Discussion

Hypersensibilité émotionnelle.

Note : 8

le 14.04.2019 par Owen

21 réponses / Dernière par Owen le 15.04.2019, 22h17

Je suis pour l'utilité du diagnostic, ça permet d'avoir une bonne base pour agir, de ce côté-là on est bien d'accord.
Après quand je parlais des modes, y a beaucoup de gens qui s'auto diagnostiquent de manière erronée parce que justement ils ont pas le diagnostic qu'ils veulent auprès des médecins (même si des fois, ceux-ci trouvent pas tout), et pour se justifier avec un nom frappant plutôt que de se remettre en question.
Dans ton cas, je pense pas que ce soit le cas, mais c'est la raison pour laquelle je suis circonspect avec ça.

Je pense que dans ton cas, empathique ou pas, tu devrais aussi travailler à changer ton ressenti, ton intégration de ça. Quand j'étais plus jeune, je me laissais souvent affecter par toute la colère ou l'ennui ou la tristesse de certaines personnes autour de moi (beaucoup de nanas, étonnamment, bizarre, j'étais un bon confident). Et ça finissait par me taper sur le système parce que je me mettais à leur place. Alors que j'aurais pu être un bon soutien, une bonne écoute, sans pour autant absorber le ressenti négatif qui me concernait pas. Tu peux être triste qu'il arrive quelque chose de mal à quelqu'un, mais pas ressentir la même tristesse qu'elle et qui lui est personnelle (quand ça la concerne vraiment elle, après si elle est triste parce qu'une cause lui tient à coeur, et que tu la partages, là c'est normal).
  • Owen [MOD]
  • Score : 1074 - 30 ans
Effectivement, en vrai le diagnostic ca m'intéresse pas. Je me suis assez vite rendu compte que savoir que j'avais un HPI (si tant est que c'est fiable) ne m'avancait pas plus.


Ce qui m'intéresse c'est justement apprendre à gérer ces émotions.

Voucny pour le sucre je ne suis pas du tout accro. Enfin vraiment bien moins que la plupart de mes fréquentation. Je suis plutot "protéines et graisses" avec un bon bol de céréales vers 16h.

Genre je mange des oeufs le matin, des cacahuetes en snack et j'évite les glucides le midi.

je me renseignerai sur les différents trucs. Pour l'instant ce que je remarque c'est que parler avec quelqu'un permet de soulager ces émotions. Mais je Peux pas avoir quelqu'un sous la main tout le temps.

(Ohlala j'ai matché avec une superbe fille adepte de BDSM, ca me reprend dans l'autre sens maintenant ;) )