Discussion

LSE extraverties 101

Note : 140
lancé par morpheus le 30.09.2008
62 réponses
dernier par Theworld le 11.04.2017, 22h53
Rappel : LSE = "Low Self Esteem" => les gens dont la faible estime qu'ils ont d'eux même les pousse à une certaine instabilité psychologique et relationnelle, et à une certaine toxicité avec leur entourage.

A l'inverse, HSE = "High Self Esteem", désigne une personne équilibrée, bien dans sa peau et avec une estime de soi forte et équilibrée (et pas sur-dimensionnée).



Disclaimer : L'article s'adresse à un public averti ayant quelques pré-requis :
- Bases au sujet des différents outils de gestion des Etats Internes (Hypnose, PNL).
- Bases d'Analyse Transactionnelle (Etats du Moi, Triangle Dramatique).
- Connaissances de base des concepts de psychologie sociale au sujet de l'engagement (escalade d'engagement, piège abscons, pied dans la porte, porte au nez).

________________________________________

Je ne sais pas si c'est la même chose pour vous mais alors que j'ai quelques années de route derrière moi j'ai rencontré peu de vraies HSE durant tout ce temps. Quand je parle de HSE j'entends la fille bien dans sa peau, heureuse, consciente de ses défauts et ne cherchant pas à renvoyer une image idéale d'elle-même.

Au lieu de ça j'ai croisé pas mal de toiles d'araignées. Je parle évidemment de ce que la Communauté appelle "LSE extravertie" tendance "Attention Whore". Des filles séduisantes ou plutôt devrais-je dire séductrices, pétries d'orgueil et d'incertitudes à la fois, ayant le sens de la répartie et souvent bonnes au lit. De vrais nids à emmerdes car elles n'ont de cesse de vous tester, voire de vous attaquer psychiquement. La relation devient parfois un champ de bataille ou les enjeux de pouvoirs et la question du contrôle de la relation sont au centre.

Dès lors a germé en moi l'envie d'écrire qqch qui nous permette d'aller dans ce type de relation un peu comme Ulysse a écouté le chant des sirènes : il avait demandé à ses compagnons de voyage de l'attacher au mat de son navire. Eux se sont bouché les oreilles avec de la cire et n'ont entendu ni le chant mélodieux des sirènes, ni les supplication d'Ulysse demandant à être détaché.

C'est un peu de cela qu'il s'agit lorsque vous voulez vivre une relation avec ce genre de nanas. Le 1er conseil qui me vient à l'esprit serait déjà d'en informer un de vos proches en qui vous avez confiance. Quelqu'un qui vous aime et - si possible - ayant les yeux ouverts sur la Matrice. Et n'oubliez jamais que ce que cette personne vous dira ou vous donnera comme conseil aura plus de valeur que ce que vous dit la nana en question.

Je vais répéter : quand vous sortez avec ce type de nanas faites toujours plus confiance au jugement de votre ami(e) qu'à celui de votre nana.

Nous étudierons dans un 1er temps le fonctionnement de la LSE extravertie. Nous verrons ensuite quels sont les indices qui peuvent nous faire prendre conscience de ses tentatives de manipulation et enfin nous tenterons de mettre à jour certains outils qui peuvent nous aider à maintenir notre intégrité.

Dernière remarque avant de commencer : si vous n'êtes pas prêt à vous comporter comme un Jerk lorsque la situation le nécessitera ne tentez pas l'aventure. Il y aura des moments où vous serez amenés à lui faire mal. Relisez cette phrase et acceptez l'idée où alors renoncez à ces nanas.


1) Le fonctionnement psychique de la LSE extravertie :

Elle envisage la relation comme une guerre sans jamais l'avouer. Une guerre dans laquelle elle va tenter de prendre le pouvoir et de mettre son partenaire à terre. Pour cela elle dispose de différentes armes : elle va commencer par se présenter sous un jour séduisant, c'est à dire que dans les débuts le plus souvent elle vous donne tout un tas de gratifications qui touchent votre Ego (cadeaux, compliments, ...).

Elle va également poser sur l'échiquier de la relation des choses qu'elle vous présentera comme étant des points de souffrance pour elle (un ex violent ou des parents absents lorsqu'elle était enfant par exemple). Gardez toujours en tête que les vrais points de souffrance sont des choses dont on a honte et que l'on va avoir tendance à cacher. Lorsque une nana affiche ouvertement "ses traumatismes" ou crie "sa douleur" à qui veut l'entendre il y a de grandes chances que ce soit faux.

Pourquoi ? Simplement pour vous préparer tout doucement à entrer dans la peau du Sauveteur tandis qu'elle se pare de la peau de la Victime et qu'elle vous désigne un Persécuteur (Google -> Triangle Dramatique de Karpmann). Les gratifications données à votre Ego ne sont là que pour qu'elle puisse prendre de plus en plus de place dans votre esprit.

Lieberman a écrit:
A person likes you based on how you make her feel about herself.

morpheus en mode traducteur a écrit:
Les gens vous aiment en fonction de comment vous les faites se sentir vis à vis d'eux-mêmes.

Les sectes utilisent ce phénomènes que les socio-psychologues appellent le Love-Bombing.

C'est à dire que dans les débuts, elle va vous faire vous sentir radieux en sa présence et dans le même temps elle va chercher à susciter en vous le désir de jouer un rôle de Sauveur.

Jusqu'ici tout va bien. Mais au bout de quelque temps les choses commencent à se gâter. La lune de miel est terminée, commence alors la phase que je propose d'appeler la Lune De Fiel.

N'oubliez pas que l'Ego s'habitue très vite aux bonnes choses (gratifications, cadeaux, plaisirs, ...) et en devient facilement dépendant. C'est un peu le principe de l'entrée dans la toxicomanie : on ne devient dépendant de la drogue que parce qu'elle procure des sensations TRÈS agréables. Là c'est pareil, nous pourrions dire qu'elle cherche à devenir une drogue pour vous.

L'emprise démarre lorsque vous vous sentez TROP bien en sa présence et TROP mal en son absence.

Une fois que vous êtes Hookés les choses sérieuses vont commencer.

1.1) Les Darks Patterns

Elle va se mettre à utiliser à sa manière des choses qui ressemblent à ce que nous appelons dans la Communauté des Darks Patterns et dont je propose la définition suivante :

Citation:
Darks Patterns : un pattern qui joue sur les insécurités de l'autre, sur ses peurs, sur sa honte, sur ses doutes ou sur sa culpabilité dans le but de prendre la totalité du pouvoir au sein de la relation.

Pour qu'il soit efficace vous le couplerez avec des patterns très agréables.

Pourquoi faire passer l'autre d'un État Interne négatif à un État Interne positif ? Tout simplement parce que c'est le Contraste entre les deux qui rend dépendant. Si l'idée vous semble farfelue relisez Swingcat et sa théorie du Push/Pull.

La théorie étant posée revenons à notre problématique de base. Vous saurez que vous êtes dans une relation potentiellement dangereuse lorsque l'autre vous fait passer régulièrement d'un E.I. + à un E.I. - avec une forte amplitude.

Concrètement ça donne quoi ?

J'ai vécu ce type de situation au début de l'année. Une nana, la petite 40aine, jolie comme un cœur, en couple avec une Ombre-Qui-Marche. Nous sortons ensemble. Nous faisons l'amour. Le temps passe. Je commence à avoir des sentiments pour elle. Nous évoquons une escapade clandestine à Paris et là...

Citation:
M (vient de faire l'amour, baigne dans l'endorphine) : Oui c'est une bonne idée Paris, en plus j'envisageais de monter bientôt.
E : Tu prévoyais ça pour quand ? Ça serait sympa d'y aller ensemble.
M : J'adore Paris au printemps [à ce moment là je suis aux anges, cette nana me fait craquer, j'imagine tout ce qu'on va pouvoir faire là-haut]
E (éclate d'un rire moqueur, me regarde avec dédain) : Tu crois sérieusement qu'on sera encore ensemble à ce moment là ? Non, tu sais très bien que nous deux ça n'a pas d'avenir.

Voilà pour ce qui est de l'effet douche froide. Ou Push/Pull², appelez ça comme vous voudrez. Ce qui spontanément et en dehors de mon contrôle conscient suscite en moi les pensées suivantes :
- Pourquoi ça n'aurait pas d'avenir ?
- Qu'est-ce qu'elle veut dire par là ?
- J'ai envie d'être rassuré..
- Elle prévoit la fin de notre relation pour quand ?
- ...

En une phrase elle a réussi à générer doute et incertitude alors que 2 secondes avant j'étais aux portes du Paradis. Comme je l'ai dit plus haut ceci n'est possible que parce que j'avais préalablement investi cette relation autrement que comme un ONS. L'a-t-elle fait volontairement ? Je n'en sais rien et je m'en fous. Le résultat est là.

2ème exemple. Quelques temps plus tard en voiture, nous parlons littérature contemporaine. Et elle me parle d'un livre : "Double Vie". Sans dévoiler l'intrigue du bouquin l'idée est qu'un type marié et ayant une relation extra-conjugale voit sa maîtresse (dont il est amoureux) disparaître du jour au lendemain. Sans savoir ce qu'elle est devenue.

En me racontant cette histoire elle commence à tenter de me faire m'identifier à ce que peut ressentir le héros du livre avec une description à la fois réaliste et pertinente des sentiments qui le traversent. Bref tout bonnement à m'hypnotiser (comme M. Jourdain il peut nous arriver de faire de l'hypnose sans le savoir) : "Tu imagines ce qui se passerait si..."

Il existe évidemment des manières de se défendre de ces attaques psychiques. Je vous donnerai quelques pistes plus loin.


1.2) L'attaque des points de référence

On ne naît pas de rien. Nous sommes le produit de la rencontre de deux désirs différents, ceux de nos parents évidemment. C'est à dire qu'ils nous ont tous - à leur manière - donné de l'attention et tenté de nous transmettre un certains nombre de valeurs, croyances, etc. Là dedans il y a du bon et du moins bon évidemment.

Ces gens sont devenus que vous le vouliez ou non des points de référence. Que ce soit en modélisant sur eux ou au contraire en prenant le contrepied. Dans les deux cas c'est exactement le même phénomène.

Ce phénomène s'est prolongé et vous avez acquis en grandissant de nouveaux "objets identificatoires", c'est à dire de nouveaux modèles. Et si nous acceptons d'être honnête deux minutes envers nous-mêmes nous nous rendrons compte aisément que ce phénomène se poursuit à l'âge dit adulte. On garde toujours plus ou moins une ou deux vaches sacrées vers qui on se tourne lorsque rien ne va plus dans notre existence.

C'est ce que l'on appelle en PNL des points de référence externes.

Nous en avons plusieurs et ils sont utiles car ils sont à la fois les assises de notre narcissisme (estime de soi) mais aussi des points de repère (re-père :D ) quand nous sommes perdus. Une sorte de boussole pour nous orienter à travers la complexité du monde. Ce sont donc des biens extrêmement importants.

Il y a de grandes chances qu'à un moment ou un autre elle essaye de les attaquer. Pourquoi ? Tout simplement car elle ne supporte pas que quelqu'un d'autre qu'elle puisse avoir de l'importance pour vous. On va répéter ça tous ensemble (j'ai vu cette technique de répétitions sur pas mal de PDFs US et je trouve que ça permet de focaliser mon attention plus facilement sur les choses importantes. C'est pareil pour vous ?) :

Elle ne supporte pas que quelqu'un d'autre qu'elle puisse avoir de l'importance pour vous.

Et comment s'y prend-elle pour attaquer vos points de référence ?

morpheus a écrit:
Nous avons un maître dans la déstabilisation mentale en la personne de Charles Manson. Oui oui le serial killer. "Vos parents vous ont dit que le sexe était qqch de dégradant et de honteux, vous les avez cru pendant de nombreuses années jusqu'à ce que vous ayez votre 1ère expérience sexuelle et que vous vous rendiez compte que c'était merveilleusement agréable... faire une pause pour laisser l'esprit de l'interlocuteur(trice ?) se faire une image mentale de ce que vous venez de lui dire... Sur quoi d'autres vos parents vous ont-ils menti ?"

Ça n'est qu'un exemple parmi tant d'autres possibles... Pourquoi ce vieux Charles attaquait-il les points de référence de ses disciples ? Tout simplement car le blanc laissé dans leur esprit laissait la place à un nouveau point de référence : Charles en personne.

Si la relation de couple dure un peu elle va en effet tenter de déstabiliser vos points de référence en y insinuant du doute, de dérégler votre boussole pour devenir elle-même votre Nord, celle sur laquelle vous allez devoir régler vos vies.

En parlant de ce genre de femmes, le psychanalyste français Jacques Lacan disait : "C'est une esclave qui cherche un maître sur lequel elle puisse régner."


1.3) Augmentation de la Valeur Perçue

Dans une relation entre deux personnes, A attribue à B une certaine valeur (en fonction de différents critères comme âge/couleur des yeux/mensurations/QI/...) et B attribue également à A une autre valeur. Cette valeur peut être supérieure ou inférieure. A ma connaissance jamais identique (mais je ne veux pas réduire l'expérience de tout le monde à la mienne).

C'est ce que l'on appelle la Valeur Perçue. Repensez à la personne que vous avez désiré le plus dans votre vie. Sa Valeur Perçue était très haute. Repensez maintenant à la nana qui vous à le plus désiré dans votre vie. Là c'est votre Valeur Perçue qui était au taquet. Cette question de la valeur perçue est essentielle pour comprendre ce qui va suivre.

Dans une relation normale il y a une escalade des valeurs mutuelles quand tout va bien. Vous prenez de la valeur à ses yeux et elle en prend aux vôtres dans ce que l'on pourrait appeler un cercle vertueux qui s'auto-entretient.

Dans la relation avec une LSE extravertie le phénomène est un peu différent. Elle cherche à prendre le plus de valeur possible en vous en donnant le moins possible. C'est à dire qu'elle cherche à passer pour de l'or pur à vos yeux tandis que vous restez un banal casse-croute aux siens.

Pourquoi ?

Relisez le post de Cedd : c'est celui qui à la plus haute Valeur Perçue qui domine la relation.

Comment s'y prend-elle ?

Un exemple tiré de ma route personnelle : au lit elle vous fait grimper aux rideaux mais refuse de se laisser aller à l'orgasme (je pense même qu'une partie des femmes frigides fonctionnent sans s'en rendre compte selon ce schéma). Chaque fois que vous vous régalez, sa Valeur Perçue augmente pour vous. Elle devient de plus en plus désirable, de plus en plus brillante, vous repensez régulièrement à elle, etc.

Par contre bizarrement elle se retient au moment où elle est sur le point de jouir. De la sorte, en se privant du plaisir de l'orgasme elle ne risque pas d'en devenir dépendante. Elle garde la maîtrise de son plaisir et prend la maîtrise du vôtre. Compris ?


1.4) Vol de Frame et chantage affectif

Pour pouvoir exercer un pouvoir complet sur vous elle va chercher par tous les moyens à imposer sa Frame dans la relation. Pour cela elle est favorisée par le conditionnement social dans lequel nous sommes tous plus ou moins pris. Une réflexion sur ce conditionnement ce trouve sur cette page. Prenez un moment pour la lire avant d'aller plus loin.

Retournez maintenant à quelques lignes au dessus et à la notion de Triangle Dramatique. Elle vous met en position de Sauveur. Et le conditionnement social vous pousse également à donner votre manteau à votre copine quand elle a froid.

Concrètement elle va à un moment où à un autre vous dire que vous devez faire telle ou telle chose sinon elle angoisse / va voir ailleurs / vous quitte / etc.

Soyez certains qu'elle cherchera vos points faibles et qu'elle appuiera dessus à ce moment là. Par exemple elle vous dira que son ex la trompait quand il sortait sans elle et donc en viendra à vous demander de ne plus sortir sans elle sinon...

Ou bien qu'elle angoisse si vous ne répondez pas au téléphone car ça lui fait ressentir à nouveau le sentiment d'abandon qu'elle a ressenti quand ses parents ont divorcé.

La structure de la manipulation par chantage affectif est grosso modo toujours la même : montrer une blessure antérieure à votre relation -> vous reprocher tout comportement qui pourrait y ressembler (même à minima) -> justifier par là même un comportement inacceptable.

Citation:
Exemple concret : Sabine a une relation avec Robert depuis quelques mois. Un soir de solitude elle se met à flirter avec Jeannot parce que Robert n'a pas répondu à son SMS de la veille. Si Robert l'apprend (ce que Sabine souhaite plus que tout au fond d'elle sans j'amais se l'avouer évidemment) elle prendra évidemment soin de se justifier en lui rappelant son pseudo traumatisme d'enfance. Devinez qui va se sentir coupable à la fin ?


Corollaire : à l'avenir Robert vérifiera toutes les 5 minutes son portable et répondra tout de suite aux SMS de Sabine. Et hop regardez la Valeur Perçue de Robert qui fout le camp.


2) Comment identifier la manipulation :

Vous connaissez surement autour de vous des gens ayant des comportements addictifs. Tiens, prenons le cannabis par exemple, vous savez cette "drogue douce" dont nous parlent les médias. Demandez à ces gens s'ils ont l'impression d'être dépendants. Je suis prêt à parier que dans 90% des cas ils vous répondront "Non bien sûr, je contrôle ma consommation". Si vous avez dans votre entourage des gens faisant partie d'une secte refaites ce petit jeu. Vous obtiendrez à peu de choses près les mêmes réponses.

Tout ça pour en arriver où ? Une des caractéristiques fondamentales des relations d'emprise est que la victime n'a pas conscience d'être sous emprise.

Donc la plupart du temps vous ne vous rendrez pas compte spontanément du fait d'être pris au piège. Toutefois certains indices peuvent vous mettre la puce à l'oreille.


2.1) Quand l'appétit va...

Deux signes vitaux peuvent toutefois éveiller votre méfiance : l'appétit et le sommeil. Ce sont deux éléments sur lequel votre esprit conscient n'a aucune prise. On ne peut pas se forcer à dormir (demandez aux insomniaques) ni à avoir faim.

Je pose comme hypothèse qu'une relation dangereuse pour vous va influer négativement sur la qualité de votre sommeil et de votre appétit.

C'est un excellent baromètre car vous ne pouvez pas tricher vis à vis de vous-même.


2.2) Un seul être vous manque et tout est dépeuplé

Autre point qui doive attirer votre attention : la manière dont vous vous sentez en son absence. Avant de la connaître vous adoriez aller faire la bringue avec vos amis. Maintenant chaque soirée passée sans elle est une torture qui ne prend fin qu'avec vos retrouvailles. Rappelez vous qu'elle cherche à devenir une drogue pour vous.

Ardisson au sujet de la drogue a écrit:
Au début on en prend pour être très bien, après on en prend pour pas être très mal.


Un des symptômes du OI est que vous recherchez compulsivement la présence de la personne qui vous fait du mal et que vous fuyez les personnes qui vous veulent du bien (vous vous ennuyez en leur présence).

Je m'explique. Ce genre de nana est en général égocentrique plus que ne le tolère la Convention de Genève. C'est à dire que seul compte son petit bonheur personnel. Vous dans l'histoire ? La plupart du temps rien à foutre. Vos amis et votre famille ? en général (sauf cas spécifiques, mais ce n'est pas le sujet ici) c'est tout le contraire, votre bien être leur importe.

Les relations avec les LSE extraverties tendance AW ont pour fâcheuse tendance d'inverser vos perceptions. Vous risquez d'accorder de la Valeur à qqn qui ne vous veut pas du bien et mécaniquement les gens qui vous veulent du bien vont en perdre à vos yeux. Relisez cette phrase.

Vous risquez d'accorder de la Valeur à qqn qui ne vous veut pas du bien et mécaniquement les gens qui vous veulent du bien vont en perdre à vos yeux.

Quelque part dans Fight Club quelqu'un a écrit:
Il y a un adage qui dit qu'on fait du mal à ceux qu'on aime, mais il oublie de dire qu'on aime ceux qui nous font du mal.


Plus que valable dans le cas qui nous préoccupe ici. Si - alors que vous êtes en couple depuis peu - les gens avec qui vous aimiez passer du temps vous deviennent progressivement ternes et ennuyeux, il est temps de vous poser des questions.


3) Comment s'en défendre :

Il n'y a qu'un seul manière de réagir face à quelqu'un qui vous attaque :
- Percevoir l'attaque ;
- Mettre l'assaillant à terre d'une manière ou d'une autre afin de réduire sa capacité de nuisance sans toutefois le détruire (c'est un peu l'image du maître d'art martiaux capable de désarmer et d'immobiliser l'attaque surprise d'un de ses disciples)

En pratique et vous l'aurez compris, la seule chose qui compte est celle du maintien de la Frame face aux nanas fonctionnant sur ce modèle là.


3.1) Phone control

Gardez toujours le contrôle des communications téléphoniques. Lorsque elle vous appelle, ne décrochez qu'une fois sur 2. Les fois où vous décidez de répondre dites un truc comme : "Je peux pas te parler, je te rappelle dans 10 minutes". Raccrochez. Et rappelez au bout de 20 minutes. Les 10 minutes qu'elle passera à attendre seront celles qui la rendront le plus dingue.

Gary Bodsky a écrit:
Celui qui contrôle la communication, contrôle la relation.


L'idéal serait d'arriver à ne pas l'appeler sauf quand vous avez une consigne à lui donner (lieu/horaire de rdv, tenue que vous voulez qu'elle porte pour vos retrouvailles, ...). Pour cela vous vous débrouillerez pour atterrir directement sur sa messagerie sans que son portable ne sonne.

Pour réaliser ce tour de magie : Google -> "Tomber directement messagerie portable". Juste avant vous aurez préparé votre texte que vous déballerez d'une voix confiante/naturelle (répétez le texte en boucle jusqu'à ce que ça devienne aussi simple que la liste de vos courses). Si jamais elle appelle ou vous envoie un sms après que vous ayez laissé votre consigne VOUS NE RÉPONDEZ PAS, VOUS FAITES SILENCE RADIO. Dans le cas contraire la portée de votre message dans son esprit fondrait comme neige au soleil.

Tips cadeau : Si vous parlez une langue étrangère qu'elle ne comprend pas, tenez une conversation téléphonique devant elle dans cette langue. Même si c'est pipeau et compagnie soyez certain de l'effet que ça aura dans son esprit.


3.2) Ne demandez rien, donnez vos consignes

La communication entre vous deux sera régulièrement semée de pièges et d'embuches. Il faut que vous soyez attentif à tout, y compris à votre manière de vous adresser à elle. C'est de cette manière là que vous consoliderez votre Frame face à elle.
Citation:
"Tu as envie qu'on se fasse un resto ce soir ?"

Citation:
"Ce soir on dîne au resto, tiens toi prête pour 21h."

Vous avez compris la différence ?

Quand vous donnez vos consignes au lieu de lui poser la question c'est un peu comme si vous la mettiez dans un sillon tout tracé, sans laisser la place à la moindre hésitation. Inciter ne veut pas dire être dictatorial. Ça renvoie simplement l'image d'un homme qui sait ce qu'il veut et qui est sûr de ses choix. Quand vous lui laissez le choix, elle l'interprétera le plus souvent comme de la faiblesse. Au plus vous lui laissez d'options au moins vous avez de contrôle. Lorsqu'une nana vous abandonne complètement son contrôle elle fondra littéralement entre vos mains.

Gravez le paragraphe du dessus en lettres de feu dans vos esprits messieurs. Allez un petit dernier pour la route :
Citation:
Enlève tes vêtements.

Au lieu de :
Citation:
Tu ne te déshabilles pas ?

La 1ère sent la testostérone à plein nez, la 2ème projette juste votre insécurité. Si la 1ère vous semble trop "Cocky", mettez vous deux minutes à sa place : ses émotions vaincront à chaque fois son esprit critique.


3.3) (La) perdre sans sourciller

Chaque seconde de votre relation avec elle vous devez être capable d'envisager le fait qu'elle disparaisse de votre vie sans que ça ne fasse bouger vos plans d'un millimètre.

Pour reprendre l'exemple du début de l'article voilà ce que j'ai répondu :
Citation:
E (éclate d'un rire moqueur, me regarde avec dédain) : Tu crois sérieusement qu'on sera encore ensemble à ce moment là ? Non, tu sais très bien que nous deux ça n'a pas d'avenir.
M : :D Qui te parle d'avenir ? Moi je monte à Paris au printemps. Avec ou sans toi.

C'est à dire que la seule manière de répondre à une "attaque psychique" de ce type est le maintien de la Frame.

Quand je parle du maintien de la Frame je ne parle pas d'un concours de taille de bite pour malade du Prizing. Je parle de votre capacité à envisager sa disparition du jour au lendemain sans sourciller. Sans sourciller extérieurement cela s'entend. A l'intérieur vous pouvez être à l'article de la mort mais elle ne doit rien en savoir.

Face à ses attaques, vous devrez enchaîner une réponse que les PNListes appelleraient "en référence interne" c'est à dire une réponse où vous lui montrez (sans toutefois jamais lui dire explicitement en ces termes) que sa présence ou son absence à vos côtés ne changera rien à vos projets.

Entraînez vous régulièrement à imaginer sa disparition de la surface du globe. Et à chaque fois recadrez le résultat positivement :
- Soit elle reste : vous profitez de moments intenses avec elle, vous êtes gagnant,
- Soit elle disparaît : vous êtes débarrassés d'une source de problèmes, vous êtes gagnant.


3.4) Les ancrages positifs

Cultivez des moments agréables en son absence. Le plus possible et ancrez les. Vous les réactiverez dans les moments plus durs qui peuvent advenir. Rappelez vous de votre vie avant elle, les bringues entre copains, les filles que vous pouviez envisager de présenter à votre mère, etc.


3.5) État dissocié

Dans les moments où la donzelle utilise contre vous certaines "attaques psychiques" (voir exemples paragraphe 1.1) une manière efficace de vous défendre est d'avoir recours à ce que la PNL appelle "l'état dissocié". Dans cet état, c'est un peu comme si vous regardiez la scène du point de vue d'un observateur extérieur.

Pour ceux qui débutent dans la maîtrise du métaprogramme "Associé/Dissocié" vous pouvez induire un état semblable en vous posant la question suivante : "Quelle est son intention quand elle... ?"

______________________________________

Ce genre de relation ne convient évidemment pas à tout le monde et peut être un peu épuisante pour le Player.

Ceci étant si vous arrivez à garder le cap vous pourrez vivre une relation d'une intensité incroyable. Si vous arrivez à faire émerger son besoin d'appartenir à quelqu'un vous aurez une nana pleine d'un dévouement sans borne vis à vis de vous.

Le moment de la séparation sera aussi intense et vous devrez là encore "le gérer" intelligemment. Ce sera l'objet d'un autre post...

Un dernier mot : la psychologie sociale enseigne que lorsqu'on découvre un phénomène nouveau on a tendance à l'observer partout. Si vous voyez des LSE extraverties tendance Attention Whore partout c'est que vous partez en vrille.


______________________________________

Bibliographie à toutes fins utiles :

"Gordon", d'Edith Templeton : l'histoire vraie d'une petite jeune femme qui tombe sous la coupe d'un homme (on apprend plus tard qu'il est psychiatre). Ce dernier prend petit à petit possession de son histoire et des zones les plus intimes de sa vie.

"Entre Ses mains", de Marthe Blau : l'histoire d'une femme qui découvre la joie de s'abandonner entre les mains d'un homme qui la traite "comme personne ne l'a jamais traitée". Histoire d'O revisitée à la sauce 21ème Siècle parisien.

"Female psychic attacks", de Ross Jeffries : un exemple par le maître de la Speed Sed d'identification et de riposte aux attaques psychiques de ces demoiselles.

"The art of seduction", de Robert Greene : Les Liaisons Dangereuses vous font fantasmer ainsi que la figure de Valmont, ce PDF de 496 pages est fait pour vous.

"The Black-Op Psy-Op CIA technics for getting women", de Gary Bodsky : tout est dans le titre.

"How to get anyone to do anything", de David Lieberman : comment faire faire n'importe quoi à n'importe qui.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +2 (Intéressant) par cerbere
  • +2 (A lire) par Arsène Lupin
  • +2 (Constructif) par Oxymore
  • +2 (Pas drôle) par Party Time
  • +2 (Constructif) par Extre
  • +2 (Constructif) par Maeglin
  • +1 (Il y'a du vrai...) par Crapule
  • +3 (A lire) par ellimac_zero
  • +3 (Encore!) par Simba
  • +3 (Constructif) par Mr Kata
  • +3 (A lire) par Krishna
  • +2 (CQFD !) par Caruso
  • +3 (A lire) par Swisskiss
  • +3 (CQFD !) par partyman
  • +2 (A lire) par SuperSonic
  • +2 (Instructif) par ?Anonyme?
  • +2 (Instructif) par Nagi
  • +2 (A lire) par Mygal
  • +3 (A lire) par Soulja
  • +3 (A lire) par Ash
  • +3 (Post de qualité) par Cyrlynx
  • +2 (Intéressant) par BlackSabbath
  • +3 (Post de qualité) par supradyne
  • +3 (A lire) par mickey123
  • +2 (A lire) par Bunny Rose
  • +2 (Merci ! :)) par Sylar001
  • +3 (A lire) par Dante chris
  • +3 (A lire) par Alteran
  • +3 (A lire) par Angron
  • +3 (Très intéressant) par corwin
  • +3 (Instructif) par San.A
  • +3 (Post de qualité) par Blusher
  • +3 (Très intéressant) par vagabond_du_net
  • +3 (Post de qualité) par Vulcain
  • +3 (Post de qualité) par SunTzu
  • +2 (Intéressant) par amoshys
  • +3 (Instructif) par B2oda
  • +3 (Instructif) par marie
  • +2 (Constructif) par Llyandre
  • +3 (OMG) par Jim B.
  • +3 (Yesssss!) par The Razor
  • +3 (Absolument) par Torvalds
  • +2 (Très intéressant) par Jiyee
  • +2 (A lire) par Démosthène
  • +1 (Post de qualité) le 28.02.10, 00h58 par AFC2PUA
  • +1 (Post de qualité) le 21.09.10, 14h43 par Siegmund
  • +1 (Absolument) le 11.01.11, 00h46 par Goldfinger
  • +2 (Très intéressant) le 23.02.11, 00h15 par Fireoflove
  • +1 (Post de qualité) le 28.10.11, 10h12 par Senco
  • +1 (Instructif) le 29.11.11, 13h36 par Renard
  • +1 (Très intéressant) le 20.12.11, 11h46 par Jedi
  • +1 (Post de qualité) le 30.12.11, 16h39 par leo leo
  • +1 (Instructif) le 20.03.12, 04h15 par Gumble
  • +1 (Instructif) le 10.04.12, 19h22 par Sand
  • +1 (Intéressant) le 01.08.12, 10h40 par Arsenic
  • +1 (Intéressant) le 09.11.12, 09h11 par Mojito86
  • +1 (Instructif) le 09.11.12, 16h36 par yusit3
  • +1 (A lire) le 18.01.13, 14h13 par bumblebee
  • +1 (Instructif) le 03.09.13, 13h38 par joe132
  • +1 (Post de qualité) le 26.02.14, 16h10 par TheMoineauCore
  • +1 (A lire) le 16.06.14, 17h58 par WhiteKnight
  • +1 (100% d'accord) le 25.10.15, 14h47 par luke27
  • +1 (Instructif) le 21.03.17, 14h01 par F-ley
<- Cet excellent article a sa place dans le FTS 101 compte tenu du "danger" des relations avec des LSE extraverties. ->
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (100% d'accord) le 03.01.12, 18h55 par dream catcher
Citation:
E (éclate d'un rire moqueur, me regarde avec dédain) : Tu crois sérieusement qu'on sera encore ensemble à ce moment là ? Non, tu sais très bien que nous deux ça n'a pas d'avenir.
M : Very Happy Qui te parle d'avenir ? Moi je monte à Paris au printemps. Avec ou sans toi.


J'ai eu droit à un autre cas , pas très loin de celui , avec comme paramètre changeant le fait que la fille sait que j'ai plus de valeur qu'elle .

Citation:
E: Je suis sûr que ça va pas trop durer entre nous , tu vas surement en avoir marre de moi bientôt .


Même situation , juste après avoir fait l'amour , et je tiens a signaler que c'est aussi une LSE extravertie , malgré sa déclaration .

A ce genre de question en général , je garde le silence .

J'arrive aussi à me sortir de ce genre de situation très déplaisant avec la même technique , avec ou sans changement de sujet de ma part , ou avec une petite réplique C&F qui la font rester dans ma frame , en gardant ma valeur .

Correct comme réaction ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Yep ! :)) par morpheus
  • 0 (Developpe stp) par fire.rise
2 ans avec une LSE "extravertie"... Si j'avais su plus tôt !

Texte de salubrité publique. Il faut vraiment être fort pour ce type de nana, et malheureusement, elles assez bien les hommes fragiles dans leur moment de bas, car elles se sentent alors plus facilement comprises et sentent d'instinct l'empathie qui émanent de ceux-ci. Mais seront incapable de toute réciprocité.

Elles en font de la bouillie mentale en quelques mois :mrgreen:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (+1) par Sylar001
  • +1 (Absolument) le 03.01.12, 18h57 par dream catcher
Morpheus, je trouve ton article tres bien ecrit ... les patterns que tu decris sont super precis et le sujet n'avait pas encore ete si bien traite jusque maintenant.

Par contre, dans la 3e partie, tu preches de combattre le mal par le mal : Si elle agit comme une LSE extravertie, alors moi aussi je vais agir comme une LSE extravertie, et comme ma frame sera plus forte, je le fais craquer et c'est moi qui prends le controle de la relation... et a ce moment, elle aura arrete de croire qu'elle a du pouvoir sur moi.

Ici, tu traites le fait qu'elle soit extravertie, pas le fait qu'elle soit LSE. D'ailleurs tu la rend peut etre meme plus LSE, tu la fais juste se soumettre a toi, c'est pas une relation saine a mon sens. Ce qui serait genial, c'est de parvenir a en faire une HSE, qui n'a pas besoin de se valider a travers toi, et sans necessite d'insinuer un rapport de force dans la relation.

Je suppose ici qu'on est HSE, et qu'on concoit ce que c'est de ne pas recherche la validation de l'auter dans une relation. C'est quelque chose qui a pas mal marche pour moi jusque maintenant, en ne faisant que valider la fille et de ne partager que du positif, mais j'ai jamais pu trouver d'article traitant de ca... a part le "Build A Better Girlfriend" du Major Cunnigham.

D'ou ma question : Y a-t-il des techniques connues pour convertir une LSE en HSE ?
Citation:
D'ou ma question : Y a-t-il des techniques connues pour convertir une LSE en HSE ?


Consulter un psy !

Gros piège dans lequel tombe tous les mecs avec les AW....
Ils veulent jouer les ambulances affectives.
Citation:
D'ou ma question : Y a-t-il des techniques connues pour convertir une LSE en HSE ?


D'après mon expérience , je doute que cela soit possible , c'est un vrai gros changement en profondeur qu'il faut faire , et c'est pas toi qui peut la faire changer en HSE mais c'est elle qui doit travailler sur elle même .

En gros c'est la même chose que le passage de l'AFC avec un inner game en papier mâché au PUA avec un mental solide .

Citation:
Gros piège dans lequel tombe tous les mecs avec les AW....
Ils veulent jouer les ambulances affectives.


+1
J'ai été dans le passé dans ce cas de figure et je peux te promettre qu'a force de vouloir faire tout pour se sentir mieux , tu perds énormément de valeur .
Maeglin a écrit:
A ce genre de question en général , je garde le silence .

J'arrive aussi à me sortir de ce genre de situation très déplaisant avec la même technique , avec ou sans changement de sujet de ma part , ou avec une petite réplique C&F qui la font rester dans ma frame , en gardant ma valeur .

Tu peux le prendre comme un shit test et ne pas acheter sa Frame en la mettant dans la case que Swingcat appelle "fausses insécurités". Le silence est un outil extraordinaire pour qui sait l'utiliser.

Si le relation dure et que tu as envie de lui donner un peu de grains à moudre tu peux lui dire qqch comme :
Citation:
T'inquiète, tu sais je ne disparais que si j'ai de bonnes raisons de le faire. :)




Simba a écrit:
Ici, tu traites le fait qu'elle soit extravertie, pas le fait qu'elle soit LSE. D'ailleurs tu la rend peut etre meme plus LSE, tu la fais juste se soumettre a toi, c'est pas une relation saine a mon sens. Ce qui serait genial, c'est de parvenir a en faire une HSE, qui n'a pas besoin de se valider a travers toi, et sans necessite d'insinuer un rapport de force dans la relation.

La question posée est délicate et nécessiterait à elle seule un article de plusieurs pages. Toutefois on peut tenter d'y apporter si ce n'est une réponse du moins un écho. En effet, c'est plutôt le côté extravertie que l'on gère selon les techniques que je propose.

J'avais écrit un article dans la section Mindtricks sur comment remonter la Self Esteem de sa partenaire.

L'article est court et peut-être mérite-t-il plus ample développement.

C'est un travail de longue haleine car vous devez l'amener à remettre en question toutes les croyances qu'elle a intégré et tous les apprentissages qu'elle a fait. C'est quasiment un travail psychothérapeutique.

Sa SE a été endommagée car elle a accordé une Valeur importante à qqn qui lui envoyait des messages limitants. En gros on peut dire qu'elle a cru cette personne. Agir à ce niveau là nécessite d'identifier la (les) personne(s) qui est (sont) à l'origine de la croyance négative et de saper leur autorité dans l'esprit de la demoiselle : "Y a-t-il qqch que papa/maman/ton Guru croyait et qui s'est avéré être faux pour toi ?"

Le problème est que bon nombre de personnes LSE ont inconsciemment besoin d'avoir qqn qui les persécute. Elles ne lâcheront pas leur bourreau si facilement. A moins qu'elle ne trouve quelqu'un d'autre qui puisse occuper cette place...

L'analyse transactionnelle nous dirait que nous devons jouer avec trois instances de notre personnalité :
- L'enfant Libre : pour son côté impossible à attraper, ce qui va captiver leur attention, ("Je suis plus captivée par lui que lui par moi")
- Le Parent Nourricier : qui va laisser s'épanouir l'Enfant Libre chez elle, ("Je t'aime parce qu'avec toi je me sens libre")
- Le Parent Critique : qui va satisfaire leur besoin inconscient de soumission ("Je n'ai jamais laissé personne me traiter comme ça avant toi")

Il faut garder en tête que lorsque la demoiselle en question tente de prendre le contrôle de la relation c'est parce qu'elle a peur de ce qu'elle désire au fond d'elle-même plus que tout : être dominée.

Simba a écrit:
(...) mais j'ai jamais pu trouver d'article traitant de ca... a part le "Build A Better Girlfriend" du Major Cunnigham.

Si mes souvenirs sont bons le procédé décrit dans son PDF consiste pas tant à transformer une personne LSE en HSE mais plutôt à tenter de créer dans l'esprit de la demoiselle une sous personnalité qui corresponde aux désirs du Player.

Sur un plan technique cela nécessite un degré de maîtrise de l'hypnose conversationnelle que peu de gens ont à ma connaissance. D'autre part la sous-personnalité en question doit être entretenue de l'extérieur (concrètement que le Player l'ancre et la réactive constamment) surtout dans les premiers temps. Enfin il faut que cette sous-personnalité s'accorde avec les les autres parts de la personne chez qui on cherche à l'implanter, sinon un mécanisme de rejet se mettra en place pour préserver l'intégrité de la miss.
Salut Morpheus,

Merci pour l'article car en ce moment, je suis en pleine relation avec une nana de ce genre.

Au départ:
Je croyais a une HSE jusqu'à ce que je lui raconte un événement personnel et qu'elle l'utilise pour concrètement me dark partenner (sur le thème de la mort...). A ce moment-là, je lui est demander de se taire, ce qu'elle a fait sans broncher. J'en est discuter avec un pote-player et il met sur la piste des LSE extravertie, je lis l'article de Dior a ce sujet...Surprise: similitude très forte. De là, j'ai compris que je devais sortir de ma torpeur. C'est un peu tard, les sentiments sont là des deux côtés. et c'est la première fois que je décide de me poser. D'une relation où j'ai cru que ça allait être du billard, j'ai dû me remettre en question. Je pratique le game depuis 1an et demi et au final, j'ai choisi de tenter l'aventure.
Je garde, la plupart du temps, le contrôle de la relation, mais de temps a autre, je mords la poussière, je suis désarmé et c'est le moment d'un bon freeze-Out pour revenir a ma source et reprendre de la consistance.

De ce fait, j'aimerais réagir par rapport a ce que je vis et je l'espère, enrichir cette discussion :wink: .

Voilà comment se déroule notre relation:


Par dessus tout, j'ai une vie avec elle et une vie sans elle.

Morpheus a écrit:
- Soit elle reste : vous profitez de moments intenses avec elle, vous êtes gagnant,
- Soit elle disparaît : vous êtes débarrassés d'une source de problèmes, vous êtes gagnant.
Je vois plutôt les choses comme:
Citation:
- Soit elle reste : Tout les deux, nous profitons des moments intenses que nous partageons, Ni gagnant, ni perdant.
- Soit elle disparaît : Je suis ravi d'avoir vécu les bons et mauvais moments et j'avance dans ma vie, même si c'est dur au début. Mon remède: faire des activités que j'aime (j'appelle mes potes et on se fait un foot!...par exemple...sarger: très bon remède aussi! :wink: ). Il n'y a pas qu'elle comme femme intéressante dans la vie.
C'est ma façon de voir les choses, positiver et aller de l'avant. Dans la vie, il n'y a que des solutions, pas de problèmes.


______________________________________
Niveau communication.
Pas de reproches, surtout pas!, même si elle m'en fait, je lui fait comprendre que je n'aime pas et je ne me préoccupe pas longtemps de sa réaction. Un temps soit peu, juste pour voir ma calibration.
Citation:
M: "Tu sais, je n'aime pas trop quand tu dis "ça ou cela"...

J'utilise très souvent la disqualification (DQ...Voir Juggler Method), si elle me fais des reproches. J'avoue et j'assume mes défauts, tout simplement. Si elle n'est pas contente, tant pis, je n'est pas a me justifier.

Je suis de nature calme. Elle a pas arrêté de tester ma patience pour voir si je peux m'énerver.
La dernière fois, c'était vendredi dernier, j'étais un peu sous pression de ma semaine, elle m'as fait 2-3 réflexions en salve, j'ai senti quelque-chose en moi monter, je n'est pas réfléchi a ce que j'allais dire et je lui est dit quelque-chose qui l'as blesser.
Je m'en suis voulu, mais il n'y a pas que moi comme fautif...le lendemain:
Citation:
E: Pour hier soir, je te pardonne et je m'en veux.

Je n'est rien répondue car je préfère utiliser les blancs pour lui laisser croire ce qu'elle veux.
En ce qui me concerne, je lui avais dit ce que j'avais a dire, avant le freeze-Out.

______________________________________
A deux

Je l'accepte avec ses soucis passé et actuel (Pour ma part, ils sont indéniablement lié), mais je ne m'en mêle pas, je n'investis pas ma personne, mon énergie dedans, c'est a elle seule de tourner la page.
:arrow: Ce que je fais: Je la laisse se débrouiller et je lui fait sentir que je suis derrière elle, que je la soutiens dans ses efforts car nous formons un couple. Si elle a besoin de se réfugier dans mes bras, je suis là mais je ne fais pas ressortir sur le tapis "pourquoi", si elle en parle, je l'écoute sans débattre le sujet, je ne dis rien et je la sert dans mes bras,je la rassure de ma présence.
Je la soutiens mais, ce n'est pas a moi de lui dire ce qu'elle doit faire, ce qui ne va pas en elle, les solutions doivent venir d'elle, de sa volonté a aller de l'avant. Ni plus, ni moins.

Il est clair qu'après ce fameux dark pattern qu'elle m'a fait, j'ai senti un manque de confiance en elle. Par contre, sur ce point, je m'investis indirectement.
Exemple: Je fais du roller et elle veut apprendre a en faire mais elle a eu un traumatisme passé. Un jour où j'ai eu envie de faire du roller, je lui est proposer de lui apprendre a rouler, tourner et freiner. Et bien, c'était réussi car elle en redemandais le week-end suivant. (Après, ça dépends si j'en est envie, mais dans le nord de la France, faut pas jouer le difficile car la météo ne nous permet pas de pinailler sur ce genre de sortie. :mrgreen: )
Le principal est qu'elle a eu confiance d'avoir l'équilibre et de voir qu'elle était capable. Lui faire prendre conscience qu'elle est capable de "faire ceci ou cela" me semble un bon début, mais ce ne doit pas être le but premier de ce genre de sortie, je le fais passer pour une sortie rollo, tout simplement.

Ce que j'ai compris, c'est que l'on ne peux pas la changer, si elle ne le veux pas. C'est a elle de trouver son chemin.
Nous formons un couple et nous partageons des moments plus ou moins intimes mais je peux disparaître a tout moments (et elle aussi). Je me souviens de cette soirée où je suis rentré chez moi, je me mangeais réflexion sur réflexion sans aucune explication...Le lendemain soir, elle est passer chez moi s'excuser et m'a expliquer pourquoi: : Mlle a vu son Ex avec une autre nana.
Je lui est dit:
Citation:
M: Je comprends mais je n'est pas a supporter tout cela, ça me fait fuir.
Après en avoir parler, tout est revenu dans l'ordre. ça m'aurais fais chier car je l'aime, mais si c'était la dernière fois que je la voyais, alors c'est la vie et c'est comme ça, c'est tout!

Je ne crois pas gérer au mieux, je sais que je fais des erreurs car c'est la première fois que je m'investis dans une relation suivi.
Par moment, je me fais des frayeurs, j'aime cela.
Je pense qu'il faut avoir une grande force intérieur pour s'investir avec ce type de nana pour ne pas s'attacher comme une pauvre merde.
Mes réponses ne pas souffrir: Le détachement, la patience et garder le lead.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (100% d'accord) par benamarb
  • +1 (+1) le 21.03.17, 14h13 par F-ley
Supersonic a écrit:
Pas de reproches, surtout pas! , même si elle m'en fait, je lui fait comprendre que je n'aime pas et je ne me préoccupe pas longtemps de sa réaction.

La personne qui fait des reproches est la personne ayant la plus faible Valeur Perçue dans le couple. Pourquoi ? Car celui qui a la plus haute Valeur Perçue prend ce qu'il veut dans la relation -> Il n'a rien dont il puisse se plaindre.

Il vaut donc toujours mieux que ce soit elle qui ait des reproches à faire. La seule chose à faire est de ne pas acheter sa Frame, voir l'article de Spike sur les Shit-Tests et la manière de les Reframer.

Les reproches sont (dans le cadre qui nous occupe ici) une trappe qui ressemble au chantage affectif. Se justifier est la pire des choses à faire. Sauf si vous souhaitez vous en débarrasser. Face aux reproches AMHA nous avons deux grandes lignes directrices :
- Le silence (encore et toujours...) : il n'y a aucun article du code pénal qui vous oblige à répondre aux questions de qqn, si elle insiste vraiment trop la meilleure réponse est "Je ne sais pas".
- La Disqualification : montre que vous pouvez vivre sans sa validation.


Supersonic a écrit:
Je n'est rien répondue car je préfère utiliser les blancs pour lui laisser croire ce qu'elle veux.


Yes. Tu as tout à fait compris la logique de l'utilisation du silence selon le Milton Model : le blanc laissé dans son esprit la pousse à le combler d'elle-même avec la réponse qui lui convient le mieux. Elle fait elle-même le boulot.

Supersonic a écrit:
Par moment, je me fais des frayeurs, j'aime cela.

Ha, toi aussi tu aimes le hors piste ? :mrgreen:
Morpheus a écrit:
Ha, toi aussi tu aimes le hors piste ? :mrgreen:
Il n'y a pas de danger sans risque! :mrgreen:

Bref, faire simple! :D
  • Bobby
  • Score : 133 - 28 ans
Bon article, AL a bien fait de le mettre dans le 101, continue comme ça.
Je présume que les méthodes de la partie 3) Comment s'en défendre ne sont pas à appliquer avec les HSE ?? Ca serait contreproductif ou bien serait-ce néanmoins applicable?

Quelqu'un a-t-il déjà fait un HSE 101 ?
Désolé, apparemment on ne peut pas éditer son propre message dans cette section. A ce que je venais de poster, je rajoute:

morpheus a écrit:
Tips cadeau : Si vous parlez une langue étrangère qu'elle ne comprend pas, tenez une conversation téléphonique devant elle dans cette langue. Même si c'est pipeau et compagnie soyez certain de l'effet que ça aura dans son esprit.
===> de quel effet parle-t-il ?
Cet article vient de me faire rire et chialer en meme temps.

Rire parce que c'est tellement grotesque que chaque parties, chaque détails de la psychologie completement tordue de mon ex soit écrite ici alors que je pensais tenir "la fille unique".

Et pleurer parce que putain je me rends compte a quel point je me suis fais fisté, meme si j'avais conscience de m'etre fait prendre pour un con je découvre les mécanismes, etc... et ça fait mal au cul.

En meme temps, ce qui ne te tue pas te rends plus fort... Après m'etre tapé ce genre de cinglé 3 ans et demi, maintenant je connais la chanson et je me fais plus avoir ;(
Tout simplement excellent.
Maintenant si on veut mettre un nom plus scientifique sur ce genre de fille, on les appellera les perverseS narcissique ou tueuse.
Et oui car ce genre de fille sont des tueuses de personnalité, elles peuvent poussé un afc a se tué (suicide) en moins d'un mois.
le pire c'est qu'elles éprouvent du plaisir a faire cela, elles éprouvent du plaisir a faire du mal.
Ce genre de comportement n'est pas innée c'est acquis.
Elles sont tout à fait consciente de leurs actes, tout est calculé et prémédités.

Personnellement je trouve que c'est extrêmement dangereux (et je pèse mes mots) d'entretenir une relation de n'importe quelle type avec ce genre de personne.

Ce genre de fille est tout de même assez courant pour un soir ça passe inaperçu, par contre en relation prolongé (fuckfriend, LTR...) ça se repère assez vite quand on connait un peu son affaire.

Maintenant qu'est ce qui peut poussé quelqu'un de FTS vers se genre tueuse ?
le jerk peut être intéressé au lieu de faire du mal a une gentille fille il pourra faire du mal a ce genre de fille et ce lâché sans retenue.
Peut être un séducteur qui chercherez ses limites...

Mais ce qu'il faut retenir selon moi c'est qu'avec ce genre de fille, on perds son temps, son énergie et on y laisse souvent des plumes.
Ce genre de personnes savent ce quelles sont, et elles ne veulent pour rien au monde changer alors à tous les mecs qui croient qu'ils peuvent faire quelque chose laissé tombé elle vous détruira avant que vous ayez compris quoi que ce soit.

Bref pour moi ce sont d'avantages des démons sous formes humaines. (je ne suis pas religieux mais quand vous voyez ce genre de personne, démon est le seul mot qui convient).
Moi j'ai eu la chance ( ? ) de tomber sur une qui était quand meme assez honnete...

Du coup j'ai pu "sonder" un peu la psychologie de la fille, et elle ma dit ( a prendre avec des pincettes donc, mais ça se tient debout ) que si elle agissait comme ça, i.e manipuler, foutre la merde dans la vie du mec, l'éloigner de tout le monde, le tromper, etc... C'était pour avoir un sentiment de controle.

Faut pas oublier quand on est avec ce genre de filles que au fond, elles ont un gros problème de confiance en elle et de l'image qu'elles ont d'elles même.
Donc, comme elles ont l'impression de manquer de controle sur elles meme, elles en prennent le plus sur ce qu'elles sont sures de maitriser : vous ( et moi :p )

A savoir que une LSE extravertie peut très bien ce rendre compte de ce qu'elle fait, que les relations qu'elle entretient avec les hommes ne sont pas saines, voire qu'elle a besoin de consulter un psy... Sans pour autant changer de comportement.

Ce que je dis la, c'est tiré de mon vécu, il se peut que au lieu d'une pure franchise de sa part ce n'ai été qu'un dark pattern de plus me m'attacher a elle ( le coté "tu sais j'aimerais changer et arreter de te faire souffrir car je me rends compte mais j'y arrive pas" :p )
  • Ulth
  • Score : 19 - 27 ans
Bunny Rose a écrit:
Désolé, apparemment on ne peut pas éditer son propre message dans cette section. A ce que je venais de poster, je rajoute:

morpheus a écrit:
Tips cadeau : Si vous parlez une langue étrangère qu'elle ne comprend pas, tenez une conversation téléphonique devant elle dans cette langue. Même si c'est pipeau et compagnie soyez certain de l'effet que ça aura dans son esprit.
===> de quel effet parle-t-il ?


Je pense :
- Ca augmente ta valeur perçue (wouaou mon mec il parle en langue étrangère sans soucis)
- Elle sera frustrée de ne pas comprendre la discussion, et pourra se faire des films. Une sorte de Push finalement.
+1 Ulth

D'ailleurs ça rejoins ce que je dis au dessus : Toujours cette histoire de controle.

Dès qu'elle sent qu'elle a pas d'emprise sur ce qui se passe sous ces yeux, ca va la rendre folle intérieurement :mrgreen:
Impressionant de réalisme. En lisant cet article ça m'a fait un choc, j'y ai reconnu jusque dans les exemples concrets une nana avec qui j'avais eu une STR l'an dernier. Ceux qui ont suivi mon journal la reconnaitrons. Icecold et Boubou m'avait été d'une aide précieuse :mrgreen:

Elle me parlait souvent de son grave accident de voiture, et j'y retrouve la démarche globale de me faire perdre ma valeur. Le truc c'est que j'avais pas vu le danger, meme si je connaissais déjà a quoi ressemblait une AW.

Les dark patterns, "douches froides" sont terribles et faut avoir un sacré inner game pour y faire face !

Merci encore pour cet article.
A lire / A voir en ce moment sur FTS