage, maintenant tu as des pistes, fais les efforts nécessaires.

Sinon pour le tai chi, Iggy Pop en est un fervent adepte et c'est une putain de machine, et ton médecin j'en changerais s'il est assez cool pour casser ton envie d'avancer en de moquant de toi. Généraliste ou spécialiste ?

Après pour certaines de tes visions des choses tu sais ta vie a changé et ça peut-être falloir évoluer. Ça ne t'intéresse pas de discuter sur des choses virtuelles, pourtant la philosophie et les concepts ont des applications très concrètes. Il s'agit peut-être aussi d'envisager le sport autrement. Pas que sous l'angle de la performance mais du plaisir. Le tir a l'arc ne permet pas une construction physique mais il ne faut pas être faible pour autant et ça nécessite des qualités mentales. Il n'y a pas d'intérêt à être bon dans les jeux vidéos mais ça reste plaisant même si tu n'es pas pro.
Le problème c'est qu'en sous jacent ton problème de sorry c'était surtout pour t'apprendre à porter tes couilles et te donner une aura pour séduire.
Ben va falloir que tu te débrouilles sans ça. Au moins pour un temps. Est-ce que tu en aurais vraiment fait ta passion si ça te donnait pas ce pouvoir?
Est-ce que tu ne t'intéresses vraiment à rien d'autre ou es-tu juste obnubilé par ta perte de performances ?
Ces questions je me les suis posées et la réponse aide à évoluer.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

C'est pour ça que j'aimerais changer de boulot.
Avant je faisais preuve de plus d'empathie mais avec tout mes soucis j'arrive moins à l'être avec mes patients. Je comprends maintenant pourquoi il faut etre bien dans son corps et sa tete pour s'occuper des autres.

Pour le neurologue oui j'ai pensé à prendre rdv. J'ai vu que le prochain rdv disponible était dans 1 an....

Je dois aussi prendre rdv chez un ORL.
J'ai l'impression de passer ma vie chez les médecins en réalité.... c'est assez déprimant

Alors l'infiltration du rachis n'est pas une option pour le rhumatologue.
Pour la main, cela m'a soulagé. Pour l'autre main non. Je suis assez partagé du coup
J'ai passé bcp de tps chez les ostéo en croyant tomber sur le magicien et au final je suis assez déçu même si au début ça marchait plutot bien...

Je n'ai pas fais de démarches de reconnaissance. Je crois que cela n'existe pas vraiment pour les indépendants et tout cela me fait assez peur...

Je pense que l'orthodontie à l'âge adulte a eu des conséquences sur ma diction en jouant sur les articulations... difficile à expliquer. Et puis je sais pas si le traitement a été optimal ... pour avoir vu un dentiste spécialisé dans les machoires , il ma trouvé quelquechose mais n'a pas vraiment proposé de traitement à part voir des ostéo si ça me gêne sur le moment. J'ai une dent manquante mais pas suffisamment de place pour la remplacer. Il faudrait refaire de l'orthodontie et mettre un implant. Cela a un cout et l'implant n'est pas un geste banal. Tout cela pour un resultat incertain. Disons que certains ostéo m'ont dit que mes douleurs viendraient de ma machoire et de la dent manquante. Mais il n'y a pas de certitude scientifique. Si j'étais certain du resultat je l'aurai fais il y a bien longtemps.
Un orthodontiste à l'hôpital m'a dit que le traitement ortho ralentirait le problème mais ne pourrait pas le résoudre. Donc je paie un traitement très cher sans connaitre le véritable résultat. J'avoue que je suis perdu.
C'est surtout les gens autour de moi qui me font répéter. Il faut parfois que je répète 3 fois pour que l'on me comprenne... j'en avais parlé à un phoniatre il y a longtemps. Il n'avait pas trouvé grand chose mais c'est pareil il m'a proposé un examen des cordes vocales sans réelle conviction. Du coup je ne l'ai pas fais.
J'avais essayé l'électrostimulation un moment sur les abdo notamment. J'avais l'impression que ça m'a aidé un peu. Mais pour certains muscles c'est difficile à le faire( pectoral, bras notamment)

Je ne prends pas de médicament antalgique pour le moment. Je préfère m'en passer car pour moi ce n'est pas une solution....
Pour les psychologues je pensais plutôt à une psychothérapie

Pour le taichi c'est mon medecin generaliste qui m'a rigolé au nez. C'est sûr que c'est pas ça qui va me rendre plus fort. J'en ai fais pendant 3 ans et je me forçais à y aller. Difficile de faire les choses quand on a pas la passion .
Quand je parlais de concepts virtuels, je parle des gens sur les forums qui vont te donner des hypothèses sur des choses qui n'existent pas. Par exemple ils vont te dire que Legolas dans lord of the ring il aurait eu 15 combat qu'il aurait remporté contre des orcs mais on le voit pas dans le film etc... que saroumane en fait c'est le père de gandalf etc.... des choses qui pour moi ne servent à rien car en réalité l'auteur du livre n'y a peut-être jamais pensé. Par contre parler de choses réelles par exemple. : Chuck Norris aurait battu Bruce Lee dans un combat hors caméra là c'est intéressant car les 2 personnages ont réellement existé.

Pour les jeux videos j'y joue un peu chaque jour. Une partie. Toujours le meme style de partie et de stratégie pour avoir ma dose d'endorphines. Mais je ne cherche pas à progresser comme avant. En realité comme je l'ai dis je ne vois pas l'intérêt d'être plus fort à un jeu. Être plus fort à un sport c'est valorisant, à un jeu vidéo je ne trouve pas sauf si parfois c'est contre des potes ça fait un challenge. Mais là je joue contre des inconnus online. Par exemple pour LOL je ne vais aller lire des tutoriaux pour m'améliorer. Je joue juste 1 partie et puis je me casse.

Je n'ai pas bien compris ton dernier paragraphe ( notamment le mot sorry)
Je me compare souvent à l'ancien moi. Je repense à ma vie d'antan. Ce que je serai devenu si j'avais eu ce chemin de vie tranquille sans tempête. Je repense souvent à cette fille avec qui j'aurais pu avoir des gosses et construire quelquechose.

A part le sport , la musique , mon métier que je mettais en avant lors de mes discussion il y a 10ans actuellement je n'ai plus vraiment de passions.
A part peut-être les relations homme femme, la seduction etc...
Mais on ne peut pas discuter de ça avec tout le monde. Sauf peut etre ici....

Merci et bonne journée

Les antalgiques c'est une solution au moins temporaire. Sans compter que si on te file des anti inflammatoires ça pourrait peut-être calmer tes nerfs si c'est une douleur neurologique due à un pincement.
Je sais que les spécialistes c'est gavant mais faut essayer. Les neurologues il y en a pas qu'un et tu as des tas de plateformes qui permettent d'avoir des rendez-vous. Essaie la teleconsultation dans un premier temps éventuellement.
Pour le reste j'ai pas de propositions. C'est ton état qui ne t'aide pas à prendre du plaisir, et aussi ta vision des choses limitée au sport. Après si tu veux discuter avec des gens fans d'arts martiaux qui parlent de possibilités et de trucs réels il y en a des tas.

Après on s'en fout que ce soit valorisant ou pas du moment que ça te plaît. Faut se détacher du regard des autres, ils sont pas dans ta vie et ils sont pas là pour faire en sorte que tu sois mieux. Donc leur avis tu t'en bats les reins.
Quant au passé et à ce que tu aurais pu être là ta seule solution c'est de repartir avec cette nouvelle donne. Le passé n'est là que pour t'empêcher d'avancer. C'est pas cool d'avoir à accepter certaines choses mais si tu as été fort sers t'en pour t'adapter. Et ne renonce pas dès que quelque chose ne fais pas un effet magique. Si ça marche sur une main et pas sur l'autre c'est un indicateur. Garde ce qui marche sur une et pour l'autre trouve autre chose. Peut-être que tu vas y arriver en combinant tout un tas de petites améliorations.

Aussi la question c'était de savoir si tu étais bloqué sur tes anciennes performances, c'est le cas. Ne renonce pas à toi, mais renonce à ce besoin d'être aussi bon directement. Déjà fait en sorte de revenir. Y a des mecs handicapés qui sont aujourd'hui meilleurs sportifs qu'avant leur handicap. S'ils s'étaient arrêtés à la première difficulté ils en seraient pas là. Après je sais que c'est difficile de souffrir et d'entendre des spécialistes reconnaître qu'ils savent pas mais c'est mieux que s'ils te faisaient des promesses ou des traitements en faisant n'importe quoi.
Fixe toi quelques objectifs et tâche de les remplir. Au moins ça te fait avancer, parce que tu élimines des possibilités même si tu ne trouves pas forcément de solutions
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

J'ai quelques pincement au niveau du rachis. Est ce que c'est ça qui provoque les douleurs? Aucune idée les avis divergent...
Le problème c'est que je suis un ancien fan des sports de combat. Mais comme je ne pratique plus je n'aime plus trop en parler. La preuve j'avais fais un stage de taichi et il y avait un pratiquant d'arts martiaux externes. J'aurai eu une discussion de malade si j'en faisais encore et là on a pas connecté en partie à cause de ça. Reparler d'arts martiaux me fait penser à mon ancien moi aussi et c'est assez douloureux
Il faudrait que je trouve une autre passion... j'avais un pote , l'un des rares où je pouvais discuter de jeux vidéos pendant des heures mais on s'est perdu de vue. La réalité est qu'on discutait des jeux d' il y a 20 ans. Là les jeux actuels je suis largué. Je me suis arrêté à la PS1...
Pour la main il faudrait peut-être que je revois un spécialiste encore. Je sais plus trop par où commencer tellement j'ai mal partout.
Il faudrait que je trouve de nouveaux projets. Mais avec ces soucis de santé j'ai du mal à me projeter. C'est en partie pour ça que j'ai pas osé m'engager avec Anaick une fille qui me plaisait énormément. J'ai eu peur qu'un moment donné mes problèmes de santé prenne le dessus et qu'elle s'en aille. Ça me rend triste.
Je pense qu'elle a compris et les filles d'après aussi que je n'avais pas d'objectifs et de projets dans ma vie. Que je me contentais de travailler , rentrer le soir et rebelote les jours d'après... difficile de se projeter avec quelqu'un d'aussi peu séduisant.
J'en viens meme à dire à des filles que mon projet c'est d'être millionnaire, sur un ton ironique. Pour protéger mes arrieres car je ne me vois pas faire ce métier toute ma vie. Pourtant l'argent ne m'a jamais intéressé quand j'allais bien. Je me mets mtnt à vouloir accumuler des signes de richesses extérieures pour le plaisir et pour remonter la faible estime de moi ( montres, voiture) alors que ce sont des choses futiles .

Je vais essayer de me fixer des objectifs , j'en avais écris quelques uns mais pour certains ça stagne.

Je vais faire un petit bilan de mon abonnement sur AUM
Mon but était de trouver une nana avant le nouvel an
( faut bien rever)

Abonnement d'un mois en decembre

La première semaine et la deuxième: pas mal de vue. Certaines me donne la permission de leur parler directement. Ces 2 semaines je discute avec plusieurs filles. :
Une fille me donne directement son numero : Laura
Une fille avec qui j'accroche plutôt bien , Mathilde, au moment de la demande de numéro , refuse et malgré qu'on avait convenu d'un date.
Une fille Lucie, qui met un peu de temps à repondre , est partante pour se voir. On prévoit un date et on s'échange les numéros
Une fille Carole, avec qui ça match plutôt bien, partante pour se voir , on s'échange les numéros.
Une fille apocalypse où on a une discussion très sexuelle mais qui ne cherche pas à aller plus loin.

En détail. :
-Laura : discussion par message vocal via whatsapp, c'est elle qui initie les messages vocaux. Elle porte des lunettes ce qui ne m'attire pas à mort à première vue mais elle est plutôt mignonne. Difficile de s'en tenir qu'à une seule photo sur whatsapp . Pas spécialement fan de sa voix.
Un moment j'ai voulu faire le. " prix" à deux balles, j'ai dis que j'étais allé voir un film avec une amie. Ce qui est vrai en somme, enfin c'était plutôt un plan Cul. Et là elle me répond : " une amie...."
Je ne savais pas quoi répondre alors j'ai laissé courir 1 ou 2 jours. On devait se voir dans 2 jours. Je lui envoie un message la veille pour " confirmer". Elle me lache un vu. Next

-Mathilde
On fixe un rencard sur l'appli. Je lui demande son tel. Elle ne veut pas. J'aurais pu insister mais bon.... je lui sors un " ok tant pis ". Pas de réponse.
C'est une " geekette ". Elle me plaisait moyennement sur les photos et avait des lunettes

-Carole
On fixe un rdv le mercredi soir.
Le mercredi elle prefere reporter car elle a un torticolis. Bon je me dis que c'est possible. Et sur le moment je l'ai plutôt crû.
Mais je ne la relance pas . Pour moi ce n'est pas a moi de le faire. Le lendemain matin elle me demande si je suis dispo ce soir. Je dis ok
1 heure avant le rencard elle me dit qu'elle doit garder les gosses de sa soeur et est vraiment désolée. Je lui dis. " mdr ok". Elle me demande ensuite si ma journée s'est bien passée . Je dis " oui blabla et toi?" Elle me lâche un vu. Puis plus aucune nouvelle.

-Lucie.
De prime abord elle me plait moyennement mais j'essaie de ne pas trop me fier aux photos. On s'échange les numéros. La veille elle me dit ok pour le rencard du dimanche à 15h. Le lendemain à 14h elle me dit qu'elle a pas dormi et propose de reporter. Je lui ai dis que c'était pas la peine . Au revoir ( car les 2 rencards annulés de Carole m'avaient déjà gavé)

- apocalypse
Discussion purement sexuelle. Elle me fait des compliments sur mon physique à 2 reprises. Puis je lui propose de se voir. Elle me demande si j'ai d'autres photos. Elle me dit "oui sur insta". Je lui demande le sien. Pas de réponse.

La 3e semaine. Je rajoute une photo( pas trop fan de ça mais bon je me force). En noir et blanc.
Pas plus de vue/ réactions

Et là c'est la 4e semaine. Rien , nada.
Très peu de vue , malgré les charmes envoyés. Certains regardent mon profil mais n'acceptent pas les charmes
J'ai rempli la description. Pas de shopping list. Pas trop rempli les critères physiques sauf la taille. La photo principale ( la seule car j'ai supprimé la deuxième voyant que cela ne changeait rien), je suis dehors avec vue sur le torse habillé , un decor de mer. On voit plutôt bien mon visage, c'est la nuit . La qualité est pas ouf mais on voit bien à quoi je ressemble.

Conclusion. : je ne me réinscrirai plus jamais sur ce site.

Le site est pas fou mais tu fais le susceptible et joue avec le feu alors que tu n'es pas particulièrement confiant, n'a pas particulièrement de valeur visible pour les nanas qui leur donnerait à réfléchir sur une potentielle occasion manquée en t'ignorant, et tu fais preuve de manque d'intelligence sociale en montrant que tu n'es pas détaché, en essayant de les tester sans savoir si elles sont elles-mêmes sensibles ou jalouses, en passant tes nerfs sur une si n'a rien demandé à cause d'une autre,
Et tu perds ton temps avec des nanas qui te déplaisent (peut-être "à tort" parce que tu es bloqué sur l'image de l'IG girl moyenne, donc des km au dessus des nanas normales qui sont pour autant bien et sexy. Je dis pas de rabaisser des standards jusqu'au cageot ou la nana moyenne si le physique ça compte pour toi, mais beaucoup de mecs aujourd'hui ne voient qu'une beauté, alors que des "8+" il y en a pas qu'au format insta... en gros faut garder les yeux ouverts. ) donc qui te frustrent de toute façon.

Ton état d'esprit est au moins 80% plus nuisible que le site lui-même et pourtant ils font des efforts pour l'être...
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre