Discussion

Des bouquins à conseiller ?

Note : 71

le 28.12.2011 par FK

225 réponses / Dernière par Oldboy le 16.05.2019, 21h21

alfie67 a écrit:
Salut les dévoreurs de livres!

Je vais vous conseillé un sacré livre sur le thème de la compétition dans la séduction.

Le livre s'appelle "Les Liaisons Dangereuses" de De Laclos. Je sais pas si sa vous dit quelque chose mais plein de film sur les PUA sont tiré de ce livre, et il est très bien écris.

En même temps, la morale des Liaisons dangereuses, ce n'est pas : "séduisez tout ce qui passe à votre portée", puisqu'à force de s'enfermer dans un jeu perpétuel de conquête et de séduction, Valmont finit par perdre la seule femme qu'il ait jamais aimée...
LuxLisbon a écrit:
alfie67 a écrit:
Salut les dévoreurs de livres!

Je vais vous conseillé un sacré livre sur le thème de la compétition dans la séduction.

Le livre s'appelle "Les Liaisons Dangereuses" de De Laclos. Je sais pas si sa vous dit quelque chose mais plein de film sur les PUA sont tiré de ce livre, et il est très bien écris.

En même temps, la morale des Liaisons dangereuses, ce n'est pas : "séduisez tout ce qui passe à votre portée", puisqu'à force de s'enfermer dans un jeu perpétuel de conquête et de séduction, Valmont finit par perdre la seule femme qu'il ait jamais aimée...


On n'est d'accord sur le point que Valmont et Merteuil en allant de conquêtes en conquêtes tournent en rond et de surcroît perdent leurs temps, mais le jeu en vaut la chandelle car il y'a comme une sorte de compétition entre eux, chacun menant la chute de l'autre en voulant faire mieux et en communiquant les exploits du jour. Sa c'est pour l'intrigue du livre.

Mais moi je cite surtout ce livre pour son style et son écriture qui est maîtrisé à la perfection, et aussi sur le fait que ce livre ce base sur les conquêtes d'un jour, la séduction, sauf que là, les personnages principaux seront les dernières victimes de leur complots amoureux qu'ils ont organisé.
Si vous voulez lire à rythme détendu...

Pour rester dans les préoccupations du site, je vous conseille les Risibles amours du romancier tchèque Milan Kundera : c'est un recueil de sept nouvelles drôles et amères qui vous donneront un certain recul sur l'amour-séduction.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] A lire le 22.08.12, 21h52 par SoulStripper
  • Aina
  • Score : -3 - 24 ans
Une bouquin que j'affectionne bien est le pouvoir du moment présent écrit par Eckhart Tolle .
De quoi il parle dans le livre?
-De dépendance à la nourriture , à une personne et aussi aux drogues
-Insatisfaction diverses
-peur de la mort
-se libérer des tourments
-trouver votre vrai identité


Ça pourrait vous aider de lire ce bouquin si vous êtes dans une crise émotionnelle . Au début , Eckhart parait nous raconter des salades mais plus on lit plus ça commence à prendre du sens. Donc ne vous arrêtez pas sur le premier chapitre.
Cet livre est un must à lire
Un auteur français contemporain que j'apprécie c'est Emmanuel Carrère.
J'aime bien l'élégante sobriété de son écriture. Et quand on s'essaie à l'écriture, on réalise vite combien il est difficile d'écrire sobrement et avec élégance.

Si j'en parle ici c'est également par goût de la provoc, pas tellement l'auteur emblématique d'un site de développement personnel si je m'en tiens à ce passage d'un de ses bouquins :

Citation:
...je suis terriblement choqué par les gens qui vous disent qu'on est libre, que le bonheur se décide, que c'est un choix moral. Les professeurs d'allégresse pour qui la tristesse est une faute de goût, la dépression une marque de paresse, la mélancolie un péché. Je suis d'accord, c'est un péché, c'est même le péché mortel, mais il y a des gens qui naissent pécheurs, qui naissent damnés, et que tous leurs efforts, tout leur courage, toute leur bonne volonté n'arracheront pas à leur condition. Entre les gens qui ont un noyau fissuré et les autres, c'est comme entre les pauvres et les riches, c'est comme la lutte des classes, on sait qu'il y a des pauvres qui s'en sortent mais la plupart, non, ne s'en sortent pas, et dire à un mélancolique que le bonheur est une décision, c'est comme dire à un affamé qu'il n'a qu'à manger de la brioche."


Extrait d'autres vies que la mienne, auquel je souscris pleinement ^^
Si je devais vous conseiller UN SEUL livre ce serait sans hésiter L'Ecume des jours de Boris Vian.
De quoi il parle ? D'une histoire d'amour ! Non pas une d'histoire d'amour type Titanic ou autre mais une histoire dans un monde complètement décalé à coup de nénuphar dans le poumon, de souris suicidaire et autres.

Un livre à lire absolument
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 01.11.12, 15h48 par Mr.Smooth
  • [0] Bonne idée ! le 01.11.12, 16h59 par pastelle
  • [0] Absolument le 28.02.13, 14h18 par Owen
  • Defx
  • Score : 109 - 24 ans - MBTI: ENTP
De passage a écrit:
Un auteur français contemporain que j'apprécie c'est Emmanuel Carrère.
J'aime bien l'élégante sobriété de son écriture. Et quand on s'essaie à l'écriture, on réalise vite combien il est difficile d'écrire sobrement et avec élégance.


Yep, j'ai lu accidentellement un de ses livres et j'ai bien accroché! (c’était un livre bonus offert après une commande de + de x livres, et bizarrement je l'ai reçu une semaine avant les livres que j'avais commandé :p ).

Le livre que j'ai adoré c'est Les Frères Karamazov de Dosoïevski. Celui là je le recommande à tout ceux qui ont le courage de se taper un pavé. Sans doute celui que j'ai le plus aimé...

EDIT : Après visualisation de mon message, je voulais rajouté que c’était d'ailleurs de ce livre que j'ai tiré ma signature, pour la petite histoire...
L'Homme révolté d'Albert Camus

Très difficile d'en faire une critique ou même de commenter le contenu tellement celui-ci est vaste mais une seule chose est sûre : cela parle de révolte de l'être humain, de révolution, d'absurdité du monde, de Nietzsche, Dostoïevski, Annah Arendt, Platon, Socrate, terroristes, nihilistes et de Dieu.

Dieu est très présent dans cet ouvrage, il sert de postulat de départ et la religion - n'importe quelle religion -, qui amène à Dieu, sera vivement critiquée.

Finalement, il ne suffit pas de croire en Dieu, il suffit de croire en l'être humain :wink:
Bonsoir.

Tiens, ça parle de Bernard Werber en début de topic. Je suis justement sur l'un de ses premiers livres, "Les Fourmis". J'ai dû lire une bonne moitié, et pour le moment j'accroche vraiment bien. J'ai hâte de savoir ce qui lie les deux histoires parallèles (côté humain avec le mystère de la cave chez l'oncle Edmond, et côté fourmis).

petit edit complémentaire: Avant ça, je me suis fait "Commandos de l'Espace" de Jimmy Guieu (SF des années 50-60), et encore avant "Le salaire de la peur" de Georges Arnaud (aventure/drame, 1950). Tous les deux m'ont fait passer le temps de façon très sympa dans les transports en commun ou dans les salles d'attente. :)
L'autre jours, j'ai relu bel-ami de Mautpassant.

Clairement, c'est censé être un connard. Un odieux arriviste sans scrupules.
Pourtant, il m'a été sympathique tout le livre. J'avais envie d’applaudir à chacune de ses réussites sans même parvenir à le trouver " mauvais ". Je me demande ce qu'en pense la communauté. Car mine de rien, ce bel-ami, il s'ancre parfaitement dans la définition du player.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] +1 le 02.12.12, 18h43 par gregoss
  • ANONYME (ce membre a désactivé son profil et / ou a demandé à masquer son pseudo)
  • Score :
Models de Mark Manson. Le seul ebook de séduction que je lirai en entier. Je le trouve réaliste, honnête et plein de bons conseils.

Je m'y étais intéressé suite à un commentaire de banshee, qui conseillait de le lire.

Et je suis pas déçu.
Hello,

Un livre que j'ai commencé et qui a l'air sympa :

Citation:
Théorie de l'information
La Théorie de l’information est une épopée économique française. De l’invention du Minitel à l’arrivée des terminaux mobiles, de l’apparition d’Internet au Web 2.0, du triomphe de France Télécom au démantèlement de son monopole, on assistera à l’irruption d’acteurs nouveaux, souvent incontrôlables.
La Théorie de l’information est l’histoire de Pascal Ertanger, le plus brillant d’entre eux. Adolescent solitaire épris d’informatique, il verra son existence basculer au contact de certains artefacts technologiques : éditeur de jeux en BASIC, pornographe amateur, pirate récidiviste et investisseur inspiré, il deviendra l’un des hommes les plus riches du monde.
La Théorie de l’information raconte aussi comment un article scientifique publié en 1948 a révolutionné l’histoire des télécommunications et fait basculer le monde dans une ère nouvelle, baptisée Âge de l’information. Pascal Ertanger s’en voudra le prophète exclusif.
La Théorie de l’information évoque enfin le destin d’une planète devenue un jouet entre les mains d’un milliardaire fou.


Le style n'est pas ouf et le livre a été un peu noyé dans la rentrée littéraire 2012 mais pour les geeks qui se cultivent un peu sans se prendre la tête... c'est assez sympa :mrgreen:
Otto Weininger: Sexe et Caractère

Un génie qui se base sur la biologie (entre autre) pour expliquer les relations et la psychologie homme/femme certains passages sont a prendre avec des pincettes mais il décortique vraiment en profondeur les rapports homme/femme dans un style très clair.

Si vous l'avez déjà lu ce serai cool de lâcher un mp pour me donner vos impressions sur ce bouquin.
ifig a écrit:
Un génie qui se base sur la biologie (entre autre) pour expliquer les relations et la psychologie homme/femme certains passages sont a prendre avec des pincettes mais il décortique vraiment en profondeur les rapports homme/femme dans un style très clair.

À en lire quelques extraits sur Wikipedia et autres, ça a l'air d'être un bon gros raciste misogyne, dont Hitler estimait que c'était le seul bon juif, notamment parce qu'il affirmait la supériorité de l'Aryen sur le Juif.

Wikipedia a écrit:
The male aspect is active, productive, conscious and moral/logical, while the female aspect is passive, unproductive, unconscious and amoral/alogical. Weininger argues that emancipation should be reserved for the "masculine woman", e.g. some lesbians, and that the female life is consumed with the sexual function: both with the act, as a prostitute, and the product, as a mother.

Je pense effectivement que c'est à prendre avec des pincettes, pour éviter de se tâcher les doigts.
Hola je suis pas ici pour faire la pub d'idées racistes ou misogynes!

Petit éclaircissement:
Ce livre n'est pas facile a lire et nécessite un minimum d'esprit critique et de culture pour faire la part des choses.
En le lisant on voit que la dite "supériorité" de l'homme ne repose que sur un jugement de l'auteur et n'est pas démontre, quant au chapitre sur les juifs il n'est d'aucun intérêt pour ma part je l'ai lu par pure curiosité.

Comme tout livre qui présente des idées et des concepts, il y a du a prendre et du a jeter je penses qu'il y a plus de bon que de mauvais dans celui ci, il ne faut quand même pas oublier que l'auteur a fait plusieurs thèses qui ont été reçues.

De plus il apporte par la un point de vue critique qui peut amener a une ouverture d'esprit si on se demande pourquoi il est arrive a cette idée (pour la misogynie car la question de l’antisémitisme n'est absolument pas défendable a mon sens).

Dire de l'auteur qu'il est antisémite est un petit oxymore du fait qu'il était juif... Thank's Wikipedia^^
(critique serait le mot le plus juste).

Pour moi ce livre n'en est pas moins intéressant au contraire il permet aussi d'exercer son esprit critique...

Bien sur si ce livre pose trop problème on peut toujours supprimer ces postes.
ifig a écrit:
Comme tout livre qui présente des idées et des concepts, il y a du a prendre et du a jeter je penses qu'il y a plus de bon que de mauvais dans celui ci, il ne faut quand même pas oublier que l'auteur a fait plusieurs thèses qui ont été reçues.

Tu trouveras plein de gens avec des thèses qui ont défendu la supériorité de la "race blanche" sur les autres, et la supériorité de l'homme sur la femme. Notamment parce qu'à une époque c'était l'idée dominante, et qu'il n'y avait rien de difficile à soutenir une thèse allant dans ce sens. Sur ce sujet, je conseille l'excellent livre la mal-mesure de l'homme, de Stephen Jay Gould.

Le problème du "à prendre et à jeter", c'est de choisir ce qu'on garde. Et le plus souvent, on garde ce qui nous paraît intuitivement vrai et qui nous conforte dans nos préjugés. As-tu les connaissances de la biologie moderne qui te permettraient de savoir trier le bon du mauvais dans la biologie du XIXe contenue dans le livre ?

Je peux tout à fait comprendre qu'on lise ça pour des raisons historiques, mais quand tu dis "se base sur la biologie (entre autre) pour expliquer les relations et la psychologie homme/femme", j'ai l'impression que tu y cherches plutôt des faits et des explications.

Citation:
Dire de l'auteur qu'il est antisémite est un petit oxymore du fait qu'il était juif.

Un antisémite est quelqu'un qui a des préjugés négatifs envers les juifs. Ce type était un juif converti au christianisme, qui associait femmes et juifs dans ses textes comme des créatures dénuées des qualités masculines, et des animaux pas tout à fait arrivés au stade civilisé. Ça me semble pas mal correspondre à la définition de "préjugés". Citons un extrait du livre que tu recommandes:
Weininger a écrit:
Quiconque a réfléchi à la fois sur la femme et sur les Juifs aura pu constater non sans étonnement combien le Juif est pénétré de cette féminité dont on a vu plus haut qu’elle n’est rien de plus que la négation de toutes les qualités masculines. On pourrait à partir de là être tenté d’attribuer au Juif plus de féminité qu’à l’Aryen, et même de concevoir une sorte de methexis platonicienne entre le Juif et la femme.


Que le livre soit intéressant, je n'en doute pas, comme reflet d'une époque où il valait mieux être un homme blond et blanc. Mais on n'y trouvera pas un génie expliquant scientifiquement les différences entre hommes et femmes, on y trouvera un homme troublé qui déverse sa haine et ses préjugés.


PS: hé, vous avez vu, je ne suis pas hors sujet, j'ai conseillé un bouquin \o/
Alors, vu que je suis un grand fan de lecture, j'en ai un paquet à proposer. Je vais donc m'arrêter à quelque un que j'ai préferer:

Tout d'abord; mon auteur favoris Bernard Werber:

L'ultime secret:
http://booknode.com/l_ultime_secret_09201

Le papillon des étoiles:
http://booknode.com/le_papillon_des_etoiles_03806

Les thanatonautes:
http://booknode.com/les_thanatonautes_02192

Ensuite, une biographie qui vaut vraiment la peine d'être lue:

"Les 3 marches" de Patrick Hendrerickx:
http://booknode.com/les_3_marches___une ... vie_028136

et sa suite, tout aussi intéréssantes "paroles données":
http://booknode.com/parole_donnee_0126752

Et pour finir; un livre sur le développement spirituel "le pouvoir du moment présent":
http://booknode.com/le_pouvoir_du_momen ... uel_086707

Voilà, c'est toutn pour le moment.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 02.02.13, 18h15 par GCeara
Ce membre a été banni de FTS, en raison d'une attitude déplacée (arrogance, agressivité, propos borderline ou en contradiction avec notre règlement et nos valeurs). Les propos de ce membre n'engagent que lui, sont donc à prendre avec des pincettes, et ne reflètent pas les opinions des autres utilisateurs de FTS.
Dernièrement j'ai apprécié le petit bouquin de Margueritte Yourcenar "Mishima ou la vision du vide" même si partiellement à charge contre un personnage que j'estime.

Egalement le bouquin de Brunerie "Une vie ordinaire".

Et " Regards croisés " préfacé par Sydney Pollack sur les carrières respectives de Al pacino et Robert De Niro.Je recommande.
Un roman lu récemment que j'ai bien aimé c'est la Fortune de Sila de Fabrice Humbert. Grosso modo c'est sur le désir d'exister ou pas d'hommes de différents pays et différentes origines dans les années 90 à un moment où on commence à se faire beaucoup de frics dans la finance.
Ce qui m'a plu particulièrement dans ce bouquin ce sont les 2 français. Leur histoire, l'amitié équivoque entre eux leur confèrent une réalité, une ressemblance avec des personnes bien réelles que j'ai pu croiser. Plusieurs passages avec ces personnages frappent par leur justesse. A eux seuls ils auraient mérité un roman.
Ca devrait vous plaire y a typiquement un AFC et un PUA.

D'autres personnages et situations m'ont moins convaincu, présents me semble t-il plus pour la forme, pas suffisamment denses pour qu'on puisse réellement s'y intéresser.

En ce moment, je lis des bouquins sur la seconde guerre mondiale de Jean Lopez. Les descriptions de bataille pour pécho c'est pas terrible, mais avec un bon joint, le soir, je me prends à rêver que je suis Adolphe ou Joseph commandant le destin de millions d'hommes.
Je suis justement actuellement sur la Fortune de Sila... Un bon livre, bien qu'il me parle moins que l'origine de la violence, du même auteur. Ce dernier traite entre autre du rapport d'un homme à sa hargne, qui se trouve avoir des racines plus profondes qu'il le pense.

Dans le même thème du rapport de l'homme à sa violence et à celle des autres, l'Art français de la guerre m'a scotché. À travers la confrontation entre le narrateur, de notre génération, et un militaire de carrière qui s'est engagé au sortir de la Résistance, l'auteur traite de différentes facettes de la violence, liée à la peur, la colère ou froidement instrumentalisée. J'ai commencé dans la librairie, j'ai acheté, j'ai dévoré.

Comme L'Extension du domaine de la lutte, la nausée en moins, matière à réflexion en plus.