Discussion

Les nouveaux sauvages: qu'en avez-vous pensé ?

Note : 0

le 20.01.2015 par Iskandar

8 réponses / Dernière par Owen le 29.03.2016, 13h57

Salut.

Je voudrais discuter du film "Les Nouveaux Sauvage" avec ceux qui l'ont vu.

Je viens de le voir. Je fais parti de ceux qui l'ont trouvé assez nul (scène d'intro mise à part :mrgreen: ), et aimerais avoir l'avis de ceux qui l'ont aimé, ou même trouvé sympa.
Du coup je suis allée voir ce film sans avoir lu de critique ou de synopsis. J'ai mis trois plombes à comprendre que ça se passait en Argentine.

Voilà mon impression générale : C'est un divertissement correct. Visuellement pas transcendant, scénaristiquement ingénieux. Le film souffre du format choisi. Une accumulation de courts suppose souvent des personnages et des situations très stéréotypées (pas trop le temps de planter le décor). Le rythme est parfois un peu trop échevelé et ne laisse parfois ni le temps de rire, ni le temps de respirer. Et dès qu'on a vu le premier, on s'attend trop à un twist à chaque fois. Ce qui donne parfois des trucs très prévisibles. "Bombita" s'en sort pas trop mal grâce à la scène de fin, mais genre dès le début on sent venir l'histoire qui met quand même un peu trop de temps à démarrer. L'histoire de l'accident de voiture avec la femme enceinte est complètement raté. Pour le coup, la fin est prévisible et ne bouscule pas grand chose.

Comme toi, j'ai beaucoup aimé "Pasternak" (la scène d'intro), qui m'a beaucoup fait rire. J'ai bien aimé l'histoire de la "Mort aux rats" aussi.

La querelle entre les automobilistes par contre, j'ai trouvé ça chiant et long. J'ai trouvé que c'était trop dans la surenchère. Que ça créait des longueurs sans respiration. Je pense à la scène scato gratuite, par exemple.

Pour finir, avis mitigé sur le mariage. J'ai bien aimé le début où c'est tellement joyeux que ça en devient glauque et la scène de fin qui procure une sensation d'apaisement. Tout ce qui se passe entre temps était un peu vulgos et criard. (La tirade de la mariée sur le toit, mais wtf ?)

Sinon ce film m'a mise de bonne humeur et c'est déjà pas mal. Dans le genre wtf, je conseillerai plutôt Kaboom qui manie très bien malaise, angoisse et humour.

NB : ceci n'est pas un avis de spécialiste.
De mon côté j'ai a-do-ré. J'étais dans la salle de ciné avec une copine qui a un humour noir comme moi, un italien et un colombien. Le colombien n'en pouvait plus, ça va s'en dire.
Je suis une fervente amatrice de cinéma espagnol, notamment le sous-genre qu'ils maîtrisent que j'appelle thrillo-comique, thriller et comique à la fois. On a vu ça dans les almodovar, bien que le comique soit moins hilarant mais qu'il réside davantage dans la vision globale, et dans d'autres films, El crimen ferpecto de Álex de la Iglesia...
Bref j'ai vraiment adoré, je n'en attendais pas moins d'un film argentino-espagnol! Pour info j'ai parlé de cinéma espagnol, finalement il recoupe beaucoup avec le cinéma argentin et les influences se mélangent donc ce n'est pas une aberration.
J'a enfin vu Kaboom. Spécial... Je m'y attendais pas du tout, et je commence à me dire que je regarde peut-être un peu trop de films stéréotypés Hollywood... Et la scène de fin, que personne a compris...

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=fX8T_OUlVAM[/youtube]

Je suis plutôt d'accord avec toi Ploum sur "Les Nouveaux Sauvages" (LNS). Même si la fin de "Bombita" ne le sauve pas trop pour moi, et la "Mort aux rats", bouarf.

Pour les automobilistes, je sais pas mais il m'a plus pris que les autres (Pasternak mis à part). Mais effectivement, j'ai peu pardonné la scène scato.

Pour Kaboom, si effectivement LNS visaient dans le même style... Je veux dire, si le but c'était aussi manipuler humour, angoisse et malaise... Bouarf.

@Nidwazo: tu pourrais me donner de bons exemple du "genre thrillo-comique", que je me fasse une idée ?
Iskandar a écrit:
J'a enfin vu Kaboom. Spécial... Je m'y attendais pas du tout, et je commence à me dire que je regarde peut-être un peu trop de films stéréotypés Hollywood... Et la scène de fin, que personne a compris...


Haha oui Kaboom est vraiment vraiment particulier... ça part dans tous les sens!! J'ai touvé qu'il se voulait un peu tordu mais la fin a fait déraper le côté mystérieusement attirant du film?

Iskandar a écrit:
@Nidwazo: tu pourrais me donner de bons exemple du "genre thrillo-comique", que je me fasse une idée ?


Ok je vais essayer, mais ça s'étale sur une décennie et quelques de film du cinéma espagnol lol. Pas que j'en aie binge-watché mais surtout que ça remonte à loin!

Déjà automatiquement:

ALMODOVAR,
Volver
Les amants passagers

ÁLEX DE LA IGLESIA, Crimen Ferpecto (2004)
---> Je le conseille! Il est fou ce film!! C'est un séducteur qui se fait prendre en grippe par la seule employée du centre commercial où il travaille qu'il refuse de baiser. Ca devient un thriller!

J'avais fais une dissert qui évoquait le thème thrillo-comique du cinéma espagnol et j'avais fais des recherches. Voilà notamment ce que j'avais écrit après lecture d'un ouvrage sur le sujet :

Citation:
The Spanish cinema was very affected by the long Franco dictatorial reign. It is still visible today, whether when it compensates with a traditional heavy comedy genre, or when the comedy genre mixes with thriller genre, “the juxtaposition of the bizarre and the banal”. The Spanish cinema willingly makes fun of the “Iberian [Spanish] male ego”, the humour tends to “focus on hedonistic pursuit of visceral pleasures, involving grotesque, deluded, obsessive characters and their outlandish behaviour” (Morgan-Tamosunas, 1998)
.

C'est cette dernière phrase qui m'a marquée, la trivialité espagnole dans le thriller. Faire de l'humour sur l'égo, la poursuite des plaisirs viscéraux, qui entrainent des comportements grotesques bercés d'illusions et obsessifs. C'est ça qui me fait beaucoup rire. C'est aussi pour ça que le passage scato ne m'a pas gênée j'ai vraiment rigolé mais j'ai quand même détourné la tête j'avais pas besoin de voir ça lol.

Je ne connais pas assez bien le cinéma espagnol pour étoffer d'exemples mais j'y travaille :D j'aime beaucoup leur humour. Très gras / honnête sans pudeur tout en se positionnant dans l'angoisse, la peur.
Perso je recommandera tous les films de Alex de la Iglesia. Il n'y que 800 balles qui m'a un peu déçu tout en restant très regardable.

De même pour Gregg Araki réalisateur de Kaboom: j'adore ce type et tout ce que j'ai vu de lui.

Edit:
Ah, oui, aussi, dans le genre tragico-comique je recommande chaudement Blier, notamment Buffet froid et Le bruit des glaçons. J'adore la liberté de narration qu'il s'octroie dans ses films.
  • Owen [MOD]
  • Score : 1082 - 30 ans
(Ben moi j'ai pas vu le film mais j'etais en Argentine y'a 10 jours la ou ils ont tourne la scene du pont dont j'ignore tout hahaha)
C'est un film vraiment drôle je trouve.

Ça fait du bien un film comique avec un tel humour noir, ça se fait rare.

Ma séquence préféré c'est celle du conducteur qui rencontre sur la route le fou furieux.

Ma deuxième préféré c'est celle du mariage avec la mariée qui pète un câble. :lol:
  • Owen [MOD]
  • Score : 1082 - 30 ans
J'upe, j'ai pas tout fini (je me le fais en mode "série").

Je kiffe, surkiffe, adore.

Ca fait du bien, surtout en VO avec le petit accent argentin.

Non vraiment, c'est décalé et cynique, j'aime.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 03.04.16, 21h16 par Nidwazo