Comment changer l'image qu'elle se fait de moi?

Note : 15

le 26.07.2022 par Laniakeo

36 réponses / Dernière par Citadin le 10.08.2022, 15h13

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Je suis dans une friendzone que je n'arrive pas à qualifier. Elle m'a dit explicitement que je ne serai jamais qu'un ami de longue date avec qui elle se sent solidaire. Je lui ai dit que c'était une option que j'envisageais et que je ne faisais aucun plan. -"Mais tu l'envisageais, donc".
Nous sommes tous les 2 séparés avec enfants. "Notre" complicité vient surtout de ce qu'on a échangé au sujet de nos séparations, conjoints, difficultés, mais aussi attentes et aspirations dans la vie, ... Plus que les 15-16 ans où on était "simplement" dans les mêmes sphères d'amis.

Malgré tout, après cet explicite "je voudrais qu'on reste amis", on s'est reparlés, et même revus depuis et je sens toujours cette forme de tendresse et de confiance vraiment particulières qui me font douter de ça. C'est la seule fille qui m'ait pris dans ses bras en apprenant ma séparation. Elle savait qu'elle représentait tout ce que je ne voulais pas (elle a quitté son mari pas longtemps avant) et a pourtant pris le risque de vouloir partager ma peine. C'est la seule qui m'ait ouvert ses bras une autre fois bien plus tard.
(eh bien.. pas de chance, mec, fais-toi d'autres amies...)
Mais... elle me tient à distance. Par exemple: elle me propose de se voir samedi soir dernier pour éviter de cafarder seule. Je propose un film, qu'on se regarde chez elle (seuls). Elle en position foetale dans son divan d'un côté et moi... pas assez près, sauf de ses pieds. Il est arrivé plusieurs fois où je lui ai intentionellement touché le pied, la main, l'épaule, franchement, affectueusement, mais sans aller à la caresse. Et il n'y a pas eu de "attention", "il est temps que j'aille dormir", etc, malgré qu'elle se soit déjà endormie par moments (il était très tard et elle avait travaillé).

Je ne fais aucun plan car oui, je n'ai aucune idée de comment je gérerais cet avenir-là (2x3 enfants déjà) et cette situation vis à vis de nos amis communs ou même de nos enfants. Je ne sais pas si je vais au devant d'une nouvelle déception. Où tout ça pourrait nous mener. Mais ... j'ai envie de plus.
Je sais qu'elle a une blessure concernant l'engagement... et moi une grande peur de l'abandon. Elle a quitté son mari pour une autre vie surtout, mais un autre mec, avec qui ca s'est mal passé. Puis un autre idem. Et là, il y a moi, "l'ami" et 2 autres gars qu'elle voit aussi (divorcés avec enfants et cools). Selon ce qu'elle m'a dit, elle "n'est pas en chasse". Mais je doute que si une opportunité se présente, elle la repousse fermement. Elle est assez jolie physiquement et attire certainement les regards, que ce soit par son physique ou son attitude ouverte, souriante et bienveillante. Mais c'est aussi quelqu'un qui se pose beaucoup de questions, se remet en question, et est assez critique par rapport au monde.

Pour le moment, nous sommes synchros sur les semaines sans enfants et je vois ca comme "une ouverture à saisir", au risque de mettre la charrue avant les boeufs...

Je me dis que je dois trop lui rappeler la vie avec son ex-mari (on se ressemble un peu lui et moi, mais seulement la premiere couche).
Son ex etait plutôt extraverti, moi plutot intraverti... Elle oscille entre les 2 mais n'aime clairement pas les relations superficielles.
Je sais que je fais encore figure de "papa qui se débrouille comme il peut" plutôt que de "commandant de l'Excelsior".
J'ai 11 ans de plus qu'elle et je n'ai aucune idée de ce qu'il en est d'une possible attirance physique d'elle vers moi.
Mon couple est tombé dans la routine, en partie parce que je n'y avais pas assez pris le lead. Elle le sait, elle connait mon ex-femme.

BREF, je ne sais pas comment changer sa vision de moi? susciter son attention? admiration? curiosité? envie? ...?
Je sais que je m'impose des changements. Mais la vie que je vis (sans tenir compte d'elle) ne me convient pas non plus. Je ne me sens pas assez "maitre de ma destinée" et donc même sans ça, j'ai envie de changer, pour moi. Ma séparation m'aura de toute façon appris que m'oublier dans le couple avec des compromis trop à mon détriment est une très mauvaise idée.

Pour la premiere fois depuis plus de 10 ans, j'ai repris un crayon et ai fait son portrait. J'ai envie d'aller le lui poster (voire le déposer par drone sur son balcon, mais je dois encore travailler le pilotage...) Mais... quel effet? admiration? (vraiment?) ou plutôt "pfff il one-itise à fond"? Un portrait (buste), ca peut autant lui booster son estime d'elle que la faire se sentir un peu "violée"...

Que ce soit pour une amoureuse ou une amie, j'avais de toute façon envie de le lui donner.
Mais, j'ai envie de le poster de manière anonyme. Ca fait peut-etre looser? ou au contraire la fait turbiner à mon sujet? Elle ne connait pas mon experience dessin, mais m'a vu tenter de dessiner ses enfants un soir très récemment (mais pas d'apres photo et je me suis complètement loupé). Autre possibilité: ne pas signer de mon nom mais evoquer une pensée que seule elle et moi partageons (si elle veut l'afficher -j'en doute-, au moins, pas de compte à rendre à qui que ce soit dans nos amis communs si c'est anonyme).

Ce que je crains, c'est que si je lui donne de la main à la main, elle me dise qu'elle ne peut pas accepter. Je sens ça comme trop frontal et ça ne la laisserait même pas réfléchir un petit peu. Mais c'est une bien grande... attente(?) de ma part? (crainte guidée par la peur de l'abandon, j'en suis conscient).

Bref ... que faire de ce dessin? ..et du reste... ?
Merci

Salut Laniakeo,

Désolé pour le temps qu'on a mis à te répondre, tu sais ce que c'est l'été, on a moins envie de se poser derrière son pc.

Pour ton dessin, je pense que tu as trop en tête les comédies romantiques. Hors la vie se passe rarement ainsi, les films nous proposant évidemment une vision fantasmée des choses, pour titiller notre envie de rêver.

Je ferais personnellement les choses plus simplement. Je lui glisserai dans une conversation que je dessine. Si elle se montre intéressée, alors je lui en dirais un peu plus, que je fais des portraits de gens qui m'entourent, etc. Si elle semble intéressée, alors je lui montrerai mon travail, avec entre autres dessins, celui de son portrait.

Le dessin posté anonymement est un leurre de ton esprit, je pense que cela ne marche juste jamais. Là pour moi t'es juste en mode "amoureux transi" où t'as tellement peur d'avancer et d'oser que tu préfères encore te tirer une balle dans le pied et prendre un rateau et rester ainsi dans ton statut quo rassurant.

Bref, va lire les articles de fond du best of FTS, tu percevras peut être différemment ce qui se passe là.

Séduire une amie de longue date de 11 ans de moins que toi et qui sort d'un divorce en ayant toi même une situation perso un peu chargée, c'est tout sauf une mince affaire. C'est pas impossible hein, mais il va falloir mouiller un peu la chemise et lui présenter autre chose que ce bon vieux BOB si tu veux mon avis.

Le bon point c'est que t'es au bon endroit pour ça. T'es rouillé c'est normal après une longue vie de couple.


En gros pour le dessin tu as déjà mon conseil.
Pour le reste le conseil est simple : passez du temps de qualité ensemble. Fais lui passer de vrais bons moments, avec des activités sympas. Prend la main. Proposes. Et esquive dès que ça ronronne trop. Ouvre toi aux autres et aux expériences et essaye de flirter un peu à côté. Il faut que ta vie donne envie d'être partagée, et pas que tu ne proposes juste qu'une solitude morne à deux.


Et surtout amuses toi bordel. Met toi à l'aise, dédramatise, il est probable que tu ne puisses plus rien faire pour réussir à la séduire, et que cela ne dépende plus de toi. Alors profites, profites de cette énergie et de cette envie pour lancer les changements sur toi que tu n'osais pas jusque là. Construis le mec que tu as envie de devenir pour ces prochaines années, sans révolution mais en évolution. SI cela ne la séduit pas elle, nul doute que cela aura plus de chance de séduire la prochaine qui sera peut être même plus intéressante encore à tes yeux.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Absolument le 27.07.22, 09h56 par Jalapeno
  • [+1] Ca va mieux en le disant le 27.07.22, 17h38 par Onmyoji
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Tu n'arrives pas à la qualifier, ou tu ne veux pas? Elle a semble-t-il été claire. Le problème est que derrière tu prends son comportement pour des portes dérobées dans sa citadelle, alors que c'est juste une expression du fait qu'elle ne se sent pas "menacée" par toi, qu'elle ne te pense pas comme un mec avec qui elle pourrait avoir du mal à se contrôler et ne pas aller à l'encontre de sa raison. En plus du fait qu'elle ne pense pas que tu puisses oser aller à l'encontre de sa volonté. Donc tu es sûrement vu comme un type bien mais c'est tout.

Aussi, tu sais qu'elle peut avoir une image de toi par ton ex, et en plus c'est une femme qui est le type même de celle qui t'a blessé. Tu es un peu masochiste là à mon avis.
Tu veux la même en plus jeune, pour prendre ta revanche?
Pour mettre fin à un désir longuement nié?
En tous cas elle t'a parlé de solidarité, de "longue date". Une image figée avec une étiquette qui invite pas au désir.
Si tu veux la changer commence par ne plus être aussi disponible sans retours. Elle ne veut pas cafarder seule un soir? Très bien. Toi tu as sûrement des trucs à faire. Ne lui garde pas ses gosses si tout ce que tu as en retour c'est un merci que tu ne seras que trop content d'accueillir comme si c'était un cadeau qu'elle t'avait fait.

Quant au romantisme quand la relation est installée ou quand il y a un désir à sublimer oui, par contre là tu vas juste pas marquer des points.
Si tu lui fais un dessin d'elle en live, en la touchant, pour figer son expression, la remettre dans sa pose, etc, oui c'est sensuel. Là c'est un truc d'ado et je te blâme pas, on est abreuvé de ce genre de conneries parce qu'on nous dit "c'est ça qui m'a séduit", En oubliant volontairement ou pas de décrire les trucs instinctifs et les attitudes un peu moins family friendly qui ont vraiment marqué les points et débloqué la sensibilité au romantisme...
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Bonjour,
Merci pour vos réponses!
The_PoP a écrit :
27.07.22
Désolé pour le temps qu'on a mis à te répondre, tu sais ce que c'est l'été, on a moins envie de se poser derrière son pc.
Merci pour ta réponse. Pas de souci, je sais qu'il n'y a pas de devoir de réponse dans ce contexte...
The_PoP a écrit :
27.07.22
Pour ton dessin...
Je lui ai mis dans sa boite dans une enveloppe avec un rappel à une discussion qu'on a eue, via la phrase "l'essentiel est invisible pour les yeux". Soit, je ne vais pas décrire, c'est perso.
Elle n'a pas mis 10 minutes à m'appeler via Whatsapp et semblait visiblement touchée.
Après, il y a eu cette phrase que je ne suis pas sûr de comprendre: "mais je ne le mérite pas"...
The_PoP a écrit :
27.07.22
Séduire une amie de longue date de 11 ans de moins que toi et qui sort d'un divorce en ayant toi même une situation perso un peu chargée, c'est tout sauf une mince affaire. C'est pas impossible hein, mais il va falloir mouiller un peu la chemise et lui présenter autre chose que ce bon vieux BOB si tu veux mon avis.
J'en suis parfaitement conscient...
The_PoP a écrit :
27.07.22
Le bon point c'est que t'es au bon endroit pour ça. T'es rouillé c'est normal après une longue vie de couple.
Non...pire: je n'ai jamais vraiment réussi l'exercice, du moins "dans les normes"...

The_PoP a écrit :
27.07.22
Proposes. Et esquive dès que ça ronronne trop. Ouvre toi aux autres et aux expériences et essaye de flirter un peu à côté. Il faut que ta vie donne envie d'être partagée, et pas que tu ne proposes juste qu'une solitude morne à deux.
2000% d'accord: si je me mets à sa place, ça me parait évident.
J'ai malheureusement des difficultés relationnelles, semble-t-il.
2 autres nanas (divorcées) me tournent autour. Tant qu'on est dans le jeu, je joue. Mais je ne ressens pas cet "enjeu", ce qui forcément change la donne de mon côté.
Pour ce qui est des sorties, j'ai beau avoir la réputation d'être sympa, gentil, drôle, intelligent,... ca se bouscule pas, que ce soit parmi mes potes ou mes amies disponibles. Tout le monde a mieux à faire. Ca me renvoie à ma solitude de toujours (déjà enfant) et ça me fout un de ces cafards... Inévitablement, et malgré moi, je sais que je peux porter ce que je veux comme masque, le côté needy -pas seulement envers une partenaire- doit se ressentir...
Et surtout amuses toi bordel. [...]
Donc, pour l'amusement, c'est galère.
Alors oui, je fais des trucs pour me détendre seul, ça m'éclate oui (je viens d'acheter un drone, je me remets au VTT, je suis allé à 2 concerts, au ciné avec un copain encore plus needy, ...)
Mais cette solitude, elle est existencielle, et fait drôlement mal. Je sais que je n'ai pas l'esprit clair quand je suis dans cet état.
Je me botte le c.l tout le temps, je fais des trucs en regardant mes peurs profondes droit dans les yeux, mais... j'ai l'impression que tout ce que je fais est vain... que ce soit envers elle ou tout le reste.
Quand je suis dans cet état, je me dis "à quoi bon faire des trucs avec mes enfants, je n'existe juste pas aux yeux de personne, qu'est-ce que j'ai à leur donner pour les aider?" et je ne trouve plus rien...". Le coup de volant à 180km/h je l'ai déjà fait... (mais il y en a eu un autre immédiatement après et ... bref).
Onmyoji a écrit :
27.07.22
Tu n'arrives pas à la qualifier, ou tu ne veux pas? Elle a semble-t-il été claire. Le problème est que derrière tu prends son comportement pour des portes dérobées dans sa citadelle, alors que c'est juste une expression du fait qu'elle ne se sent pas "menacée" par toi, qu'elle ne te pense pas comme un mec avec qui elle pourrait avoir du mal à se contrôler et ne pas aller à l'encontre de sa raison. En plus du fait qu'elle ne pense pas que tu puisses oser aller à l'encontre de sa volonté. Donc tu es sûrement vu comme un type bien mais c'est tout.
C'est un peu violent à lire, mais... c'est exactement ce que je sais déjà au fond de moi. Je n'y arrive pas (plutot que je ne veux pas) car je me suis déjà tellement trompé sur les gens que je reste ouvert à toute éventualité (mais espère un peu plus qu'une éventualité, en effet).
Onmyoji a écrit :
27.07.22
Tu es un peu masochiste là à mon avis.
oui et non... Quand tu sais que tu dois traverser le désert pour atteindre une oasis... tu le fais. Je suis dans le désert.
Onmyoji a écrit :
27.07.22
Tu veux la même en plus jeune, pour prendre ta revanche?
Elle n'est pas beaucoup plus jeune que mon ex-femme. Je ne me reconnais pas dans les femmes "de mon âge" car la plupart ont des enfants beaucoup plus grands que les miens et... une fantaisie que je ne perçois plus... Ses enfants et les miens sont potes.
Onmyoji a écrit :
27.07.22
Pour mettre fin à un désir longuement nié?
Je ne suis pas sûr de percevoir le fond, mais si c'est ce que je pense, ça me semble trop futile: dans ce cas, c'est d'autres femmes que j'aborderais.
Onmyoji a écrit :
27.07.22
Si tu veux la changer...
Ce n'est pas elle que je veux changer, c'est son point de vue sur moi. Je sais que je n'invite pas à plus qu'être un bon pote. Je suis ici pour ça.
Moi je veux changer, car mon image ou mes "habitudes" ne me conviennent plus. Je suis en lutte contre tout ça, mais je me sens découragé tant j'ai l'impression de rester sur place malgré tout ce que j'entreprends (pour elle, pour tout le reste des gens et même pour moi, donc).
Onmyoji a écrit :
27.07.22
commence par ne plus être aussi disponible sans retours. Elle ne veut pas cafarder seule un soir? Très bien. Toi tu as sûrement des trucs à faire. Ne lui garde pas ses gosses si tout ce que tu as en retour c'est un merci que tu ne seras que trop content d'accueillir comme si c'était un cadeau qu'elle t'avait fait.
C'est déjà quelque chose que j'ai fait. Plusieurs fois. Je ne prends pas la garde de ses enfants tout à fait comme un cadeau, mais comme une opportunité à saisir. Inversément, elle garde les miens quand ça se met.
Mais une occasion à 2, juste à 2, c'est difficile. Elle n'accepte pas souvent, pour des raisons qui semblent authentiques. J'ai été frustré de cette soirée film chez elle qu'on a fait. D'emblée je l'ai vue s'installer de manière à m'empêcher d'être trop proche physiquement. J'ignore si c'était calculé car d'un autre côté, elle n'avait pas l'air de se méfier le reste du temps: on a bu du vin, elle s'est endormie devant moi, etc. La façon d'être avec un pote plutôt que de mettre une distance "pour me jauger en toute sécurité".


Pour le dessin vs "tout le contexte autour" je te rejoins. Pour prendre une image, avec Rose & Jack (Titanic), il ne se serait rien passé s'ils n'étaient pas -déjà- conquis avant cette fameuse scène. Je crois que ce que je lui ai exprimé, c'est mon besoin de sensualité. Et le fait que je la calcule, ce qu'elle sait déjà. Elle sait que je respecte la distance qu'elle met et le temps qu'elle veut. Quand elle m'a demandé si c'était moi, je lui ai renvoyé l'image de Sam, le garçon à la fin de Love Actually, tout sourire entre 2 flics de l'aeroport. Je pense qu'il n'y avait pas d'image plus parlante. C'est peut-etre une erreur, je ne sais pas. Je me dis que quiconque pense à cette scène partage la joie de ce gamin.
Tout ça, je pense que c'est exactement ce qu'elle a compris. Rien de plus.

Pour redescendre de l'ascenseur de Calogero, je pense qu'être trop dispo, c'est se montrer needy, oui, et ça détruit tout jeu de séduction, à commencer par ne même pas lui donner le besoin d'argumenter contre le risque d'un "non" à un besoin simple.
Je sais qu'elle voit mon "jeu" et qu'elle sait qu'elle dirige. Elle sait qu'elle est en confiance. Les portes dérobées dans la citadelle. Ce que je voudrais, c'est déplacer l'équilibre, la faire prendre des risques. Pour moi. Mais ça doit venir de moi...

Et je ne sais pas...plus?... quoi faire...

Laniakeo a écrit :
27.07.22
Bonjour,
Merci pour vos réponses!
The_PoP a écrit :
27.07.22
Désolé pour le temps qu'on a mis à te répondre, tu sais ce que c'est l'été, on a moins envie de se poser derrière son pc.
Merci pour ta réponse. Pas de souci, je sais qu'il n'y a pas de devoir de réponse dans ce contexte...
The_PoP a écrit :
27.07.22
Pour ton dessin...
Je lui ai mis dans sa boite dans une enveloppe avec un rappel à une discussion qu'on a eue, via la phrase "l'essentiel est invisible pour les yeux". Soit, je ne vais pas décrire, c'est perso.
Elle n'a pas mis 10 minutes à m'appeler via Whatsapp et semblait visiblement touchée.
Après, il y a eu cette phrase que je ne suis pas sûr de comprendre: "mais je ne le mérite pas"...
The_PoP a écrit :
27.07.22
Séduire une amie de longue date de 11 ans de moins que toi et qui sort d'un divorce en ayant toi même une situation perso un peu chargée, c'est tout sauf une mince affaire. C'est pas impossible hein, mais il va falloir mouiller un peu la chemise et lui présenter autre chose que ce bon vieux BOB si tu veux mon avis.
J'en suis parfaitement conscient...
The_PoP a écrit :
27.07.22
Le bon point c'est que t'es au bon endroit pour ça. T'es rouillé c'est normal après une longue vie de couple.
Non...pire: je n'ai jamais vraiment réussi l'exercice, du moins "dans les normes"...

The_PoP a écrit :
27.07.22
Proposes. Et esquive dès que ça ronronne trop. Ouvre toi aux autres et aux expériences et essaye de flirter un peu à côté. Il faut que ta vie donne envie d'être partagée, et pas que tu ne proposes juste qu'une solitude morne à deux.
2000% d'accord: si je me mets à sa place, ça me parait évident.
J'ai malheureusement des difficultés relationnelles, semble-t-il.
2 autres nanas (divorcées) me tournent autour. Tant qu'on est dans le jeu, je joue. Mais je ne ressens pas cet "enjeu", ce qui forcément change la donne de mon côté.
Pour ce qui est des sorties, j'ai beau avoir la réputation d'être sympa, gentil, drôle, intelligent,... ca se bouscule pas, que ce soit parmi mes potes ou mes amies disponibles. Tout le monde a mieux à faire. Ca me renvoie à ma solitude de toujours (déjà enfant) et ça me fout un de ces cafards... Inévitablement, et malgré moi, je sais que je peux porter ce que je veux comme masque, le côté needy -pas seulement envers une partenaire- doit se ressentir...
Et surtout amuses toi bordel. [...]
Donc, pour l'amusement, c'est galère.
Alors oui, je fais des trucs pour me détendre seul, ça m'éclate oui (je viens d'acheter un drone, je me remets au VTT, je suis allé à 2 concerts, au ciné avec un copain encore plus needy, ...)
Mais cette solitude, elle est existencielle, et fait drôlement mal. Je sais que je n'ai pas l'esprit clair quand je suis dans cet état.
Je me botte le c.l tout le temps, je fais des trucs en regardant mes peurs profondes droit dans les yeux, mais... j'ai l'impression que tout ce que je fais est vain... que ce soit envers elle ou tout le reste.
Quand je suis dans cet état, je me dis "ah quoi bon faire des trucs avec mes enfants, je n'existe juste pas aux yeux de personne, qu'est-ce que j'ai à leur donner pour les aider? et je ne trouve plus rien...". Le coup de volant à 180km/h je l'ai déjà fait... (mais il y en a eu immédiatement après et ... bref).
Onmyoji a écrit :
27.07.22
Tu n'arrives pas à la qualifier, ou tu ne veux pas? Elle a semble-t-il été claire. Le problème est que derrière tu prends son comportement pour des portes dérobées dans sa citadelle, alors que c'est juste une expression du fait qu'elle ne se sent pas "menacée" par toi, qu'elle ne te pense pas comme un mec avec qui elle pourrait avoir du mal à se contrôler et ne pas aller à l'encontre de sa raison. En plus du fait qu'elle ne pense pas que tu puisses oser aller à l'encontre de sa volonté. Donc tu es sûrement vu comme un type bien mais c'est tout.
C'est un peu violent à lire, mais... c'est exactement ce que je sais déjà au fond de moi. Je n'y arrive pas (plutot que je ne veux pas) car je me suis déjà tellement trompé sur les gens que je reste ouvert à toute éventualité et ne veux plus me dire "t'aurais dû..." (mais j'espère un peu plus qu'une éventualité, en effet).
Onmyoji a écrit :
27.07.22
Tu es un peu masochiste là à mon avis.
oui et non... Quand tu sais que tu dois traverser le désert pour atteindre une oasis... tu le fais. Je suis dans le désert.
Onmyoji a écrit :
27.07.22
Tu veux la même en plus jeune, pour prendre ta revanche?
Elle n'est pas beaucoup plus jeune que mon ex-femme. Je ne me reconnais pas dans les femmes "de mon âge" car la plupart ont des enfants beaucoup plus grands que les miens et... une fantaisie que je ne perçois plus... Ses enfants et les miens sont potes. Même si ce n'est pas un critère déterminant, je mentirais si je disais que son âge ne joue pas en sa faveur. Mais inversement, la plupart des gens qui me connaissent trouvent que je fais plus jeune que le mien.
Onmyoji a écrit :
27.07.22
Pour mettre fin à un désir longuement nié?
Je ne suis pas sûr de percevoir le fond, mais si c'est ce que je pense, ça me semble trop futile: dans ce cas, c'est d'autres femmes que j'aborderais.
Onmyoji a écrit :
27.07.22
Si tu veux la changer...
Ce n'est pas elle que je veux changer, c'est son point de vue sur moi. Je sais que je n'invite pas à plus qu'être un bon pote. Je suis ici pour ça.
Moi je veux changer, car mon image ou mes "habitudes" ne me conviennent plus. Je suis en lutte contre tout ça, mais je me sens découragé tant j'ai l'impression de rester sur place malgré tout ce que j'entreprends (pour elle, pour tout le reste des gens et même pour moi, donc).
Onmyoji a écrit :
27.07.22
commence par ne plus être aussi disponible sans retours. Elle ne veut pas cafarder seule un soir? Très bien. Toi tu as sûrement des trucs à faire. Ne lui garde pas ses gosses si tout ce que tu as en retour c'est un merci que tu ne seras que trop content d'accueillir comme si c'était un cadeau qu'elle t'avait fait.
C'est déjà quelque chose que j'ai fait. Plusieurs fois. Je ne prends pas la garde de ses enfants tout à fait comme un cadeau, mais comme une opportunité à saisir. Inversément, elle garde les miens quand ça se met.
Mais une occasion à 2, juste à 2, c'est difficile. Elle n'accepte pas souvent, pour des raisons qui semblent authentiques. J'ai été frustré de cette soirée film chez elle qu'on a fait. D'emblée je l'ai vue s'installer de manière à m'empêcher d'être trop proche physiquement. J'ignore si c'était calculé car d'un autre côté, elle n'avait pas l'air de se méfier le reste du temps: on a bu du vin, elle s'est endormie devant moi, etc. La façon d'être avec un pote plutôt que de mettre une distance "pour me jauger en toute sécurité".


Pour le dessin vs "tout le contexte autour" je te rejoins. Pour prendre une image, avec Rose & Jack (Titanic), il ne se serait rien passé s'ils n'étaient pas -déjà- conquis avant cette fameuse scène. Je crois que ce que je lui ai exprimé, c'est mon besoin de sensualité. Et le fait que je la calcule, ce qu'elle sait déjà. Elle sait que je respecte la distance qu'elle met et le temps qu'elle veut. Quand elle m'a demandé si c'était moi, je lui ai renvoyé l'image de Sam, le garçon à la fin de Love Actually, tout sourire entre 2 flics de l'aeroport. Je pense qu'il n'y avait pas d'image plus parlante. C'est peut-etre une erreur, je ne sais pas. Je me dis que quiconque pense à cette scène partage la joie de ce gamin.
Tout ça, je pense que c'est exactement ce qu'elle a compris. Rien de plus.

Pour redescendre de l'ascenseur de Calogero, je pense qu'être trop dispo, c'est se montrer needy, oui, et ça détruit tout jeu de séduction, à commencer par ne même pas lui donner le besoin d'argumenter contre le risque d'un "non" à un besoin simple.
Mais en dehors de ça, je vends du rêve professionnellement, mais pas dans ma vie avec ma vie. Et c'est aussi ça que je voudrais changer... et je ne sais pas...plus?... quoi faire...

Alors rapidement : au sujet de ton ressenti de solitude, coups de volants and co => va voir un psy et un bon, tu as des choses à dénouer et ce n’est ni une insulte ni un gros mot. Ca va demander un vrai gros travail en profondeur mais ca payera surement bien plus que tout le reste de ce qu’on pourra te dire ici.

C’est pas une fatalité.


Quand au reste de ta séduction avec elle. Arrête les films romantiques vraiment. Lova actually, titanic & co c’est des films. Tu ferais pas les cascades de Tom Cruise dans la vraie vie ? Non ? Ben c’est pareil.
Alors arrête de rêver éveillé. Ses attentes la te conduiront qu’à l’échec ou à la déception.

Allez hop, va lire quelques articles sur FTS en commencant par ce bon vieux Bob l’afc. Tu as du taf devant toi.
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Les films, c'était pour les images qui parlent à tout le monde. Je suis un visuel.

Psy... Ça fait 4 ans que je tourne en rond avec eux/elles. Et c'est pas faute de vouloir. J'ai pas dit que c'était mort (et je ne le pense pas) mais je ne vois pas quoi tenter encore dans ce domaine...
Sincèrement, j'ai plus appris sur moi en bouquinant depuis bientôt 1 an... Mais l'introspection, ça ne fait pas de toi-même quelqu'un de moins seul. Oui, je me sens bienveillant envers moi, mais... qu'est-ce qu'on en a à battre?

Je pense que je renvoie, depuis toujours, l'image d'un mec triste quand je tombe un peu le masque et que je ne suis pas intrinsèquement heureux. On/off. Et là, c'est off. Le fusible saute en remettant on.
Je peux voir des gens tant que je veux, je sais que (mon expérience est systématiquement que) dans le partage, c'est one way... Pas vers moi. Tant que c'est comme ça, la tristesse ne partira pas, même si je souris.
Oui je rigole en journée au boulot. Mais je chiale passé ma porte.

Je parlais bien de changer l'image.
Le problème c'est que tu peux avoir un impact émotionnel, mais elle va le rationaliser en fonction de ses sentiments
Dans tous les cas, si tu veux t'inspirer de films, vaut mieux être Clark Gable, Sean Connery, Hugh Jackman ou Ryan Gosling que Hugh Grant.
Mais bon, ça fait des années que tu es à la mauvaise étape. Si tu veux séduire il faut attirer. Créer des liens tu l'as déjà fait et tu t'es empêtré dedans.
Joue un peu avec elle, impressionne la, fais lui ressentir des montagnes russes, fais des trucs cool avec elle, tease la.
Aussi, arrête de ne voir qu'elle, tu dois arrêter de n'envisager qu'elle. Tu penses être honnête envers elle, ou tu ne penses pas avoir de connexion avec d'autres, mais tu te fermes juste à d'autres possibilités en t'empêchant de la voir pour ce qu'elle est, à sa juste valeur, et pas comme spéciale.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Merci pour ta réponse.
Je me rends compte de plusieurs choses:
- au final, chez elle comme chez n'importe quelle autre, je n'arrive pas à jauger ce qui la fait se sentir bien avec un mec (en sachant que c'est évidemment individuel)
- je vois d'autres nanas, mais j'ai affaire -pour l'instant- à de vrais stéréotypes. L'une, selon les "types de fille selon FTS" est une maman (mais même si je l'apprécie en tant que copine est sérieusement de mauvaise foi, limite manipulatrice) et l'autre le profil "la cinquantenaire"(avec 10 ans de moins)
(rappel ici)
- je ne me ferme à AUCUNE relation. Mais je n'en développe pas de nouvelle. Du moins avec des femmes célibataires ou en tous cas disponibles.
-cette fille a juste les critères qui font que je l'apprécie, elle. Je ne one-itise pas vraiment (mais un peu quand-même) mais quand tu as fait ton étude de marché et que c'est le bon modèle, tu n'en envisages pas d'autre tant qu'il n'y a pas de nouveauté. Non? (Sympa l'image de l'étude de marché, ok, je sais..)

-elle a des défauts. Je les mesure pleinement (je crois). Comme toute personne, moi inclus. Je ne suis plus prêt à me renier pour ça (le divorce m'aura au moins fait comprendre ça). Je pars du pied qu'elle comme moi sommes en questionnement,que nous voulons tous 2 (ou chacun) nous améliorer. Ça n'ira pas forcément dans le sens "désiré" par l'autre (en admettant que le film (le mien) devienne réel) et tant elle que moi le savons parfaitement (-> divorce). C'est peut-être une partie de l'origine de son non-engagement, que je sois AFC ou pas

-si je ne sais pas ce qui la fait rêver, c'est un peu mal parti pour la faire aller sur des montagnes russes. Ok, je sais beaucoup de choses sur elle, sa façon de penser, mais sur ce qu'elle aime au quotidien surtout. Pour la partie "rêve", je ne sais que (peu) de choses génériques et pas hyper personnelles. Oui, sur ce plan, on ne peut pas dire que j'aie beaucoup d'expérience. C'est peut-être un point de départ à de vraies questions. Mais sans réponses pour l'instant...

Après, oui, je ne sais pas comment prendre des risques sans paraître le gros lourd à fuir.
- proposer subitement des trucs dingues, alors que j'ai l'image du plan-plan sans doute, pas sûr qu'elle y croie (le dessin, j'aurais pu le lui livrer par drone, j'ai bricolé ce qu'il fallait et me suis entraîné pour. Mais à part la faire flipper, ça aurait servi à quoi?)
-lui proposer une sortie en montgolfière ? Not too much?
-un resto? Euuuuh désolée, je ne suis pas prête pour ce genre de choses en ce moment... Voire le basique "je suis trop crevée ces temps-ci et beaucoup de trucs à faire" Etc... (Déjà expérimenté avec). A part récemment le film chez elle (et mauvais choix de film), elle n'a rien accepté qui soit de l'ordre "seul à seule". Comme j'ai sans doute foiré cette occasion (film), je ne sais pas trop comment rebondir.
Tout comme avec une autre nana que j'ai emmené dans un glacier de village, très réputé, mais avec un cadre qui ne payait pas de mine, moi habillé "bien mais pas trop chic" tandis qu'elle était en poupée séduction (et ca a marché sur moi, j'avoue)
Je sais aussi que la maxime "suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis", je suis dedans mais pas dans le bon rôle, à aucun moment.

Et donc,oui, je ne bouge plus, car je suis en panne de savoir comment agir

(Ndlr: j'arrête d'éditer ce message ;) )

La nuit porte conseil. Un point aussi que je remarque. Quand je fais le bilan de ses qualités et ses défauts, dans ceux que je perçois, je lui trouve (évidemment) beaucoup plus de qualités que de défauts. Cependant, au sens des quadrants d'Ofman (ici) le défaut qui m'ennuie le plus correspond à mon allergie: elle a beau être très intelligente, critique et sensible, elle est parfois fonceuse "à tort et à travers" et ça va complètement contre mon côté réservé ou prudent. Par contre, je le suis à l'excès et c'est mon challenge également (et peut-etre une de ses allergies à elle...).
Je pense que ça doit entrer en compte dans le choix d'une activité partagée pour la faire rêver (je sèche... non, je bloque...)

Le meilleur résumé est sans doute que j'ai besoin d'intensité dans ma vie, sur le plan relationnel, et c'est quelque chose que je n'arrive ni à obtenir, ni à créer, peut-être parce que je ne sais tout simplement pas me représenter ce que ça représente chez les autres.
Je n'ai pas pu le faire enfant ou ado. Et le résultat, c'est qu'adulte, je ne sais pas comment le faire.

Laniakeo a écrit :
28.07.22
- au final, chez elle comme chez n'importe quelle autre, je n'arrive pas à jauger ce qui la fait se sentir bien avec un mec (en sachant que c'est évidemment individuel)
Ne fais pas l'erreur dans laquelle je me suis empêtré (oui, ça arrive même aux moins bons, comme on dit les conseilleurs sont pas les payeurs;)): vouloir trop calibré par rapport à ce qu'elle a exprimé.
Au final, tu dois lui plaire pour ce que tu es, pas en t'adaptant à ce qu'elle dit attendre (surtout que ce qu'elle exprime, et ce qu'elle voit ne sont pas exactement superposables, sans compter que son lexique et le tien sont loin d'être alignés.
- je vois d'autres nanas, mais j'ai affaire -pour l'instant- à de vrais stéréotypes. L'une, selon les "types de fille selon FTS" est une maman (mais même si je l'apprécie en tant que copine est sérieusement de mauvaise foi, limite manipulatrice) et l'autre le profil "la cinquantenaire"(avec 10 ans de moins)
(rappel ici)
Tout le monde peut rentrer dans une case. ça ne doit pas être bloquant, ce qui doit l'être ce sont les red flags (bon dans ces cas, c'est sûr que ce n'est pas engageant
- je ne me ferme à AUCUNE relation. Mais je n'en développe pas de nouvelle. Du moins avec des femmes célibataires ou en tous cas disponibles.
Tu vois bien que tu mets le doigt sur des problèmes sur lesquels, là, tu peux agir.
-cette fille a juste les critères qui font que je l'apprécie, elle. Je ne one-itise pas vraiment (mais un peu quand-même) mais quand tu as fait ton étude de marché et que c'est le bon modèle, tu n'en envisages pas d'autre tant qu'il n'y a pas de nouveauté. Non? (Sympa l'image de l'étude de marché, ok, je sais..)
Tant que le contrat n'est pas signé, rien ne t'empêche de regarder les prix et la qualité de la marchandise ailleurs, sauf si tu as une relation particulière avec ton vendeur... Elles n'ont pas plus d'égards pour toi, en général tu es dans une compétition digne de la coupe du monde de foot et tu commences pas en finale mais dans les poules.
Et plus tu grimpes et plus c'est compliqué. Donc toi aussi, aie des standards, fais des rencontres, sélectionne.
Ne sois pas l'esclave d'une seule nana qui te prendra ou pas selon son bon vouloir...
-elle a des défauts. Je les mesure pleinement (je crois). Comme toute personne, moi inclus. Je ne suis plus prêt à me renier pour ça (le divorce m'aura au moins fait comprendre ça). Je pars du pied qu'elle comme moi sommes en questionnement,que nous voulons tous 2 (ou chacun) nous améliorer.
ça c'est une grande supposition que tu fais à son niveau, peut-être qu'elle ne voit pas ses fautes dans son couple passé, et qu'elle se sent aussi très bien comme elle l'est. Tu ne peux être certain que de toi même.
Ça n'ira pas forcément dans le sens "désiré" par l'autre (en admettant que le film (le mien) devienne réel) et tant elle que moi le savons parfaitement (-> divorce). C'est peut-être une partie de l'origine de son non-engagement, que je sois AFC ou pas
Je pense que tu cherches à trouver une explication à un fait beaucoup plus simple:
Une personne qui est attirée par toi va vers toi. Dans le cas contraire, ce n'est pas le cas.
C'est pas un tacle, mais ça me paraît beaucoup plus simple et pertinent (et je me l'applique aussi, parce que si je sais susciter de l'émotion en vrai, après je me comporte comme un tue l'amour ambulant)
-si je ne sais pas ce qui la fait rêver, c'est un peu mal parti pour la faire aller sur des montagnes russes. Ok, je sais beaucoup de choses sur elle, sa façon de penser, mais sur ce qu'elle aime au quotidien surtout. Pour la partie "rêve", je ne sais que (peu) de choses génériques et pas hyper personnelles. Oui, sur ce plan, on ne peut pas dire que j'aie beaucoup d'expérience. C'est peut-être un point de départ à de vraies questions. Mais sans réponses pour l'instant...
ça peut vouloir dire deux choses:
-elle ne t'ouvre pas la porte parce qu'elle ne veut pas te donner d'opportunités
-tu cherches encore une fois à trop te baser sur ce que tu vas supposer qu'elle attend.
Cherche plutôt à faire ce qui toi te ferais rêver. Si elle n'est pas alignée, ça veut peut-être dire que vous allez pas trop ensemble non?
Après, oui, je ne sais pas comment prendre des risques sans paraître le gros lourd à fuir.
Personne ne te demande de te transformer en triple X, en Fonzie ou en James Dean.
Moins que des risques, c'est de faire ce qui est un peu inattendu, moins raisonnable, moins "la réponse qu'il faut".
Prendre de vrais risques ce serait risquer des choses pour toi, sans qu'elle ne trouve ça forcément bien. Et tu pourrais te nuire juste pour rien.
La spontanéité, le feeling plutôt que les règles et le carré. Montre lui que tu sais faire autre chose que d'empiler des cubes, mais que tu sais jouer avec d'autres formes...
Après, le drone c'est geek, éventuellement drôle, mais pas risqué.
évite la charge émotionnelle, t'en as mis en trop pour un paquet de moment, maintenant le but c'est de la faire percuter qu'en fait, tu es bien un mec et pas juste un père de famille/chef d'entreprise responsable et qu'elle peut bien être une femme à côté de toi.


Si la poupée, c'était pas l'une des deux au dessus, pourquoi tu n'as rien fait?

Tu dis être en panne, mais que ferais-tu si tu n'agissais que pour toi, et que c'était elle qui devait être en demande?
Tu ne serais certainement pas immobile. Tu ferais ta vie, et puis tu lui donnerais peut-être envie, quand elle se dirait qu'elle va cafarder tout son week-end, pendant que toi tu as prévu un truc cool. Et peut-être que plutôt que de céder à son appel et t'oublier, faudrait que ce soit elle qui se plie à tes contraintes.
Après, je te dis pas que c'est la recette magique, maman sexy trentenaire et courtisée, elle a certainement plein de gars pour remplir son emploi du temps.
Mais s'il y a une chance que tu la séduises, ce sera pas en faisant ce que tu as déjà fait, même si tu dois pas faire un virage à 180° en mode "Highway to Hell" pour surcompenser.
Be cool, fais les trucs pour toi, et pratique le "qui m'aime me suive". Je comprends très bien qu'elle puisse te sembler spéciale et qu'elle puisse l'être effectivement, mais des fois quand les bases sont pas bonnes, c'est difficile à rattraper.
Plus tôt tu te fais à cette idée là et tu fais en sorte toi, d'avoir une vie un peu plus intéressante et attractive, plus vite tu t'ouvres à des possibilités féminines et un peu plus d'horizons...
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Merci pour ta réponse ! J'ai écrit beaucoup, tu me réponds beaucoup... Je dois décanter ça.
Mais a chaud, je n'essaie pas de me conformer a ce qu'elle souhaite. J'ai fait ça avec mon ex, et quand elle a changé, c'est moi qui n'ai pas compris, pas suivi et ça a été la direction divorce.
Elle est en questionnement sur sa vie. Déjà en général, mais encore davantage depuis son divorce et surtout sa vie après...
Ce que je voudrais, c'est (et on peut même en faire une généralité, pas juste la concernant elle) parmi ce que j'ai à offrir, c'est d'arriver à sortir ce qui marche avec elle. Je me sens souvent stupide, après coup, de ne pas avoir sorti les cartes que j'avais pourtant dans main. Avec elle, c'est ça.
Je te remercie du conseil, car oui, c'est facile de basculer dans l'excès et céder à trop se calquer, et s'oublier...

Je sais que j'ai des centres d'intérêt atypiques, qui ne parlent pas forcément à tout le monde en termes de "faire rêver". Je me méfie de comment JE me présente car je sais que je peux en être saoulant (les passionnés, c'est ça aussi...)
A l'inverse, mon modèle de vie enfant et ado a été tellement casanier, que je le suis. Mes enfants le ressentent: ils sont plus actifs chez leur mère (et j'ai même entendu (incidemment) leur mère dire "ils doivent s'ennuyer chez lui"...

Je sais que je me sabote facilement, que ce soit en ne faisaient pas assez, ou en ne comprenant pas que je parle tout seul ou carrément que quand je sens que ça ne va pas, je me dévalorise (la panique).
Donc, quand ça ne marche pas, je me dis souvent que c'est à cause de moi, avant que ce ne soit à cause d'une incompatibilité, à tort ou à raison...
Une psy, avait un jour conclu que je n'étais pas connecté avec mes émotions, que je compensais en intellectualisant et que c'était la cause de mes problèmes relationnels.
Il y a sans doute une part de vrai, mais quand je me mets à pleurer après avoir joué 3 notes de piano, j'ai tout de même un doute...
Par contre, oui, je sais être handicapé dans mon intelligence émotionnelle, notamment à montrer que je suis connecté à quelqu'un... Ça s'applique à elle aussi... (Ou surtout, dans le cas présent. Elle ne peut pas se connecter à moi si on se parle depuis des étages différents..)
Mais mon plus gros problème, sans doute, oui, c'est le feeling. (Pour faire le lien avec ta réponse)

Hier soir, j'étais avec 2 copines, vivant seules depuis longtemps (après une séparation)(une des 2 susmentionnées). Elles ont l'air épanouies et on s'en est tenus aux bonnes choses (le but était de passer du bon temps...) mais c'est flagrant qu'il vaut mieux ne pas trop gratter: leurs forces sont bâties sur des douleurs... Un côté dur plutôt que fragile. Ça ne me met pas à l'aise avec elles si je voulais aller plus loin. Je dois certainement renvoyer quelque chose du même ordre... (Mais moi, c'est dur *et* fragile..)(et pour ce qui est dur chez moi, je préférerais que ce soit désiré de la part de mes conquêtes, justement... lol)

Ps: pour la question du psy, je vois une nouvelle personne dans 1 mois environ...(il est demandé...)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Courage le 30.07.22, 08h49 par Onmyoji

Fin de l'histoire :
- elle a désormais ses enfants quand moi je n'ai plus les miens, et inversement.
- j'ai les miens cette semaine
- mon ex-femme est tous les jours avec une autre divorcée avec enfants (même quand elle n'a pas nos enfants)
- mes enfants ont passé une semaine de fooooooolie
- à tous les gens qui doutent sur ce forum, un de mes amis franchement divorcé, AFC et needy repérable à 5km, a lui aussi retrouvé une copine. 6 mois.
- je me sens, aux yeux de tous, comme un vieux pansement usagé et sale, qu'on ne prend même pas la peine de mettre a la poubelle.

Tu penses que c'est délibéré de sa part le coup des gardes alternées désynchronisées?
Ça paraît gros parce que c'est une organisation avec son ex et qu'en général quand ça s'est pas bien passé, les demandes sont souvent acceptées avec contreparties s'emmêlent.
Dans tous les cas, c'est bien en quelques sortes, ça t'empêche de t'investir dans ce truc là qui allait a priori difficilement plus loin que le fond d'une impasse.
Concentre toi sur tes gosses, ces moments-là reviendront pas. Mets à distance ces questions pour l'instant.
Maintenant que tu n'es plus l'éponge émotionnelle de cette nana tu vas pouvoir redevenir un homme. Bonne nouvelle, tu es libéré.
Je ne dis pas que ça ne fait pas mal parce que c'est "injuste", après ça dépend de quel point de vue on se place. Mais pour elle tu as fait des efforts et elle en a profité, elle n'a pas eu la classe et la réserve de ne pas l'accepter alors même qu'elle savait que tu avais des attentes. Elle les a peut-être encouragée subtilement quand ça lui servait. Sinon de son point de vue c'est légitime de pas vouloir de toi si tu lui plaît pas ou "juste parce que tu lui rends un service" parce que c'est pas comme ça que ça marche, même si "être là pour quelqu'un" ça devrait compter dans la balance.
Toujours est-il que toi ça te fait souffrir, donc profites-en pour bien apprendre les signes parce que c'est pas aussi évident qu'un feu dans lequel on doit pas mettre les doigts, pour bien intégrer tes erreurs et ne pas les refaire.
Puis aussi pour prendre soin de toi et te donner du positif, acheter une bonne bouteille ou aller dans un bon restau avec des potes, faire une balade en montgolfière si toi ça te tente, avec tes gosses (c'est plus à eux que tu dois offrir ce genre de moment et ne pas être le père avec qui l'on s'ennuie ou qui est en reste de leur mère qui profite bien de toutes tes pensions pour leur offrir des trucs cool) ou juste pour ta pomme, aller à un concert.
C'est le recommencement du cycle. Courage ça va aller.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

La garde alternée changée, c'était maintenant. Son ex et elle avaient juste pensé a recaler les choses, je ne l'avais compris... Même si j'avais les éléments pour comprendre.

Elle m'a souvent signifié qu'elle voulait que les choses soient claires. mais voilà, moi j'ai mes émotions.

Pour le reste, je me sens comme une m. Je ne sais pas organiser d'activité. Je n'ai jamais été rôdé à ça et ait toujours été soumis, les rares fois où je l'ai fait, à un jugement négatif (que ça l'ait été ou pas).
C'est sans doute la cause.

Merci pour ton message.
Première journée avec les enfants : je taille la haie (-> ils vont s'emmerder).

Ce que tu ne sais pas faire, tu peux l'apprendre. En tous cas essayer.

Si tu ne changes rien, tu continueras d'obtenir les mêmes résultats.

Voilà ça va te sembler dur mais en fait c'est plutôt une bonne nouvelle. ça veut dire que cela dépend avant tout de toi.

Ton choix, tes actions, tes envies.

Les plaintes et l'auto-flagellation n'amènent à rien et sont souvent un faux fuyant pour masquer l'inaction et le manque de volonté réelle à changer.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Post responsable le 30.07.22, 21h12 par Onmyoji
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Auto-flagellation? Peut-être. lMais une réponse aléatoire aux attentes des autres (mes enfants en premier).
J'apprends oui, mais en étant jugé en même temps.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Prends un peu de recul le 30.07.22, 21h11 par Onmyoji

Hé, tu es un homme, un père, tu as un bon job donc tu dois être capable d'être assertif.
Oublie pas que ton ex t'a castré que virtuellement, mais si elle ne t'a pas tué et si tu es encore capable de dire non ailleurs, tu peux encore envoyer chier des cons.
Y a que les gens qui font rien qui se trompent jamais, et les inspecteurs des travaux finis feraient mieux d'inspecter leur trou de balle que de te courir sur les valseuses.
À un moment, mords, envoie chier, mets des coups de boule.
Si tu te trompes ça fait partie du processus. Si ça plaît pas à tout le monde c'est inévitable. L'essentiel c'est que ça te plaise à toi, ou aux gens qui sont précieux pour toi (tant qu'ils réagissent pas comme des cons, cas de ton ex : quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage. En gros tu as perdu confiance en toi alors que tu avais perdu de toute façon, le jeu était truqué).
Tu es un homme. Si tu sais pas demande, ou teste. Ce qui est sûr c'est que c'est pas en déléguant tes affaires, en étant fébrile et assisté que tu auras du respect. Alors oui tu prends pas le risque d'être jugé, tu prends juste une étiquette de mec indolent et passif d'office.
C'est miiiieux.
Ou pas.
Tu as bien eu un désir pour une femme et cherché à être inventif pour la toucher. Et là tu t'es creusé. Putain tu t'es même entraîné à faire des cascades avec un drone pour porter un dessin. Faut avoir envie de mettre de l'énergie, t'étais chaud patate.
Tu es ton premier public et la première personne à qui tu dois des gratifications et du respect.
Ce que tu peux faire pour une nana tu peux le faire pour toi.
Relève la tête. C'est pas que tu sais pas faire les choses. C'est que tu prends trop en compte le regard supposé des autres, ou les avis réels de gens qui de toute façon te veulent pas du bien (et que tu devrais envoyer se faire enculer avec une poignée de sable).
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Laniakeo a écrit :
30.07.22
Auto-flagellation? Peut-être. lMais une réponse aléatoire aux attentes des autres (mes enfants en premier).
J'apprends oui, mais en étant jugé en même temps.
Évidemment.
On vit en société.
On est jugés, jaugés, étudiés, vus, en permanence.
Les gens peuvent en parler, commenter, y penser, ou en discuter ensemble ensuite. Ou s’en foutre. D’ailleurs toi aussi tu peux choisir de t’en foutre, ou d’envoyer chier ceux qui se permettent de te faire savoir qu’ils te jugent.

C’est la vie. Et c’est pas grave en fait. D’ailleurs tu n’y peux rien.

Fais les choses qui te semblent importantes, qui te tiennent à coeur. Fais les pour des raisons qui te semblent bonnes. Te planque pas derrière ton petit doigts et des excuses pour justifier ton apathie.
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Je me sens complètement seul. Depuis 48h, les seuls mots que j'ai échangés sont "bonjour. paiement par carte, svp. Merci, bonne journée, au revoir".
Pas d'email, WhatsApp ou autres. Nada.
Si je n'appelle pas, personne ne vient à moi. Et si je le fais, le taux de réussite reste faible, ponctué de "désolé pas le temps".
De nouveau, la seule exception est cette fille. Qui est inclue dans les 48h de silence.
Je ne sais pas comment me changer pour cette question. Je ne sais même pas comment présenter les choses à ...un psychologue ?
J'ai rdv avec psycholo+psychiatre dans 15 jours. C'est long. Et je pense 1)que je fonde trop d'espoir (comme avec cette fille) 2)qu'en acceptant d'être gavé de médicaments psychotropes, je répondrai à nouveau aux besoins de la société mais que je n'en serai que plus violent avec moi-même encore, en mettant une bonne grosse couche de latex sur ce qui ne va pas.
J'ai pensé tres fort que la vie était vaine.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 07.08.22, 10h33 par Onmyoji

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre