Discussion

Comment supporter une relation à distance ?

Note : 2
lancé par endormie le 01.09.2009
40 réponses
dernier par marie le 08.09.2009, 12h08
  • endormie
  • Score : 23 - 41 ans - BANNI DU FORUM
Ce membre a été banni de FTS, en raison d'une attitude déplacée (arrogance, agressivité, propos borderline ou en contradiction avec notre règlement et nos valeurs). Les propos de ce membre n'engagent que lui, sont donc à prendre avec des pincettes, et ne reflètent pas les opinions des autres utilisateurs de FTS.
La mobilité géographique, la maturité... font que ne va pas forcément trouver l'amour dans les 30 kilomètres autour de chez soi même en habitant une ville assez grande.
Les sites de rencontre permettent à chacun de lier contact par affinités, loisirs et papotages mais ça peut être aussi le constat que c'est ailleurs que se trouve des possibilités d'avenir à deux.
En attendant d'apprendre à se connaître, à se rencontrer, que les mutations se fassent, il peut y avoir un ou deux ans qui s'écoulent.

Et vous ?
- accepteriez -vous une relation à distance ?

- comment faire pour supporter la distance et la séparation ? (perso, c'est ingérable - ce n'est pas une question de jalousie, c'est juste que quand je m'attache à quelqu'un qui est loin j'ai l'impression que tout mon quotidien devient vide, que ça va durer des mois, que ça mènera nulle part... et souvent c'est le cas, on promet beaucoup à distance mais peu est effectivement réalisé),

A votre avis ... merci
A mon sens... les relations à distance ne sont pas gérables.
Sauf si cette relation existe depuis longtemps et que la séparation est courte... ou que l'un est facilement mobile... et que la séparation est courte ! :lol:
Bonsoir.
Je rejoindrai Vagabon sur ce sujet.
A mon sens (cela n'engage que moi) d'après mon experience une relation longue distance serieuse ne peut fonctionner si elle commence de cette façon, à quelques exceptions près.

Après dans le cas d'un éloignement après une "vraie" relation. On
ne peut en juger à l'avance.
Ca dépends de la fréquence à laquelle vous pouvez vous voir.

Si vous pouvez vous voir deux à trois fois par mois, c'est tout à fait gérable. Si vous êtes à moins de deux heures de trajet (voiture, train, avion) c'est encore mieux.

Par contre, si vous êtes séparés pour une durée indéterminée (mutation aux USA par exemple), ca devient plus problématique.
Situation a distance très piegeuse. Je rejoins les avis precedents, et j'ajouterai qu'il faut avoir conscience qu'il est très difficile de faire partager ta vie, quand l'autre personne ne vis pas dans ton environnement proche.
Cela genere a moyen et long terme des decalages qui deviennent de plus en plus grand dans le couple jusqu'a l'incomprehension, puis le conflit.
Ca depend vraiment de la relation, personellement je l'ai vecu, periode ou j'etais encore un peu pur, quand je suis rentre en France depuis la Chine, je ne me suis pas separe de mon ex, et je suis reste en France quatre mois, elle en Chine, je ne suis alle voir personne d'autre, j'avais l'impression qu'elle non plus. Mais bon c'etait plus ou moins de courte duree et en sachant que j'allais retourner en Chine.
Je ne vois toujours pas l'intérêt d'une relation à distance. Je pourrais m'inscrire sur un chat, prendre un pseudo de fille et avoir une relation à distance avec un mec, sans qu'il ne s'aperçoive jamais que c'est du pipo... Et il serait tout content dans son coin de sa copine à distance.

Et même en se voyant de temps en temps, pour moi ça reste une relation pauvre, voir pas de relation du tout.
J'ai vécu un an et demi de relation a distance avec une Catalane vivant a Barcelone.
On s'est rencontré a 14 ans, des lettres toutes les semaines pendant deux ans et finalement on a voulu se revoir... S'en ai suivi un an et demi d'une relation vraiment épanouissante et frustrante, magique et douloureuse.

On se voyait en moyenne deux semaines tout les trois mois.

La relation a tenu ce laps de temps parce qu'à chaque fois on inscrivait dans le temps des choses que l'on devait faire. Des rendez-vous, des sorties tout ça avec une date précise.
C'était pas du "on fera ça quand je viendrais", c'était du "le mercredi 17 Juillet, le soir, on ira au XXX"
Je pense que ça a joué grandement dans la survie d'une relation voué à l'échec.

Alors, maintenant, est-ce qu'aujourd'hui j'accepterais une relation a distance?
Non
Est-ce que je serais capable de me remettre avec ma belle Catalane?
Oui

Pour supporter la distance, c'est à la sensibilité de chacun. Pour beaucoup, le contact physique est important dans une relation, pour moi il n'est qu'un détail.
Je mettais beaucoup plus d'importance à la façon dont elle m'aimait, les mots qu'elle choisissait pour me parler que de la façon dont elle me caressait, m'embrassait.
J'étais sans doute plus amoureux de sa manière d'aimer que d'elle particulièrement.

Sinon, pour supporter la séparation c'était : vidéo-conférence tout les jours au minimum pendant deux heures, se faire sonner une vingtaine de fois par jour pour montrer qu'on pense à l'autre... Et j'en passe.
Si bien qu'au final c'était devenu une habitude, je faisais ça robotiquement, sans vraiment en avoir envie. Elle l'a senti, j'ai été un "Dead Man Walking" et grâce à elle, j'ai connu la communauté.
  • marie
  • Score : 45 - 48 ans
ça fait trop souffrir, les longues séparations, même si on se console avec internet, des messages, le téléphone ;
il y a un manque, même si le côté affectif, relationnel, est merveilleux ;

pour ne pas créer de conflit, de rancune, de tristesse, on peut prévoir un remplaçant pour évacuer la tension.. qqn qui serait dans le même cas de figure..
chacun en accord avec sa morale perso, bien sûr..

moi je le vis très bien (après 20ans de rigoureuse fidélité..), et c'est plus épanouissant pour tout le monde ; ça fait fonctionner les hormones, du bien au moral, et si on est respectueux et discret, ça ne fait de mal à personne ;

eh.. je ne m'appelle pas Marie pour rien.. même Joseph il a tout gobé (pardon si je choque qqn)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (lol) par cyberseb
  • -1 (Mauvais esprit) par Coug
  • +1 (Du calme) par achribu
  • 0 (Encore!) par Girouette
  • marie
  • Score : 45 - 48 ans
marie a écrit:
pour ne pas créer de conflit, de rancune, de tristesse, on peut prévoir un remplaçant pour évacuer la tension..
ça fait fonctionner les hormones, du bien au moral, et si on est respectueux et discret, ça ne fait de mal à personne ;


--faire fonctionner les hormones, ça donne une jolie peau, empêche les rides de frustration et bonne humeur, joie de vivre ;
ça entretient la libido qui s'endort si on s'en sert pas ;
vous voulez que votre poupoune dépérisse ?

vous les mecs, vous dites "c'est pas tromper, c'est juste pour l'hygiène"
vous dites aussi "tromper, c'est baiser l'une en pensant à l'autre", etc..

arf arf arf... on fonctionne pareil !?

--ne pas oublier qu'une femme qui a qq chose à se faire pardonner est bcp moins chiante..
--qu'elle ne vous en voudra pas d'avoir oublié de bipper mécaniquement à 18h00, 19h00, 20h00, parce qu'elle se changeait les idées à ce moment-là, et que ça l'arrangeait bien en fait de ne pas répondre ; tout le monde est gagnant ;
--que de toutes façons vous l'auriez soupçonnée, connaissant son tempérament de feu, de ne pouvoir tenir sans vos câlins ;
--que même les gens qui ne sont pas séparés dans le temps et l'espace le font couramment ; vous en témoignez ! lol
--et puis, quand vous serez enfin réunis, pour le meilleur, et pour le pire surtout, (un peu d'optimisme), au début c'est le nirvana, puis vous ne pourrez plus vous supporter, et vous trouverez tous les prétextes pour vous échapper : séminaires, sport, famille (5 grands-mères décédées dans l'année, ça commence à être louche ..)
et on repense avec nostalgie aux fantômes du souvenir...

la morale de cette histoire, larirette larirette, c'est que tout compte fait, mon conjoint je l'aime mieux et ça va mieux quand il est loin .. voire très loin.. et vivent les retrouvailles..
"tu es parti pour 18 jours, la la la, mais que c'est court, que c'est court.." (juliette Gréco)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Ca va mieux en le disant) par Girouette
Pour moi dans ce cas la je n'appelle plus ca un conjoint mais une personne que je baise de temps en temps. Et toute ton enumeration une serie d'excuse pour faire ce que tu as envie, pourquoi pas plutot assumer que tu as besoin de cul et que tu ne peux pas etre fidele, c'est pas pour ca qu'on pensera ou on te traitera de salope, chacun sa facon d'etre, le plus important c'est d'etre clair (tres dur pour les femmes) et d'assumer (encore plus dur pour les femmes).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (100% d'accord) par Coluche
  • 0 (Pas convaincu) par Girouette
  • 0 (C'est pas faux) par Salvadore
  • marie
  • Score : 45 - 48 ans
mike mancini a écrit:
chacun sa facon d'etre, le plus important c'est d'etre clair (tres dur pour les femmes) et d'assumer (encore plus dur pour les femmes).


ben , j'ai été claire, non ?
et j'assume, pas de souci !
et je fais ça bien, que personne n'en pâtisse !

on dirait même que les mecs ça les excite de savoir leur nana convoitée..
et ils reviennent plus vite à la maison en général ;

tout ça c'est tiré de mon vécu, et des hommes mariés que j'ai connus surtout.. et j'en connais pas beaucoup de fidèles ;

les femmes font les choses comme il faut, (maladies, discrétion...),sont fortes et malignes ;
mais les hommes mariés, c'est du n'importe quoi !
que de risques ils prennent pour tirer un coup : de casser leur ménage, perdre leur boulot (oui, ils font ça pdt leurs heures de travail), attraper des maladies et les transmettre à leur femme, et j'en passe..) ;
et ils assument pas, perdent contenance, avouent, accusent, etc..
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Pas convaincu) par Girouette
  • 0 (Mesquin) par Syphil
Facile de taper sur les mecs... C'est l'hopital qui se fou de la charité !!!!

La discretion des nanas ou des mecs est tres relative... Ca depend beaucoup de la naiveté, ou de la paranoia de l'autre conjoint!!!!

100% des hommes mariés avec lesquels tu as couché n'ont pas été fidèle ??? :mrgreen: Incroyable !!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (lol) par Coug
Citation:
les femmes font les choses comme il faut, (maladies, discrétion...),sont fortes et malignes ;
mais les hommes mariés, c'est du n'importe quoi !
que de risques ils prennent pour tirer un coup : de casser leur ménage, perdre leur boulot (oui, ils font ça pdt leurs heures de travail), attraper des maladies et les transmettre à leur femme, et j'en passe..) ;
et ils assument pas, perdent contenance, avouent, accusent, etc..


Mais c'est quoi cet argument? Les femmes trompent comme il faut et les hommes font n'importe quoi... Que de vilaines généralités!

Je connais des hommes qui ont toutes les qualités que tu trouves aux femmes modèles et des femmes tout les défauts que tu trouves aux pauvres hommes.

Tu nous dis que les hommes prennent des risques au travail - Ils ont besoin d'une nana pour le faire aux dernières nouvelles, donc les deux sexes sont autant concernés.

Ce genre de spéculation ne mène à rien et est complètement ridicule. A moins que tu ai menée une étude statistique, dans toute la France, dans toutes les catégories socio professionnelles et dans tout les groupes d'ages :roll: La ca pourrait être intéressant...
Loin des yeux, loin du cœur ça résume souvent la situation :D
marie a écrit:

tout ça c'est tiré de mon vécu, et des hommes mariés que j'ai connus surtout.. et j'en connais pas beaucoup de fidèles ;

les femmes font les choses comme il faut, (maladies, discrétion...),sont fortes et malignes ;
mais les hommes mariés, c'est du n'importe quoi !
que de risques ils prennent pour tirer un coup : de casser leur ménage, perdre leur boulot (oui, ils font ça pdt leurs heures de travail), attraper des maladies et les transmettre à leur femme, et j'en passe..)


Ca fait très discours revenchard ça, "au moins les femmes elles sont plus douées, elles ont le mérite de bien cacher leurs saloperies" qu'on décide de tromper son mec ou sa nana, chacun gère ses petites affaires comme il le veut, mais ça reste du mensonge, c'est mesquin parce qu'on pense avant tout à sa gueule et à son petit confort et dès qu'on a à se justifier là dessus le discours s'inverse et on met en avant que c'est pour l'autre, et en plus c'est souvent le vice de se dire "s'il savait hihi". Enfin à partir du moment où l'on commence à se justifier via un jugement de valeur sur ce genre de choses discutables, forcément tout le monde ne sera pas d'accord..

Sinon pour revenir au sujet, je pense aussi que ça dépend du type de relation et du but qu'on se fixe, à choisir j'aurais beaucoup plus envie d'accepter une relation à distance avec une fille qui m'annonce qu'elle peut éventuellement aller voir ailleurs par ci par là (ce choix m'étant offert de ce fait) qu'avec une fille jouant à "l'ange blanc".

Enfin personnellement ce qui m'a fait le plus grandir dans ma tête avec les femmes, sont celles capables de ne pas te mentir et de te dire toutes ces vérités pas franchement romantiques mais tellement compréhensibles et humaines. Ca t'apprend à aimer l'autre et non pas l'image idéale que tu peux t'en faire..
  • BinBee
  • Score : 192 - 34 ans - BANNI DU FORUM
Ce membre a été banni de FTS, en raison d'une attitude déplacée (arrogance, agressivité, propos borderline ou en contradiction avec notre règlement et nos valeurs). Les propos de ce membre n'engagent que lui, sont donc à prendre avec des pincettes, et ne reflètent pas les opinions des autres utilisateurs de FTS.
Citation:
Mais c'est quoi cet argument? Les femmes trompent comme il faut et les hommes font n'importe quoi... Que de vilaines généralités!

je trouve aussi que les femmes trompent bcp mieux que les hommes, c discret, rarement ambiguë et elles mentent avec une facilité déconcertante !
  • endormie
  • Score : 23 - 41 ans - BANNI DU FORUM
Ce membre a été banni de FTS, en raison d'une attitude déplacée (arrogance, agressivité, propos borderline ou en contradiction avec notre règlement et nos valeurs). Les propos de ce membre n'engagent que lui, sont donc à prendre avec des pincettes, et ne reflètent pas les opinions des autres utilisateurs de FTS.
Je vois bien que le sujet de la fidélité pose souci à beaucoup et je peux comprendre mais personnellement, ça ne me gène pas si mon mec va voir ailleurs de tant en tant, s'il a envie, tant que c'est dit honnêtement. Et pareil pour moi. "baiser" c'est pas "faire l'amour".Je suis jalouse des sentiments mais pas du corps.

Bref.

Mon problème est vraiment au niveau du manque : je suis incapable de gèrer le manque que j'ai de l'homme que j'aime s'il est loin et qu'on ne peut se voir qu'une à deux fois pas mois par exemple. Même avec un texto ou deux par jour, tant que je ne peux pas partager vraiment une relation en présence (même sans habiter ensemble) , ça me tue le moral.
Et maintenant , dès que la distance est en jeu, je dis non tout de suite même si l'homme en question m'intéresse.
Je me demandais si ce manque pouvait évoluer, certains ont l'air de pas vivre cela comme une déchirure.

Merci de vos idées en tout cas, globalement vous me confirmez que c'est pas viable. ET ça me rassure.
endormie a écrit:
Je vois bien que le sujet de la fidélité pose souci à beaucoup et je peux comprendre mais personnellement, ça ne me gène pas si mon mec va voir ailleurs de tant en tant, s'il a envie, tant que c'est dit honnêtement. Et pareil pour moi. "baiser" c'est pas "faire l'amour".Je suis jalouse des sentiments mais pas du corps.



Combien de fois j'ai entendu des temoignages des enfants de 68ards, dont les parents revendiquait une union libre assumée, mais qui en fait était jaloux l'un de l'autre...
Evidement cela arrive a tout le monde de se retrouver confronté à cela, et ce n'est pas facile à gerer a tous les points de vue. Faire la difference entre le corps et les sentiments très bien, mais peut on serieusement penser que les choses sont si séparées que cela ??? C'est difficile de faire la part des choses, et de l'admettre.
  • marie
  • Score : 45 - 48 ans
mike mancini a écrit:
tu as besoin de cul.. et que tu ne peux pas etre fidele


si j'ai du cul raisonnablement (1 à 3 fois par jour, j'ai été habituée comme ça avec mon mari pendant 20ans, lol), je suis fidèle.. et j'ai été fidèle longtemps, je ne suis pas d'un naturel compliqué et pervers ;
je ne regarde même pas ailleurs, ni même j'y pense ;

mais quand je suis en manque, (physique ou sentimental ou les 2), je suis infernale..
donc il faut que je me calme... le sport, ça marche pas, la méditation un peu.. le chocolat..

mon dernier copain était pilote, aviateur ; je suis restée fidèle longtemps, car amoureuse.. je ne me pose pas la question s'il était fidèle, très harcelé par les hôtesses ;
je suis naïve et je pense que oui, et c'est son problème ; l'ennui, c'est que pendant parfois 2 mois : pas de mails, ni sms, ni tél.. il était trop dur avec moi, je ne demandais pas beaucoup, juste 1 bip ..

je lui avais dit la vérité sur ma vie agitée avant lui ..
il m'a dit : "ne change rien, je ne suis pas assez disponible, mais fais attention à toi .."
donc ayant la permission, un jour j'ai commencé à craquer ;

mais ce n'est pas une raison pour s'en vanter, lui raconter (sauf si ça l'excite mais c'est pas le cas), lui faire du mal ! et en plus il ne me demandait rien ;
c'est vrai que ce n'etait pas une vraie relation de couple .. mais il ne pouvait pas faire autrement..
tout est toujours à adapter selon le moment et la personne.. fidélité, sincérité, rien n'est figé, tout est à relativiser..
A lire / A voir en ce moment sur FTS
Les différentes rubriques de FTS