Discussion

Juste une amie ?

Note : 1
lancé par jeanjacquesroseau le 09.07.2017
5 réponses
dernier par voucny le 10.07.2017, 20h26
Bonjour,

Je me présente, je suis un ado de 17 ans, qui a eu son bac en juin et sans expérience aucune avec les femmes. Face à ce constat, j'ai donc décidé de me faire des amies. Mon cercle social c'est donc étendu à ma plus grande satisfaction. Je vis également en ce moment une relation qui m'excite beaucoup avec une fille dont je voulais n'être que l'ami et c'est cette relation que je veux vous exposer afin que vous m'aidiez à y voir plus clair.

Elle est d'un an plus âgée que moi mais a de l'expérience relationnelle et sexuelle avec un mec avec qui elle vécut un amour épanoui pendant 3 ans. Cet homme l'a maintenant quitté mais rampe maintenant pour la récupérer. Elle est encore amoureuse de lui mais refuse de céder à ses avances car celui-ci souhaite vivre en colocation l'année prochaine avec une rivale et elle ne peut pas supporter ça.

Venons en maintenant à ma relation avec elle. Sa compagnie m'est très agréable, nous discutons beaucoup ensemble, de sujets anodins mais qui se ramènent souvent au sexe. Elle me taquine souvent avec mon inexpérience mais j'y suis presque insensible car elle m'amuse beaucoup. Il s'est passé, lundi dernier, un évènement suffisamment particulier pour que je le raconte. Je suis rentré de Bruxelles car je devais y passer un examen d'entrée à l'université et désirant ardemment la voir, je l'ai appelé pour que nous fêtions la fin de mes examens ensemble.

Moeurs belges obliges, nous avons bu ensembles et puis, comme nous sommes tous 2 violonistes, elle vint chez moi jouer quelques airs en duo. Ensuite comme il était déjà l'heure de souper, elle rentra chez elle manger mais elle m'appela ensuite pour que nous allions de nouveau au bar pour boire. Il était passé 22h et j'y allai en vélo (ce détail a de l'importance).

On y bu donc à nouveau, en compagnie d'un groupe d'amis et ivres jusque la fermeture du bar nous nous sommes amusés. Puis, l'alcool descendu et sachant pertinemment que je n'étais plus du tout soûl, elle me le dit spontanément le lendemain matin, elle me proposa de dormir chez elle car je n'aurais pu, selon elle, remonter sur mon vélo pour rentrer chez moi (ma maison étant à 1km du bar).

Je suis donc allé dormir chez elle mais trop effrayé de perdre une amitié et de me prendre un râteau, je ne tentai même pas de l'embrasser. Comme contact physique, nous nous étions contentés simplement de nous prendre dans les bras car dégrisés.

Le lendemain, j'ai du partir furtivement de chez elle car elle ne voulait pas que ses parents voient qu'elle ait ramené un garçon a la maison.

Lorsque je rentrai chez moi, elle m'envoya un message pour me dire qu'elle s'était bien amusé, ça m'a fait sourire et je discutai encore brièvement avec elle de banalités.

Le jeudi, nous sommes allés à Bruxelles chez mon luthier pour faire régler mon violon, nous avons bu un peu accompagné d'un ami habitant là et puis nous sommes restés devant sa porte à discuter un peu tristement car nous ne nous verrions plus avant août, elle partait aujourd'hui.

Hier soir, vers 22h, pris d'un soudain désir de la voir avant son départ, je l'appelai pour lui dire de venir au café avec moi. Elle me dit, légèrement enthousiaste, qu'elle allait demandé à ses parents, qui refusèrent car elle partait demain à l'aube.

Par message, elle m'envoya l'adresse de son camp pour que je lui écrive une lettre, la demande était un peu ironique je pense mais prenant son jeu au sérieux, je lui promis de lui écrire.

Cette relation est très ambigue et pour le moment cette ambiguité m'amuse et me satisfait beaucoup, notre cercle social pense presqu'intégralement que nous sommes en couple et nous nous amusons à prétendre que nous le sommes. Nous jouons aux amoureux et cela m'amuse mais m'excite aussi et je ne sais pas si je devrais aller plus loin...
Comment ça tu ne sais pas si tu devrais aller plus loin ? En as tu envie deja ?
Comme la plupart des ados de mon âge, je ne sais pas trop, j'ai peur de perdre une amie et de me prendre un râteau mais indéniablement elle me fait beaucoup envie !
Pense à corriger ton âge dans ton profil, ce sera plus sérieux et tu gagneras ici en crédibilité.
Si tu veux que les gens t'aident, c'est bien de faire au moins le minimum :
Se présenter, remplir correctement son profil, bref respecter la charte du forum en quelque sorte.

Ceci dit (et j'espère que tu suivras ce premier conseil), penses tu que ta peur soit bonne conseillère en la circonstance ?

Pourquoi imagines tu pouvoir la perdre simplement pour avoir voulu partager de bons moments avec elle ?

La peur du râteau, souvent vue et vécu à tort comme un échec cuisant est un frein puissant aux relations. C'est dommage mais ce n'est pas une fatalité. On a écrit pas mal d'articles là dessus, mais je te laisse fouiller un peu le site pour les trouver.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (+1) le 10.07.17, 12h41 par mistermint
Mes peurs après réflexion sont irraisonnés c'est vrai et sans doute aurais-je dû déjà tenter de l'embrasser cependant après lecture des articles sur le râteau et sur le concept de fenêtre de tir, puisque lorsque j'ai dormi chez elle je n'ai rien tenté, peut être ai-je laissé passer cette fenêtre...
Il y a plusieurs fenêtres dans une maison ^^
Mais pas un nombre infini non plus !! Donc à la prochaine, fonce !
A lire / A voir en ce moment sur FTS