Sweet Inferno

Note : 9

le 08.11.2022 par Thedaze

3 réponses / Dernière par Onmyoji le 11.11.2022, 04h27

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Répondre
Salut!

Par où commencer...

Comme j'ai un peu la flemme de retracer tout mon parcours ( je déteste écrire les cv, qui aime ça sans déconner ? ) je laisse le choix à ceux qui ne ne me connaissent pas de me poser les questions tracassantes, profondes voir même inopportunes.

Rentrons dans le vif du sujet!

Je viens de me séparer. Histoire complexe qui m'aura fait tenir 3 ans de hauts et de très bas.

Floranca, une nanas très bien quoi un peu trop sensible c'est vu éjecter de sa vie commune avec moi. Décision unilatérale. Mais salvatrice pour ma part.

Je ne sais pas si je posterais énormément mais tu vas vite te rendre compte que j'ai la fâcheuse tendance à être le stéréotype de moi même. Un pti côté too much parfois qui peut vite devenir détestable à la longue.

Ce penchant qui fascine autant qu'il fait péter des câbles.
Flo avait pas fini de se taper la tête contre les murs avec ça et tellement d'autres trucs.

Bref ça nous pendait au nez: jme suis cassé quoi.
Enfin cassé... pour faire une collocation de fortune avec la susdite Flo le temps de trouver un autre chez moi. Détails importants je pense.

Il se peut que fortuitement j'ai, comme tout sheitan digne de ce nom, entamé une aventure un peu avant le Split.

Nous étions conscient qu'une sortie de route pouvait arriver parfois. Ma sortie de route devenait une espèce de piste de 4×4 parallèle depuis 4 mois. Motivation supplémentaire.

Rencontre de Michelle:

Je rejoint quelques amis pour boire un verre en terrasse en debut de soirée post week-end, activité traditionnelle du citadin à moitié alcoolique que je suis.

Installation confortable, bière fraîche et deconnade avec les potos.

Quand soudain...

Une sublime et intemporelle petite blonde marche le long de notre table pour s'installer à ma sienne.

Mon pote Jo : wow
Mon pote Abdel : waw
Moi : gfghjuytrfgddd :runtime error

Il me semblait pourtant avoir déjà vu ce visage quelque part....
Une pinte et demi plus tard l'inspiration me vient: le sosie de Michelle Pfeiffer jeune!
Fichtre c'est ça !!

Je trouve une photo sur mon téléphone grâce à ce fdp de Google. Me dirige à la table de mademoiselle Michelle qui est en grande discussion avec ses potes: 2 gars une fille.

" Désolé de vous déranger mais vous trouvez pas que c'est son sosie? " m'adressant aux amis le portable avec photo en évidence et un sourire de vendeur de dentifrice lowcost.

Petit rire de tout le monde. S'ensuit un vague débat. Michelle fais la gênée.
Je m'excuse d'avoir importuné ces braves gens et je me casse aussi vite que je suis arrivé pour revenir à mes moutons: bière, potes et discussions de beauf.

J'oublie complètement l'action précédente. Presque instantanément. Je fais souvent n'importe quoi en soirée heureusement que je me rappelle pas de tout mdr ptdr

Le vent souffle sur la terrasse et comme une bande de pouilleux nous décidons de nous abriter à l'intérieur de cette taverne au décor (faussement hype mais l'effort et là.)

Trouvage d'une Petite table avec coussins en skye avec vu sur... sur la table de Michelle et ses potes qui me font coucou en me faisant signe de venir les rejoindre.

Diantre! Me voilà en grande discussion avec ses messieurs sur tout et n'importe quoi vu que je suis une vrai machine à raconter des conneries mi intelligentes mi débiles.

Ces gens me semble tout à fait apte à foudre le souk sur la terrasse... du coup je fais moi même signe à mes brigands de se regrouper ici pour encore plus d'animation.

On se retrouve à une dizaine autour de cette misérable petite table gavée de verre.
Les conversations tournent, les gens se mélangent et me voilà par un fortuit hasard assis à côté de qui vous devinez.

On parle de nos jobs, nos passions etc...
Je ne cache pas mon couple et elle ne cache pas ses relations libres au détours de la discussion.

"J'aime bien le bdsm"
À quel moment j'ai pu lâcher ça, pourquoi, comment ?...
Son sourire un peu gêné garde toute mon attention cependant.

Et moi de rajouter : "je suis sûr que t'es moins prude que tu en as l'air"
Ré sourire gêné.
Mon moi: flûte ne serai je pas aller trop loin?
Mon surmoi : bien ouej frérot marque des points
Mon sheitan : bite chatte cul

Soudain le groupe de bovins alcoolique décide de nous traîner sur la piste de danse.

Huuuuuuu j'attendais que ça. Je danse comme une burne mais je m'en fou du coup ça passe.

Quelques tournoiments de Michelle plus tard, au hasard d'un coler serré, son murmure se fait entendre :
"Tu es bien sage avec moi..."

Moi: " j'aime bien faire monter la température"

Elle: " attend pas trop quand même "

J'ai pas attendu du coup. Kiss et re kiss.

Bref.
4 mois que ça dure.

Voilà je ferai détails plus tard.
J'avais besoin d'écrire ça.

Sinon ça va.
Sauf niveau thunes.

Mais c'est une autre histoire...

Bisous
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Aha :) le 08.11.22, 18h03 par The_PoP
  • [+1] Cool le 08.11.22, 20h11 par Onmyoji
  • [+2] La suite, vite ! le 08.11.22, 21h47 par Jalapeno
  • [+1] Yeah ! le 17.11.22, 11h10 par Safrania95
"Un être libre, c'est rare, mais tu le repères tout de suite, d'abord parce que tu te sens bien, très bien quand tu es avec lui."
Charles B.

Bonnec idée.
J'ai une question/ remarque pour toi: j'ai l'impression que tes relations se terminent souvent avec perte et fracas là où d'autres peuvent se terminer par éloignement ou divergences d'envies ou constat d'incompatibilité logistique.
D'un autre côté, tu relèves bien l'aspect "Too much" et le fait que ça ait fait vrillé ton ex.
Mais tu dis que pour toi, cette rupture était salvatrice:
Parce qu'elle était trop "carrée" pour toi et tu te projetais pas avec donc sentiments qui ressemblent à une expérience de mort imminente, ou parce qu'elle était surchiante/ extrême?
Parce que dans ce cas, j'ai l'expérience qu'on fait parfois ressortir le pire de l'autre par notre manière d'être, et que tu as l'air d'être quelqu'un qui a bien conscience d'un point de sa personnalité qui est très en ligne avec ça.
Ça t'a jamais interrogé, tu t'es jamais dit que tu pourrais te faire du bien à changer un peu (je sais bien que la modération c'est pas ta marque de fabrique, mais vouloir s'enfermer dans son personnage des fois ça finit tristement, et pas que dans les films)?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 10.11.22, 16h08 par Thedaze
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Pas surchiante sur tout...
Mais look: autant je suis hyper carré dans ma vie pro autant j'ai besoin d'imprévus et de wtf dans ma vie perso. Ce qui m'emmène à être incongru, contradictoire dans mes projets et décisions.

Elle très insecure du coup le moindre écart au projet initial est vécu comme tragédie grecque. Comme beaucoup de gens tu me diras.

En effet j'ai plutôt conscience de mon coté hyper aléatoire qui peut décevoir.

Je peux tirer sur certains levier, cependant l'imprévu fait partie pleinement de mes soupapes de sécurité pour ne pas rentrer en phase de déprime intense.

Pas que je sois pas ponctuel ou que je ne suis pas les projets. Juste je ne suis pas le plan initial. Un resto peu se transformer par la suite en soirée karaoke, un voyage à Berlin en nuit blanche et un après midi shopping en speed dating au vestiaire...

Tsais je m'en suis voulu (parfois encore) d'être hyper random dans ma manière de fonctionner.
Sans jouer l'artiste maudit vraiment, je rentre pas dans certaines cases de la société. Même dans ma seule façon d'exister.
Une récente rencontre ma dit: "sans parler tu raconte des histoires ".
Qu'on aime ou pas d'ailleurs.

J'aimerais simplement trouver une être féminin susceptible de ne pas me juger trop durement là dessus et dans les meilleurs des cas pouvoir tripper avec moi.

Not easy, la plupart sont conditionné dans une logique sociale et niveau organisation de manière assez coercitive. Ceci n'est pas une critique pour pas mal de raisons. Je suis pas là à juger la vie des gens, faites ce que voulez tant que personne ne fais de mal à personne.

Je fais le malin mais ma façon d'exister à moi me fait perdre certaines personnes parfois. Souvent mes nanas ahah. Parfois des amis. Ce qui n'est pas moins triste au fond.

Je sais pas si j'ai été clair ?..

Sinon on se fait un midi minuit en goguette ensemble et tu verras par toi même frérot ahah
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Intéressant le 11.11.22, 04h27 par Onmyoji
"Un être libre, c'est rare, mais tu le repères tout de suite, d'abord parce que tu te sens bien, très bien quand tu es avec lui."
Charles B.

Oui, je vois assez bien, je suis souvent celui qui organise parce que je suis doué pour ça (ie je fais pas les choix faciles tout en un mais bof, je creuser et je me creuse, et je fais ça mieux que les gens qui le font mais que ça saoule parce que j'aime bien ça, trouver le meilleur plan etc), donc ça me prend du temps, et c'est vrai que des changements de plans pour de mauvaises raisons, sans me faire vriller parce que je suis pas une drama queen, peuvent me saouler.
D'un autre côté, j'aime aussi l'improvisation, le côté "tiens, tu ne trouves pas que ce serait marrant, allons voir", me perdre lors d'une ballade en ville ou improviser un road trip dans un voyage ou ce genre de choses. Des fois même je ne pose que le cadre et tout le reste se fait au feeling (mais ça ça passe mal avec les gens qui veulent avoir un emploi du temps minuté, ou si tu n'as pas forcément le même feeling...).
Je pense qu'il y a un équilibre à trouver, mais c'est difficile intrinsèquement tu es plus bouillonnant que ça et que tu n'es pas entre deux extrêmes comme moi.
Pour la partie impro, je pense que fondamentalement il faut des gens curieux avec soi, et plus que curieux, enthousiastes à l'idée de tester des nouveautés et sortir de leur zone de confort.
Donc à ton niveau, plutôt une tendance comme ça et accro à l'adrénaline/ qui a la bougeotte.
Ce qui chez les trentenaires reste assez facile à trouver, quand même.

Après un point important, parce que si j'aime changer de plans aussi, j'ai eu que rarement le même problème que toi*:
Il me semble qu'il faut d'autant plus être à l'écoute de l'autre. Moi ça me dérange pas de tenter la soirée WTF jusqu'à 18h du mat alors que j'ai déjà passé 24h debout et que je risque à tout moment de faire le narcoleptique, parce qu'il y a cinquante pourcents de chances que ça passe, mais je peux très bien sentir aussi quand ma nana va me dire oui pour me faire plaisir, mais qu'en fait, l'excursion en ville sur 4km à 3h du mat' après un repas arrosé, à 10 degrés et en talons aiguilles de 15cm, en vrai ça va pas le faire même si c'est pour profiter de la ville la nuit; ou si elle elle est vraiment arrachée et qu'elle tiendra pas même sous speed; ou que ça la fasse chier de changer de plan parce qu'elle s'est investie en organisant un truc ou parce qu'elle s'est investie dans l'idée de le faire et qu'elle en a vraiment plus envie là que de l'autre plan, même si on est nouveau et l'autre pas, etc.

*Alors ça peut être dû aussi au fait que je fais pas des trucs aussi fous ou des virages à 180 degrés ou que je les fais seul parce que je suis que j'ai ma liberté de mouvement

Je pense qu'il faut aussi que tu saches amener l'autre à sortir de sa zone de confort (pas facile en effet si la nana est insecure, c'est donc un profil qu'il te vaut mieux éviter, mais j'ai envie de dire que c'est un conseil que je donnerai à n'importe qui en fait), tout comme renoncer et y revenir plus tard de manière planifiée (genre l'invitation au dernier moment ça peut aussi le faire de la repousser à une autre fois en planifiée ou en impro genre "je t'appelle et on voit si on se capte", ou dire "ok, ce n'est que partie remise, on fera demain").

Après faut voir aussi si c'est l'improvisation qui dérangeait ta nana ou la nature même de l'activité mais qu'elle prenait l'improvisation comme excuse parce que c'est souvent quelque chose qui fait chier les gens trop rigides (et ils pensent cet agacement normal et pas irrationnel).
Il y a peut-être de ça aussi, surtout si tu proposes des trucs un peu hors normes genre des expérimentations autour du sexe ou de la drogue ou d'autres trucs...

Mais effectivement, ça c'est la théorie. En vrai il y a beaucoup de gens qui ont une capacité à sortir de leur zone de confort à géométrie variable. Moi elle est grande, mais j'aime quand même avoir un minimum d'énergie pour en profiter (et surtout pour supporter et pouvoir gérer quand ça part en couilles parce que c'est l'un des risques de l'improvisation), et y a des fois je suis fusionné avec mon canapé, même Jesus pourrait pas me lever... Mais j'en fais pas un secret. Alors que certaines nanas, au départ elles sont toutes en mode "yolo", puis ensuite faut leur envoyer un fax ne serait-ce que pour les baiser...
Donc la solution la plus simple au problème, sans trouver une nana "comme toi" parce que je pense que dans ton cas tu vas plus attirer quelqu'un qui recherche ça comme un complément pour se trouver elle-même à travers toi, que quelqu'un qui est déjà comme ça et cherchera un brin de stabilité pour compenser** (j'ai une expérience similaire sur d'autres aspects...), c'est de trouver une nana "neutre", qui est pas forcément attirée par cet aspect là de toi mais ce qu'il y a autour (en gros pas la nana qui cède naturellement à ta séduction "générique", ce qui fait ton charisme), et qui a aussi le potentiel pour "épouser la cause": curieuse, qui aime la nouveauté, Énergique, adaptable, en gros un profil d'insta girl avec voyages, essayer des nouvelles choses, crossfit et sushis en passions;)

**peut-être que c'est ton cas à toi, d'aimer avoir une nana qui est un peu ton point d'ancrage (ou que c'est ton délire d'aimer emmener les gens avec toi plutôt que juste partir en live et qui m'aime me suive), mais c'est pas forcément le mieux à mon avis.

Merci en tous cas d'avoir clarifié, j'attends de lire tes aventures.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] le 14.11.22, 17h55 par Thedaze
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre