Besoin d'aide.

Note : 5

le 13.04.2021 par FireToG

27 réponses / Dernière par Dragon le 19.04.2021, 22h06

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Bonjour à tous,

Moi c'est Thomas, j'ai 17 ans. Depuis environ 2 semaines, je parle avec une fille que j'ai rencontré sur les réseaux sociaux. Honnêtement je l'aime bien, elle est intelligente, belle, et surtout différente de beaucoup d'autres. Hier soir elle m'a demandé combien de fois j'ai été en couple, et elle en est arrivé à me dire qu'elle ne veut pas s'y mettre car elle ne voit pas l'intérêt. Elle ne voit que les points négatifs d'un couple (il y a une fin, que ça fait souffrir etc). Sauf que moi du coup ça m'arrange pas.

Alors pour ne pas faire de bêtise, je préfère demander conseil par rapport à la situation.

Merci à tous du coup de main et désolé pour les fautes que j'ai du faire.

Si tu vois les autres à travers ce qu'ils pourraient t'apporter ou non, ils vont le voir ou le sentir, ils vont se méfier et ça ne va au final pas "t'arranger."

Si au contraire tu essaies de les comprendre, tu leurs poses des questions sur eux pour qu'ils expriment vraiment ce qu'ils pensent et ce qui fait leur individualité, ils vont aussi le sentir, ils vont se sentir bien à ton contact, tu vas être toi aussi poussé à exprimer ce qui fait ton individualité et être entendu, et ça, "ça t'arrange."
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Du grand n'importe quoi le 14.04.21, 05h11 par Onmyoji

Salut Thomas,

Ça ressemble à un stop. C’est sincère et honnête de sa part de le dire rapidement. Il ne faut pas le prendre pour toi, c’est son état d’esprit du moment et il y a peu de chances qu’elle change d’avis dans l’immédiat.

A toi de voir si tu souhaites poursuivre l’interaction sur le plan amical.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Nope le 14.04.21, 16h54 par Dragon

"Du grand n'importe quoi Onmyoji", tu peux développer ta pensée?

De ce que je comprend de la discussion, il y a deux jeunes de 17ans qui tournent autour du pot, parlent à mots couverts, et ils ne parlent pas d'un couple ENTRE EUX. (corrige moi si je me trompe Thomas).

Elle lui demande combien de fois il a été en couple, et elle dit qu'elle n'y croit pas. Apriori ça veut dire qu'elle n'a jamais été en couple, ou peu de fois et ça n'a pas marché. Je rappelle qu'ils ont 17ans.
Elle exprime un point de vue tout à fait entendable, qui n'est absolument pas un stop. Absolument pas un rateau. Elle exprime ce que elle pense elle du couple en général.

La, Thomas, comme tout jeune de 17ans qui se respecte passe en mode analyse dans sa tête. Se demande si ça va dans son sens ou pas, si ça "l'arrange" ou pas.
Je réitère mon conseil : Ne calcule pas, ne te demande pas si ça t'arrange ou si ça ne t'arrange pas, joue ton jeu à fond, écoute la et fais lui sentir que tu développes une relation sans arrière pensée, montre qui tu es sans peur, parce que :

1- C'est ça qui plait aux filles (et aux mecs. A tout le monde)
2- C'est la beauté d'une rencontre que de découvrir jour après jour comment ça va se passer.
3- Il peut se passer milles bonnes choses même si l'on est pas marié, ni même en couple!


D'une façon très générale concernant le forum, j'y trouve une tendance très insecure dans beaucoup de ses réponses. Toujours à essayer de couper les ponts avant de souffrir, d'interpréter des choses comme des dangers potentiels, comme un non qui n'est pas formulé!

Je sais pas quelle est l'expérience des gens qui répondent, mais où sont passés les gars surs d'eux qui n'ont pas peur de se briser en mille morceau si on leur dit non, qui savent reconnaître un shit-test et proposer de la beauté à leur entourage et aux filles/femmes à qui ils parlent?
A une époque, FTS, c'était ça.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Houston ? le 14.04.21, 18h29 par Citadin
  • [0] Tu en fais trop le 14.04.21, 21h41 par Onmyoji

Bonjour,

Je ne l'ai pas pris comme un stop directement. Mais du coup j'analyse beaucoup de choses et je vous avoue que je ne sais pas comment réagir vis-à-vis d'elle. J'essaie de continuer à parler normalement et à faire des blagues. Mais je ne souhaite surtout pas me placer tout seul dans la case "confident/bon pote". Donc je ne sais vraiment pas quoi faire.

Effectivement elle est sortie avec un seul mec pendant 1 semaine durant des vacances. Mais après elle à eu plusieurs "flirt" qui n'ont pas aboutis (je pense que c'est justement parce qu'elle a stoppé le truc).
Elle n'a pas rencontré que des mecs biens dans sa vie malheureusement (mec qui demande des nudes sur les réseaux sociaux par exemple), et du coup c'est dur pour quelqu'un sans mauvais arrière pensée de rattraper le coche.

Si d'autre conseils vous viennent, n'hésitez pas
Merci pour tous

@Dragon,

Ma foi, je laisse des membres plus anciens que moi te répondre, si ils en ont envie.
Moi, ça ne fait pas longtemps que je viens ici et me garderais donc bien de définir ce que FTS est/a été/devrait être.

@Firetog

En règle générale, une fille, même de 17 ans, ne dit pas les choses au hasard. Surtout si elle dit ne pas vouloir se mettre en couple à un gars avec qui elle discute depuis 2 semaines sur les réseaux sociaux.
Elle n’est pas cruche, elle se doute bien que tu as une idée derrière la tête. Si elle voulait une relation en général et avec toi en particulier, elle ne dirait pas ça, de peur de te décourager. Alors il peut toujours y avoir des exceptions mais bon ...

Pour en être sûr, c’est simple : propose lui de vous voir dans un lieu public.

Si elle accepte, c’est a priori dans un cadre amical, charge à toi de faire évoluer le truc.

Si elle ne répond pas/refuse, repousse aux calendes grecques, ne propose rien en retour, ne revient plus vers toi à l’avenir, c’est mort.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [-1] Tu t'y prends mal le 14.04.21, 19h59 par Dragon
  • [+1] Il y'a du vrai... le 14.04.21, 21h51 par Onmyoji

Dans ce cas. Je suis désolé de vous annoncer mes amis. Que c'est mort tout ça.
Je vais garder contact avec elle, parce qu'on sait jamais qu'un miracle se produise.

Non, non, non et non.

Etymologiquement seducere, ça veut dire (selon littre):
1 - Faire tomber dans l'erreur ; détourner du chemin de la vérité.
2 - Faire manquer à un devoir, à ce qu'on doit.
3- Plaire, toucher, persuader. Cet homme nous a séduits par le charme de ses manières.

Alors évidemment, il n'est plus question de détourner quelqu'un du "droit chemin", et la communauté de séducteur s'est avec le temps assagi sur ces points en intégrant bien qu'une fille/femme n'est pas un objet que l'on détourne comme on détourne une rivière! MAIS!

Mais quand même! C'est le contraire de la séduction que d'essayer de deviner ce que l'autre pense de nous avant qu'il ne le dise et d'en tirer des conséquences défaitistes! Au contraire, on doit permettre de proposer une autre vision du monde à la femme/l'homme, de faire naître du désir, de le "toucher" et de le "persuader" que quoiqu'elle pensait avant que l'on parle, elle désire en fait être à nos côtés.

Et pour ça, et bien il faut faire et non pas analyser comme le font tous les débutants, il faut provoquer le changement, créer le nouveau chemin.

Là, son cadre de pensée, c'est qu'elle a eu une mauvaise expérience avec des mecs auparavant. A toi de te différencier par tes actions de ce qui pourrait lui faire croire que ça va se reproduire. C'est ce que je disais dans mon premier message en t'incitant à l'écouter et à ne pas la considérer comme un objet de jouissance personnelle (nude, etc), mais comme un être humain fait de ressenti, de doute, que tu peux écouter et "guider". Parce que malgré ses expériences malheureuses et malgré ses réticences au couple qui sont fondées, c'est un être humain qui comme toi a envie d'être aimé pour ce qu'il est. A toi de lui montrer que c'est ce que tu es capable de faire.

Ca passe par l'écouter, la faire rire, lui faire sentir comme tu la trouves intelligente et belle. Même si elle a peur, même si il y a 8/10 qu'elle te dise non à la fin. Tu crois que Casanova se dirait "bon, elle a pas l'air convaincue, il faut mieux rester ami", non non et non! Tu tentes de la séduire et de lui montrer tout le bien que tu penses d'elle, et donc tout le bien qu'elle penserait d'elle-même si elle était à tes côtés, quoiqu'il en coute.

D'autant plus que dans ce cas, je pourrais mettre ma main au feu qu'elle s'ouvre à toi de façon intime sans te connaître, et que c'est trèssss loin d'être perdu d'avance.

J'irai même encore un pas plus loin : Tout ce que je dis ne s'arrête pas après un "non" formulé.
Alors je vous vois déjà hurler ce qu'on nous surine jour après jour "non c'est non, il faut respecter le désir de la femme". Evidemment qu'il faut respecter le désir de la femme et qu'un non doit être entendu.

Mais il y a plein de non qui ne veulent pas dire "non pour toujours et à jamais" mais "non je ne le sens pas encore à 100% maintenant". Donc évidemment si elle dit non tu vas y réfléchir à deux fois avant de tenter de l'embrasser, mais rien n'empêche de montrer que tu n'es pas un garçon pétri d'insécurité, et que tu peux accepter son non tout en continuant d'essayer de la faire rire, de lui montrer que tu la respectes mais que tu la trouves belle et intelligente, et que si elle le souhaite elle peut changer d'avis.

Là il y a très peu de matière à utiliser dans la situation que tu décris donc je peux pas te conseiller autre chose que ces concepts très généraux, mais pour te faire comprendre l'idée, je vais te parler de moi à l'époque où je draguais. Notamment des inconnues dans les bars.

Le bon vieux temps de père Dragon : Très rapidement, quand je me sentais à l'aise et que je voyais que j'avais un retour ou signe strictement positif avec la fille, (comme une demande sur ma vie personnelle, mes couples passés. C'est un signe positif et ça pouvait suffir) je tentais de l'embrasser.
Et quand très souvent elle reculait la tête parce qu'elle :
- me connaissait à peine
- qu'elle n'avait pas eu le temps de se faire à l'idée
- avait eu une relation difficile
- Whatever,

Je ne me démontais pas. Je continuais sur le même ton, montrant que j'avais bien compris son non, mais en continuant à lui faire sentir que je la trouvai désirable et que son non n'avait rien d'un chemin définitif. Si on était des inconnus dans un bar je lui laissais un peu d'air pour lui laissais le temps de se poser des questions, je la quittais en lui faisant par exemple un baise main, et je la re-abordais dix minutes plus tard en ne sous-communiquant aucun remord mais au contraire un message comme quoi on pouvait reprendre comme avant.
(Si on était juste deux, je n'embrassais pas aussi vite parce que la transition est moins sympa, je préférais avant d'embrasser créer un contact physique moins abrupte, en lui faisant de gros compliments sur sa main que je prenais dans les miennes par exemple. En sous-communiquant de façon presque aussi claire que je la trouvais désirable et voulais l'embrasser, mais elle pouvait la retirer de façon moins abrupte, et permettant plus facilement de parler d'autre chose pendant une dizaine de minutes;)

Tu peux pas imaginer comme c'est rassurant pour une femme de voir qu'elle peut hésiter, montrer son non-choix, et ne pas déterminer pour autant l'avenir de la relation. Je me considérais un peu comme le casanova des bars toulousains, et je chopais extrèmement souvent, et quasiment toujours, il y avait eu un non au départ. Parce que j'avais été trop vite, mais c'était presque voulu, parce que ça montrait surtout que j'étais un grand garçon plein de désir, qui sait respecter le rythme que l'autre décide de suivre, mais faisant tout et toujours preuve d'un désir communiqué et en faisant toujours miroiter les bons moments qu'on pouvait vivre ensemble, sans pression et sans prise de tête, si elle le décidait.


Bref, tout ça pour dire : Ecoute là quand elle te parle de sujet sérieux, et sois sérieux et montre lui que tu sais écouter (en écoutant vraiment!) et respectueux (en respectant vraiment!). Par ailleurs, montre lui comme un grand garçon qui prend ses couilles en main que tu la trouves chouette. Que tu n'as pas peur de ce qu'elle pense du fait que tu la trouves belle, drôle, intelligente, désirable. Tu n'as pas peur de ce qu'elle en pense parce que tu as tout à fait le droit de la trouver belle drôle intelligente et désirable, et de le lui montrer. Si elle calme le jeu, calme le jeu. Puis remontre lui un peu plus tard que tu la trouves belle drôle, intelligente et désirable. Elle n'a qu'une envie : se sentir ainsi. Et ça tombe bien, c'est comme ça que tu la trouves.
Si elle n'est pas assez à l'aise et te fait part de doutes, c'est que tu ne lui montres pas assez que tu la trouves spéciale, elle ne se sent pas encore assez spéciale à tes yeux et aux siens. Alors recommence, mais mieux. Ca, c'est séduire.

Le reste, c'est du calcul d'Average Frustrated Guy, comme on disait à l'époque.

Je ne sais pas quoi dire.
Juste merci pour tous ces bons conseils.

Je vous tiendrai au courant de l'évolution de la situation.

Encore merci Dragon :wink:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Yeah ! le 14.04.21, 21h43 par Dragon

Bonjour,

En ce triste jour du 15 avril. Je vous annonce ma défaite.

Non plus sérieusement. On parlait tranquillement hier et elle m'a dit qu'elle ne voulait pas du tout se mettre en couple, et qu'elle préférait que l'on arrête de parler puisque cela se tourné vers ce chemin.

Donc c'est terminé
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Courage le 15.04.21, 17h33 par Onmyoji
  • [+1] Courage le 15.04.21, 18h44 par Citadin

Hello, un petit retour?

Qu'est ce que tu as dit pour qu'elle en "déduise que ça prenait ce chemin"?

A un moment, elle m'a demandé "qu'est ce que tu fais là ? Genre à parler avec moi". Je lui ai répondu "ben écoutes jsp, honnetement je te trouve super sympa donc j'aime bien parler avec toi", et c'est la qu'elle m'a dit "écoutes je pense sentir que tu voudrai plus et je ne souhaite pas cela. Donc je préférerai que l'on arrête de parler"

Voila voila :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Pas de chance mais ça arrive le 16.04.21, 13h22 par Citadin

Au moins tu peux ne pas le prendre pour toi, elle est résolument pas motivée, point.
Alors oui on peut toujours se dire qu'avec des super pouvoirs de séducteur on pourrait la faire changer d'intention mais en réalité, faudrait qu'elle ait une petite part d'elle-même qui reste ouverte pour ce qu'elle voit comme le prince charmant. Si elle est vraiment fermée c'est pas possible.

Donc maintenant tu peux arrêter de perdre ton temps, à la limite si elle n'avait pas fermé toutes les portes tu pourrais avoir à décider si tu continues à parler ou pas mais ce genre de situations ne fait qu'entretenir de faux espoirs souvent, à moins que tu sois vraiment là parce que la nana est sympa etc (mais pour beaucoup de mecs, une nana qui est sympa et mignonne, c'est naturel de la voir comme une copine potentielle, pour une nana c'est plutôt l'inverse, un pote ce n'est jamais qu'un mec qui n'a pas le potentiel d'être leur copain).


Sinon Dragon (je la fais pas en mp parce qu'un certains nombre de points me semblent utiles à lire quand on est dans cette situation. Et pour la note, j'avais écris ça avant les retours de Fire TOG)
Pourquoi du grand n'importe quoi?
Pas pour le fait d'avoir une attitude positive ou non face à la situation, mais parce que tout ce que tu décris dans ton premier post ce n'est que de la pensée magique.
Plein de gens voient les autres au travers de ce qu'ils leur apportent. Même s'ils les considèrent positivement. Mais les autres ne le voient pas forcément et ça ne soulève pas par défaut de la méfiance. Les gens ne lisent pas magiquement dans les pensées parce que tu aurais une aura rouge autour de toi. La réalité n'est pas codée en couleurs pour plus de pratique.
Et ce n'est pas parce que tu les vois positivement, que tu essaient de les comprendre, qu'ils vont se sentir bien à ton contact. encore faut-il qu'ils soient à l'aise avec ta manière de faire, qu'ils te trouvent intéressant ou attirant et qu'ils aient envie de se lier à toi.

Donc ta deuxième réponse passe à côté aussi, oui elle a tout à fait le droit de pas avoir envie d'être en couple, et Citadin dit bien qu'elle ne dit pas les choses par hasard, à raison. Tu dis qu'il faut écouter l'autre? Elle a tout dit...
C'est pas un râteau mais en général si tu veux laisser la porte ouverte à quelqu'un tu prends soin de pas lui dire un truc qu'il pourrait prendre de travers. Alors peut-être oui qu'elle dit ça parce que d'autres possibilités sont pas fermées mais là il nous manquerait une grosse part de l'histoire. Et l'expérience montre que c'est plutôt la première intuition qui était vraie.

Pour le reste, moi je vois de l'insécurité quand tu fais un pavé pour un micro commentaire, en partant au quart de tour pour un rien.
Surtout pour foncer dans le mur et ne pas être pertinent.
Je vois aussi de l'insécurité à vouloir se couler dans des modèles ridicules et effectivement passés, de mecs qui fakaient à tours de bras et étaient pour beaucoup des gourous qui mentaient pour leur business ou des KJ qui vivaient pour plaire à d'autres mecs, plus que pour draguer en réalité pour le plaisir.
Des mecs sains qui ont eu du succès ici, y en a aucun qui n'a jamais douté, pris des coups dans la gueule et supposé des mauvaises choses sur certaines histoires.
D'une manière générale, l'angélisme quand on a un peu d'expérience, c'est du déni ou une tentative de se donner l'air serein, pas une réalité objective.
Car plein de gens rencontrés ne valent pas le coup, sont égoïstes, non pas de manières, d'éducation, de valeurs.
Se protéger de cette merde, c'est juste faire en sorte de préserver sa santé mentale pour être intact quand arrivent les bonnes personnes. c'est de l'intelligence relationnelle.
Et de l'intelligence de vie, aussi. personne n'a assez de temps pour jouer avec tous les cons de cette planète.
Ça n'a rien à voir avec avoir peur d'un râteau, d'un shit test ou de projeter du beau aux gens.
Oui, mais aux gens qui comptent, ceux avec qui on a envie de passer du temps parce qu'ils nous le font pas perdre?
Pas les gens qui dévorent ton attention, tes ressources, ta bonne humeur.
Dans le cas présent personne n'a dit qu'il peut pas être ami avec. Mais il est jeune, il a peu d'expérience, et il l'aime bien. 80% des gars dans ce cas là finissent en OI, et avec ça gâchent une part significative de leur jeunesse, et ça ne se rattrape pas en termes d'intelligence sociale et de cercle et d'expériences.
Donc si elle lui met effectivement un râteau même s'il reste ami avec il a plutôt intérêt à garder ses distances, pas passer ses après midis à discuter avec en espérant qu'il se passe quelque chose.
Parce que pendant ce temps il verra pas le petite meuf un peu mignonne mais moins lumineuse parce que timide et qui l'aime bien.
D'une manière générale tu es extrêmement dogmatique et convaincu d'avoir raison, tu n'acceptes pas les nuances des autres. Ton expérience et ce que tu as appris dans le passé ici ne sont pas des vérités absolues. Et tu mélanges de bons conseils comme le fait de ne pas se disqualifier et d'avoir un état d'esprit plutôt positif, avec un emballage/ rationnel qui est soit purement monté de toutes pièces et sans autre base que le fait que tu veuilles que ce soit ainsi, et des trucs qui peuvent être nuisibles comme le fait de ne pas s'arrêter à des non qui, si l'on manque d'intelligence sociale, on peut vite se retrouver à manquer de mesure, sans parler de choses répréhensibles. Certes il ne faut pas accuser le coup et rester joueur face à un refus, mais il faut savoir aussi lâcher l'affaire quand ça devient pertinent, et se retirer avec grâce et pas devenir un forceur.
Tous les non ne sont pas définitifs mais certains peuvent l'être.
D'autant que tu te contredis d'un post à l'autre. à un moment tu dis qu'il faut chercher à comprendre les autres pour se faire bien voir, mais après tu dis de ne pas analyser. On ne comprend pas sans analyse, l'écoute active part de là.
Alors oui, l'idée ce n'est pas de penser à la place de l'autre et de se disqualifier, mais de proposer des choses, cela dit ça sert à rien de proposer quand la porte est vraiment fermée et que ta proposition n'atteindra pas le champ de conscience ou des possibilités.
C'est gaspiller son énergie et foncer droit dans le mur.
L'idée qu'on peut séduire quelqu'un de résolument fermé (pas avec une attitude négative mais qui n'est pas disposé à être dans une relation avec toi ou quiconque) c'est une arnaque depuis longtemps mise au placard.
Alors si elle lui dit ça pour qu'il lui prouve qu'il est digne, c'est très mal amené, mais soit.
Dans tous les cas pour l'instant il s'est rien passé et ça vaut le coup de se mouiller au lieu de faire le timorée, et faut pas avoir peur du râteau, ni s'auto disqualifier
mais si il commence à montrer son intérêt et qu'elle continue sur cette lancée il sera temps de s'éjecter, quitte à être clair pour ne pas laisser de questions en suspens.

Aussi une gamine de 17 ans qui parle de sa vie sur le net c'est pas un signe, c'est une activité, un passe-temps. ça peut aussi bien vouloir dire qu'il fait partie des meubles qu'être un IOI.
Donc tu peux voir plein de signes positifs, en réalité même si rien ne dit que c'est mort car c'est très embryonnaire ça reste très ténu.
ça peut être le seul mec à qui elle ose parler comme le n-ième qui lui sert de confident parce que les mecs par qui elle est attirée (ceux qui lui demandent des nudes) l'écoutent pas en retour.
Tout n'est pas qu'un problème de qualification, la fille peut aussi ne pas avoir d'envie, point, quels que soit les compliments personnels que tu vas lui lancer, etc, et quelle que soit l'attirance objective que tu peux exercer sur les femmes en général.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Douteux / Malsain / Toxique le 16.04.21, 08h24 par Dragon
  • [+2] Pertinent le 16.04.21, 13h21 par Citadin
"Non mais arrête, j'ai pas tort, j'aime la séduction", c'est le "non mais tu peux pas parler parce que tu es un homme" des "artistes de la drague" (qui s'y connaissent autant en art qu'en séduction).

Firetog

On est sur un forum de séduction, et séduire ce n'est pas discuter. Alors peut être que tu venais pas pour avoir une analyse de ton échec, mais je vais quand même la faire, au pire ça rappellera à tout le monde ce que peut être une discussion sur les mécanismes de séduction (ou ouvrir des discussions à ce sujet).

Parce que séduire, ce n'est pas discuter.
Dans la séduction, il y a des phases de discussions simples, mais avant tout séduire, c'est tenter de "détourner l'autre du droit chemin", on pourrait dire chemin rationnel froid et quotidien, qui était déjà là avant que le séducteur n'arrive.
Lorsque l'on cherche à séduire, on doit être vrai, mais on doit aussi se demander ce que pense l'autre et ce dont il aurait besoin pour être séduit. Séduire a un but bien établi, un objectif.

Là, tu n'as pas bien compris sa question, qui est en fait un shit-test. Et comme tu ne t'es pas demandé ce qu'elle cherchait en posant la question, ben tu as répondu ce qui te passait par la tête. Mais pas ce qui pouvait remplir ton objectif. (La comprendre, comprendre ce qui lui plairait, le dire, et continuer à tenter de lui plaire en lui montrant que tu comprend ses désirs non-dits).

Cette question quelle te pose indique qu'elle se demande pourquoi elle te parle. Et donc elle te le demande à toi. "Pourquoi t'es là"
Ca démontre qu'elle n'a pas de goût ou d'intérêt elle-même pour cette discussion. Donc soit tu mets de l'intérêt maintenant, soit ça ne sert à rien.
Le mieux pour éveiller l'intérêt, c'est 'humour. Donc là grosso modo soit tu répondais quelque chose qui la faisait rire, soit c'était game over.
Dire les vrais raisons de ce que tu ressens c a d en gros "je sais pas trop, je me fais chier et je t'aime bien comme fille d'internet que je connais pas", c'est pas passionnant, pas drôle, et c'est pour ça qu'elle te next en disant "je cherche pas de copain". Alors même que tu n'as pas dit "je veux une copine". Mais c'est en fait que si elle cherchait un copain, elle verrait peut être l'intérêt de cette discussion, mais là, sans vouloir de copain, elle y trouve aucune inclination.

Y'a évidemment pas une "bonne réponse" mais il fallait essayer au maximum d'attraper son intérêt, sortir de la discussion plan-plan.
Je te donneun exemple ce que j'aurais pu dire moi, en ligne, mais ça reflète mon humour perso, et le but est évidemment de mettre un truc que TU trouves drôle, afin de voir si vous avez le même humour.
"Ben pour le mariage"
"??"
"Ben quand tu disais que tu voulais pas être en couple! Je pensais que tu voulais dire "en concubinage". Alors j'ai lancé le mariage! J'ai prévenu toute ma famille, je t'ai déjà acheté la bague. Mais comme j'ai que 17ans, c'est une bague en polystyrène, tu penses que ça ira? "

Ou dans l'autre sens (mais il me semble que c'est plus périlleux. Ca dépend de vos rapports et de comment tu le sens) :
"Ben pour être ton meilleur ami virtuel bien sur. Celui qui t'écoutera pleurer en parlant des autres mecs, qui mangera le nutella et te passerai des mouchoirs virtuels quand tu déprimeras une comédie romantique. J'ai même décidé de devenir gay pour mieux assurer qu'on ne serait jamais en couple".


Un shit test n'est pas à voir comme une mauvaise chose mais comme le révélateur d'un manque à votre relation. Il y a à parier que tu ne l'as pas fait beaucoup fait rire ou intéressée jusque là. Elle te demande de corriger le tir : si tu y arrives, tu révèles que vous pouvez avoir le même humour. Tu crées une situation sympa, qui servira à lui répondre prochainement quand elle se demandera "pourquoi je lui parle à lui?"

Si ce que je dis te stimule, c'est que la réflexion sur la séduction peut te plaire.
Si ça ne t'intéresse pas, que tu trouves ça "prise de tête", tu peux aussi faire "au feeling" et ne pas comprendre les enjeux qu'il y a dans ce style de (parade pas encore nuptiale), et dans tous les sous-entendus qui ne sont pas communiqués. Tu rencontreras quand même des filles avec qui cela se passera bien plus naturellement.

Mais si la séduction te plaît, sache que t'es à mon avis pas au bout de tes peines, parce que tu n'obtiendras pas peut être pas mieux qu'un "mdr" ou un "lol". Elle était pas très motivée pour discuter, et ça va pas changer sur une seule phrase.
Donc après, si tu as un "mdr" ou un "lol", il faudra encore enchaîner. Essayer de trouver un truc plus sérieux et plus interactif à lui proposer. Mais il faut proposer un truc. Lê fait qu'elle ne cherche pas vraiment de copain et qu'elle ait formulée un manque d'intérêt fait qu'il va faire plus que lui raconter ta journée. Tu peux lui sortir une connerie sur un relooking qu'elle t'aiderait à gagner (et ensuite défiler devant elle avec plusieurs tenues), ou lui demander son avis sur une question intéressante/excitante, quoiqu'il en soit il faut trouver un truc.

Et perfectionner petit à petit les histoires qu'on sort, les calibrages qu'on y met, et la façon de les emmener, de façon à plus tard, arriver presque très souvent à capter l'intérêt. C'est cette progression dans la communication intéressée que la séduction permet.

Après, j'ai pas l'impression que ce genre de situations "difficiles" intéressent Citadin et Onmyoji qui vont préférer ne pas "y perdre de temps" ou "d'energie" pour éviter de "se prendre le mur". Bon, c'est toi qui voit. D'expérience je pense que rien n'était perdu, que ça peut être très amusant d'essayer de comprendre et séduire l'autre, et que c'est tout le contraire d'une perte de temps. Quand au "mur", ça m'a jamais fait vraiment souffrir de tenter des trucs qui marchaient pas sur Internet, mais encore une fois, c'est toi qui voit.

Je force personne, je montre une voie.

A + :wink:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Fuyez, pauvres fous ! le 16.04.21, 13h49 par Onmyoji

Onmyoji
Je commente "douteux/toxique/malsain" parce que tu essaies de développer des idées qui me semblent très néfastes à la vie, que tu enrobes de sophismes qui me font penser que comme Schopenauer par exemple, tu utilises ton esprit pour rationaliser un état dépressif. Je liste (dans l'ordre) :

1- Les gens ne sentent pas ce que l'on essaie de leur communiquer.
2- Les gens ne valent pas le coup.
3- La vie est une merde dont on doit se protéger.
4- 80% des jeunes qui aiment bien quelqu'un finissent en OI et gâchent leurs jeunesse.
5- Proposer des choses à quelqu'un lorsqu'on n'est pas sur, c'est gaspiller son énergie et foncer droit dans le mur.


Je suis effectivement dogmatique sur un seul concept général en opposition avec tout ton système de pensée :
La vie est chouette ou potentiellement chouette, l'expérience fait progresser sa chouettitude.
Pourquoi? Tout simplement parce que si ce n'est pas vrai ( et que ce n'est pas pour trouver cela qu'on réfléchit), alors le seul bon move est le suicide. Donc si on est logique, c'est ce postulat ou la mort. (Peu importe qu'on la trouve chouette en ce moment)

Je te souhaite bon courage, et un bon déclic.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [-3] Raté le 16.04.21, 13h53 par Onmyoji

Je doute qu’écouter le Dragon soit le meilleur moyen de conquérir la princesse ...

FireToG a écrit :
15.04.21
A un moment, elle m'a demandé "qu'est ce que tu fais là ? Genre à parler avec moi". Je lui ai répondu "ben écoutes jsp, honnetement je te trouve super sympa donc j'aime bien parler avec toi", et c'est la qu'elle m'a dit "écoutes je pense sentir que tu voudrai plus et je ne souhaite pas cela. Donc je préférerai que l'on arrête de parler"

Sa question était purement rhétorique et destinée à introduire sa conclusion. Peut importe la réponse que tu aurais pu faire, le résultat aurait été le même.
C’était bel et bien un stop quand elle te disait ne pas vouloir se mettre en couple. Comme tu as persisté, elle a dû être plus explicite. Là, elle te dit carrément qu’elle préfère que vous arrêtiez de parler.

Donc comme tu l’as dit, c’est terminé. Si tu le prends bien, ça reste une bonne expérience. A la rigueur, tu pourras la recontacter dans quelques mois, mais alors de façon trèèès légère.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Absolument le 16.04.21, 13h49 par Onmyoji

Je note négativement parce que tu déformes mes propos. Je ne prendrai pas la peine de perdre plus mon temps, être pragmatique et ne pas voir les choses avec seulement des paillettes ce n'est pas être dépressif, c'est ne pas vivre dans l'illusion.
Quand à tes idées sur la vie, elles n'engagent que toi, mais encore une fois ne te réclame pas de la logique quand il ne s'agit que de tes idées (malsaines).
Ce n'est pas parce que la vie peut être dure qu'elle ne vaut pas la peine d'être vécue.
Elle vaut la peine parce qu'on se donne des buts plus grands que notre simple petit bonheur égoïste et notre simple existence.

Édit: et faire des attaques à un détracteur, ce n'est pas argumenter. Lire Schopenhauer aurait dû t'apprendre ça, ça aurait été mieux que de te concentrer sur la possible dépression d'un personnage dont on ne peut faire un diagnostic sans informations correctes.
"Non mais arrête, j'ai pas tort, j'aime la séduction", c'est le "non mais tu peux pas parler parce que tu es un homme" des "artistes de la drague" (qui s'y connaissent autant en art qu'en séduction).

Onmyoj
Tu te dis pragmatique, mais ce n'est pas du tout le cas; Le pragmatisme c'est précisément le système de pensée qui cherche à juger un arbre à ses fruits, une expérience à ses résultats.
1- PHILOSOPHIE
Doctrine selon laquelle n'est vrai que ce qui fonctionne réellement.
2.
Attitude d'une personne qui ne se soucie que d'efficacité.
Le pragmatisme en politique.
Ici, on peut penser que FireTog s'est inscrit et a posté sur un forum de séduction parce que le résultat qui attendait, c'est non pas de gagner du temps ou de ne pas finir la tête dans le mur, mais de plaire à la fille et de "sortir avec elle". Donc un pragmatisme plaiderait pour la théorie qui a le plus de chances de fonctionner. Donc ici, précisément, c'est la mienne.

En fait, ce que tu veux appeler pragmatisme, c'est simplement l'oubli des 3 sortes de réalité qu'on connaît depuis Socrate.
1- Notre réalité personnelle et subjective, basée sur nos expériences et nos pensées.
2- La réalité des autres autour de nous, qui fait notamment qu'on ex iste (en latin : en dehors de soi).
3 -la réalité de tout ce que personne ne connait encore mais qui existe, ce que les scientifiques s'évertuent à chercher.

Alors confondre comme tu le fais ta réalité personnelle et subjective avec une sorte de réalité objective vraie indépendemment de toi et des autres, ce n'est ni du pragmatisme, ni du réalisme parce que c'est autre chose, c'est simplement une inculture scientifique et philosophique.
Mais en fait, je ne pense pas que tu sois inculte. Parce que ce resserrement sur sa réalité au point d'oublier qu'il en existe d'autres, c'est très fréquemment observé chez les gens qui ont justement un fort besoin temporaire de se recentrer sur eux, et qui parce qu'ils se sentent dans une impasse ont une forte tendance à croire que le monde est connu (et donc qu'ils connaissent sa réalité).

Là, clairement, je vous le dis et je vais répondre à Citadin en ce sens, abandonner si vite dans la discussion, ce n'est pas pragmatique et ce n'est pas être quelqu'un qui aime la séduction.

Citadin, ce que tu sous-entend la, ça détruit tout le concept de la communication qui postule que lorsque l'on communique avec l'autre cela peut changer son état d'esprit.

Tu contredis aussi presque le principe de la séduction parce que meme si c'était mort dans 95% du temps, un séducteur prend normalement du plaisir à tenter d'agir sur les émotions de l'autre, et tente tant que ça lui apporte du plaisir.
Cest fondamentalement la différence entre quelqu'un qui aime séduire, et quelqu'un qui cherche à choper. Et c'est évidemment la différence fondamentale entre les résultats qu'ils obtiennent.

D'où ma question, sérieuse : quel genre de résultat tu obtiens avec tes pratiques? Ce nest pas une question rhétorique, ça minteresse vraiment pour savoir "d'où on parle" comme disent les communistes.

D'ou je parle, pour la part : Je suis plus vraiment un séducteur parceque mon esprit s'est tourné vers dautres cieux et dautres objectifs, mais durant les quelques années ou séduire était ce qui me plaisait, jai couché avec plus d'une centaine de filles, et je peux t'assurer que de très nombreuses fois, elles n'étaient pas acquises d'office et j'ai du répondre habilement a des tas de shit-test comme celui ci.
Je prenais plaisir à tenter, et je prenais plaisir à échouer, partant "comme un prince" avec un sourire en coin et prononçant un "entendu", qui bien souvent a lui seul a pu ouvrir dautres possibles quand par hasard plus tard, je croisais les filles, ou tout du moins à vivre l'échec dune façon ou il n'affecte pas la confiance que javais en mon pouvoir de faire du bien à une fille. Et que si elle le voulait pas la, elle le voudrait peut-être plus tard.


Cest pas un concours de qui a la plus longue, mais disons que tu donnes des conseils contraire à tout principe de séduction sur un forum... de séduction. Donc jen viens naturellement à te demander tes résultats.

Onmyaji n'est pas quelquun qui aime séduire, on peut le voir dans son journal. Et son appui dans ce cas ne devrait pas te donner la moindre validation.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Prends un peu de recul le 18.04.21, 11h18 par Citadin

Répondre