Comment on gère les « On dit »

Note : 4

le 02.07.2021 par Olibrius

10 réponses / Dernière par Olibrius le 10.07.2021, 22h17

Un forum pour celles et ceux qui s'intéressent au dev perso, à l'équilibre intérieur, à la psychologie. Surmonter ses blocages, ses croyances limitantes, nourrir et développer ses forces, etc.
Répondre
Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
Dans le relationnel y’a un poison, aussi discret que nocif: les « on dit »

Les rumeurs, les « untel m’a rapporté que », les informations déformées, le « téléphone arabe », les ragots, toutes ces petites idioties ordinaires, qui deviennent des énormes monceaux de caca quand elles s’accumulent, et pourrissent la vie sociale

Toute personne ayant une vie sociale s’expose aux « on dit » et s’expose à ce que des gens y croient
Et le fait que les gens y croient n’a rien d’inoffensif: ça peut menacer directement notre réputation et nous mettre dans des problèmes, alors qu’à la base on avait rien demandé

Y’a juste eu un con qui a sorti une connerie, et d’autres qui y ont cru, et comme beaucoup de gens y croient cette connerie finit par peser plus lourd que la vérité et menacer la/les personnes qui sont ciblées

Personnellement, la propension d’une personne à émettre, croire, ou colporter des « on dit » c’est un des traits de caractère qui m’agace le plus

J’y vois un manque de discernement crasse, je trouve ça vulgaire et médiocre

J’ai déjà viré des gens de mon cercle parce qu’ils avaient ce trait de caractère nocif, et ne se rendaient pas compte à quel point ça menaçait l’intégrité du groupe

Le manque d’attachement à la vérité, la non-vérification des informations, c’est un grand problème et pas seulement dans les médias, c’est vrai aussi dans le relationnel

Du coup moi comme tout un chacun ça m’arrive d’apprendre, de la bouche d’une tierce personne, des choses sur moi dont j’étais pas au courant

Récemment je sais pas pourquoi c’est un festival

Alors de plus en plus j’applique la stratégie consistant à ignorer, mais c’est pas facile parce que c’est pas dans mon caractère de base

Mais j’essaye de me conformer à cette citation de je sais plus qui: « Il faut désactualiser l’actualité »

Autrement dit: quand quelqu’un sort une bêtise, il ne faut simplement pas en parler, faire silence radio, faire comme si personne n’avait rien dit, et au bout d’un moment en théorie tout le monde oublie ladite bêtise, et ça se tasse tout doucement
Pour reprendre l’expression à la mode, il faut simplement « cancel » ce qui a été dit, et éventuellement ce qui s’y rattache

J’avais notamment un « pote » qui avait cette fâcheuse tendance de me rapporter des conneries, ce qui me faisait entrer dans des quiproquos avec des gens contre qui je n’avais rien

Genre il se comportait comme si j’étais la police et qu’il était un indic’
Mais un indic’ qui racontait surtout des bêtises, involontairement
Alors je sais pas pourquoi il faisait ça, en tout cas y’avait pas de mauvaises intentions
Y’avait juste un manque d’intelligence relationnelle chez ce gars, un manque d’épaisseur, qui faisait que c’était une vraie commère, une vraie passoire, tu pouvais savoir tout sur n’importe qui avec lui, mais la moitié de l’info qu’il te donnait c’était de la connerie, ça sortait du chapeau
Non seulement il colportait, mais en plus il déformait

Une machine à fabriquer des quiproquos ce mec

Mais par la suite j’ai compris que j’étais con: Le problème était ce « pote » qui passait son temps à relayer des bêtises (pas de façon mal-intentionnée d’ailleurs), et surtout que moi je réagissais à chaud comme un gros puceau, je prenais pas le recul pour analyser

Du coup une fois que j’ai pris conscience de ça qu’est-ce que j’ai fait: Quand il m’invitait à droite à gauche je refusais, « j’ai autre chose à faire désolé », quand il me « rapportait » un truc désobligeant qui aurait été dit sur moi je rigolais, genre « t’es un marrant toi », et puis finalement je l’ai ghosté, je l’ai cancel

Après c’est pas forcément faisable dans tous les contextes

Et vous, vous faites quoi avec les « on dit » ?

Typiquement, comme tu as fait avec ton pote cassos.
En mode express.

Je coupe directement si une personne fait du « on dit ».
Plus aucun contact. Aucune réaction.

Je m'entoure du mieux possible. Sur le long terme, un quiproquo peut bien sûr arriver.
Mais tu sens que c'est différent dans la manière de présenter - et surtout c'est des situations isolées.

Mais des personnes qui ne baragouinent pas ma langue, c'est out.
J'ai pas le temps pour des relations de fdp dans ma vie.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 03.07.21, 15h15 par Onmyoji

Perso j'ai connu ce problème, notamment au sujet d'une fille que je chatchais et ça m'a ruiné mon coup. Tout ça à cause d'un bon pote qui ne se rendait pas compte de l'impact de donner l'info à tout le monde. Au début je lui en voulais qu'à lui puis j'ai appris que j'avais un autre pote qui avait participé à colporter l'histoire parce qu'il était sur la fille également et donc jaloux. Après que l'histoire avec la fille soit finie (forcément mal), j'ai laissé coulé ceux qui parlaient, mais une fois j'en ai eu ras le bol d'entendre l'histoire racontée par tout le monde et déformée par chacun et donc j'ai mis un tir en public à mon pote qui racontait de la m*rde en lui prouvant (avec des messages de la fille) que c'était à cause de lui que j'avais raté mon coup et je crois que ça lui a fait quelque chose et qu'il s'est calmé depuis.
Maintenant je calcule beaucoup plus ce que je dis à certains potes. Il y en a je sais que si je leur raconte quelque chose ils le diront à du monde donc je fais gaffe de bien trier mes infos et de dire que ce qui m'arrange. D'autre part quand un bon pote vient me raconter un ragot faux sur moi, je prend le temps pour expliquer ma version, et généralement la vérité finit par être rétablie.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Je valide le 10.07.21, 04h09 par Olibrius
Le travail est un talent que je n'ai pas. -Benoît Paire-

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
DiabloT a écrit :
04.07.21
Perso j'ai connu ce problème, notamment au sujet d'une fille que je chatchais et ça m'a ruiné mon coup. Tout ça à cause d'un bon pote qui ne se rendait pas compte de l'impact de donner l'info à tout le monde. Au début je lui en voulais qu'à lui puis j'ai appris que j'avais un autre pote qui avait participé à colporter l'histoire parce qu'il était sur la fille également et donc jaloux. Après que l'histoire avec la fille soit finie (forcément mal), j'ai laissé coulé ceux qui parlaient, mais une fois j'en ai eu ras le bol d'entendre l'histoire racontée par tout le monde et déformée par chacun et donc j'ai mis un tir en public à mon pote qui racontait de la m*rde en lui prouvant (avec des messages de la fille) que c'était à cause de lui que j'avais raté mon coup et je crois que ça lui a fait quelque chose et qu'il s'est calmé depuis.
Maintenant je calcule beaucoup plus ce que je dis à certains potes. Il y en a je sais que si je leur raconte quelque chose ils le diront à du monde donc je fais gaffe de bien trier mes infos et de dire que ce qui m'arrange. D'autre part quand un bon pote vient me raconter un ragot faux sur moi, je prend le temps pour expliquer ma version, et généralement la vérité finit par être rétablie.

C’est exactement ça, p’tain mais y’en a beaucoup de ces cons-là ils sont partout :lol:
Le problème universel des « potes », y’a pas plus traître qu’un pote qu’on s’est fait comme ça dans des circonstances frivoles, et tous les mecs en font les frais à un moment où un autre

C’est pour ça que y’a des gens qui insistent sur la distinction profonde entre une relation de « potes » et une relation « fraternelle »

Je me souviens d’un truc hyper pertinent que j’avais entendu dans le film délirant « Comment tuer son boss 2 » où t’as le prisonnier au parloir qui dit aux trois zozos un truc du genre « vous ne pouvez rien faire de toute façon parce que vous êtes une bande de couilles molles, et vous êtes le résultat de plusieurs générations de couilles molles qui ont transmis leurs gènes de couilles molles »

Du coup ben résultat, on a « des potes », et dès que y’a un peu des turbulences tout le monde est déjà parti

Dans une relation « potes » y’a zéro règles, zéro engagement, même tacite, pas obligé de signer un contrat, mais la question de la loyauté est même pas dans le vocabulaire, c’est même pas le sujet, c’est juste pour faire des choses désinvoltes et faciles finalement
Mais en ce qui me concerne plus le temps passe moins ça m’intéresse, même pour m’amuser j’ai plus trop envie de « festoyer » avec eux, c’est compliqué pour moi de m’amuser avec des gens dont je sais qu’ils me la feront à l’envers ou qu’ils s’en iront dès que ça sera un peu risqué

La relation « fraternelle » elle a une dimension sacrée qui vient du fond des âges, mais je pense que y’a beaucoup de mecs qui sont simplement incapables d’envisager d’entreprendre des choses d’envergure avec d’autres mecs, soit parce qu’ils aiment mieux avoir des « potes », soit parce qu’ils se déclarent « indépendants »

Y’avait notamment un cas typique de ce genre de mecs avec qui je trainais, qui m’avait souvent fait part du fait « qu’il ne croyait plus en la solidarité dans les relations entre mecs » et qui commençait à trainer un peu avec mes gars (ceux avec qui j’avais une vraie relation fraternelle pour le coup)

On lui a proposé d’entreprendre un truc qui lui aurait permis de vivre un truc de solidarité entre mecs pour atteindre un but précis, idée qui lui plaisait « sur le papier » mais dès qu’il a fallu se sortir les doigts il nous avait dit « oh mais vous savez moi je suis très indépendant... »
T’es surtout une bourse molle qui se trouve des excuses de branleur et puis c’est tout, aller vas t’faire


Bref excusez ma grossièreté mais ça m’énerve ces gens

Et pour revenir à ton cas de pote colporteur de ragots, ça m’étonne toujours de voir comment c’est difficile à ces gens de tenir leur langue, c’est une maladie ce truc

Et même pour une info qui serait vraie et factuelle, celui qui est de ton côté n’a pas à divulguer des choses sur toi qui pourraient te nuire ou t’embarrasser

Mais t’en as c’est toujours pas clair dans leur tête

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
JoshuaVa a écrit :
03.07.21
Typiquement, comme tu as fait avec ton pote cassos.
En mode express.

Je coupe directement si une personne fait du « on dit ».
Plus aucun contact. Aucune réaction.

Je m'entoure du mieux possible. Sur le long terme, un quiproquo peut bien sûr arriver.
Mais tu sens que c'est différent dans la manière de présenter - et surtout c'est des situations isolées.

Mais des personnes qui ne baragouinent pas ma langue, c'est out.
J'ai pas le temps pour des relations de fdp dans ma vie.
Oui, après le problème c’est quand on a des cercles sociaux hétérogènes (comme j’en ai moi-même) et du coup c’est là que ces mecs sont dangereux parce qu’ils traînent avec des gens avec qui je traîne moi-même, donc leurs boulettes elles peuvent empoisonner les gens que j’apprécie au sein du cercle (surtout que les gens honnêtes croient d’autant plus facilement les mensonges puisqu’ils sont eux-mêmes de bonne foi, c’est ça le drame des honnêtes gens)

Donc quand y’a un cercle social avec un « parasite » à l’intérieur, qui ne sait pas tenir sa langue pour le bien commun et met ainsi la zizanie, la question c’est comment on le fait dégager puisque nous avons de facto un cercle social en commun

Virer un parasite d’un cercle social tout en maintenant l’intégrité et l’unicité du groupe c’est pas facile, la dernière fois que je l’ai fait j’étais au collège, ça fait longtemps (et j’étais bien content je me souviens)

C’est pas facile parce qu’ils mentent, manipulent, cirent les pompes aux bonnes personnes selon leur intérêt, ils sont petits
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 10.07.21, 21h48 par Onmyoji

Après y a des mecs qui font ça sans penser à mal parce qu'ils sont pas assez fins pour voir le problème, et qu'on leur pose pas de limites. N'oublie pas que comme pour le respect, tout ce qui est non dit sera ignoré (ça peut marcher aussi pour les règles en entreprise, les "contrats de couple" non explicités, etc)...
C'est clair que c'est dommage que les gens aient pas assez de jugeote pour comprendre qu'on balance pas certains trucs à certaines personnes surtout quand on connaît pas leurs intentions ou les tiennes vis-à-vis d'elles mais c'est dans l'ordre des choses.

Pour ton cas "d'indépendant", je sais pas, moi j'avais beaucoup de "frères" et puis même si c'étaient pas des faux, parfois la vie fait que tu vas dans d'autres directions. Mais ça veut pas dire que je veux les remplacer même si l'idée me plaît. Disons que si ça se faisait naturellement oui mais l'idée de me comporter ainsi par défaut dans un groupe parce que j'adhère à l'idée, non. Faudrait encore que je m'aligne avec le groupe, que sa psychologie me convienne en tous points parce que le mec peut aller comme moi la loyauté, l'honneur, le fait de s'impliquer dans ce qu'on fait etc, s'il est pas sur la même longueur d'ondes que moi sur d'autres choses (parce que l'honneur etc tu trouves ça dans un tas de groupes qui ont une nature de merde, genre teams racailles ou dans des trucs un peu politisés ou sectaires, c'est pas associé qu'à des valeurs positives)
j'aurais pas envie d'être son "frère". Et puis c'est progressif aussi, pas binaire. Peut-être que ton problème avec ce gars c'est de lui proposer un truc si entier trop tôt, alors que finalement il a pas eu l'occasion de se dire qu'il voudrait réellement faire partie de la team. Les liens ça se forge. Ça se décide pas, juste dans l'air comme ça. Ce sont les experiences qui les font, on ne décide pas de les avoir en amont.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
Onmyoji a écrit :
10.07.21
Après y a des mecs qui font ça sans penser à mal parce qu'ils sont pas assez fins pour voir le problème, et qu'on leur pose pas de limites. N'oublie pas que comme pour le respect, tout ce qui est non dit sera ignoré (ça peut marcher aussi pour les règles en entreprise, les "contrats de couple" non explicités, etc)...

Je sais bien...

Mais perso je trouve que y’a des opportunités qui ne se refusent pas, ce gars « indépendant » il aura probablement jamais d’autres opportunités comme ça

Moi on me propose un truc comme ça je signe tout de suite, après il arrive ce qu’il arrive mais au moins il se passe un truc


Tiens je te lis et il me vient une question: Tu suis Stéphane Édouard toi non?

J’en mettrais ma main à couper :wink:

Ça m'arrive de l'écouter. Je n'aime pas tout de lui mais ses éléments de langage que tu peux retrouver dans mon discours sont ceux relatifs aux concepts pour lesquels je le trouve pertinent.

Pour ton gonze, oui, après certains ratent le coche. Peut-être qu'il ne l'a pas vu comme ça.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
Onmyoji a écrit :
10.07.21
Ça m'arrive de l'écouter. Je n'aime pas tout de lui mais ses éléments de langage que tu peux retrouver dans mon discours sont ceux relatifs aux concepts pour lesquels je le trouve pertinent.
Voiiiiilà, les éléments de langage j’en étais sûr (moi-aussi il m’en a refilé)

Le barycentre, quand il dit ça il me tue :lol:

Non mais c’est clair qu’il est bon le Stéphane, un peu imbuvable quand il parle à ses clients mais vaut mieux l’avoir en vidéo YouTube qu’au téléphone :lol:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Aha :) le 10.07.21, 21h31 par Onmyoji

Après je trouve qu'il soutient des thèses qui sont pas toutes fausses mais pour le coup qui sont vraiment dans le cliché de la communauté conspi du net:
Anti européisme, souvent avec des remarques sur les milliardaires qu'il prend pour des illuminati ou une sorte de nouvel ordre mondial, défend des pseudo rebelles/ des gens limites et limités (bigard, raoult) et leurs thèses (chloroquine...), il a aussi un certain goût pour l'astrologie, la phrenologie, les études de body language foireuses à la lie to me et un certain nombre de trucs qui font un peu de lui quelqu'un qui me désole, parce que je me dis qu'il a des réflexions superbes de réalisme parfois, et sur d'autres trucs tu as l'impression d'écouter parler jacky au Balto, la finesse du langage et les manières en plus (et une certaine couche de rationalisation en prime pour pas s'écrouler sous ses contradictions).
perso étant scientifique la pseudoscience non. Lui qui se targue d'être ingénieur, ça me laisse assez pantois.

Finalement c'est con parce même s'il n'est sûrement pas aussi imbuvable qu'il n'y paraît (dans certaines circonstances il a l'air très sympa, et je connais quelqu'un qui l'a connu il y a des années), et que ses manières dans ce qu'il fait, son côté cassant et abrasif, sachant qu'il est capable aussi d'une bonne dose d'empathie (sélective, faut pas déconner), et qu'il montre une volonté d'honnêteté intellectuelle (même s'il n'est pas aveugle à ses biais), ça me dérange vraiment pas (parce que je peux aussi être comme ça, c'est le prix à payer d'une certaine volonté vis-à-vis de soi), le côté trop "cliché conspi", ça me bloque totalement chez lui. Pourtant je suis pas un élève de la pensée unique et ses dérivés...
Mais bon, il a quand même des fulgurances ("je tacle rarement sur le physique mais...");)
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
Onmyoji a écrit :
10.07.21
Après je trouve qu'il soutient des thèses qui sont pas toutes fausses mais pour le coup qui sont vraiment dans le cliché de la communauté conspi du net:
Anti européisme, souvent avec des remarques sur les milliardaires qu'il prend pour des illuminati ou une sorte de nouvel ordre mondial, défend des pseudo rebelles/ des gens limites et limités (bigard, raoult) et leurs thèses (chloroquine...), il a aussi un certain goût pour l'astrologie, la phrenologie, les études de body language foireuses à la lie to me et un certain nombre de trucs qui font un peu de lui quelqu'un qui me désole, parce que je me dis qu'il a des réflexions superbes de réalisme parfois, et sur d'autres trucs tu as l'impression d'écouter parler jacky au Balto, la finesse du langage et les manières en plus (et une certaine couche de rationalisation en prime pour pas s'écrouler sous ses contradictions).
perso étant scientifique la pseudoscience non. Lui qui se targue d'être ingénieur, ça me laisse assez pantois.

Finalement c'est con parce même s'il n'est sûrement pas aussi imbuvable qu'il n'y paraît (dans certaines circonstances il a l'air très sympa, et je connais quelqu'un qui l'a connu il y a des années), et que ses manières dans ce qu'il fait, son côté cassant et abrasif, sachant qu'il est capable aussi d'une bonne dose d'empathie (sélective, faut pas déconner), et qu'il montre une volonté d'honnêteté intellectuelle (même s'il n'est pas aveugle à ses biais), ça me dérange vraiment pas (parce que je peux aussi être comme ça, c'est le prix à payer d'une certaine volonté vis-à-vis de soi), le côté trop "cliché conspi", ça me bloque totalement chez lui. Pourtant je suis pas un élève de la pensée unique et ses dérivés...
Mais bon, il a quand même des fulgurances ("je tacle rarement sur le physique mais...");)
Oui, mais je pense qu’il n’est vraiment bon que quand il parle de relations, quand il s’aventure en-dehors de ce domaine il part en freestyle

Parce que pour sa forte tendance conspi, qui pique les yeux effectivement, je pense que ça tient plus à des conflits personnels qu’il a avec des gens qui « représentent » le système médiatique duquel il s’est fait virer (assez injustement effectivement)

Et il règle un peu ses comptes avec le système de cette manière là, par le complotisme... Il est biaisé par son point de vue et par le fait qu’il a un peu les boules (et c’est assez naturel vu la manière dont il s’est fait dégager)

Le fait de mélanger l’égo et l’analyste politique, en bout de course ça débouche souvent sur du complotisme

Et le bon Stéphane il n’en manque pas d’égo :lol:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Effectivement le 10.07.21, 22h42 par Onmyoji

Répondre