relation avec un homme séparé non divorcé

Note : 0

le 21.09.2022 par emma

6 réponses / Dernière par Focus le 26.09.2022, 23h09

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Répondre
Bonjour à toutes et tous,

Je me suis inscrite sur ce forum car j’ai besoin d’aide (forcément 😉). J’aimerais avoir l’avis de personnes qui ne me sont pas proches .
Je suis en couple depuis 4 ans avec un homme marié.
Quand nous nous sommes rencontrés, nous étions tous les deux mariés. J’ai quitté mon mari, fait une croix sur la vie de famille que j’avais avec mes trois enfants pour devenir une maman qui ne voit plus que ses enfants qu’une semaine sur deux. Je ne regrette pas mon départ et c’était mon choix : on ne m’a rien imposé.
Mon compagnon a lui aussi quitté sa femme. Nous vivons séparément (c’est parfait !), à environ 1h30 de route : nous nous voyons régulièrement et cela me convient.
Ce qui me dérange, c’est qu’après 4 ans de relation, mon compagnon ne veut pas divorcer: d’après lui sa femme n’acceptera jamais (bien qu’elle ait trouvé elle aussi un nouvel amour). Ils sont liés par des biens importants. Ils travaillent dans le même cabinet (prof libérale ). Mon compagnon lui a laissé la maison qu’ils avaient ensemble, il continue à lui payer son jardinier, sa femme de ménage, les taxes etc etc .
de mon côté, je suis très indépendante et je refuse tout aide financière de sa part et je tiens à continuer ainsi . Mais j’en peux plus ! Je ne comprends pas pourquoi il continue à agir ainsi avec sa femme. Je ne me sens pas en couple finalement , comme si j’étais toujours la maîtresse …
J’ai déjà tenté à plusieurs reprises de partir mais à chaque fois il revient et tout reprend son cours… mais cette fois, enfin ça fait 15 jours maintenant, alors que tout se passait bien plutôt bien entre nous, j’ai décidé de le quitter en lui expliquant qu’au vue de sa situation, je n’avais que deux solutions: fuir ou accepter la situation… j’ai alors fui car je ne supporte plus
Je sais qu’il ne veut pas comprendre , mais je suis perdue. Qu’Auriez vous fait ?

Réfléchir avant?
Bienvenue. Non, c'est un peu facile.
Disons que l'explication est simple en fait.
Il t'a écoutée, mais pour lui le pragmatisme socio-économique passe avant des émotions. Les tiennes.
Parce que tu dis qu'il ne veut pas comprendre, mais je pense qu'il a très bien compris que ça t'affecte.
S'il est avocat, notaire ou médecin (une des possibles professions blindées pour lesquelles se présentent fréquemment ce genre de situations), il est pas complètement con.
Mais je pense que tu as bien saisi quel est le problème, juste que tu ne conçois pas qu'il puisse compartimenter les choses.
Tu ne sais pas ce qu'un homme peut faire pour qu'on lui casse pas les couilles, surtout une femme aigrie, en rupture et bafouée (ou son inverse toxique et responsable de la rupture).
Il achète la paix et sa stabilité financière et professionnelle ainsi.
Toi, tu l'aimes, donc dans sa tête, il pense que tu devrais comprendre.
Vous ne vous comprenez pas.
En fait si tu l'aimes sa situation à l'état civil n'est qu'une donnée facultative.
Tu n'as pas besoin d'être reconnue par l'état pour l'aimer.
De son côté, il peine à comprendre par contre ce pourquoi ça peut t'affecter, ou que tu ne comprennes pas la primauté de sa situation complexe sur des émotions qui découlent d'une simple "perception" de son état.
En effet, tu conçois cette tristesse à partir d'un truc qui techniquement te regarde pas vraiment, c'est sa vie, tout le monde a un passif et faut faire avec.
Et tu échoues à voir que malgré cette situation de merde, il est avec toi, et que c'est le principal. Que c'est toi qu'il aime et avec toi qu'il se lève, se couche, et couche. Que c'est pour toi qu'il a quitté l'autre et se coltine ce bordel en ayant au final deux femmes insatisfaites dans sa vie (parce qu'avoir des problèmes avec une seule femme c'était pas suffisant, faut être masochiste;)).
Alors oui tu ne vas pas pouvoir te marier avec.
Est-ce que c'est important d'officialiser? Pas dans ma conception des choses mais ça peut l'être pour toi.
Je pense que tu devrais recommencer à communiquer sur cette base, en lui demandant ce qui vraiment bloque et ne lui permet pas de faire des sessions/ échanges de parts pour avoir des propriétés exclusives etc, ce qui le libèrerait aussi. Après il est peut-être lâche, mais ça peut être aussi du pragmatisme de ne pas risquer de réveiller la bête, et de foutre le bordel dans son cabinet etc.
ie si par exemple elle se casse, ça nuira peut-être à sa clientèle et ses revenus etc.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Je comprends beaucoup .
Je n’ai pas forcément envie de me marier .
Pour moi, il est inconcevable d’envisager un avenir avec un homme qui dépend encore d’une autre, que ce soit financier, ou autre … s’il ne veut pas divorcer, c’est synonyme pour moi d’un lien qui ne peut se briser avec cette femme et la dépendance qui persiste. Certainement qu’il y’a de la tune en jeu, un gros risque de bousculer beaucoup dans sa vie …
C’est son choix finalement. certain voit la vie avec le fric d’autre avec le cœur.
Perso, j’ai tout quitté de mon ancienne vie, pour être totalement libre avec mes enfants bien sur et je n’arrive pas à comprendre, qu’à cause du fric ou par manque de courage, on préfère laisser se barrer une femme qu’on dit aimer plus que tout .

Le fric c'est un facteur de liberté sans lequel tu l'aimerais peut-être moins, parce qu'il ne serait plus en capacité d'être aussi admirable et proposer une vie aussi cool à ses côtés. Si tu enlèves les voyages/ vacances/ week-ends improvisés/ grands restaurants/ piscine/ soirées dans des endroits sélect, tu penses que tu vas autant l'aimer, même si tu es de bonne foi?
L'expérience montre que c'est très rarement le cas.
En outre dans ton cas, tu dois certainement avoir une pension de ton ex si tu as des revenus inférieurs pour assurer une égalité de traitement parental à tes enfants, surtout que vous en avez trois.
Et parler d'être "totalement libre avec ses enfants" quand en réalité, tu as fait le choix pour un mec, de briser ta vie de famille et de ne plus les voir qu'une semaine sur deux, c'est ton choix et ta vie et tu as tes raisons, je ne te juge pas, mais je pense que c'est une tournure donnée aux évènements qui est très favorable à ta paix de l'esprit, plus que réellement à ta relation avec tes enfants (et ça je sais de quoi je parle, pour l'avoir vécu de l'intérieur, "la liberté de ses parents en tant qu'enfant").

Je pense qu'il t'aime vraiment et c'est plutôt son ex qui est dépendante de lui (c'est lui qui paie, hein, c'est elle qui est à ses crochets). Mais que par pragmatisme, il ne va pas saborder ce qu'il a mis sûrement toute sa vie D'adulte à construire. Parce qu'on peut aimer et savoir prendre les décisions qu'il faut pour soi. Sachant que les relations ça va ça vient. Il en est déjà à deux, et rien ne dit que même si tu obtiens satisfaction tu ne te barreras pas dans un an pour autre chose. Un mec responsable fait ce qu'il faut pour son avenir. S'il n'était pas si pragmatique tu ne l'aimerais sans doute pas autant non plus, le fait d'être stable, capable d'assurer en soi des conséquences séduisantes.
Le problème, c'est de toujours vouloir changer son partenaire, quand bien même il fait déjà des efforts monstrueux pour vous.
Tu fais un caprice.
Il n'est pas dépendant d'elle, juste lié par des accords financiers. Mais ça t'insupporte parce que c'est l'autre femme. Alors que ça n'est qu'un partenaire financier. Ce serait un mec ça serait pas un problème et là si parce qu'ils ont ce passif. Alors qu'aujourd'hui ils ne sont plus que partenaires financiers.
Si tu refuses de comprendre ça c'est par jalousie, possessivité ou puérilité.
Tu as déjà son âme, si tu ne tiens pas à son portefeuille comme tu insistes si bien sur cela, en quoi ça te regarde avec qui il a des affaires?
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Je ne peux pas dire que c’est un caprice. La situation me fait vraiment mal. Je comprends très bien ce que tu écris et je pourrais tout à fait comprendre son impossibilité de divorcer, voire même je n’aurais jamais pensé à lui imposer ce divorce pour que l’on reste ensemble. Si tout était bien clair à côté. Ce que je ne comprends pas c’est la persistance de ces choses qu’il continue à faire pour elle : entretien de la maison qu’elle occupe, paiement des factures perso de madame, de la femme de ménage, du jardinier… tout comme avant …
J’ai beaucoup de mal à comprendre ça . Comme je l’ai écrit, je suis quelqu’un de très indépendant, je n’ai pas de pension de mon ex mari (jamais de la vie, je n’aurai accepté de percevoir de l’argent d’un homme avec qui je ne vis plus), j’ai une situation professionnelle qui me permet d’être à l’aise. comment on peut accepter de continuer à être entretenue par un homme qui nous a quittée, quand on vit avec un autre homme ?? Les choses ne sont pas vraiment claires…
ils sont mariés sous le régime de la séparation de biens , un divorce permettrait simplement à chacun de récupérer ses biens et retrouver une totale indépendance .

Je conçois que cette situation puisse être désagréable pour ton amour propre.

Voici des nuances, puisque c’est ce que tu es venue chercher :

- tu n’as pas mentionné d’enfants de son côté. Si il y en a, participer à des dépenses destinées à leur préserver un environnement sain est son devoir de père, même séparé.

- la maison est propriété commune, l’entretenir est aussi dans son intérêt.

- mème avec de forts revenus, certaines personnes sont déjà fortement endettées et ne peuvent souscrire de crédits supplémentaires. D’où une éventuelle impossibilité de rachat de parts. De plus, en cas de retournement du marché local depuis la date d’achat de la maison, la revendre aujourd’hui pourrait être une désastreuse opération financière.

- de ton côté, compte le nombre d’heures que tu as consacrées à tes enfants (donc ceux d’un autre) plutôt qu’à lui …

Bonjour Emma,
Bienvenue,
J'aurais en ce qui me concerne une question, quel facteur a fait que vous êtes finalement allés l'un vers l'autre, en choisissant une autre relation avec vos enfants ? J'imagine que ce n'est pas une décision aisée. L'impossibilité de continuer avec votre ex malgré eux ? La volonté paradoxalement de les préserver ? Et comment l'ont ils vécu, scolairement et psychologiquement ?
Merci pour ton partage.
"Franchis d'un pied ferme la limite de l'ombre, droit comme pour une parade, et souris, même, si tu y parviens"

- Celui qui veut le butin doit avoir une volonté ferme-

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre