[D]Altruisme vs. égoisme

Je me suis posé récemment la question.

Il y a par principe en séduction deux visions des choses :

- L'égoisme, se recentrer sur soi, écouter ses propres envies...
- L'altruisme, l'envie de donner aux autres, d'aimer les gens, les femmes...

Je me demandais surtout quelle part de chaque on pouvait accorder en séduction. Faut-il plus se concentrer sur soi ou faut-il s'oublier dans ses relations aux autres ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Prends un peu de recul) par Laurier

Faut t'il plus d'eau chaude ou plus d'eau froide pour faire de l'eau tiède ?
J'aurai envie de répondre, un peu des deux !

Au niveau de la séduction, du moment qu'on est pas trop proche de l'un des deux bords, j'ai envie de dire que la différence... ne se fera pas sur ce critère là. Etre trop égoïste ou trop altruiste, peut effectivement vite devenir un défaut handicapant.

Mais il est fréquent de voir des PUA qui penche un peu plus vers l'égoïsme, ou des gros naturals qui penche vers l'altruisme par exemple, et ce qui fait la différence entre les deux... c'est justement tout le reste !

Donc tant qu'on est pas dans l'excès je pense, que le juste milieu se fait tout seul selon notre personnalité et nos envies.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Il y'a du vrai...) par Laurier

Je trouve que c'est une pensée trop limitée, la séduction c'est noir ou blanc ?

A l'image de ceux qui préconisent un inner game de béton pour avoir un bon outer game et de ceux qui parlent du contraire, un bon outer game qui amènera à un bon inner game.

Mais avoir les deux, c'est tellement puissant.

Dans mon game plan, dans la rubrique état d'esprit, j'ai écrit : "vivre continuellement dans l'abondance".

- Ce qui veut dire vivre dans une abondance de femmes et donc l'issu d'une interaction avec une inconnue m'importe peu. "J'en rencontrerai plein d'autres et mieux qu'elle."
- Ce qui veut dire être généreux avec moi-même, tant au niveau matériel (vêtements, restaurants...) qu'intellectuel (lecture, films, théâtres...). "L'argent sert à se faire plaisir."
- Ce qui veut dire être généreux avec les autres : offrir une tournée aux amis, leur donner un peu de mon temps quand ils en ont besoin, les supporter dans les moments où il le faut, sourire à des inconnues... "Parce que je vis dans l'abondance, je partage avec ceux que j'aime."
- Ce qui veut dire que mon temps est précieux et que je ne porte mon attention qu'aux choses qui m'importe vraiment. "J'abhorre les activités, les discussions, les gens qui me sont ennuyeux".

Ce qui amène a être plus imperméable à plein de situations car après tout "ça nous est égal, des situations comme ça on en vit souvent", donc on devient ghost (cf Revelation), on devient unreactive (aux tests de congruence, à l'imprévu, à tout ce qui pourrait nous rendre pessimiste), on devient même hard to get naturellement.

Et cette mentalité d'abondance peut s'appliquer dans tous les domaines de la vie. Être généreux s'applique autant en vers nous-même qu'envers les autres. Ce qui constitue un bon équilibre.

Qu'en pensez-vous ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (100% d'accord) par ironik
  • +1 (Intéressant) par poucy-funky

Pour réussir en terme de résultat pur (sans éthique ni autre) :
-egoisme pour ce qui est objectifs
-concentration sur les autres et l environnement pour ce qui est du process
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Developpe stp) par Laurier

Ca me rappelle un post de Phénix ...
Il faut développer son système de référence interne (c'est ce qui me semble approprié).

Concrètement, c'est toujours toi qui est à la page, les autres on s'en fiche, s'ils veulent rentrer dans ton monde, ils peuvent, mais ce n'est pas à toi de t'adapter à eux.

J'ai appris une chose ces dernières années. Si je veux aider les autres, il faut d'abord que je sois bien avec moi même, et que je pense à m'aimer, si tu penses trop aux autres, ça marche pas.


En gros, pour penser aux autres, il faut d'abord savoir penser à soi.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Developpe stp) par Laurier

Citation:
mais ce n'est pas à toi de t'adapter à eux.

Bien sûr que si ...
enfin tout dépend de ce que l'on entend
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Developpe stp) par Laurier

La séduction, c'est donner envie à l'autre de nous accepter [sexuellement], voire mieux: de nous conquerrir.

De la, cela depend de notre valeur, de celle de la cible et de la façon dont on interragis avec elle. Se connaitre, s'écouter et ne plus agir en fonction de ce que pensent les autres sont les définitions même de l'alpha, de l'homme construit. A ce niveau la, l'égoïsme ajoute de la valeur, au même titre qu'une sociabilisation réussie et/ou une vie heureuse, remplie et débordant d'émotions.

La deuxième partie est l'interaction avec la cible... elle à besoin non d'altruisme, mais de calibration.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Pas convaincu) par Laurier

Dans l'armée de terre on considère que la dignité est constituée par le respect de soi et le respect d'autrui.

Cette notion de dignité me paraît centrale en séduction, et renvoie en effet à la calibration comme le dit Ellimac_Zéro.

De plus cette notion favorise la congruence, puisque se respecter c'est affirmer qui l'on est, ne pas accepter l'inacceptable, prendre soin de soi etc.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Intéressant) par Laurier

Ne confondez-vous pas égoïsme et égocentrisme ?

Il n'y a rien de mal à devenir un peu égocentrique, c'est peut-être apprendre à s'affirmer et certains gourous américains comme Juggler préconise de parler énormément de soi, de son point de vu.

Quant à être égoïste, le terme en lui-même est péjoratif, je pense toujours que la question initiale ne se pose pas.

Ou que la réponse reste dans l'équilibre et la calibration.

tiamat a écrit:
Il y a par principe en séduction deux visions des choses :

- L'égoisme, se recentrer sur soi, écouter ses propres envies...
- L'altruisme, l'envie de donner aux autres, d'aimer les gens, les femmes...

On abordait justement un sujet un peu similaire ici: http://www.frenchtouchseduction.com/boa ... tml#183965

On n'est pas obligé de toujours tout opposer même si c'est une facilité pour l'esprit. Et il faut accepter d'être des êtres contradictoires (ce qui n'est pas évident :wink: ), de pouvoir être altruiste et égoïste!

Citation:
Concrètement, c'est toujours toi qui est à la page, les autres on s'en fiche, s'ils veulent rentrer dans ton monde, ils peuvent, mais ce n'est pas à toi de t'adapter à eux.

Influence de Swingcatt Mystery ...
C'est une question de dosage. Les PUAs s'adressent en premier à des mecs qui ne s'affirment pas la plupart du temps. Ca leur fait du bien à ces élèves de chercher à corriger un défaut important chez eux et d'entendre ce genre de trucs.

Une fois que tu t'affirmes convenablement dans ta vie faut savoir mettre de l'eau dans son vin.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (+1) par Carbon

Il faut tendre vers l'altruisme, aimer les femmes, et les gens en général.

MAIS


Un proverbe populaire a écrit:
Charité bien ordonnée commence par soi-même.



Ceci exclut le mauvais altruisme, qui consiste à n'exister qu'en aidant les autres, voire en se sacrifiant pour les autres, ce qui n'est d'ailleurs pas désintéressé. Les personnes qui sont dans ce cas de figure attendent quelque chose en retour, et s'en servent comme moyen de chantage affectif.


On ne peut vraiment aimer les gens que lorsqu'on s'aime soi-même.

++
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (100% d'accord) par cyberseb

Contrairement à ce que semble penser les courants style 'Darwinisme social' (relecture intéressée et orientée des concepts Darwiniens par les requins de wall street) l'Altruisme est une valeur sociale forte.

Dans les société dites 'primitives' (c'est à dire possèdant un système de jurisprudence orale riche...) l'Altruisme est la caractéristique des dominants (juste après leur capacité à la protection de leur groupe.

Le chef est puissant ET le chef est généreux. En deux mot, le chef à la capacité de souffler le chaud et le froid.

imposer son avis etc. cela fait plaisir à l'égo quand on sort d'une longue période de soumission.

Maintenant l'efficacité, c'est une main de fer dans un gant de velours. Servir ses objectif, mais le faire subtilement sans éveiller les défenses des autres.

Citation:
Servir ses objectif, mais le faire subtilement sans éveiller les défenses des autres.


Quand on séduit une fille, on ne pense pas à ses objectifs généraux.
On pense à la fille, et à l'objectif qu'on à pour la fille. On se connecte émotionnellement avec elle etc..

Toujours cette démarche de dissimulation de quelque chose....

Bizarre.

Citation:
On n'est pas obligé de toujours tout opposer même si c'est une facilité pour l'esprit. Et il faut accepter d'être des êtres contradictoires (ce qui n'est pas évident Wink ), de pouvoir être altruiste et égoïste!


Vrai. Ca va même plus loin... La clé est sans doute dans le mélange, et le cocktail des deux...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (...) par Spectrum

D'après moi le véritable altruisme ne peut se développer que sur les bases d'un égocentrisme sain : quelqu'un s'attardant plus sur les autres que sur lui même vie grâce à eux, et le jour où les autres ne sont plus là :cry:... quelqu'un donnant trop (argent, temps, amour, etc...) à s'en sacrifier me parait forcément louche .

Pour autant l'égoïsme pur et dur n'est pas à prescrire, bien qu'il soit bon de s'attacher à ce que l'on soit bien avant de s'intéresser aux autres.

Evidemment ça reste un avis personnel, qui m'a déjà attiré quelques embrouilles.

J'aimerais reprendre les mots d'Electrik :

"Charité bien ordonnée commence par soi-même." (enfin c'est la sagesse populaire qui le dit surtout hein ! :mrgreen: )

Bref, en gros, avant de penser à devenir altruiste, vois si tu te sens bien dans ta peau.

Tu veux devenir un soleil pour les autres. Les aimer; les aider, ok. Mais si toi même tu te sens pas bien dans ta peau... comment pourrait tu briller convenablement.

Bon, c'est vrai, parfois le soleil doit se laisser cacher par les nuages... comprenez, parfois " il faut mettre de l'eau dans son vin", se "calibrer " sur les autres, en gros, les écouter et se remettre en question.

En gros : il n'ya pas de contradiction entre les deux, ils sont simplement nécessaires l'un à l'autre pour la bonne marche de l'un et de l'autre (car que serions nous sans les autres ? )

L'altruisme en séduction ce n'est pas se taper un thon et faire sa vie avec pour qu'elles ait enfin qqn ? :D
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (mdr !!) par okapi


Inscrivez-vous pour devenir membre de FTS, recevoir des ebooks gratuits, débloquer les forums cachés et voir moins de pubs.
Cliquez ici, c'est gratuit .