Avouer mes sentiments à une amie

Note : 0

le 21.06.2020 par elessar

4 réponses / Dernière par FK le 14.07.2020, 23h30

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Bonjour,

Je m'excuse d'avance, le message qui va suivre risque d'être long ^^

J'écris ici car je suis un peu perdu, ça se chamboule dans ma tête. J'ai rencontré une fille il y à deux ans dans le cadre professionnel. On s'est tout de suite super bien entendu, on s'est revu plusieurs fois et sommes devenus amis par la suite. Depuis notre rencontre, on essaye de se voir régulièrement avec un autre ami, en fonction de nos agenda pro respectifs.

Nous avons plusieurs passions en commun, un bon feeling, une bonne complicité, on se chamaille et se vanne mutuellement. C’est une personne géniale, pleine de vie, et très sensible. Je me suis assez attaché à elle. Mais je ne me suis jamais posé la question de possibles sentiments de ma part envers elle, principalement car elle était en couple. Nous avons longuement parlé via téléphone pendant le confinement. C'est une période qu'elle a mal vécu puisque son conjoint l'a quitté à ce moment là. J’ai donc essayé d’être présent le plus possible pour elle, pour qu’elle pense à autre chose et qu'elle ne broie pas du noir pendant cette période compliquée de base.

Nous nous sommes revus à plusieurs reprises avec un autre ami depuis le déconfinement et nous avons passé un weekend de 4 jours ensemble pour se retrouver. Elle m’a avouée à demi-mot (et ce me fut confirmé par l’ami mentionné ci-dessus) qu’elle hésitait à se rendre à ce weekend car ma présence fut incertaine jusqu’à la la toute dernière minute, et que nous avions longuement parlé ensemble de ce weekend.

Et c'est depuis ces retrouvailles que je me torture l'esprit. Parce que je suis de plus en plus certain que ce je ressens pour elle sont des sentiments plus profonds qu'une simple amitié.


Depuis, nous avons dîné ensemble pour mon anniversaire pour mon anniversaire. C'était la première fois que l'on se voyait juste tous les deux, et ca s'est très bien passé. Nous avons discuté de plein de choses que nous n'avions jamais abordé: enfance, environnement familial, vacances et voyages ... Nous suivons tous deux la même série sur une plateforme en ligne. Je lui ai suggéré il y à quelques mois que je l'attendrai pour poursuivre ensemble cette série, et elle s'en est souvenue puisqu'elle m'en a reparlé par la suite.


Nous avons de nouveau passé deux jours chez notre ami en commun cette semaine. J’ai l’impression qu’elle continue à se dévoiler, j’ai remarqué qu’elle parlait de plus en plus de ses parents, de sa relation avec eux ou de choses familiales depuis quelques temps. J’ai aussi noté qu’elle se moque gentiment de moi. Il faut savoir que je suis assez maladroit (surtout en sa présence) et elle en rigole beaucoup. Notre ami pense qu’elle trouve ça “amusant, voir touchant”.

Ce dernier à remarquer que je me tenais bien plus proche d’elle que d’habitude. J’ai donc fait attention à ne pas trop la coller, pour ne pas la gêner, mais je n’ai pas ressenti de gêne ou de rejet de sa part. Au contraire, c’était plus des moments de complicité ou nous rions ou parlions. Enfin, de mon point de vue ...

Sinon, le fait notable: j’ai une passion pour quelque chose en particulier, et je partage cette passion avec l’amie qui me plait. Elle et notre ami en commun chez qui nous étions m’ont donc acheté un petit cadeau pour mes 25 ans, cadeau ayant un rapport avec cette passion et qui a donc une valeur particulière à mes yeux. J’ai appris que l’idée de faire un cadeau venait d’elle, qu’elle a proposé et chercher le cadeau en question. Et d’après mes recherches sur le net, il s’agit tout de même d’un cadeau dit “collector”. Ca m’a touché, et le fait qu’elle en soit l'instigatrice m’a touché encore plus. Et elle a cuisiné pour l’occasion l’un de mes plats préférés, qui est mon péché-mignon, et qui était délicieux au passage.



Mon problème, c’est que je ne sais pas gérer cela. Je suis très sociable, n’ai aucun mal à aborder des gens. Mais je n'ai jamais été particulièrement à l'aise avec les relations sentimentales. J’ai eu des petites aventures mais c’était d’un commun accord pour s’amuser. Je n'ai jamais su et surtout jamais osé aborder quelqu’un qui me plaisait réellement. Par manque de confiance en moi. J’ai été complexé par mon obésité pendant les ¾ de ma jeunesse jusqu’à ma perte de poids il y a de cela 2 ans. Malgré mes 90 kilos en moins, je n’ai pas pour autant gagné confiance en moi sur le niveau sentimental. Je m’en rend compte maintenant, que je ressens ces sentiments pour la première fois depuis longtemps.

On a prévu de se revoir avec notre ami à quelques reprises ces prochains jours. Elle part ensuite dans sa famille dans le Sud puis pour une mission professionnelle début juillet, je ne la verrai pas pendant un mois minimum, voir un peu plus. Ca m’a un peu miné le moral sur la fin, je sais qu’elle va terriblement me manquer.


Si des gens qui me lisent ont développé des sentiments envers un/e ami/e, comment avez vous gérez cela ?

Salut, essaie de lire l'article intérêt, lien, tension ici sur FTS et dis nous ce que ça t'inspire ? Ça devrait t'apporter de l'aide, au moins à prendre de la hauteur

Je lui ai proposé qu'on regarde la série ensemble elle est ok afin d'en discuter en temps réel, mais chacun de notre côté. Elle n'est pas adepte du binge watching, et nos plannings pro sont assez chargés sur la prochaine dizaine. Je n'ai pas insisté, en lui disant qu'on procéderait comme elle le souhaite et elle m'a promis de vite me rattraper pour qu'on puisse suivre ça ensemble.

Au moins j'aurais tenté, même si j'avoue que ce fut une petite douche froide. Je ne baisse pas totalement les bras car je la revoie tous les jours de la semaine avec notre ami en commun. A vrai dire, je ne suis pas certain qu'elle se doute de mes sentiments. Dans la foulée de ces échanges, on s'est mis d'accord pour se retrouver elle et moi demain afin de faire quelque chose avant de retrouver notre ami.

Je suis passé à l'action car je redoute quelle rencontre quelqu'un pendant la période où elle sera dans le Sud, pour retrouver sa famille et travailler. Mais cela fait tout juste 3 mois que son conjoint l'a quitter, elle a peut-être besoin d'un peu de temps.

A moi d'être patient, et de lui faire comprendre que je tiens à elle sans lui mettre la pression

Plusieurs erreurs:
La mettre sur un piédestal, et te mentir: tu dis que tu ne t'es jamais posé la question de tes sentiments parce qu'elle était en couple, mais en général, c'est parce qu'on a des sentiments qu'on ne veut pas envisager la question puisqu'il y a un gros blocage à la réciprocité. Aussi, de te dire que tu en es encore au stade "je commence à me dire que j'ai plus que des sentiments pour elle", quand c'est évident que tu es à fond sur elle. Et elle est géniale, pleine de vie, je me suis attaché à elle, etc. Evidemment qu'elle te plaît et plus.

Aussi, être son pansement sans démarche de séduction. Je dis pas qu'il ne fallait pas la laisser refroidir ou faire preuve d'altruisme, et la draguer ouvertement, mais c'était sans doute le moment d'avoir une attitude séduisante et un peu moins "amicale", sans forcément lui faire des avances, lui donner envie. ça aurait pas été mauvais pour elle;)
Pour le week-end, elle n'aurait connu personne si tu n'y avais pas été? Ou si? Et si oui, s'entendait-elle bien avec les autres?
Parce que ça changerait beaucoup l'interprétation.
Je trouve aussi étrange de ne jamais avoir abordé ces choses abordées à ton anniversaire, si vous étiez "amis"?

Puis pour la série, faut pas lui proposer de la voir "de loin", faut lui proposer une soirée pour la mater chez toi.
Sinon, c'est vraiment un truc asocial, même si tu partages ça avec quelqu'un c'est tellement impersonnel.
Genre "on va partager un truc, chacun depuis nos chambres". Pourquoi pas un diner comme ça?
C'est aussi spécial de ne pas réussir à te détacher de cet ami commun. C'est pas chez lui qu'il faut que vous alliez, c'est chez toi ou chez elle. Tu n'as pas besoin d'un chaperon qui jauge tes progrès, et qui te bloque parce que tu n'oses pas agir devant lui (et pourquoi, d'ailleurs, tu es un homme, elle doit être une femme plaisante, si vous vous rapprochez, vous vous rapprochez. Là, tu agis comme si tu étais un ado qui s'éloigne de sa nana parce que sa mère le regarde).

Bon, après, elle a l'air quand même d'avoir un intérêt pour toi, mais est-ce plus qu'amical, rien n'est plus complexe à dire?
J'ai tendance à penser que quand tu ne te retrouves jamais seul avec une femme, c'est qu'elle l'évite.
Si vous y arrivez et à son initiative, ça peut vouloir au moins dire qu'elle est assez à l'aise avec toi pour ça, pas qu'elle craint des avances de ta part. Mais ça veut dire soit qu'elle serait à l'aise avec, soit qu'elle pense que jamais tu n'oserais, si tu ne lui plais pas.
Donc tu dois en savoir plus, mais pas sur sa famille ou son enfance. Vous avez déjà abordé le sujet de l'intimité, du sexe,
des relations ensemble? C'est souvent un bon moyen de marquer des points quand les visions concordent, et de voir si l'autre veut bien aller sur ce terrain (ce qu'une personne à qui tu déplais fortement évitera quasiment systématiquement).

En dehors de ça, tu ferais bien de lire quelques fondamentaux ici, ça t'aiderait pour la confiance et pour éviter des erreurs grossières. Ou pour trouver de l'inspiration pour te lâcher un peu. Elle a sûrement envie d'un mec avec qui il est fun de passer un moment, pas de quelqu'un qui va toujours être en attente de sa présence. C'est elle qui doit être heureuse de te retrouver, de son point de vue.
Tu ne dois pas non plus agir désespérément, par peur que ... C'est en ça que tu dois garder ton calme. Par contre, le monde est rempli de patients qui ont trop attendu. Parce que quand elle reviendra, tu penseras encore que ce n'est pas le moment, jusqu'au jour où elle trouvera un mec durable en plus des quinze autres que tu n'auras pas vus.
Toi, tu dois dès maintenant passer la seconde. Pas pour lui "avouer tes sentiments", tu n'as pas douze ans.
Mais pour créer l'envie chez elle, au moins instiller cette idée chez elle. Après si elle passe un mois dans le sud, elle rencontrera peut-être un gars pour se faire du bien, ça va peut-être te faire mal mais ce sera probablement pas durable, elle aurait juste besoin d'un rebond, et de se sentir femme et désirable (ce dont elles doutent souvent après un échec amoureux, surtout si elles ne sont pas à l'origine de la rupture).
Ceci n'est pas une citation inspirante

Du nouveau ? Où en es-tu ?

Répondre