Discussion

Envie de baisser les bras ?

Note : 8
lancé par CyrilK le 26.07.2018
11 réponses
dernier par CyrilK le 29.07.2018, 20h34
Salut tout le monde,

J'ai juste une petite question à vous poser:
Avez-vous déja eu envie de tout laisser tomber, et de vous dire qu'il vaut mieux rester seul ?

Est-ce à cause de rateaux, l'idée d'aborder ou le travail à mener pour évoluer qui semble trop dur ?

À vos claviers ;-)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (???) le 26.07.18, 22h38 par Alea
  • Alea
  • Score : 188 - 21 ans - MBTI: BALI
NO PAIN NO GAIN.
Mon brave CyrilK, quand je vois tes messages sur le forum je me dis que tu dépenses trop d’énergie à te rabaisser ou a avoir des penser négatives et pas assez à agir sur les solutions possibles.

Pour répondre à ta question, je pense que tout ceux qui ont connu une longue période de célibat "forcée" se sont dit ça. On a tous des hauts et des bas. Maintenant une information clé: si tu commence a te résigner et à partir du principe que tu vas finir ta vie seul... alors c'est exactement ce qu'il va t'arriver.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Like a boss !) le 27.07.18, 12h53 par CyrilK
Sans troller d’aucune sorte, qu’est ce que tu trouves si difficile ?
Merci pour vos réponses.

Le problème ? C'est prise de tête. Peu importe le média (video, livre,...), c'est toujours: il ne faut pas faire ci parce que sinon tu te fais dégager, il faut être capable de réagir comme ça ou comme ça à ses piques,... Morning Kiss dit qu'il faut faire comme ci, La Gouaille qu'il faut comme ça,...

Je ne sais pas comment vous faites!
Ce que je souhaite savoir, c'est comme vous gérez les mauvais moments. S'il vous est déja arrivé d'avoir envie de baisser les bras, et savoir pourquoi.

Vous avez tous plus d'expérience que moi. Je cherche juste à avoir vos témoignages.
  • Alea
  • Score : 188 - 21 ans - MBTI: BALI
T'es dans une surdose d'informations.
T'as l'air d'avoir bouffé des tonnes de tutos, aux points de vue différents voire opposés.

Morning Kiss dit cela, d'autres disent autres choses : et CyrilK il dit quoi lui ?
Je veux dire, ce qu'il a appris de son expérience, ce qu'il a réellement compris car il l'a expérimenté et pas juste rabâché d'un quelconque tuto ?

Et tout cela, ça dépasse les bornes de la séduction. Accomplir des choses, ça ne se fait pas en un claquement de doigts.
Donc ouais, des fois on a envie de tout lâcher. Des fois on vibre d'être pleinement dans ce qu'on fait.
C'est cyclique. Le choix de la facilité et l'envie d'abandonner seront toujours présents. Et quand je dis toujours c'est toujours.
À toi de voir si tu préfères te faire gober par ces pensées ou si tu veux les dépasser pour attendre une qualité de vie supérieure (spoiler : une réponse semble meilleure).
Moins de réflexion, plus d'action. De la vraie action, avec un fond personnel. Les conseils servent à alimenter une base. Pas à la substituer.

EDIT: choisir de braver les difficultés ne veut pas dire s'engager dans la voie de Sisyphe.
Et il n'y a pas vraiment d'échecs ou de réussite. En séduction, puisque c'est ça qui semble t'intéresser, réussites et échecs ne sont que des conséquences, et non des fins. Donc cesse de vouloir viser la réussite, une conséquence ne peut pas être objectif.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Like a boss !) le 27.07.18, 12h36 par CyrilK
  • +1 (100% d'accord) le 28.07.18, 20h08 par Suprem
Merci pour toutes vos réponses.

C'est incroyable comment vous réussissez à foncer, sans vous poser de question, sans calculer votre stratégie pour savoir contourner ou affronter les difficultés!

Vous foncez (...ce que vous voulez...) la 1ière, puis c'est la réussite ou la jardinerie (quoi que, une pelle c'est aussi de la jardinerie!).

Il faut y aller au culot, et pas besoin d'être une lumière, c'est bien ça ? Bon, bah, il n'y a plus qu'à mettre pied au plancher et en faisant attention aux ampoules!

Plus sérieusement, c'est une façon de faire les choses qui n'est pas encore paramétré, je suis encore trop sur Excel (pour les calculs qui ne sont pas biliaires).
Comment foncer ? Relativises.

Tes stratégies sont justes des obstacles à la simplicité qui mène au succès.

Ce site est super, il m'a moi même beaucoup aidé à une période ou j'en avais besoin. Mais il faut être clair, rien ne remplace l'expérience, et l’expérience tu l'engranges en prenant des risques et en sortant de ta zone de confort.

Désacraliser les interactions, prendre du plaisir, se ramasser, se relever. Une fois que tu comprends que c'est le lot de tout le monde, tu respires beaucoup mieux.

Parfois c'est dur, mais avec le recul ça ne fait que de bons souvenirs, et les épreuves qui jalonneront ton parcours te rendront plus riche.

Le problème des stratégies millimétrées c'est qu'appliquées bêtement elles inhibent ta personnalité et te rendent fade et crispé.

Concentre toi sur ton développement personnel plutôt que sur un objectif de séduction à atteindre : laisse ta peur de l'inconnu de côté, décide d'être plus dans le lâcher prise, profite des interactions que tu as sans chercher à tout prix à FK KK ou je ne sais quoi. Tu t'entoureras de personne qui t'apprécient vraiment, tu te construiras un capital confiance et tu n'en seras que plus attirant.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Like a boss !) le 28.07.18, 09h20 par CyrilK
  • +3 (A lire) le 28.07.18, 09h23 par The_PoP
Merci pour ta réponse, Arkady.

Par contre, je n'ai rien compris à ton histoire à ton histoire de FK KK, mais bon, ça semble secondaire.

Sinon, quand je dis "foncer", c'est dans le sens de l'inverse de "calculer", autrement dit y aller sans réfléchir.

Mais, comme tu as dû le remarquer, mon dernier post comporte une touche d'humour, et tous les mots ne peuvent pas être placés, sinon ce serait bizarre et malaisant.
  • THS
  • Score : 105 - 22 ans - MBTI: ENTP
Language de la communauté : Fk = Fuck close, KK = Kiss close, pour la traduction je pense que tu vas arriver à te dépatouiller. :D

Plus tu es conscient de ta valeur, plus tu vas kiffer ce que tu fait et donc baisser les bras tu ne vas même pas y songer. A ça tu peux rajouter avoir le contrôle de ton égo, tout du moins en comprendre les mécanismes et ce qu'il utilise pour te faire vaciller. ( comparaison, impatience, passé, projection etc ).
Loi attraction c'est cool, la théorie c'est bien, il ne faut pas oublier " real world ", des solutions il y en a toujours, au prix de quelques concessions, se créer les bonnes habitudes et faire ton taff de mec = Passer à l'action, assumer et soit congruent montre lui qui tu es.
Le reste de l'expérience.
Pour mon cas ça fait 2 ans et demi, je commence seulement à avoir les bonnes habitudes, à me faire plaisir, j'ai encore du parcours pour vraiment ancrer le truc et arriver à mon objectif, je kiffe à mon rythme, pourtant je peux te dire je suis parti de loin. Içi tu as des mecs qui ont décollé avec du succés auprès des filles, c'est kiffant de les lire, si il y sont arrivés, c'est possible.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Like a boss !) le 29.07.18, 20h29 par CyrilK
Tous vos supers conseils, je les ai marqué "like a boss", non pas par rapport aux femmes, mais pour votre aide, comme des aides de coachs.

Je n'ai pas encore osé, mais je pense m'y mettre dès demain, voir même le matin, dans les transports, en partant d'une base: "L'aborder, lui donnera le sourire pour la journée, et ça lui fera quelque chose de fun à raconter". Bref, je pars sur du gagnant-gagnant.

Après, voir plus loin qu'aborder, on verra avec le temps, en fonction des retours de ces demoiselles.
A lire / A voir en ce moment sur FTS