Comment on vire des gens de sa famille

Note : 8

le 15.05.2021 par Dylan456

7 réponses / Dernière par JoshuaVa le 16.05.2021, 14h27

Un forum pour celles et ceux qui s'intéressent au dev perso, à l'équilibre intérieur, à la psychologie. Surmonter ses blocages, ses croyances limitantes, nourrir et développer ses forces, etc.
Répondre
Dans ma famille proche il y a des personnes qui m’indifférèrent complètement, voire qui sont comme des boulets, des cailloux dans ma chaussure, des épines dans mon pied

Ces personnes (il y en a deux) j’aurais beaucoup à gagner à les écarter, si je ne l’ai pas fait c’est essentiellement parce que les deux personnes en question font partie des gens qui utilisent des leviers relationnels pour essayer d’avoir ce qu’ils veulent par individus interposés (autrement dit, des manipulateurs)

C’est à dire que si j’évinçais ces deux personnes, elles utiliseraient des membres de ma famille avec qui je m’entends bien pour essayer de m’atteindre

Ces deux personnes invoqueraient en supplément tout un tas de motifs à la con du genre « les liens du sang » ou « le droit d’aînesse », ou encore « tu me dois bien ça après ce que j’ai fait pour toi », enfin tout l’arsenal traditionnel des boulets

Parce que en plus, ces deux personnes sont probablement pas totalement normales psychologiquement, donc ne sont pas conscientes de poser problème (on leur a déjà expliqué de différentes manières, on a pissé dans un violon)

Donc schématiquement:

-J’ai une famille plutôt correcte mais y’a deux personnes qui font chier

-Ces deux personnes ne sont pas en mesure de comprendre en quoi elles sont problématiques

-En mon fort intérieur je voudrais les dégager de mon champ de vision et de fréquentation

-Si je les dégage des membres de ma famille avec qui je m’entends bien vont en subir les conséquences et il va y avoir de la manipulation dans tous les sens pour essayer de m’atteindre

-Je n’ai pratiquement aucun intérêt à garder le contact avec ces deux personnes, il n’y a que eux qui ont un intérêt à me garder dans leurs proches (parasitisme)

Voilà, je fais quoi?

Salut,
je me permet de répondre même si je trouve cela pas très correct vu que ton message est très personnel et que l'on ne se connaît pas...

Au passage j'espère que tu ne parles pas de tes 2 parents ^^ lol

C'est toi qui le dit :
1) ils restent et font chier
2) ils partent et font chier
3) et si tu pars, ça fait quand même chier

Donc la question pourrait être :
4) comment faire pour qu'ils ne te fassent plus chier ?

Voilà mon avis, mais j'ai certainement rien compris ^^

Victor Orban a écrit :
15.05.21
Salut,
je me permet de répondre même si je trouve cela pas très correct vu que ton message est très personnel et que l'on ne se connaît pas...

Au passage j'espère que tu ne parles pas de tes 2 parents ^^ lol

C'est toi qui le dit :
1) ils restent et font chier
2) ils partent et font chier
3) et si tu pars, ça fait quand même chier

Donc la question pourrait être :
4) comment faire pour qu'ils ne te fassent plus chier ?

Voilà mon avis, mais j'ai certainement rien compris ^^

Alors:

« 1) ils restent et font chier »
Ça ok

« 2) ils partent et font chier »
Ça non au contraire, j’attends qu’une seule chose c’est qu’ils partent :lol: (on peut rêver)

« 3) et si tu pars, ça fait quand même chier »
Si je pars ils vont essayer de me faire chier (sans comprendre qu’ils me font chier) par les moyens qu’ils ont (manipulation de certains membres de ma famille, etc...)


« Donc la question pourrait être :
4) comment faire pour qu'ils ne te fassent plus chier ? »
Voilà c’est ça

Qu'est ce qui t'empêche d'exposer tes raisons et ta version aux autres membres de ta famille en prévention?
Tu seras pas le seul gars de la planète à ne pas t'entendre avec des gens de ta famille, c'est sain d'être assez assertif pour le faire.
Tu penses qu'ils ont quels moyens de rétorsion sinon? Est-ce que par exemple un membre plus jeune de ta famille peut en subir des conséquences?
Qu'est ce qui fait que tu ne peux régler le problème avec eux? Même sans être conscients de leurs problèmes tu peux leur dire que tu ne veux pas discuter de certains sujets.
Moi quand je suis arrivé à un point où je n'ai plus eu de patience avec les gens, je les ai démontés systématiquement jusqu'à ce qu'ils comprennent qu'ils n'avaient pas de prise sur moi et que tout ce qu'ils récolteraient avec moi c'était ce genre d'attitude qu'ils me lâchaient pas. Maintenant avec les années ils réécrivent l'histoire pour se donner le beau rôle mais ça importe peu.
Le mieux est de garder le problème localisé à leur seule personne. Tu peux les "éduquer", tu n'es pas obligé de prendre de gants, parce que tu as raison, les liens du sang, c'est de la merde comme excuse. Le respect ça se mérite.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Dylan456 a écrit :
15.05.21
Victor Orban a écrit :
15.05.21
Salut,
je me permet de répondre même si je trouve cela pas très correct vu que ton message est très personnel et que l'on ne se connaît pas...

Au passage j'espère que tu ne parles pas de tes 2 parents ^^ lol

C'est toi qui le dit :
1) ils restent et font chier
2) ils partent et font chier
3) et si tu pars, ça fait quand même chier

Donc la question pourrait être :
4) comment faire pour qu'ils ne te fassent plus chier ?

Voilà mon avis, mais j'ai certainement rien compris ^^

Alors:

« 1) ils restent et font chier »
Ça ok

« 2) ils partent et font chier »
Ça non au contraire, j’attends qu’une seule chose c’est qu’ils partent :lol: (on peut rêver)

« 3) et si tu pars, ça fait quand même chier »
Si je pars ils vont essayer de me faire chier (sans comprendre qu’ils me font chier) par les moyens qu’ils ont (manipulation de certains membres de ma famille, etc...)


« Donc la question pourrait être :
4) comment faire pour qu'ils ne te fassent plus chier ? »
Voilà c’est ça

Moi j'ai pas de solution pour toi...
Je t'invite juste à repenser à la question : " comment faire pour qu'ils ne te fassent plus chier ? »
En essayant d'y répondre soit en interne (travailles sur toi) soit en externe (les autres, etc..)
Courage

« Qu'est ce qui t'empêche d'exposer tes raisons et ta version aux autres membres de ta famille en prévention? »

Ça pour le coup c’est déjà fait

« Tu penses qu'ils ont quels moyens de rétorsion sinon? »

Faire pression sur ma mère (avec qui je m’entends très bien), faire pression sur des gens de ma famille avec qui je m’entends très bien, manipuler, retourner, manœuvrer, venir sonner chez moi, faire comme si j’étais un enfoiré pour retourner des gens de ma famille contre moi

« Est-ce que par exemple un membre plus jeune de ta famille peut en subir des conséquences? »

Oui une de mes soeurs puisque elle est mineure mais plus pour longtemps

« Qu'est ce qui fait que tu ne peux régler le problème avec eux? »

Y’a un problème culturel en fait, on a pas les mêmes valeurs donc c’est comme si on parlait pas la même langue, même si je leur faisais un exposé très rationnel pour expliquer les choses ils comprendraient même pas ce que je raconte


« Même sans être conscients de leurs problèmes tu peux leur dire que tu ne veux pas discuter de certains sujets. »

Ça je le fais depuis quelques années et ça marche pas mal

« Moi quand je suis arrivé à un point où je n'ai plus eu de patience avec les gens, je les ai démontés systématiquement jusqu'à ce qu'ils comprennent qu'ils n'avaient pas de prise sur moi et que tout ce qu'ils récolteraient avec moi c'était ce genre d'attitude »

Voilà et ben je suis exactement dans cette démarche, je leur ai rentré dedans bien fort (c’était violent) mais comme j’ai affaire à des experts en manipulation ils changé de modus operandi et ont trouvé le stratagème pour contourner: Ils ont fait les victimes dans un premier temps, et après ils sont devenus mielleux avec moi en me faisant des cadeaux, une boîte de chocolats par ci, un parfum par là, une invitation à diner par ci, une bouteille par là (j’ai jamais reçu autant de cadeaux que depuis que je leur ai mis une tannée)
Alors que avant quand j’étais plus jeune leur modus operandi c’était plutôt des menaces, et de la violence (et pas que symbolique)
C’est donc des cadeaux empoisonnés, y’a pas de sincérité c’est une mascarade, c’est fourbe, donc en général je prends leurs petits présents et je les remercie sobrement

Parce qu’ils sont intelligents, dans le sens où ils ont compris que le rapport de force s’est complètement inversé et que c’est moi qui ait le dessus, ils savent exactement ce qu’ils peuvent faire et pas faire, donc ils font le seul truc qu’il leur reste: Essayer de m’appâter

« Maintenant avec les années ils réécrivent l'histoire pour se donner le beau rôle mais ça importe peu. »

Purée mais en fait on a les mêmes :shock:
D’abord ils cassent les burnes, ensuite quand ils se prennent une tannée ils font les victimes et ils changent de discours

« Le mieux est de garder le problème localisé à leur seule personne. »

En fait ça c’est ce que je voudrais faire le souci c’est que après y’a pas que moi qui décide
Moi je suis pas sous leur empire mais y’a des gens de ma famille qui le sont, donc par individus interposés ils peuvent venir m’emmerder et emmerder des gens de ma famille avec qui je m’entends bien

« Tu peux les "éduquer", tu n'es pas obligé de prendre de gants »

Je pense que ça sera des gants de boxe si ça me fatigue


« Le respect ça se mérite. »

+1000
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Courage le 16.05.21, 08h54 par Onmyoji

S'ils savent que le rapport de force s'est inversé, n'hésite pas à être menaçant, type "si j'apprends que tu emmerdes ma mère ou ma soeur, je m'arrêterai pas à des insultes".
Faut que ça reste entre quatre yeux mais voilà.

Après si ta soeur et ta mère savent, qu'est ce que tu risques en fait? À moins que la pression sur elle soit d'une autre nature... et là on en revient à "touche les et ça va mal finir".
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Je trouve que c'est beaucoup d'énergies perdues pour ce que ça t'apporte.

Je comprends parfaitement ta situation, j'étais moi-même dans ta situation.
Une belle famille de cassos du côté de ma mère. Que des gens toxiques à souhait.

J'ai simplement coupé les ponts, nets et secs, il y a maintenant 7 ans.
Avec ma mère et toute la famille de ce côté. Et ils sont nombreux les bougres :lol:

Plus aucun signe de vie depuis.

Quand on se croisait dans la rue au début, car j'étais encore dans le même ville, et qu'ils essayaient de me parler, je ne répondais pas. Je ne les regardais même pas dans les yeux. L'indifférence totale.

Si des gens que je côtoyais savaient la situation : ne me parle pas d'eux. Point final.
Sinon ça dégageait aussi sec. Aucune perte d'énergie. Simple et efficace.

D'ailleurs, décembre dernier, ils ont essayé de me recontacter via Messenger.
A tour de rôle mon frère et moi (même histoire, seul lien familial restant. Le reste basta).

Ça faisait longtemps que j'avais eu des nouvelles :lol:
Pas moins de 10 personnes différentes sur 2 mois... même des gens qu'on ne connaissait pas et qui n'avaient rien à voir dans l'histoire de base (et qui doivent être des nouveaux dans "leur" famille).
Putain, mais quelle bande de cassos :lol:.

Bref, pareil : aucune réponse, aucun signe, blocage et c'est réglé.

Honnêtement... l'une de mes meilleures décisions de vie d'avoir coupé.

Intérieurement, j'ai fait mon travail sur ma famille de ce côté.
Je les ai pardonnés intérieurement, car ce sont des humains, mais je n'accepte pas de vivre ça.

Nature n'est pas Raison.

Ce n'est pas parce que c'est de ta famille qu'il faut continuer à entretenir cette toxicité.
Et là, c'est bien de la belle toxicité dans le même délire que j'ai connu.

Tout ça pour te dire : ce sera la finalité dans tous les cas vu ce que tu écris.
Si c'est aussi merdique que tu le dis, ne perds pas de temps : coupe.

Je comprends par rapport à ta mère, etc... mais va falloir faire un choix et déjà te sauver toi-même.
Le reste suivra.

Tu coupes et tu écartes toutes possibilités qu'on rentre en contact avec toi.
Aucun signe de vie.

Si les deux font pression sur ta famille : n'agis pas par pulsion.
Règle la situation, mais toujours en ne répondant à aucune de leurs attentes.
Considère les comme mort. Tu ne peux donc pas les voir ou leur parler.

Si des choses plus graves arrivent, pareil : police et tu ne leur donnes aucune gratification.
Aucune réponse, pas même un regard. Rien.

Je comprends que ce soit emmerdant vis-à-vis de la pression sur ta famille ou qu'ils risquent de t'emmerder... mais chacun porte sa croix à un certain moment.

S'ils veulent subir ça, tu ne pourras rien y faire.
Au contraire, tu vas juste morfler un peu plus chaque jour.

Ces gens-là comme tu disais, ce sont des parasites.
Ils ne peuvent se nourrir que si tu leur donnes quelque chose.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Absolument le 16.05.21, 17h19 par Onmyoji
  • [+2] Très intéressant le 18.05.21, 03h24 par Dylan456
  • [+3] A lire le 18.05.21, 22h28 par FK

Répondre