Qu'est ce que vous ressentez?

Note : 3

le 16.03.2020 par Nonchalance

10 réponses / Dernière par The_PoP le 19.03.2020, 17h47

Une question que vous avez toujours voulu poser aux autres, et qui ne concerne pas les relations amoureuses ? C'est ici.
Lachez-vous, faites preuve d'imagination, et n'hésitez pas à répondre aux autres questions.
Vous souhaitez poser votre question ou répondre en restant anonyme ? Créez-vous un nouveau compte utilisateur, c'est OK.
- De préférences, des questions appelant à des témoignages & anecdotes personnelles
- Questions farfelues / imaginatives OK
- Uniquement des questions ouvertes (= la réponse n'est pas de type "oui" ou "non")
- Pas de demandes d'aide / conseils sur les relations & rencontres svp (les autres forums sont faits pour ça)
- Pas de sondages / débats déguisés
- Mettez [SO] (Serious Only) si vous ne voulez que des réponses sérieuses
Répondre
Ce sont des jours très particuliers que l'on vit. Ce n'est pas le lieu pour parler des politiques et des conséquences sociales de ce que nous vivons en ce moment mais c'est peut être un bon lieu pour exprimer quelques sentiments. En tout cas, je voulais le faire:

Je n'ai pas vraiment peur pour moi. Ni peur tout court. Mais je sais intellectuellement que c'est quelque chose d'inédit que l'on vit ces dernières semaines et surtout ces derniers jours. Avec tout ce qui se passe en ce moment, j'ai dans l'idée qu'il faudrait peut être que je parle à certaines personnes que j'avais viré de ma vie. Je me dis: "Pas tout de suite!" mais quand est-ce que c'est le bon moment? Je ne déteste pas ces personnes, au contraire, c'est juste qu'elles n'étaient plus les bienvenues à un moment donné et que je ne sais plus comment reprendre contact.

Mais est-ce judicieux? Suis-je le bienvenu? Comment vais-je être reçu?

En vrai, je sais que toutes ces questions font plus écho à mon appréhension à reprendre contact qu'à de réels questionnements. Dans l'idée, ce sont des personnes qui ont compté pour moi et qui d'une certaine manière, comptent toujours et j'appréhende de n'être pour elles qu'un figurant.

En général, j'ai dans l'idée que je compte pour des personnes qui ne sont pas du tout en accord avec qui je suis même si elles sont toujours importantes pour moi, que je ne connais pas grand monde pour qui j'aimerai compter pour les valeurs que l'on partage et que finalement, je reste un solitaire dans l'âme malgré tous les changements que j'ai effectué dans ma vie parce que je reste un incompris complet qui comprend en partie les autres et que les seules personnes qui m'ont compris un peu ne sont plus dans ma vie.

Souvent quand j'écris sur ce site, j'ai l'impression de communiquer un certain mal être ou une certain apitoiement sur moi même mais ce n'est pas ce que je veux, ce ne sont que les mots que je choisis pour exprimer un sentiment difficile. Ce n'est pas ce que je ressens ou pour être plus précis, c'est une petite partie de ce que je ressens que j'exacerbe pour mieux me connecter à des sentiments que j'ai du mal à identifier. Souvent, je ne me sens plus légitime à poster ici tant mes objectifs sont maintenant éloignés de ce pour quoi ce site est fait.

Mais je m'égare. Je pense que ce pourquoi je vous écrit, c'est pour avoir un miroir de mon humanité sans me ridiculiser ou en faire trop. Maintenant que je l'ai écrit, je me demande si c'est vraiment important de se poser ce genre de questions.

Et vous, qu'est ce que vous ressentez en ce moment?
Avec tout ce qui se passe en ce moment, j'ai dans l'idée qu'il faudrait peut être que je parle à certaines personnes que j'avais viré de ma vie. Je me dis: "Pas tout de suite!" mais quand est-ce que c'est le bon moment? Je ne déteste pas ces personnes, au contraire, c'est juste qu'elles n'étaient plus les bienvenues à un moment donné et que je ne sais plus comment reprendre contact.
Mais est-ce judicieux? Suis-je le bienvenu? Comment vais-je être reçu?
Si ta seule crainte c'est d'être mal reçu, je dirais "vas y, tente le coup". De mon expérience les personnes avec lesquelles on reprend contact sont très heureuses qu'on le fasse. Et dans le pire des cas, elles ne répondent pas, donc pas grand chose à perdre.

De façon générale, je pense que le moment est vraiment propice pour faire un point sur ce qu'on a fait jusqu'ici et sur ce qu'on voudrait faire plus tard. Pas facile de se concentrer et de faire abstraction du contexte, mais au moins on a le temps de le faire...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Post responsable le 17.03.20, 03h26 par fencers
  • [+1] Oui le 17.03.20, 09h50 par Perlambre
Je pense aussi que c'est un bon moment pour faire le point. Collectivement comme individuellement. Et en particulier sur le plan des relations humaines.
Entre ceux qui vont se retrouver seuls au quotidien et ceux qui vont devoir cohabiter de manière "forcée", il y a de fortes chances que ça s'applique à beaucoup de monde...

A moi aussi la situation me donne envie de recontacter certaines personnes
La situation actuelle est si différente du quotidien que nous connaissons tous qu'elle donne presque le vertige.

Ce qui va manquer le plus les prochains jours sont justement nos interactions directes avec les autres, bien plus qu'un resto ou un spectacle. Parce qu'être solitaire dans l'âme est un "luxe" (que je partage avec toi Nonchalance), tant que ce luxe ne m'est pas imposé par les circonstances. Aujourd'hui la donne change et nous prend au dépourvu. A nous d'inventer d'autres façons de communiquer, de rester proches via les réseaux, leur existence est une chance alors profitons-en !

Notre rythme de vie va certainement se ralentir mais j'y vois l'occasion de ne plus s'éparpiller à force d'agenda blindé, ce qui parfois/souvent nous éloigne de nos vraies aspirations, nous coupe de notre imagination, j'avais lu un jour que l'ennui permettait la rêverie, encourageait la créativité, développait l'imaginaire et qu'à force de le combattre nos activités frénétiques nous transformaient en robots… vrai ou pas, en tout cas cela me donne matière à réflexion à l'heure actuelle...
Nonchalance a écrit :
16.03.20

Mais est-ce judicieux? Suis-je le bienvenu? Comment vais-je être reçu?

Fonce, vas-y ! Si tu as envie de les contacter contacte-les.
Au mieux, tu seras accueilli, au mieux du pire, tu te prendras un vent, mais le pire du pire, ce serait de n'avoir pas pu être en contact et de porter ce regret.

Pour ma part, il y a beaucoup de gens auxquels je tiens et avec qui je suis en contact par téléphone, deux personnes surtout qui me sont plus chères que toutes les autres... Pour diverses raisons (que j'expliquerai peut-être ailleurs, pas sur une partie publique), je n'ai pas pu les revoir récemment.
Or l'une et l'autre appartiennent à des catégories de population plus en danger que d'autres.
Etant Francilienne moi-même et donc probablement porteuse même si je n'ai pas de symptômes, je me cloître civiquement autant que faire se peut pour ne pas ajouter au bordel ambiant mais même si je suis au téléphone avec ces deux personnes une à deux fois par jour, c'est très difficile de me demander quand je les reverrai (en chassant régulièrement le petit diablotin angoissé dans ma tête qui essaie de remplacer "quand" par "si").
J'étais en colère contre l'une de ces deux personnes, très en colère, j'ai parfois caressé la tentation de couper tous les ponts. J'ai même failli dans un moment d'exaspération il y a une grosse semaine lui envoyer un mail "coup de gueule" qui aurait certainement abouti à une rupture totale. Sur un ultime réflexe je n'ai pas envoyé ce mail qui au final correspondait plus à une émotion momentanée qu'à une vérité profonde.
La vérité profonde c'est que je tiens beaucoup, beaucoup, beaucoup à cette personne.
Je suis vraiment soulagée de ne pas avoir tout coupé et d'avoir des nouvelles.

Tiens-nous au courant. :wink:
Sinon, pour ce que ça vaut, je partage deux choses :

1) Une info potentiellement utile pour aider la recherche


J'ai téléchargé Folding@home, c'est un programme de l'université de Stanford qui permet d'utiliser une partie des ressources des ordinateurs des particuliers pour aider les chercheurs dans leur quête des traitements en général et contre le coronavirus en particulier (pour le coronavirus régler sur "Any Disease").
C'est gratuit, ça tourne pendant que je fais mes trucs sur mon ordi, ça ne me gêne pas, et... c'est tout. Si ça peut aider, pourquoi s'en priver ?

https://foldingathome.org/start-folding/

Plusieurs webzines/sites en parlent :

https://hitek.fr/actualite/folding-home ... -19-_22000
https://www.nextinpact.com/brief/foldin ... -11556.htm
https://www.commentcamarche.net/news/58 ... oronavirus
2) pensée à ceux qui bossent comme d'ordinaire (et plus que d'ordinaire)

Comme vous le savez, il y a certaines professions qui sont plus à risque que d'autres en ce moment...

Je salue bien sûr l'énorme courage des personnels médicaux... j'ai des amis dans ce secteur et je sais que c'est vraiment, vraiment pas marrant pour eux...

Maintenant, il y a aussi des personnes qui "vont au front" tous les jours dans d'autres domaines et je n'ai pas l'impression que leur courage soit très salué et soutenu par le gouvernement...

J'ai des amis qui travaillent dans la grande distribution.
Or pour eux c'est un cauchemar en ce moment : malgré les appels à l'apaisement, certains clients se précipitent en masse dans les magasins et dévalisent littéralement tous les rayons qu'ils peuvent...

1) D'abord, pour l'instant ça sert à rien de faire des courses comme si on devait vivre en abri antiatomique les 6 prochaines années. Je ne juge pas, je comprends qu'on ait peur, juste : là, tout de suite, ce n'est pas utile.
Je ne parle pas juste du fait de faire des courses hein, encore heureux que les gens s'achètent à manger, juste de faire des stocks de fou.
2) ensuite, ça crée des gros rassemblements (à éviter en ce moment).
3) Les filières d'approvisionnement ne se désorganisent pas comme ça, et si chacun fait des réserves raisonnables ça ira, mais si chacun se rue et fait stock sur stock indépendamment des besoins réels, cela pourrait poser problème pour la suite.
4) Chose qui me tient à coeur aussi, ça épuise le personnel de ces magasins. C'est pas marrant pour les personnels soignants d'être débordés... c'est pas marrant pour les personnels alimentaires non plus. Sachant qu'ils sont exposés en continu à un très grand nombre de contacts...

En gros, ce qui se passe avec les courses, c'est un peu comme l'évacuation d'un immeuble en sinistre : si tout le monde sort en gardant ses nerfs et en suivant la procédure, on limite le merdier au maximum, si l'évacuation se fait façon "troupeau de bisons en rut" il y aura du désastre supplémentaire.
Je ne dis pas ça pour moraliser les gens d'ici spécifiquement hein, ni pour moraliser qui que ce soit, je pense aussi que certaines personnes qui font du stock peuvent avoir peur pour elles ou leur famille. D'ailleurs moi aussi j'ai fait quelques courses de produits frais assez récemment hein...

Juste : penser à faire des courses OK, mais éviter de "faire du stock pour le stock" car cela peut tous nous pénaliser sur du long terme.

Par ailleurs, les personnels alimentaires subissent eux aussi la pénurie de matériels de protection.
Je n'ai pas de réserves de gel/masque mais si j'en avais je leur en ferais don parce qu'ils en ont plus besoin que moi vu leur très grande exposition aux contacts et malgré les précautions qu'ils s'efforcent de prendre.

Si par chance vous en avez un peu de trop je vous encouragerais à penser aux personnes qui nous ravitaillent car je trouve qu'elles sont vraiment très courageuses en ce moment et si elles se sentent "lâchées" par le système, je ne vois pas pourquoi elles continueraient à monter au front (un caissier c'est pas un gendarme ou une infirmière, il n'est pas fonctionnaire d'Etat et on sait tous qu'en plus ce n'est pas bien payé). Elles ont besoin qu'on les supporte et les soutienne. Ne serait-ce qu'en les remerciant d'être là à chaque fois que vous allez vous ravitailler.

J'espère encore une fois que ce message ne sera pas pris comme agressif ou moralisateur... Il se veut juste informatif et solidaire.


(Tu trouveras peut-être ce message hors sujet Nonchalance, pour moi il ne l'est pas, pour répondre à la question "qu'est-ce que vous ressentez" je pense vraiment à cela en ce moment et ça me tient vraiment à coeur).
Beaucoup de dégoût vis a vis de l'être humain en ce moment. Pour pleins de raison à la vision des attitudes des gens en général.
Mes boss qui essaient de négocier jusqu'au bout le maintien des chantiers de rénovation de bâtiments. Avec des équipes allant jusqu'à 80 personnes sur le même site.
Wtf!
L'argent rend les gens débiles et antipathique.
J'ai mis fin à mon contrat de façon anticipé.
La vie en confinement s'organise petit à petit et c'est pas mal pour le moment.
Prenez soin de vous.
"Un être libre, c'est rare, mais tu le repères tout de suite, d'abord parce que tu te sens bien, très bien quand tu es avec lui."
Charles B.
T'aurais juste du exercer ton droit de retrait The Daze.

Ici, lundi soir après l'intervention du Président, j'ai posé la question aux gars. Je voulais arrêter. Ils voulaient continuer.
Après lundi soir, j'ai essayé. Mardi soir j'ai pris mes responsabilités et mis fin à l'essai et nous sommes désormais en chômage technique.

Plutôt avoir des regrets d'avoir été trop prudent que des remords de ne pas l'avoir été assez.
Ceci étant le message adressé aux patrons et petits patrons du BTP n'était vraiment pas clair. Et il ne l'est toujours pas, il faut bien reconnaître que c'est compliqué de poser une limite claire sans entraver les fonctions supports des services indispensables.

Bref, nous on n'était pas indispensable et on pouvait se permettre de s'arrêter. Point.
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
T'aurais juste du exercer ton droit de retrait The Daze.
Pas facile. Beaucoup de cafouillage entre ma boite d'intérim et l'entreprise utilisatrice.
J'ai préféré mettre un terme à tout ce merdier assez vite.

De plus tu as raison, le gouv facilite pas les choses :


https://www.lemoniteur.fr/article/coron ... tp.2081266

Bref, j'avais prévu de m'arrêter quelques temps de toutes façons. :mrgreen:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 19.03.20, 17h47 par The_PoP
  • [+1] Instructif le 19.03.20, 19h08 par Alniyat
"Un être libre, c'est rare, mais tu le repères tout de suite, d'abord parce que tu te sens bien, très bien quand tu es avec lui."
Charles B.
Merci pour le lien Daze.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] :) le 19.03.20, 18h33 par Thedaze
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
Répondre