Discussion

[Q] Les filles qui n'ont que des amis hommes

Note : 0
lancé par Shylock le 16.11.2007
11 réponses
dernier par Benrachi le 25.05.2018, 14h39
Bonjour à tous,
D'abord je cherche à préciser que ce topic n'a pas grand chose à voir avec celui-ci :
http://www.frenchtouchseduction.com/board/les-filles-qui-aiment-cherchent-des-amis-mecs-vt15105-20.html
En effet, le topic cité s'apparente quelque peu à une demande d'aide perso, ou, du moins, il traite un cas précis, celui d'une fille qui a déposé une annonce sur le net afin de trouver des amis de sexe masculin. Le présent topic recentre un peu le sujet. Je voudrais en fait initier un sujet plus général et à caractère psychosociologique.
Ma question est la suivante :
Que pensez-vous des filles qui ont des relations houleuses avec les autres filles, les filles qui n'ont pas d'amies de sexe féminin et qui ne fréquentent que des hommes ?
Ce que j'attends particulièrement est un profil psychologique et social qui s'inscrirait dans une typologie, avec tous les aspects qui y sont liés (confiance en soi, rapport à l'affection, rapport aux parents, à la société, attentes etc.).

Merci par avance.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Tout ça pour dire quoi ?) le 14.01.17, 13h32 par The_PoP
  • blam!
  • Score : 50 - BANNI DU FORUM
Ce membre a été banni de FTS, en raison d'une attitude déplacée (arrogance, agressivité, propos borderline ou en contradiction avec notre règlement et nos valeurs). Les propos de ce membre n'engagent que lui, sont donc à prendre avec des pincettes, et ne reflètent pas les opinions des autres utilisateurs de FTS.
Tu trouveras des éléments en suivant le lien :wink: C'est le genre de fille à fuire. :!:
Typiquement, soit c'est un "garçon manqué" qui a les mêmes centres d'intérêts que les hommes, soit c'est une femme entourée de "faire-valoir" qui a besoin de se sentir séduisante H24.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • -2 (Prends un peu de recul) par Shylock
Merci j'ai déjà lu ce topic qui est, certes, très instructif, mais il n'analyse ma question que sous un certain angle, celui de la typologie HSE vs. LSE. Or, je souhaite initier une réflexion plus approfondie et plus centrée sur le sujet de ces filles... dresser tout un profil. En effet, je ne fais pas cette démarche seulement en tant qu'AFC mais également en tant que passionné de psychologie sociale appliquée aux relations hommes/femmes. Et je ne souhaite pas voir les choses en surface en disant simplement que ces des SHB ou des garçons manqués, ce qui est une vision très réductrice, certainement fausse et sans intérêt.
Je me premet de mettre mon grain de sel , puisque la fille en question du post que tu cites , était typiquement LA nana avec 90% de mecs dans ses relations amicales , dans son cas ce qui en ressortait en lien avec ça était : un gros manque de dialogue avec son père (donc une sorte de manque du père dans son aspect constructif) , un manque de féminité dans le sens où elle n'était jamais habillé un peu sexy , donc oui le côté un peu entre le garçon manqué et la fille pas encore réussi , et une espece de propension a la misogynie .
Je connaissais une autre fille n'ayant pratiquement que des mecs en amitié , elle c'était beaucoup plus un espece d'harem , avec tout un orgeuil construit autour de la compétition entre elle et les autres filles .

Donc dans certains cas c'est une surconsommatrice de FZ avec tout ce que cela apporte , mais j'ai bien compris que ce n'est pas ce cas qui t'interesses , donc je vais suivre les post a venir aussi :P
LeMarquis a écrit:
Typiquement, soit c'est un "garçon manqué" qui a les mêmes centres d'intérêts que les hommes, soit c'est une femme entourée de "faire-valoir" qui a besoin de se sentir séduisante H24.


D'accord avec ca, surtout la théorie du faire-valoir . J'en ai connu un certain nombre de comme ca, et sans généraliser, il s'est averé que c'était souvent des filles "faciles" et qui trompaient sans hésiter. Les deux de ce genre que je fréquente à mes heures perdues sont ainsi, de même que celles que j'ai connu avant.

Avec toutes, j'ai aussi remarqué que des la fin de la tension "sexuelle" qu'elles entretiennent avec leur faire valoir elles les zappent, et s'en cherchent d'autres.

Mais ces filles ont des avantages :
- On a champ libre pour étaler son game et ainsi mesurer son talent par rapport aux autres 'prétendants' (souvent des batteries d'AFC)
- On peut en faire une Fuck Friend, même si celles que j'ai transformées en FF étaient loin d'être de bon coups.

Mais pour du sérieux, je rejoins l'avis précedent : a éviter.
Etant une fille ayant que des amis hommes, jai envie de donner mon avis sur ce sujet. filles comme garçons ont est tous différents.

On dit que les filles sont propres, maniaques,raffinées,ordonnées, et que les garçons c'est l'inverse: sale , bordelique .
cela peut etre le cas contraire, il y a des filles on vas dire loin d etre "maniaque" sur l'hygiene et le rangement, et des garçons totalement hypocondriaque, cela depend de la personnalité.

c'est en ayant cette facon de penser que lon peut provoquer de la xenophobie, ca depend des cas

Il est vraie, qu il existe des filles qui auront besoins de gonfler leur ego, et qui apprecieront beaucoup seduire, au point de draguer les petits amis, de leurs amies, par consequent qui voudrait etre leur copine? ahah !

Ne les jugé pas si vite, elles ont souvent eu un manque affective paternel, cela ne veut pas dire quelle ne se respecte pas, elles auront toutes une maniere differente de combler la carence affective
Dans mon cas, j'ai eu des amies femmes, jai eu des deceptions a cause de comportement qui me blessait : draguer mon cheri de l epoque par exemple?
Lorsqu on rencontrait un garçon qui leur plaisait, mes soit disantes amies se permettaient d evoquer ouvertement des anecdotes humiliantes a mon sujet, et meme entre elles?

pourtant je ne suis pas une rivale : je suis tres tres mefiantes avec les hommes car trop sentimentale et dependante affectivement et jai vu beaucoup de femmes souffrir avec les hommes dont ma mere, alors je ne me permets pas de fantaisie comme un sexfriend, et jai eu peu de partenaire jusqua present.

C'est pourquoi en faisant le menage dans ma vie et en eliminant tous ce qui n etais pas bon pour moi, je frequente que des hommes. ( cetait le cas quand jetais enfant aussi)

avec des garçons je me sens plus en securité et il y a rarement le soucis de rivalité entre fille et garçon, je les sens plus loyaux et fidele.

Cependant on me trouve charmante, (pour ne pas etre modeste), mais je donne pas mon amitié à qqun qui veut me manquer de respect, ou me considerer comme son futur bout de viande, je suis dailleur tres feministe, et je protege jamais qqun dune infidelité.

si un garçon me fait des avances, je compte bien tout raconter à sa cherie si loccasion se presente,

je vais juste vers ceux ou celle (car je n ai rien contre les filles) qui ont des bonnes attentions envers moi
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Fichtre !) le 14.01.17, 14h01 par Lulla
  • 0 (C'est balot) le 14.01.17, 22h31 par Jsh
C'est mon cas; l'essentiel de mes amis sont masculins.

Cela est très lié au fait qu j'ai élevé mes frangins, et également que j'ai une tolérance très faible au nombrilisme et à l'amour du drame qui sont -hélas- des tendances féminines très rependues.
Je m'oppose a ce qui a ete dit par Lemarquis. J'ai connu une fille qui avais une ecrasante majorité de potes masculin et qui etait simpa/rigolote/assez cool et pas manipulatrice ou calculatrice pour 2 ronds.
Les goûts, les couleurs et les gens. Depuis que je suis expat j'ai plus d'amies filles parce que les mecs sont bizzarement moins ouverts, moins enclin a tester de nouveaux trucs (alors que j'aime bien ça ^^)
@Benrachi: L'auteur du topic de base dirigeait un peu le sujet:

Citation:
Que pensez-vous des filles qui ont des relations houleuses avec les autres filles, les filles qui n'ont pas d'amies de sexe féminin et qui ne fréquentent que des hommes ?
Ce que j'attends particulièrement est un profil psychologique et social qui s'inscrirait dans une typologie, avec tous les aspects qui y sont liés (confiance en soi, rapport à l'affection, rapport aux parents, à la société, attentes etc.).


On pense nécessairement à une fille pas très "nette".

J'imagine qu'il voulait se constituer un profil pour donner une bonne image à cette nana pour la séduire. Sauf qu'il n'y a pas trop d'intérêt à établir une typologie psychosociologie d'une personne qu'on ne connait pas à partir d'une annonce pour la séduire. Ça reste un avis perso mais, c'est une perte d'énergie assez incroyable pour obtenir un si petit résultat.

Maintenant, je trouve que LeMarquis a pas totalement tort, en même temps qu'il n'a pas totalement raison. En fait, c'est pas tant de savoir si on accroche avec des filles ou des garçons qui est intéressant, mais plutôt le type d'interaction qui attire là dedans.

Une fille qui traîne qu'avec des mecs, en dehors des nanas qui aiment plaire et séduire et/ou qui attisent pas de l'amitié chez les filles pour x raison (jalousie, rivalité etc), oui, on peut s'attendre à ce qu'elles aient des intérêts qui sont plus souvent partagés avec ces mecs que les nanas, et/ou d'avoir des types d'interactions plus proches de ces mecs que des nanas. C'est la base des amitiés qui se créent ou non je pense. Du coup faut voir aussi avec quel type de mecs elles traînent et quel type de filles elles évitent. Ce qui ne font pas d'elles nécessairement des filles malsaines. Après, aller fouiller du côté des carences affectives ou des histoires personnelles de chacun, je suis pas sûre que ça soit applicable à toutes les situations. Je veux dire, on n'a pas besoin de tout rendre pathologique, parce que de la pathologie on pourrait en trouver à peu près partout. Je crois que ça s'appelle la psychanalyse.

Un vieil ami écrivain disait (bon ok, c'pas mon ami vraiment vraiment) : "J'ai personnellement plus de plaisir à comprendre les hommes qu'à les juger". Donc plutôt qu'analyser et considérer l'anamnèse de quelqu'un, il y a peut-être tout intérêt à tenter de comprendre comment:

- Interagir avec elle.
- Communiquer avec elle.
- L'intéresser.
- Finalement, la séduire.

Ce qui revient un peu à dire: "lis les fondamentaux".

Pour finir dans la joie et la bonne humeur, pourquoi je n'aime ni les filles, ni les garçons:

Je suis d'accord avec ce que tu dit sauf le debut.

Deja ca veux dire quoi avoir des relations houleuses ? J'ai un passif houleux (mais genre beaucoup) avec mes amis les plus proches et pour autant on s'aiment on manque rarement une occasion de se retrouver en vacances. Et ce sont des relations qui ont une importance particuliere parce que c'est houleux. Bref j'ai plus ou moins écarté ce terme parce qu'il me paraissait abscond. Sans compter les codes sociaux de tel milieu a tel endroit, une parisienne type ca se comporte pas comme une Suisse type. Et ca attire ou repulse certains caractères.

Maintenant, je pense que c'est un symptôme pas necessairement une cause ou encore la cause et en fait la ou je te rejoint c'est que c'est la qualité intrinseque de la relation qui compte (a la fois envers le groupe et oes individus au cas par cas).

Maintenant que les mecs entretiennenent une relation biaisé avec leur pote fille dans un groupe de mec c'est autre chose.

J'ai pas d'a priori en ce qui me concerne. Il y a les gens que j'aime et ceux dont j'apprecie la compagnie. Maintenant, le fait est que ma situation veux qu'il y ai plus de filles parce que X ou Y raisons. Il y a des filles que je trouve chiante comme des tables et des mecs vraiment funky et inversement. Si je changeais les activités de mes temps ce rapport serais sans doute inversé.
A lire / A voir en ce moment sur FTS