Discussion

Une question aux multiples réponses

Note : 1
lancé par seplop le 13.01.2017
25 réponses
dernier par Haskeerlos le 10.04.2017, 23h27
Hello, pour commencer ma présentation ici: coucou-vt40732.html

Comme je l'ai dit dans ma présentation, je viens ici pour vous parler d'une problématique concernant mon couple, voilà le topo.

Ancien "pratiquant" de la drague sous différentes formes, j'aimais à batifoler avec différentes femmes en toute liberté jusqu'à ce que je rencontre, il y a plusieurs mois, celle avec qui je suis maintenant en couple.

Je suis vraiment heureux d'être en couple avec cette femme (je pense même en être amoureux), on est compatible à tous les niveaux: on a des discussions intéressantes, on arrive à avoir un équilibre en terme de personnalité, et sexuellement ça se passe très bien.
Donc tout va bien, pour rien au monde je ne serais avec une autre, et je n'ai aucune envie de la quitter.

Seulement voilà, ma liberté de batifoler me manque. Même si tout se passe bien avec elle, j'ai quand même envie d'aller voir ailleurs, or nous sommes en couple "exclusif".

Je lui en ai déjà parlé, et pour elle il est hors de question que je fasse quelque chose avec une autre, et de plus je sais qu'elle le vivrait très mal.
Une fois il m'est arrivé d'avoir une discussion un peu poussé avec une autre fille (grosso modo on était arrivé au stade du "tu viens chez moi?"), mais après il ne s'est rien passé. Je lui ai avoué, et elle en a pleuré comme une madeleine.
Autant vous dire que je ne me sentais pas particulièrement fier de ce que j'avais fait, et que pour un temps ça m'a mis un sérieux coup d'arrêt à toute envie de batifoler.

Sauf que cette envie est revenue, et du coup je ne sais pas quoi faire.
Pour l'instant je me comporte comme un sale gosse: j'utilise des datings app type tinder que je désinstalle quand je la vois pour qu'elle ne se doute de rien.
Pour l'instant je n'ai rien fait d'irréversible, je me contente de parler de ci de là avec différentes filles, et je n'ai pas franchi l'étape de la date.

Du coup là comme ça je vois 3 options possibles (peut-être qu'il y en a d'autres mais je ne les ai pas envisagées), et j'écris cela pour vous demander ce que vous en pensez:

1) ne rien faire, continuer avec elle et ne pas aller plus loin que des discussions sur des dating apps, ça aurait le mérite de sauver ma conscience mais je ne sais pas si ça va durer

2) franchir le pas, avoir des aventures, et ne rien lui dire mais je sais d'avance que la culpabilité me rongerait, et de plus je n'ai pas envie de lui mentir

3) lui dire que j'ai envie de batifoler, mais comme je vous le disais pour elle il en est hors de question

Voilà la situation, si vous avez des idées brillantes pour m'aider je vous en remercie d'avance :wink:
Pas de solution miracle selon moi. J'ai la sensation que tu aimerais avoir le beurre, l'argent du beurre et les fesses de la crémière.

1) Tu freines tes envies de drague, pour ne pas blesser ta copine, mais du coup tu te frustres en plus de ne pas être certain de tenir

2) Tu rompts, mais tu n'en as aucune envie

3) Tu tentes de communiquer avec ta copine, lui expliquer ce que tu ressens, en quoi tu es frustré, découvrir et comprendre ce que elle ressent vis à vis de cette situation, de comprendre son refus et les raisons qui font que non ce n'est pas possible une relation libre. Désamorcer ses peurs et lui montrer qu'elle ne sont pas justifiées si telle est le cas. Après avoir fait ça, tu peux tenter de définir avec elle un nouveau cadre pour votre relation libre, avec des règles, des limites et des accords communs.

4) Tu l'as trompe mais tu n'es pas certain de pouvoir assumer.

La solution 3 me paraît être celle qui pourrait allier tout ce que tu désires. Mais il faudra y aller avec tact, douceur et faire preuve de beaucoup d'empathie. Dans tous les cas, ne la brusque pas et respecte son choix. Et si elle refuse définitivement, fais un choix et prends tes responsabilités.

Bon courage
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (+1) le 13.01.17, 09h31 par Lulla
  • +1 (En effet) le 13.01.17, 14h34 par Perlambre
Quelques questions me viennent à l'esprit :

- pourquoi t'être mis en couple avec elle ?
C'est une vraie question dans le sens où bien s'entendre niveau sexe et discussion ne suffit pas toujours pour faire couple. L'as-tu souhaité par véritable envie, pour lui faire plaisir, pour faire comme tes amis ?

- tu dis penser en être MEME amoureux... Nuance intéressante qui mérite d'être creusée : qu'éprouves-tu vraiment pour elle, peux-tu envisager de la perdre ?

- vous n'êtes pas ensemble depuis longtemps mais as-tu envie d'avoir des projets avec elle ? Je ne parle pas automatiquement maison et enfant, les projets peuvent être multiples. L'idée plutôt d'un partage commun à plus ou moins brève échéance.

- t'es-tu interrogé sur les raisons de ton envie d'aller voir ailleurs ?
Peur d'une vie rangée, besoin d'indépendance, de conquête, manque à combler etc... ?

A chacun ses interrogations, à chacun ses réponses. L'essentiel étant à mon avis d'être honnête vis-à-vis de ses propres envies déjà.

La franchise est une base à mon sens. Sans elle, il n'y a pas couple.
L'utilisation de Tinder et autres en cachette... moyen, moyen...

Ai le courage de lui parler de ta liberté de batifoler qui te manque. Ton amie ne l'acceptera peut-être pas (j'espère qu'elle ne l'acceptera pas uniquement pour te faire plaisir) mais au moins tu feras preuve de respect à son égard. Ménager la chèvre et le choux ne fonctionne pas à terme. Et celui qui a envie de batifoler, femme ou homme confondus, le fera tout ou tard...
Coucou cher batifoleur!

Avant d'essayer d'apporter mon point de vue j'aimerai poser une question :

Est-ce que tu serais prêt à ce qu'elle aille voir ailleurs elle aussi ?
- pourquoi t'être mis en couple avec elle ?
C'est une vraie question dans le sens où bien s'entendre niveau sexe et discussion ne suffit pas toujours pour faire couple. L'as-tu souhaité par véritable envie, pour lui faire plaisir, pour faire comme tes amis ?

Par envie. On aurait pu avoir une relation qui se cantonnait au plan cul. Disons que elle m'a donné envie de construire une véritable relation de couple. Et peut-être aussi que le fait d'être célibataire depuis quelques années a joué aussi. Mais je ne me serais pas mis en couple avec la première venue, le fait de la rencontrer a pas mal changé la donne. Au moment de la rencontrer je batifolais avec d'autres filles, mais il n'y avait qu'elle que je voulais revoir.

- tu dis penser en être MEME amoureux... Nuance intéressante qui mérite d'être creusée : qu'éprouves-tu vraiment pour elle, peux-tu envisager de la perdre ?

Non.

- vous n'êtes pas ensemble depuis longtemps mais as-tu envie d'avoir des projets avec elle ? Je ne parle pas automatiquement maison et enfant, les projets peuvent être multiples. L'idée plutôt d'un partage commun à plus ou moins brève échéance.

Ca fait plus ou moins un an, et j'aimerais bien qu'on vive ensemble à moyen terme.

- t'es-tu interrogé sur les raisons de ton envie d'aller voir ailleurs ?
Peur d'une vie rangée, besoin d'indépendance, de conquête, manque à combler etc... ?

J'attache beaucoup d'importance à ma propre indépendance oui.
Je pense que j'ai aussi besoin de sentir que je plais à d'autres. Que le fait de me dire que je vais connaître qu'une femme pour les années a venir me deprime d'avance. Et peut-être aussi une façon de braver l'interdit.

L'utilisation de Tinder et autres en cachette... moyen, moyen...

J'ai pas dit que j'en étais fier.

Ai le courage de lui parler de ta liberté de batifoler qui te manque. Ton amie ne l'acceptera peut-être pas (j'espère qu'elle ne l'acceptera pas uniquement pour te faire plaisir) mais au moins tu feras preuve de respect à son égard. Ménager la chèvre et le choux ne fonctionne pas à terme. Et celui qui a envie de batifoler, femme ou homme confondus, le fera tout ou tard...

Je pense qu'il faudra avoir cette discussion, mais je pense aussi connaître le résultat d'avance...
En ayant lu tes posts et ton envie d'aller voir d'autres filles, je ne vois que l'option 2, sachant qu'elle n'est pas prête à entendre que tu vas coucher avec d'autres nanas:
seplop a écrit:
2) franchir le pas, avoir des aventures, et ne rien lui dire mais je sais d'avance que la culpabilité me rongerait, et de plus je n'ai pas envie de lui mentir

Par contre, il faut arrêter de vouloir le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière...

Soit tu as envie d'autres filles et alors tu assumes sans aller soulager ta conscience auprès d'elle, soit tu fais une croix dessus. Au final, si elle n'est jamais au courant de tes aventures, elle est quand même heureuse, vous vous aimez et tu n'as plus cette frustration. Bref, il n'y a pas de recettes magiques. Tu ne seras pas le premier, ni le dernier à trouver ce genre de compromis.
  • r-0
  • Score : 136 - 26 ans - MBTI: ESFJ
Citation:
Au final, si elle n'est jamais au courant de tes aventures, elle est quand même heureuse, vous vous aimez et tu n'as plus cette frustration. Bref, il n'y a pas de recettes magiques. Tu ne seras pas le premier, ni le dernier à trouver ce genre de compromis.


Tout finit par se savoir un jour, son comportement le trahira (parce qu'il aura moins envie d'elle, parce qu'il cachera son portable en ayant reçu un message inopportun etc...) ou un de ces mensonges le trahira (quand un jour elle s'apercevra qu'il était pas avec son pote Jean-Louis samedi comme il l'avait dit etc...).

Donc tu peux jouer à ce jeu, faut juste garder en tête que tu peux gagner le temps que ça durera, mais qu'un jour tu peux tout perdre aussi.

Le jeu en vaut-il la chandelle? Telle est la question.
Suite à vos conseils, j'ai voulu lui en parler de la façon la plus franche possible.

Je lui ai dit que j'aimerais bien m'amuser avec d'autres, qu'elle resterait ma chérie, que je ne la quitterai pour rien au monde, mais que j'avais envie d'autre chose et que je me sentais frustré de ne pas pouvoir m'amuser avec d'autres.

Cela a eu pour effet de l'attrister, et elle m'a répondu que même si j'étais honnête ça lui faisait de la peine de savoir que je risquais de coucher avec une autre dans une semaine ou un mois, et qu'elle ne voulait pas que je fasse l'amour avec une autre.

En d'autres termes, je n'ai pas résolu mon dilemme et je suis encore plus perdu.
Personne pour me donner des éléments de réponse? :frown:
  • Fate
  • Score : 171 - 29 ans
Qu'est-ce que tu recherches dans ton envie de batifoler ?
Bah du sexe.
  • r-0
  • Score : 136 - 26 ans - MBTI: ESFJ
Citation:
Cela a eu pour effet de l'attrister, et elle m'a répondu que même si j'étais honnête ça lui faisait de la peine de savoir que je risquais de coucher avec une autre dans une semaine ou un mois, et qu'elle ne voulait pas que je fasse l'amour avec une autre.


C'est assez simple, vous êtes sur un fonctionnement exclusif, ou du moins vous l'étiez.
Ta copine te dit que si tu vas voir ailleurs elle n'est pas d'accord, qu'il y aura donc des conséquences (rupture possible).

Donc ya plus vraiment de dilemme :
- soit tu la trompes sans rien lui dire avec les risques que ça représentent
- soit tu la quittes pour pouvoir de nouveau batifoler à droite et à gauche

Malheureusement il n'y a pas de recettes miracles pour transformer quelqu'un d'exclusif en "libertin". Le changement est propre à chacun, tu peux l'aider à changer éventuellement, l'accompagner, la guider sur le chemin du "libertinage" (je sais pas si c'est le terme approprié) mais l'envie doit venir d'elle. Et dans ton cas elle a pas l'air d'avoir envie.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Merci ! :)) le 03.04.17, 21h57 par seplop
Samedi dernier elle a surpris une conversation que j'avais eue avec une fille sur facebook, où ça parlait un peu de cul.
Le moins qu'on puisse dire est qu'elle a pas kiffé, et elle m'a dit qu'on était dans une impasse parce qu'elle veut pas être malheureuse, et que le fait de se dire que je peux la tromper l'angoisse. Elle ne veut pas que je sois malheureux non plus à cause de ma "frustration".
Elle a fini par dire qu'il faudrait qu'on trouve une solution mais elle sait pas laquelle, elle ne veut pas quitter et moi je n'ai aucune envie de la quitter non plus.

Donc le fait d'y aller sans lui dire me paraît être la seule option envisageable à cet instant. Cela dit je dois avouer que le fait que ça l'angoisse et la fasse souffrir me met un sérieux coup d'arrêt pour l'instant.
Effectivement ça ressemble à de très près à une impasse d'autant que maintenant que tu lui as bien détaillé que tu avais envie de t'amuser elle va se méfier donc même en cherchant à concrétiser discrètement, je parierai bien que tu vas très vite te faire griller. Ou bien le remord va te ronger comme lorsque tu lui as avoué pour la fille dont tu parles dans ton premier post, et tu vas lui avouer...

Bref tu as l'air d'avoir un problème avec le fait d'assumer.

Tu dis que c'est ta chérie et que tu la quitterais pour rien au monde, mais en même temps tu sembles tout à fait prêt à te mettre dans une situation de merde qui va faire voler ton couple en éclat. Pourrais tu détailler ce qui donne de la valeur à ton couple ? Ce que tu y trouves ?
voucny a écrit:
Bref tu as l'air d'avoir un problème avec le fait d'assumer.

Tu dis que c'est ta chérie et que tu la quitterais pour rien au monde, mais en même temps tu sembles tout à fait prêt à te mettre dans une situation de merde qui va faire voler ton couple en éclat. Pourrais tu détailler ce qui donne de la valeur à ton couple ? Ce que tu y trouves ?


J'aurais certainement moins de difficultés à assumer si elle ne m'avait pas dit en pleurant que le fait que je puisse la tromper l'angoisse.


Ce qui donne de la valeur à mon couple? Elle tout simplement, je suis sûr que si elle me quittait demain j'en serais triste.
Au-delà de ça, elle a quasiment tout ce que je recherche chez une femme: on a des discussions intéressantes, elle a de la culture, de l'intellect, elle aime le sexe, on est complémentaire au niveau de nos personnalités, je suis bien avec elle.
Et concrètement je n'ai aucune envie d'être avec une autre.
Sinon on en a à nouveau parlé hier soir, et elle m'a redit les même choses. Que pour elle être en couple supposait de faire des concessions et accepter, pour moi, la frustration que je ne puisse pas coucher avec d'autres.
Que ce qui la blessait dans mes actes récents c'est le fait que je "préméditais" mes actes en discutant avec d'autres femmes.
Et qu'elle avait besoin de se sentir en confiance avec moi, ce qui ne serait pas possible si je lui mentais.

Je lui ai répondu que j'acceptais la frustration pour l'instant mais que je ne pouvais pas savoir comment cela serait dans 6 mois, et qu'on en reparlerait.
Mais à mon avis il y a peu de chances pour que cela ait bougé dans 6 mois.
Mec, ta copine a une réaction sacrément équilibrée, ça lui ajoute de la valeur.
Et tu dis que ça se passe bien, qu'elle correspond à tes attentes.
Elle reste avec toi même si visiblement elle peut douter de ta fiabilité (par rapport à votre contrat initial) et qu'elle t'as déjà pris "la main dans le sac" sur internet.

Alors je te le dis, sans jugement général, tu es immature sur la question.
Je crois que c'est ici que j'ai lu : s'interdire c'est être libre

Si jamais tu détruis une relation qui te conviens en tous points juste parce-que tu n'arrives pas à te contrôler un minimum, c'est sûr que je ne vais pas te plaindre.
Ça fait caprice de gosse qui trouve que c'est dur la vie car on a pas tout ce qu'on veut.

Grandi un peu, assume tes choix et ne l'entraîne pas dans une situation qu'elle ne peut envisager.
En tout cas si elle te largue, pas la peine de venir te plaindre ici.


Note que je ne réagis qu'à cette question précise, en aucun cas je n'attaque ta personnalité, l'individu que tu es.
  • Fate
  • Score : 171 - 29 ans
Vous n'avez qu'à faire des jeux de rôle dans lesquels vous êtes d'autres personnages. Image
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (lol) le 10.04.17, 13h50 par seplop
Haskeerlos a écrit:
Mec, ta copine a une réaction sacrément équilibrée, ça lui ajoute de la valeur.
Et tu dis que ça se passe bien, qu'elle correspond à tes attentes.
Elle reste avec toi même si visiblement elle peut douter de ta fiabilité (par rapport à votre contrat initial) et qu'elle t'as déjà pris "la main dans le sac" sur internet.

Alors je te le dis, sans jugement général, tu es immature sur la question.
Je crois que c'est ici que j'ai lu : s'interdire c'est être libre

Si jamais tu détruis une relation qui te conviens en tous points juste parce-que tu n'arrives pas à te contrôler un minimum, c'est sûr que je ne vais pas te plaindre.
Ça fait caprice de gosse qui trouve que c'est dur la vie car on a pas tout ce qu'on veut.


C'est bien parce que j'ai voulu être mature que j'ai voulu lui en parler de la façon la plus honnête possible.
Et je suis d'accord à 100% pour dire que je suis avec une femme qui est merveilleuse.

Si le sous-entendu de ton message est que être en couple suppose forcément d'être monogame pendant toute la durée de la relation (et vu qu'on est parti pour durer, ça peut être très long), désolé mais ce n'est pas le choix que j'ai envie de faire.
Tu peux appeler ça un caprice de gamin, mais je n'ai pas pour habitude de réfréner mes envies, et c'est plus fort que moi.
Pour l'instant je ne veux pas faire plus de vagues parce qu'elle a déjà suffisamment souffert, et que je m'en veux assez comme ça, mais pour la suite je n'en sais rien.
Pour moi non plus une relation n'est pas forcément monogame, sauf si je choisis de construire avec une monogame (assumer ses choix, tout ça....)

Il y a être honnête et faire porter à l'autre ses propres insécurités, deux choses différentes.
Tu lui en parles une fois, c'est honnête.
Elle te donne une réponse claire.
Tu réabordes le sujet (pour avoir ce que tu veux) et là tu lui fait porter le poids de ton insécurité.
TON problème, que tu ne parviens pas à gérer toi-même.

Tu ne réfrènes pas tes envie et c'est plus fort que toi, ce n'est pas que j'appelle ça un caprice de gamin : le fait est que c'est l'expression clinique du caprice de gamin.
C'est un fait.
Seul un homme peut s'en rendre compte.

Et tu culpabilises ? Comme ça vient de toi c'est à toi de prendre tes couilles et de te décider.
Ça vole pas bien haut.
A lire / A voir en ce moment sur FTS