Comment devenir plus qu'amis ?

Note : 7

le 03.06.2021 par Gafano

10 réponses / Dernière par Gafano le 23.06.2021, 21h33

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Voilà, j’ai découvert avec beaucoup d’intérêt que je partageais des centres d’intérêt et une passion commune avec un garçon de ma promo.

La première fois qu’on s’est rencontrés j’ai ressenti une grande attirance pour lui (et j'ai mes raisons de croire que c'était réciproque). Suite à quoi nous avons passé une heure à nous taquiner parce que je lui avais envoyé une pique (en guise de premier contact pour briser la glace) sur son retard en cours. Par la suite, étant tous les deux en couple, et débordés par nos emplois du temps respectifs, ne traînant pas avec les mêmes amis, nous nous sommes éloignés. L’année suivante nous avons participé aux même activités de groupe où nous avons pu mieux faire connaissance. Ces petits moments d’échanges en dehors des cours ont vite pris fin avec l’arrivée du confinement et l’augmentation de notre charge de travail respective. Rebelotte.

Pendant le confinement on a discuté quelques fois de cours, mais jamais nous n’avons parlé de nos vies privées. En apprenant qu’il était célibataire par l’intermédiaire d’un pote, après le retour en cours, j’ai mis les bouchées doubles pour aller vers lui pendant les pauses et pour nous trouver des intérêts communs. Un jour, il m’a demandé des nouvelles alors qu’il était absent, et c’est ainsi que nous avons commencé à discuter de manière continue sur plus d’un mois.

Mon problème c’est que je suis pétrifiée à l’idée de parler d’autres choses que de cours et de boulot. J’ai essayé de glisser dans nos conversations l’importance pour moi de faire des rencontres (sur le plan professionnel et privé) et puis j’ai aussi parlé de mon fort intérêt pour des sujets très originaux et ai été très agréablement surprise de voir que lui aussi s’y intéressait alors que la probabilité qu’il s’y intéresse était proche de 0 et < 0,5. En fait, je ne sais pas comment il me voit, je ne sais pas comment il me perçoit et surtout je ne sais pas si c’est possible d’aller plus loin avec lui car j’ai un vrai coup de coeur pour lui. Mais toutes ces questions me font hyper peur. Parfois je suis littéralement pétrifiée rien qu'à l'idée d'y penser. J’avais déjà eu une très bonne première impression mais la suite de nos échanges a encore accru mon intérêt pour lui. Je pensais lui proposer de rejoindre une sortie de groupe que j’ai prévue d’organiser avec ma bande de potes mais j’ai peur de me mouiller et d’essuyer un refus surtout que je suis trop pudique pour dire à mes potes qu’il me plait.

Le connaissant assez peu, je ne sais pas s’il a compris qu’il m’intéressait. Nous recherchons notre contact mais ça pourrait aussi être de l’amitié. Comme c’est un mec hyper respectueux et qu’il a bien compris que j’étais un peu vieille école, tendance angoissée + hyper-productivité + compensation de mon angoisse par un mode de fonctionnement un peu autiste, je ne sais pas s’il attend de moi un signe d’intérêt plus clair et comment lui faire comprendre en prenant mon courage à deux mains. Non seulement, j’ai pas envie de regretter de ne pas lui avoir manifesté mon intérêt plus tôt car avec les beaux jours et le déconfinement nous serons amenés tous les deux à sans doute rencontrer des nouvelles personnes rapidement. Mais en plus, j'ai le sentiment que c'est toujours lui qui vient vers moi. C'est lui qui prend de mes nouvelles, c'est lui qui vient s'asseoir à côté de moi. Sur 5 contacts échangés, je viens vers lui 1 fois ou 2 fois. Alors qu'en réalité, ce n'est pas exactement représentatif de mon intérêt réel pour lui. Avec la fenêtre de tir qui sera fermée quand l’été aura pris fin, je pense ne pas exagérer quand je me dis à moi-même qu'il me faut bouger le cul et dépasser mes peurs pour pas ne le regretter plus tard.

Finalement, ma question est très simple mais pas facile à résoudre seule, c'est comment est-ce que je peux faire pour lui proposer de nous voir en dehors des cours pour faire plus amplement connaissance et voir si ça peut aller plus loin ? Et du coup lui proposer de faire connaissance sans enjeux (mais sans pour autant proposer mon amitié).

J'ai senti que dans ma manière de communiquer avec lui je m'y prenais hyper mal. Franchement parfois, j'ose pas assez aller vers lui alors qu'il est manifestement très ouvert et parle de sa vie privée avec une grande facilité. Je me rends compte que je m'y prends tellement mal parfois qu'il y a de grandes chances qu'il pense que je viens uniquement vers lui pour rechercher ses conseils et ses bonnes astuces sur le plan pro et scolaire alors qu'en fait c'est pas du tout le cas. C'est juste ma manière de gérer mon stress et de mettre moins d'enjeux quand je m'adresse à lui parce que pour avoir longuement été à son contact il y a beaucoup de choses susceptibles de me plaire chez lui. Aussi, c'est juste que si je vais vers lui en pensant à autre chose, je vais paniquer. Et ça c'est pas fou pour moi.

PS1 : J'en ai pas parlé mais quand je suis en compagnie d'un homme qui ne m'intéresse pas, je n'ai pas ce genre de blocage à proposer de nous voir en dehors des cours. J'ai déjà proposé à d'autres personnes de sexe masculin de ma promo de nous voir en dehors des cours et certains sont devenus de vrais amis. J'arrive à parler de mes hobbies sans pression et même à créer des liens très forts d'amitié + avoir un contact régulier authentique qui va au delà des simples conversations sur les cours, le boulot et la météo. C'est juste que quand j'ai de l'attirance pour quelqu'un ça me rend autiste.

PS2 : Je pense ne pas exagérer quand je dis que le contact a été créé et que nous sommes sur la voie de l'amitié, quoique le démarrage a été dur de mon côté. Je pense qu'avec l'été il me sera facile de lui proposer de sortir avec mon groupe. C'est juste que je ne voudrais pas qu'il pense que je cherche juste de l'amitié avec lui.

Oulà oulà, respire un grand coup :D
Tu peux simplement lui proposer d'aller boire un verre en terrasse ou dans un parc non (juste tous les deux) ?
Et tu en profites pour aborder des sujets plus intimes (vos relations précédentes, vos envies du moment, etc.).
S'il n'est pas trop à la ramasse il comprendra qu'il t'intéresse et ça le poussera à se positionner en tant qu'amant ou en tant qu'ami.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bien vu le 03.06.21, 15h49 par The_PoP
  • [+1] C'est pas faux le 04.06.21, 21h41 par Gafano

Il y a différentes manières de faire qui dépendent aussi de ce que tu cherches et de ton niveau de confiance envers lui.

Tu peux comme le dit Jalapeno lui proposer d'aller boire un verre en terrasse, lui proposer d'aller marcher dans un parc... Si tu ne veux pas faire trop en demande, tu attends votre prochaine conversation et tu lui dis "il fait super beau dehors, ça te dirait pas de se retrouver à XYZ pour en parler et profiter du soleil en même temps"

Si tu veux être plus directe et que tu lui fais totalement confiance, tu peux éventuellement lui proposer de passer boire un verre/voir un film chez toi.

Si tu veux mon avis, le pire dans ce genre de situation c'est quand l'autre ne comprend pas le message (par exemple, je suis un homme qui ne voit rien, il faut souvent verbaliser avec moi ou que la femme se rapproche physiquement de moi pour sentir qu'elle est attirée).

Sinon l'inviter dans ton groupe de pote peut vous permettre de vous rapprocher, mais c'est parfois dur de tenter le coup devant ses potes (le jugement des autres, la peur de l'échec...)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 04.06.21, 21h42 par Gafano

DOUBLON

Esope a écrit :
03.06.21
Il y a différentes manières de faire qui dépendent aussi de ce que tu cherches et de ton niveau de confiance envers lui.

Tu peux comme le dit Jalapeno lui proposer d'aller boire un verre en terrasse, lui proposer d'aller marcher dans un parc... Si tu ne veux pas faire trop en demande, tu attends votre prochaine conversation et tu lui dis "il fait super beau dehors, ça te dirait pas de se retrouver à XYZ pour en parler et profiter du soleil en même temps"

Si tu veux être plus directe et que tu lui fais totalement confiance, tu peux éventuellement lui proposer de passer boire un verre/voir un film chez toi.

Si tu veux mon avis, le pire dans ce genre de situation c'est quand l'autre ne comprend pas le message (par exemple, je suis un homme qui ne voit rien, il faut souvent verbaliser avec moi ou que la femme se rapproche physiquement de moi pour sentir qu'elle est attirée).

Sinon l'inviter dans ton groupe de pote peut vous permettre de vous rapprocher, mais c'est parfois dur de tenter le coup devant ses potes (le jugement des autres, la peur de l'échec...)
Je commence déjà à être découragée quand je lis "Invite-le chez toi". Je vis encore chez mes parents. Et dans ma chambre d'enfant j'ai encore des jouets d'enfant. :oops: :lol:

Du coup je vais essayer la technique de rapprochement physique et lui proposer un verre (pour suivre le ocnseil de @Jalapeno) en répétant 10 fois dans ma tête que comme moi il fait caca tous les matins.

Ce sera pour me donner du courage !

Si tu préfères rester indirecte, tu peux commencer par orienter une conversation vers vos lieux de sortie habituels.

Tu le fais parler des siens, tu te montres vivement intéressée et lui dis que tu aimerais beaucoup les découvrir ...

Tu le fais d’une voix suave, avec la cambrure adéquate, en te passant la main dans les cheveux, battant des cils et te mordillant la lèvre inférieure. Mais tout ça bien dosé hein :wink: .
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 23.06.21, 21h25 par Gafano

Citadin a écrit :
05.06.21

Tu le fais d’une voix suave, avec la cambrure adéquate, en te passant la main dans les cheveux, battant des cils et te mordillant la lèvre inférieure. Mais tout ça bien dosé hein :wink: .
Le professeur Sheldon Oberon ne dirait pas mieux :D

    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] mdr !! le 05.06.21, 12h24 par Citadin
  • [+2] :) le 23.06.21, 21h25 par Gafano

La dernière partie de mon message était en effet humoristique :D

Mais le début me semble valable, ce n’est bien sûr que mon avis.

Citadin a écrit :
05.06.21
La dernière partie de mon message était en effet humoristique :D

Mais le début me semble valable, ce n’est bien sûr que mon avis.
Yep, mais en vrai tu faisais référence à ce film, non ? Ou alors c'est juste une énorme coïncidence ?

Il n’y a pas de coïncidence. Je crois que les comportements de séduction sont universels et intemporels.

C’est pareil pour nous : bomber le torse, voix grave, démarche assurée, susciter le respect des autres hommes, regarder au dessus de la femme comme si nous guettions déjà un éventuel danger qui pourrait lui arriver etc.

Alex_B a écrit :
05.06.21
Citadin a écrit :
05.06.21

Tu le fais d’une voix suave, avec la cambrure adéquate, en te passant la main dans les cheveux, battant des cils et te mordillant la lèvre inférieure. Mais tout ça bien dosé hein :wink: .
Le professeur Sheldon Oberon ne dirait pas mieux :D

MDR ! Merci pour vos contributions à tous les 2.
Citadin a écrit :
05.06.21
Si tu préfères rester indirecte, tu peux commencer par orienter une conversation vers vos lieux de sortie habituels.

Tu le fais parler des siens, tu te montres vivement intéressée et lui dis que tu aimerais beaucoup les découvrir ...

Tu le fais d’une voix suave, avec la cambrure adéquate, en te passant la main dans les cheveux, battant des cils et te mordillant la lèvre inférieure. Mais tout ça bien dosé hein :wink: .
Ces dernières semaines nous avons beaucoup échangé de messages vocaux, on s’est même appelés et j’ai sorti la robe fendue avec un maxi décolleté. Stratégie de bombage du torse comme disait Citadin.

J’ai bien vu qu’il était intéressé par ma robe mais à force d’envoyer des messages contradictoires je ne sais pas s’il a un réel intérêt pour moi en tant que personne. Ben oui c'est important ! :mrgreen:

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Par le passé, on a eu une première rencontre assez réussie avec un très bon feeling mais étant en couple j’ai arrêté de lui parler et il m’a reproché de ne pas l’avoir calculé en cessant de lui dire bonjour. La première fois qu'on s'est vus je l'ai taquiné lourdement sur son retard et on s'est échangé des piques pendant une heure. Je me rends compte que c'est vraiment en ayant mis de la distance qu'il s'est dit que c'était mort entre nous. Et c'est vrai, ça l'était parce que nous n'étions tous les deux pas dispos.

Sauf que depuis 2 mois, les choses ont changé. Je suis devenue célibataire et j’ai appris que lui aussi l’était.

Ce n’est pas tout. Il y a une autre fille avec qui il est allé à la BU, et je ne sais pas s’il s’intéresse à elle et s’il sort avec elle.

Au niveau de la personnalité il me connaît assez bien sans forcément avoir les détails sur ma vie. Il connaît mes défauts et il connaît des trucs hyper perso autant que j'en connais sur lui. Je n’ai pas l’impression que ça le bloque ma personnalité et on a vraiment un bon feeling. C’est juste qu'à force de lui avoir envoyé des messages contradictoires je sais pas comment me montrer plus claire avec lui puisque lui ne montre pas de signes d'intérêt clairs non plus…

Demain il y a une soirée à laquelle nous sommes tous les deux invités. ce sera notre dernier jour d'exam et on ne se verra pas avant le mois de septembre. Ça m’embête parce que j’ai la vraiment flemme d’y aller…
1. J’ai un examen qui finit à 18 h ce jour-là (le premier examen commence à 9h du matin) donc j’ai pas le temps de rentrer chez moi pour me préparer. Pas cool du tout.
2. Ça fait une semaine que je me lève à 4h du matin. J’ai plus d’énergie et du coup j'ai juste envie de dormir mais j'ai pas envie de rater l'occasion de cette soirée.

Un ami m’a conseillé de lui demander en face (ou par sms) s’il y allait et de lui glisser subtilement que j’irais peut-être si lui y va. Je vais essayer de lui en parler en face demain. Mais y-a-t-il d'autres trucs que je peux faire à part ça pour préparer la proposition de verre (et ne pas proposer à froid une sortie) ? Qu'en pensez-vous ?

Répondre