Discussion

Jeune - Impasse professionnelle et remise en question : MON EVOLUTION

Note : 0
lancé par MrJohnSmith le 04.12.2018
9 réponses
dernier par MrJohnSmith le 06.12.2018, 20h07
Salutation.
Je refais un topic car pas sur que ma réponse sur le topic précédent se voit bien puisque il date un poil.

Bref.

Après presque 2 mois depuis mon dernier message sur ce forum, j'ai décidé de revenir pour faire un petit bilan.

Santé : Je fais toujours du sport/mange toujours sainement malgré mes restrictions budgétaires. Je me sens physiquement bien en forme, besoin que de 6H de sommeil, voir 4H parfois ! (Le café aide, mais aucune faiblesse physique une fois réveillé).

Relations sociales : J'ai osé recontacter 3 personnes avec qui je n'avais pas parlé depuis plus d'un an. L'une des trois n'avait "que mon numéro qui s'affiche et pas mon nom" *lol* et ne m'as de toute façon pas répondu quand j'ai dis qui j'étais. Bon tant pis OSEF.

Par contre j'ai eu des réponses des 2 autres, et j'en ai vu une des deux (il a monté une asso, du coup je lui en ai parlé, il m'a dit viens, j'ai dis OK. Et ça c'est bien passé).
J'ai toujours besoin de me forger une communauté qui va dans la même direction, mais toujours des difficultés à ce niveau là. (En même temps, quand on expose pas sa vrai personnalité, que l'on ne se connait pas assez ou que l'on ose pas exister pendant des années, c'est tellement normal de ne pas s'attirer les gens qui nous ressemble...)

Amour : Bien que nous n'ayons pas beaucoup de temps pour se voir avec madame, on va dire que ça se passe mieux qu'avant en terme de relation et communication.

Professionel : Envoyé pas mal de candidature pour tout et n'importe quoi mais sans trop de réponses.
J'avais trouvé une formation pour être développeur web mais en y réflechissant (et en ayant faire l'expérience avec un de mes colocs, il m'a filé des exo à faire, mais au bout de plusieurs ça commencait à me souler, peut être trop préocuppé par autre chose va savoir.) J'en ai conclu que me lancer dans une formation de 9 mois loin de chez moi et sans pouvoir écrire ou faire de musique c'était pas forcément la bonne strat. Bien que je suis sûr de trouver du taff là dedans (mais sous quelle condition...)

Sinon j'ai vu une formation de scénariste/écriture de fiction, à Paris qui serait plus mon domaine (moi qui aime l'écriture/la fiction/le cinema) et ce vers quoi j'aimerais me diriger. Reste à voir les conditions d'accès/prises en charge des frais de cette formation. (J'ai chopé y'a même pas 1H un contact qui chercherais un scénariste pour une BD. J'ai dis que je me formais et que je n'avais pas une expérience de ouf et que ça n'engageais en rien. Mais quand même c'est dingue...)

Pour le BAFA, j'ai fais une dérogation (accepté) pour passer mon stage pratique qui serait Printemps 2019.

Argent : Début 2019, je n'ai plus de chômage donc ça va commencer à piquer réellement.

Mental : Difficile de rester motivé, y'a des jours ou c'est vraiment le bad mais je m'accroche. Le sport y aide ! j'ai vu une psy aussi, c'était fort instructif. Je suis "travaillomane" soit disant. Faut que j'arrête de "papillonner" aussi. Hum. Interéssant. "Qui vous voulez vraiment être ?" qu'elle m'a sorti. Le plus dur reste de trouver ma "valeur" au milieu de tout ces gens qui ont l'air de savoir ou ils vont. Et la fameuse comparaison aux autres qui reviens souvent dans la gueule et qui me gonfle bien.

Projet persos : J'ai monté une chaine YouTube pour le piano et je compte y poster les morceaux appris. J'en ai parlé à deux potes et il ont trouvé l'idée cool. J'ai pas mal avancé sur les visuels etc.

A coté de ça je fais toujours du piano, et je me suis remis à l'écriture. J'ai d'ailleurs osé balancer des idées d'histoire que j'avais sur des forums (zone de confort de tes morts : je suis dans l'optique de te botter le derrière au rythme minimum d'une fois par jour).

Voilà, je trouve que j'ai pas trop glandé. J'espère que c'était pas trop chiant à lire ;)
Merci à vous, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez et si vous avez des conseils.
A plus !
Pareil que dit avant : bouge ton fion sur le côté pro. C’est l’urgence aujourd’hui.
Et persévère peut être un peu plus.


Te planque pas derrière des projets farfelus et fortement aléatoires.
J'ai fait que ça de me bouger. mais pas de réponses à mes candidatures. J'ai l'impressions que passé le mois de novembre tout le monde est mort. Selon toi c'était une meilleur idée les 9 mois de formation ? J'y vois vraiment flou en ce moment.

Je me planque pas, j'essaye de trouver des trucs qui me boost. J'ai même plus de distraction genre jouer aux JV ou mater des séries, j'ai que envie de trouver du taf et faire ses projets à coté.
Bah disons qu’une formation de 9 mois avec des débouchés au bout j’abandonnerais peut être pas l´idée après 2h d’exercices qui me plaisent pas trop...

Je dis pas que c’est fait pour toi pour autant.

J’me dis juste que dans ta situation qui s’annonce bien bien galère, je miserais plus la dessus que sur scénariste bd ou des formations de scénariste...

Quand aux candidatures bah... lache pas au bout d’un mois. Diversifie peut être un peu tes demandes, n'hésites pas à te présenter en vrai.
As-tu pensé à regarder les jobs de saisonnier cet hiver ? Les jobs dans le btp ou la restauration ? Les jobs d’aide à la personne ou de ménage ?

Histoire de trouver un job alimentaire rapidement pour ensuite pouvoir prendre de bonnes décisions sur ton avenir sans la pression financière ?

Mais après je l´avoue bien volontiers je ne suis pas trop fait du bois des rêveurs mais plutôt des pragmatiques...
Bah disons qu’une formation de 9 mois avec des débouchés au bout j’abandonnerais peut être pas l´idée après 2h d’exercices qui me plaisent pas trop...

Je dis pas que c’est fait pour toi pour autant.

J’me dis juste que dans ta situation qui s’annonce bien bien galère, je miserais plus la dessus que sur scénariste bd ou des formations de scénariste...

Quand aux candidatures bah... lache pas au bout d’un mois. Diversifie peut être un peu tes demandes, n'hésites pas à te présenter en vrai.
As-tu pensé à regarder les jobs de saisonnier cet hiver ? Les jobs dans le btp ou la restauration ? Les jobs d’aide à la personne ou de ménage ?

Histoire de trouver un job alimentaire rapidement pour ensuite pouvoir prendre de bonnes décisions sur ton avenir sans la pression financière ?

Mais après je l´avoue bien volontiers je ne suis pas trop fait du bois des rêveurs mais plutôt des pragmatiques...
C'est pas après 2H d'exercices en vrai je me suis tapé des dizaines d'heures de cours sur OpenClassroms ou ce genre de site, mais je sens qu'en creusant vraiment, coder c'est pas le but ultime de ma vie.

Après effectivement ça me permettrais d'avoir un taf et de pouvoir changer de ville (si je suis pris sachant que c'était peut être déjà trop tard et que y'a genre 300 candidatures) Même le lieu c'est un truc à moitié pourri, j'ai été voir sur maps et tout. Je suis vraiment le cul entre deux chaises là.
J'ai potentiellement garde d'enfant à domicile pour dépanner mais v'la l'évolution minable sur mon CV quoi.

Je sais que je suis beaucoup rêveur, et oui la formation scénariste c'est sûrement pas vraiment faisable, mais ça m'ennuie vraiment à l'âge que j'ai de me dire "Dans un an j'ai 25 ans et j'ai pas l'impression d'aller dans la bonne direction" obligé de me restreindre à moins.
Le problème à mon sens de rêver grand c’est que tu ne construis pas vraiment.

À mon sens pour se réaliser c’est utile d´avancer étapes par étapes. Résoudre les problèmes un par un.

Rien ne t'empêche de prendre un job alimentaire le temps d’explorer sur ton temps libre tes envies de scénaristes ? Histoire d’éviter la précarité ?

Le but n’étant pas de se restreindre mais d’avancer brique par brique...

Après il y a d’autres façons de faire hein, c’est pas la seule méthode et elle comporte des dangers (laisser tomber ses rêves une fois dans un relatif confort ou épuisement) mais elle évite certains risques aussi.


Et débarrasse toi de ces remarques « j’ai 25 ans je sais pas ou je vais ». Il n’y a plus d’age ou de chemin tout tracé.
C'est vrai que j'ai tendence à rêver grand et je dois être trop en décalage par rapport à la réalité.
Je ne sais pas d'ou ça peut venir, mais il me manque un pied sur terre et je ne sais pas comment y remédier.

J'ai revu ma psy aujourd'hui, elle m'a dit qu'il fallait mieux partir sur une formation pour avoir une base, et à partir de la je pouvais commencer, chiant de se dire qu'il me manque la base quoi.
Du coup c'est soit formation dev web mais elle m'a senti pas chaud soit BPJEPS, mais les périodes de formation sont déja passés...

Oui pas faux, dans tous les cas je vais lâcher le reste pour l'instant et rétablir une sécurité financière. Les projets attendrons et tant pis.

Peut être que je veux avancer trop vite, trop rapidement parce que je pense avoir un retard ?


Mouais, j'idéalisais trop mon parcours de vie surement. En tout cas je vais tâcher de garder un foutu pied sur terre parce que c'est loin d'être la première fois que ça me joue des tours.

Merci de ton aide en tout cas.
Bah surtout avant de voir de grands renoncements dans chaque compromis à faire pour avancer, concentre toi plutôt sur ce que ça t'apporte.

Avance pas à pas. C'est moins casse gueule. Et commence à vraiment faire des choses.
Bon bah avancons pas à pas alors.
A lire / A voir en ce moment sur FTS