Séduire un crush

Note : 9

le 19.01.2021 par Wanttobehappy

22 réponses / Dernière par Wanttobehappy le 25.01.2021, 21h48

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Mapache a écrit :
25.01.21
Alors si je comprend bien pour toi demander comment le mec voit le truc pendant un 3ème rendez-vous parce qu'on a peur qu'il veuille que tirer des coups c'est une bonne idée ?!
Oui, en fait ce qui va changer c'est l'attitude et la maniere de le faire. Quand on est en position de peur / stress, on a l'impression qu'on va tout foirer, et evidemment si le feedback (la réponse) n'est pas celle qu'on espere, on flippe tres vite.

Mais en vrai, on peut aborder a peu pres n'importe quel sujet a n'importe quel moment, c'est dans la maniere de le faire et l'aisance face à ce sujet qu'il va y avoir nuance, équilibre et finesse.

(Autrement dit, il faut être capable de sentir la vibe et d'avoir assez d'intelligence sociale et emotionnelle pour savoir ce qu'on peut se permettre. Ce qui est compliqué, c'est que le stress a tendance à faire baisser notre intelligence émotionnelle ou sociale. Anecdote marrante : des potes avaient fait un escape game d'horreur ultra stressant, ils me disaient qu'ils se sentaient vraiment tres cons car des énigmes faciles devenaient hyper difficiles a cause du stress induit par l'acteur déguisé en goule qui se rapprochait d'eux au fur et a mesure).

PS : PuA c'est pour "Pick Up Artist", c'est comme ca qu'on nommait les super séducteurs dans les théories de la séduction des années 2000. Je l'utilise souvent comme une caricature du "player". En fait j'utilise souvent ce jargon pour illustrer l'aspect absurde et extreme que certaines théories de la drague ont prises. Mais c'est personnel, chacun l'utilise avec le sens avec lequel il résonne pour lui.
C'est ça. Defois ça m'arrive de ne pas dormir de la semaine car je sais que je vais le voir. Je panique à l'idée de passer à l'acte, peur qu'il me prenne comme son plan cul ect.

Ah mais c'est totalement ça. Quand on est détendue notre intelligence sociale est normale mais sinon c'est une catastrophe.

Wanttobehappy a écrit :
25.01.21
Oui tu as tout à fait raison. D'ailleurs il a remarqué :"je vois que tu en as envie mais tu te bloques". En tout cas ta remarque est pertinente car je suis bloquée par mes peurs. Et j'envoie des signaux contradictoires entre mon envie de lui et mon blocage.

Oui je pense qu'elle veut que je m'affirme par rapport à lui.

Déjà faudrait que je prenne une peur par peur et que j'y travaille dessus :
- dire que j'ai de l'endométriose et que du coup il y a a certaines positions que je ne peux pas faire
- ne pas anticiper le fait que le mec va me prendre pour son plan cul alors que ce n'est peut-être pas le cas : si je ne teste pas je ne peux pas savoir
-ne pas anticiper le fait que ma personnalité ne va pas lui plaire
- arrêter d'avoir peur de ne pas lui plaire
Après faut pas hésiter aussi à le faire mariner.
Parce que le mec en discours "je sais que tu as envie mais que tu te bloques" c'est pas forcément parce qu'il l'a vu, juste que c'est une phrase facile si la fille est hésitante (alors que c'est pas forcément un blocage irrationnel, mais en lui donnant l'impression, tu peux contourner son cerveau). En général c'est un peu un outil de queutard. Plus que de gars respectueux/ pas juste intéressé par te casser les pattes.
La nuance c'est que le second chercherait plus à te mettre à l'aise plutôt que de te dire "lâche toi"; parce que ça tient compte de ton état émotionnel au lieu de te demander de t'asseoir dessus (sans mauvais jeu de mots évidemment je ne voudrais pas tendre la perche).

Si on te dit ça tu peux répondre que tu as besoin de le connaître mieux et que c'est pas du blocage, juste un besoin psychologique pour permettre le reste.
Ça peut paraître contradictoire avec ce que je te disais avant, mais c'est juste pour te dire si tu as besoin d'élaborer la relation dans ta tête pour le côté sexy, de passer du temps avec pour avoir envie de lui arracher sa chemise, dis lui. Présenté comme ça, je pense pas qu'il s'en offusque. Sinon, tu verras bien si c'est un forceur qui a faim.

Tu n'es pas obligé de lui parler d'une pathologie, juste lui dire que tu sais que ça te fait mal et que tu préfères d'autres choses.
À ce sujet, tu n'as pas qu'un vagin, sers toi de la variété de possibilités permises par ton corps et ce sera sans doute moins un problème pour toi.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Onmyoji a écrit :
25.01.21
Wanttobehappy a écrit :
25.01.21
Oui tu as tout à fait raison. D'ailleurs il a remarqué :"je vois que tu en as envie mais tu te bloques". En tout cas ta remarque est pertinente car je suis bloquée par mes peurs. Et j'envoie des signaux contradictoires entre mon envie de lui et mon blocage.

Oui je pense qu'elle veut que je m'affirme par rapport à lui.

Déjà faudrait que je prenne une peur par peur et que j'y travaille dessus :
- dire que j'ai de l'endométriose et que du coup il y a a certaines positions que je ne peux pas faire
- ne pas anticiper le fait que le mec va me prendre pour son plan cul alors que ce n'est peut-être pas le cas : si je ne teste pas je ne peux pas savoir
-ne pas anticiper le fait que ma personnalité ne va pas lui plaire
- arrêter d'avoir peur de ne pas lui plaire
Après faut pas hésiter aussi à le faire mariner.
Parce que le mec en discours "je sais que tu as envie mais que tu te bloques" c'est pas forcément parce qu'il l'a vu, juste que c'est une phrase facile si la fille est hésitante (alors que c'est pas forcément un blocage irrationnel, mais en lui donnant l'impression, tu peux contourner son cerveau). En général c'est un peu un outil de queutard. Plus que de gars respectueux/ pas juste intéressé par te casser les pattes.
La nuance c'est que le second chercherait plus à te mettre à l'aise plutôt que de te dire "lâche toi"; parce que ça tient compte de ton état émotionnel au lieu de te demander de t'asseoir dessus (sans mauvais jeu de mots évidemment je ne voudrais pas tendre la perche).

Si on te dit ça tu peux répondre que tu as besoin de le connaître mieux et que c'est pas du blocage, juste un besoin psychologique pour permettre le reste.
Ça peut paraître contradictoire avec ce que je te disais avant, mais c'est juste pour te dire si tu as besoin d'élaborer la relation dans ta tête pour le côté sexy, de passer du temps avec pour avoir envie de lui arracher sa chemise, dis lui. Présenté comme ça, je pense pas qu'il s'en offusque. Sinon, tu verras bien si c'est un forceur qui a faim.

Tu n'es pas obligé de lui parler d'une pathologie, juste lui dire que tu sais que ça te fait mal et que tu préfères d'autres choses.
À ce sujet, tu n'as pas qu'un vagin, sers toi de la variété de possibilités permises par ton corps et ce sera sans doute moins un problème pour toi.
Je te remercie de prendre le temps de répondre. Qu'est ce que tu entends par mariner ?
J'avais vraiment envie de lui physiquement j'aurais pu lui sauter dessus mais j'ai bloqué donc je pense que ça s'est vu. Après il ne m'a pas mis hyper à l'aise.

C'est exactement ce que je lui ai répondu quand il m'a dis ça.

Ouais fin je peux faire 2/3 positions il faut que le mec soit placé d'une telle manière ect. Si je ne lui dis pas ce que j'ai je risque juste de passer pour la relou. Ça me soule car j'aime bien le sexe ce n'est pas que je ne veux pas mais que je ne peux pas. Là je suis un traitement j'espère que ça va marcher.

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre