Décision difficile

Note : 2

le 19.01.2023 par nemesis

6 réponses / Dernière par The_PoP le 21.01.2023, 08h36

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Répondre
Bonjour tout le monde,
J’ai une question pour vous, que feriez-vous si la personne à qui vous tenez le plus en ce monde (amicalement) avait fait quelque chose d’horrible, de genre vraiment horrible à quelqu’un que vous ne connaissez pas ?
Quelque chose que si ça vous arrivait à vous vous pourriez en finir traumatisé. Je ne sais pas si je dois rester à ses côtés ou le faire sortir de ma vie pour ce qu’il a fait…
Je veux dire je n’ai pas du tout envie de le perdre, mais si ce qu’il a fait m’était arrivée à moi je m’en serais pas remise, et donc pour la personne en question je ne sais pas si je dois le/la soutenir et laisser tomber la personne qui a toujours été là pour moi dans les pires moments et la plus fidèle ou si je dois rester aux côtés de cet(te) ami(e)…
Que faire ?? Aidez-moi svp je suis perdue

Dur à dire sans plus de précisions sur ce qu’a pu faire cette personne pour toi. Et ce qu’il a pu faire d’abominable. Tout le monde ne met pas les mêmes mots sur les mêmes faits.

Mais pour rester dans la généralité, je crois qu’il faut souvent savoir s’éloigner des gens capables du pire.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] C'est pas faux le 19.01.23, 12h50 par Citadin
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Ça dépend ce qu'il a fait et pour quelles raisons?
Ça dépend aussi si tu trouves ça abominable mais lui non, ou s'il trouve aussi ça abominable mais si c'est précisément pour ça qu'il l'a fait.
Ça éclaire très différemment les faits pour moi.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

C’est un rapport non consenti, il m’a expliqué qu’il avait fait quelque chose d’horrible avec sa copine, il m’a dit qu’il ne savait pas qu’elle n’était pas d’accord pour continuer et que quand il l’a su il s’en est immédiatement voulu à mort, ça fait des jours qu’il m’en parle en me disant qu’il s’en veut d’avoir fait ça, qu’il ne voulait pas et que ça le fait culpabiliser à mort (normal) d’avoir fait du mal à sa copine comme ça.
À première vue la conclusion paraît simple, arrêter de lui parler et soutenir sa copine. Mais je ne sais pas, c’est la personne qui compte le plus pour moi, et il s’en veut tellement je ne sais pas si ça se pardonne ce genre de chose…
Bien sûr mon premier réflexe a été de contacter sa copine pour lui apporter tout mon soutien, mais de base y’avait eu un quiproquo j’avais pas du tout compris l’ampleur du truc… donc j’en ai sûrement pas fait assez

Mouais. Je minimise en rien l'idée du viol et du mal que ça peut représenter mais qu'une femme puisse pas exprimer à son copain qu'elle ne veut pas, et qu'il ne s'en rende pas compte, alors qu'ils se connaissent bien et que le mec étant ton meilleur ami a priori ça doit pas être un gros bourrin décérébré vu comme tu désapprouves d'emblée l'idée même par "accident" etc, ça paraît très étrange.
Qu'elle ait eu des remords et honte d'avoir fait un truc extrême/sale/hardcore et qu'elle ait rationalisé en se déresponsabilisant paraît très largement plus plausible (et c'est très fréquent, même pour des choses où l'accusation au final n'est pas un viol mais "c'est toi qui a voulu faire telle connerie).

Dans tous les cas ton pote est pas malin de t'avoir raconté ça, c'est sûr. Mais que tu t'éloignes de lui ou pas, tu défendras personne. Sa copine tu peux rien faire pour elle, quelle que soit la réalité de la chose (à part la soutenir émotionnellement, mais ça ne se fera pas mieux parce que tu jetteras son copain au feu).
Dans l'affaire, ton pote aussi est victime des circonstances (ou du silence de sa partenaire qui ne s'est pas exprimée on ignore pourquoi), puisqu'il n'y a jamais eu de sa part l'intention de violer.
Donc à moins d'avoir été particulièrement bourrin et de l'avoir empêchée de s'exprimer avant que ce ne soit fait, ce qui dans ce cas serait le fruit d'une attitude immature, irrespectueuse et inconsidérée (l'inconscience n'est pas une excuse hein. Il y a des homicides par imprudence. C'est pas une circonstance atténuante au contraire. La connerie n'en est pas une devant les tribunaux), se retrouver dans cette situation est certainement difficile pour lui comme tu peux le voir (raison sans doute de son comportement et de sa confession).
Le mieux serait de lui conseiller de consulter quelqu'un qui puisse l'aider à démêler cela. Et de l'engager à discuter avec sa nana pour démêler le vrai du faux et comment ça a pu arriver tel que c'est conté.
Après ne te fais pas la médiatrice entre eux. Ce n'est pas ton rôle. Tu en fais assez.
Déjà apporter ton soutien à sa copine pour un truc dont tu n'es pas censé être au courant, qui n'est peut-être pas tout à fait ce que tu crois etc, c'est compliqué (ce qui me fait douter aussi c'est cette histoire de quiproquo...)
Ton parti n'est pas à prendre, si tu réprouves la chose, exprime le à ton copain mais c'est au pire pas intentionnel. Ça ne veut pas dire que c'est moins dommageable mais ça veut dire que ce n'est pas sa personnalité et qu'il aurait fait une erreur. Si c'était un truc volontaire, la question se poserait pas.
Mais pour moi, tout ce qui te concerne, c'est ton émotion vis-à-vis de l'image que tu vas te faire de lui.
Mais si tu veux mon avis ils ont une histoire bizarre et ça ne serait pas arrivé autrement
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Onmyoji a écrit :
20.01.23
Mouais. Je minimise en rien l'idée du viol et du mal que ça peut représenter mais qu'une femme puisse pas exprimer à son copain qu'elle ne veut pas, et qu'il ne s'en rende pas compte, alors qu'ils se connaissent bien et que le mec étant ton meilleur ami a priori ça doit pas être un gros bourrin décérébré vu comme tu désapprouves d'emblée l'idée même par "accident" etc, ça paraît très étrange.
Qu'elle ait eu des remords et honte d'avoir fait un truc extrême/sale/hardcore et qu'elle ait rationalisé en se déresponsabilisant paraît très largement plus plausible (et c'est très fréquent, même pour des choses où l'accusation au final n'est pas un viol mais "c'est toi qui a voulu faire telle connerie).

Dans tous les cas ton pote est pas malin de t'avoir raconté ça, c'est sûr. Mais que tu t'éloignes de lui ou pas, tu défendras personne. Sa copine tu peux rien faire pour elle, quelle que soit la réalité de la chose (à part la soutenir émotionnellement, mais ça ne se fera pas mieux parce que tu jetteras son copain au feu).
Dans l'affaire, ton pote aussi est victime des circonstances (ou du silence de sa partenaire qui ne s'est pas exprimée on ignore pourquoi), puisqu'il n'y a jamais eu de sa part l'intention de violer.
Donc à moins d'avoir été particulièrement bourrin et de l'avoir empêchée de s'exprimer avant que ce ne soit fait, ce qui dans ce cas serait le fruit d'une attitude immature, irrespectueuse et inconsidérée (l'inconscience n'est pas une excuse hein. Il y a des homicides par imprudence. C'est pas une circonstance atténuante au contraire. La connerie n'en est pas une devant les tribunaux), se retrouver dans cette situation est certainement difficile pour lui comme tu peux le voir (raison sans doute de son comportement et de sa confession).
Le mieux serait de lui conseiller de consulter quelqu'un qui puisse l'aider à démêler cela. Et de l'engager à discuter avec sa nana pour démêler le vrai du faux et comment ça a pu arriver tel que c'est conté.
Après ne te fais pas la médiatrice entre eux. Ce n'est pas ton rôle. Tu en fais assez.
Déjà apporter ton soutien à sa copine pour un truc dont tu n'es pas censé être au courant, qui n'est peut-être pas tout à fait ce que tu crois etc, c'est compliqué (ce qui me fait douter aussi c'est cette histoire de quiproquo...)
Ton parti n'est pas à prendre, si tu réprouves la chose, exprime le à ton copain mais c'est au pire pas intentionnel. Ça ne veut pas dire que c'est moins dommageable mais ça veut dire que ce n'est pas sa personnalité et qu'il aurait fait une erreur. Si c'était un truc volontaire, la question se poserait pas.
Mais pour moi, tout ce qui te concerne, c'est ton émotion vis-à-vis de l'image que tu vas te faire de lui.
Mais si tu veux mon avis ils ont une histoire bizarre et ça ne serait pas arrivé autrement
D’accord, merci beaucoup de ton avis, ça m’aide. Merci d’avoir pris le temps de tout lire !

Sa copine est toujours avec lui ?

Elle en dit quoi elle aujourd’hui ?

Gaffe le sujet est risqué, perso pour le coup je leur laisserai gérer ce qui s’est passé dans leur couple.
Apres s’ils décident de le mettre sur la place publique (justice ou autre) bon tu devras probablement te positionner.

Dur de donner un avis plus précis sans avoir toute l’histoire car effectivement au sein d’un couple il y a souvent des zones grises et que suivant la perception d’un même moment par l’un ou par l’autre on n’obtient pas la même chose.
Y a aussi une question d’âge qui rentre en compte.
Donc entre le viol de sa conjointe (qui est une réalité bien vilaine), l’usage de contrainte physique ou autre et un manque de communication lors d’un rapport bah… je ne vais pas me faire d’amis mais on ne parle pas de la même chose.

Par défaut il n’y a qu’eux qui savent de quoi il en retourne exactement et encore… du coup je trouve compliqué de se ranger quelque part la dedans.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 21.01.23, 08h57 par Onmyoji
  • [0] Oui le 21.01.23, 11h30 par mctyson
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre