Relation extraconjugale

Note : 10

le 24.08.2021 par Platoon67

35 réponses / Dernière par Onmyoji le 25.09.2021, 21h34

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Bonjour, je suis nouveau ici. Je suis un homme marié de 54 ans, sur Paris.
Ma situation est assez commune je pense la lassitude, l'usure du couple, le désir qui s'éffiloche et puis patatra on franchit le seuil.
J'ai eu 3 relations hors couple depuis 4, 5 ans et finalement j'ai trouvé mon équilibte dans le déséquilibre.
Récemment j'ai eu une superbe aventure avec une femme très libre qui m'a offert bcp de tendresse. On a cessé notre histoire du fait de la distance et aussi d'envie différentes.
Je continue mon petit bonhomme de chemin, sans me prendre la tête, sans être en chasse permanente, juste profiter de ces instants magiques où tout s'enflamme sur un mot, un regard, un sourire...

Pour être sûr le point de basculer, comme toi, qu’est ce qui t’as fais renoncer à relancer ton couple, et surtout t'empêche de rompre? Des enfants ? L’habitude?
"Franchis d'un pied ferme la limite de l'ombre, droit comme pour une parade, et souris, même, si tu y parviens"

- Celui qui veut le butin doit avoir une volonté ferme-

Salut Platoon, en effet la routine est l’ennemie jurée du couple. Comme tu l’as dit, la lassitude, l’usure du couple ont tendance à donner envie d’aller voir ailleurs. Surtout si le désir sexuel chez sa partenaire s’estompe. Car nos petites habitudes routinières handicapent grandement le désir sexuel chez le couple. C’est pourquoi il faut sans cesse innover pour pimenter sa relation de couple, et entretenir la flamme.

En fait, ne jamais considérer sa partenaire comme acquise, même après 10 ans de vie commune. Toujours l’aimer et la séduire comme au premier jour. Pour ma part, c’est ma vision du couple, c’est comme ça que j’estime qu’un couple tient la route sur la durée, sans finir par se déchirer et tomber dans l’infidélité et la rupture.

Donc, oui, pour toi, la tentation était trop grande : tu voulais aller voir ailleurs à cause de cette routine, tu commençais à t’ennuyer et tu as franchi le pas. C’est ta curiosité, ton envie de vivre une vie trépidante, intéressante et loin de la routine de ton couple, qui t’a poussé à entamer des relations extraconjugales.

Pour autant, tu as pu faire de belles rencontres d’après ce que j’en ai compris, notamment une avec femme libre qui t’as offert beaucoup de tendresse. C’est ce genre de relations qui fait réaliser que, finalement, son couple bat de l’aile et que « l’herbe est toujours plus verte ailleurs ». Ce sont ces rencontres qui pimentent ta vie, qui te donnent envie de vivre à fond, loin de ton quotidien morose.

Tu as raison de profiter de la vie, d’avoir cette vision, d’un homme qui cherche juste à faire de belles rencontres, sans se prendre la tête. Un homme qui ne veut plus retomber dans le train-train quotidien d’un couple, qui ne veut plus revivre la routine et l’ennui avec sa partenaire.

D’ailleurs, tu sous-entends que tu es toujours marié avec ta femme dans ton message. Est-ce que tu songes à divorcer ? Et est-ce qu’elle est au courant de tes relations extraconjugales ? Parce qu’en 4 ou 5 ans, même si tu n’as eu que 3 relations hors couple, ta partenaire a forcément eu des méfiances.

Mais c’est vrai que lorsqu’on a passé des années de vie commune avec la même personne, et qu’on veut aller voir ailleurs, on n’a pas forcément envie de couper les ponts avec cette même personne. Une personne pour laquelle on s’était promis de se jurer fidélité et tout ça.

Psychologiquement, rester avec sa partenaire de vie nous stabilise, cela nous donne un repère stable et sécuritaire. On se sent bien avec elle, au chaud dans son cocon routinier. On n’a pas envie que tout cela s’arrête subitement. D’autant plus qu’on appréhende aussi la réaction de sa partenaire si on lui commence à parler de divorce !

Après, comme l’a souligné Focus, est-ce que tu as des enfants ? Parce qu’avec des enfants, c’est plus compliqué. C’est une preuve d’amour avec ta partenaire de vie, qui symbolise ta vie de couple. Et ça peut jouer sur ta peur de rompre ta relation avec elle. Tu peux appréhender le fait que ça peut les bouleverser, chambouler leur quotidien et que tu risques de les voir moins souvent.

Bonjour à vous deux et merci pour votre contribution.
Non je ne songe pas à divorcer, j'aime ma femme tout simplement. On se connait trop bien et elle m'a bcp apporté, donc hors de question de se séparer. Elle ignore tout car je suis très vigilant, et toutes ces relations ètaient courtes et au minimum du minimum sur du virtuel, ça c'est très risqué car ça se voit. Donc, non, je ne veux pas luo fzire de mal, juste me faire du bien.
Mes deux enfants sont adultes et indèpendants donc ce n'est comme s'ils étaient encore ado.

Et tu n’arrives pas plutôt à relancer ta sexualité de couple vu comme tu sembles amoureux ? Ça vaudrait le coup non ?
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Je comprends ton message et ta question, tu es jeune, à ton age je n'aurais jamais imaginé vivre ça, et quand on me parlait d'usure de couple et de désirs d'ailleurs, je préfère te dire que j'avais le sourire...aujourd'hui, un peu moins, mais rien n'est impossible, pour moi il n'y a pas de règles, la seul qui vaille c'est ne pas faire de mal.

Pas de jugements derrière mon message et ma question hein. J’imagine assez bien les difficultés qui viennent.

Simplement je pense que cela va être très compliqué pour toi si tu crains de faire du mal... Parce que globalement oui tu risques à un moment de vivre des moments compliqués si ce n’est en te faisant coincer cela peut être simplement par rapport à tes questionnements intérieurs.


D’où ma question finalement.

La solution de redynamiser votre sexualité de couple implique pas mal de risques et de désagréments également, mais cela devient peut être une solution plus viable que l’infidélité sur le moyen terme pour toi non ?
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

L'infidélité n'est pas une quête mais plutôt une opportunité de conquête 😉

The_PoP a écrit :
09.09.21
Pas de jugements derrière mon message et ma question hein. J’imagine assez bien les difficultés qui viennent.

Simplement je pense que cela va être très compliqué pour toi si tu crains de faire du mal... Parce que globalement oui tu risques à un moment de vivre des moments compliqués si ce n’est en te faisant coincer cela peut être simplement par rapport à tes questionnements intérieurs.


D’où ma question finalement.

La solution de redynamiser votre sexualité de couple implique pas mal de risques et de désagréments également, mais cela devient peut être une solution plus viable que l’infidélité sur le moyen terme pour toi non ?

Mon avis vaut ce qu'il vaut, mais je pense qu'à un moment l'infidélité part d'un constat : il y a des choses que notre partenaire ne peut pas nous apporter. Je peux en parler à ma conjointe mais si à un moment je sens que ce que je lui demande est une chose qu'elle ne pourra pas accepter...

Et puis être infidèle c'est un voyage personnel quelque part : je décide de vivre quelque chose en solo, de connaître autre chose sans forcément souhaiter le vivre en couple, simplement pour moi et de façon secrète, sans pour autant renier le fait que je souhaite rester en couple.
Roi sous la montagne

J’entends bien les gars. Le fait est que vous faites un choix qui n’engage de fait pas que vous. Dit autrement vous voulez la crème, le beurre et la crémière.

Voilà. C’est tout. C’est rien de grave. C’est humain. Gardez simplement à l’esprit que le « je ne veux pas lui faire de mal » ne dépend plus seulement de vous après... et cela resterait pourtant de votre responsabilité à la fin.

Je ne suis pas dans vos couples, et l’essentiel est que ça marche. Cependant autour de nous ou sur ce forum y a pas mal d’exemples qui tendent à montrer que c’est loin d’être une solution facile ou miracle à moyen terme.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Post responsable le 11.09.21, 10h51 par Esope
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

C'est un voyage personnel car sinon ça s'appelle de l'échangisme. Mais tu fais une entorse explicite à ton "contrat" avec la personne. Ce qui peut avoir des conséquences sur elle et votre relation. Si l'on y tient tant que ça parce qu'on veut rester en couple, pour moi ça n'a pas de sens de faire cela sans avoir cherché d'autres solutions en commun avant (comme le passage à une relation libre ou de l'échangisme ou autre).
Cette recherche pouvant je vous l'accorde semer les germes de la fin qu'on veut éviter. Donc c'est compréhensible que ce ne soit pas simple et que tout le monde rencontre de dilemmes.
Quand on est dans une situation de blocage, pour moi s'il est implicite que la relation est terminée sur le plan amoureux et que les deux parties ne sont ensemble que par contraintes logistiques, financières et familiales, il me paraît évident que ce n'est plus une question éthique mais de survie. Dites vous que si vous y pensez, vous n'êtes sûrement pas le premier des deux, ni à céder à la tentation d'ailleurs.

Après ça nécessite des précautions et si l'autre n'est pas encore désintéressé et inattentif, elle vous connaît sûrement assez bien pour remarquer les changements de schémas.
Je ne crois pas qu'il y a de "passe gratuit". Tout à un prix, supposer qu'on est plus malin c'est le truc le mieux partagé dans l'humanité.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

The_PoP a écrit :
10.09.21
J’entends bien les gars. Le fait est que vous faites un choix qui n’engage de fait pas que vous. Dit autrement vous voulez la crème, le beurre et la crémière.

Voilà. C’est tout. C’est rien de grave. C’est humain. Gardez simplement à l’esprit que le « je ne veux pas lui faire de mal » ne dépend plus seulement de vous après... et cela resterait pourtant de votre responsabilité à la fin.

Je ne suis pas dans vos couples, et l’essentiel est que ça marche. Cependant autour de nous ou sur ce forum y a pas mal d’exemples qui tendent à montrer que c’est loin d’être une solution facile ou miracle à moyen terme.
Sans vouloir entrer dans un débat stérile, la réalité n'est pas aussi simple.

Pour info je n'ai jamais franchi le pas personnellement. Je constate juste qu'il y a des choses que ma partenaire ne pourra jamais me donner, peu importe la façon dont je lui en parlerai. J'ai pas envie de la mettre au pied du mur, et encore moins de lui demander quelque chose qu'elle ne souhaite pas.

Mais mon corps m'appartient et j'en fais ce que je veux. C'est pas plus compliqué.

Là s'il dit qu'il prend bien toutes les précautions nécessaires bah c'est sa responsabilité oui, et en même temps c'est son corps et sa vie. J'ai pas envie de le juger. Il faut vivre cette situation pour comprendre à quel point c'est difficile.
Roi sous la montagne

Oui tout à un prix : l'opportunité et le risque vont ensemble, comme sur un marché financier.

Le tout c'est de ne pas être hypocrite : on sait ce qu'on cherche, on sait qu'on ne souhaite pas quitter sa partenaire, on est honnête avec soi-meme.

Par contre perso j'ai un peu de mal avec cette notion de contrat : j'ai envie de penser que je suis libre, et que je pars si j'ai envie de partir.
Roi sous la montagne

Maintenant si ça vous intéresse de savoir ce s'il se passe dans la tête d'un mari ou d'une femme infidèle, je ferai un sujet et cela vous permettra peut-etre de mieux comprendre ce qu'on vit dans cette situation et les raisons qui nous poussent à faire tel ou tel choix.
Roi sous la montagne

Évidemment que ton corps t’appartient. Il t’appartient de décider ce que tu en fais ou non.
Rien ne t’obligeait d’ailleurs à conclure un contrat morale d’exclusivité.
Ni à le poursuivre.


Tu peux choisir d’y mettre un terme. Tu es libre de partir évidemment.
Tu peux choisir de le poursuivre.

Tu peux reprendre ta liberté. Mais pas en conservant celle de l’autre. La liberté c’est fumeux. Renaud a tout dit à ce sujet « Mais Manu vivre libre c’est surtout vivre seul ».

Mais reprendre sa liberté seul de ton côté sans informer ta partenaire de vos nouveaux changements de droits ça reste hypocrite.


On est d’accord c’est de la théorie. Et la théorie est toujours bien plus simple que la réalité. Il n’empêche que cette théorie est assez dure à contester : devenir infidèle seul dans son coin c’est assez déloyal et incompatible avec l’affirmation « je ne veux pas te faire de mal ».

Même avec les meilleures intentions du monde, prétendre préserver le bien de l’autre sans le consulter à ce sujet et en en tirant un bénéfice personnel direct, c’est casse gueule. Cela risque d’être un peu fort à avaler le « je t’ai trompé mais je voulais te protéger »



Pour résumer ma philosophie en la matière : faites si vous vous en sentez capable et en besoin, mais faites le très bien et gardez à l’esprit que le jour où cela merdera vous devrez prendre vos responsabilités et vous rappeler de vos choix personnels. Parcourez le forum, cette histoire a déjà été vécue des centaines de fois et il y a quand mème certains schémas qui se répètent.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Effectivement le 10.09.21, 13h24 par Onmyoji
  • [+1] +1 le 11.09.21, 10h54 par Esope
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Oui c'est ce que je disais : tant qu'on ne l'a pas vécu on ne peut pas comprendre. Toute cette théorie est bien jolie, sauf que les choses un peu plus compliquées que cela dans la vraie vie.

Inutile de s'éterniser donc.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Prends un peu de recul le 10.09.21, 13h23 par Onmyoji
Roi sous la montagne

Personne juge, et bien sûr qu'on fait ce qu'on veut mais se donner l'illusion que c'est purement un choix qui ne concerne pas l'autre parce qu'on est libre, etc, ce n'est que ça. Aussi dire "on ne l'a pas vécu on ne peut pas comprendre" n'est pas un argument. Moi je l'ai vécu dans l'autre sens. J'ai été trompé. J'ai aussi vécu ça dans le sens de l'amant involontaire alors je ne jette pas la pierre à la femme adultère (je suis derrière!). Et on en a assez lu des dilemmes de ce genre.
On parle bien de "s'attacher" à quelqu'un. Il y a des relations qui sont libres.
Que ça puisse tranquilliser ton éthique et que tu en aies besoin pour avancer c'est une chose, mais la nana à qui tu sortiras "je pouvais pas te demander ça et je t'aime alors je voulais pas te perdre mais je suis quand même allé casser des culs ailleurs" elle le prendra pas comme ça. Elle verra surtout que tu n'as pas eu confiance en elle (même si il était parfaitement impossible qu'elle soit d'accord avec ce que tu voulais), que tu n'as pas su faire ce sacrifice pour elle, que tu as été égoïste/ injuste et que tu l'as trahie.
Je dis juste ça. Après oui la vie est faite de nuances et c'est pas toujours manichéen.
Mais faut savoir quand on merde. Si tu veux une relation sans contrat négocie la d'avance. Sinon par rapport à l'autre tu n'es pas honnête.
Encore une fois le terme est ce qu'il est mais ça c'est la réalité. Pas qu'il ne puisse pas y avoir de bonnes raisons pour ça mais ce sont aussi de très bonnes raisons pour voir à trouver de meilleures relations.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] A lire le 10.09.21, 17h35 par The_PoP
  • [+1] +1 le 11.09.21, 10h55 par Esope
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Après ne me faites pas dire ce que j'ai pas dit hein ! pour avoir vécu ce conflit intérieur, je comprends ce qu'ils vivent. Je pense que les choses sont bien plus compliquées que vous ne le croyez.

Cependant à titre personnel j'ai choisi de ne pas tromper même si ça bloque dans mon couple et que dans la vraie vie c'est une situation très difficile à vivre.

J'ai l'impression que vous ne percevez pas le fond du problème qui vient d'une relation très longue où forcément on crée des liens forts mais où l'amour est un peu parti, et la passion complètement.

Et encore une fois cette notion de contrat c'est du vent à mes yeux. Je reste avec elle parce que je tiens à elle malgré tout, et je n'ai pas couché avec d'autres filles pour la même raison. Pas parce que j'aurais signé un contrat.

C'est ma vision
Roi sous la montagne

Après je suis d'accord pour dire qu'on se cherche souvent des excuses. Les enfants, l'appartement sont autant de prétextes à ne pas se poser la vraie question : suis-je toujours amoureux ? Est-ce que je tiens à lui/elle ? Je pense que beaucoup d'amants n'ont pas forcément la réponse. Ou alors ils mélangent affectif et sentiment amoureux.

Deuxième facette : c'est con à dire, mais c'est difficile de dire au revoir à quelqu'un qu'on a autant aimé, surtout si des éléments comme les enfants sont là pour nous le rappeler. C'est pas une question d'être amoureux ou non.

Troisième élément : qui est le plus lâche entre celui qui reste sans savoir où il en est et celui qui part sans tenir compte des conséquences pour son conjoint, ses enfants etc ? Parce qu'on peut pas comparer une relation sans attachement financier et celle où il y en a ! Quand on a tout au plus un appart ensemble en location et que chacun est plutôt autonome financièrement, c'est facile de jouer aux nobles et de clarifier.

Alors si j'y ajoute la culpabilité de quitter quelqu'un qui est encore attaché à soi, bah on se dit "tant pis" et on trouve des solutions qui certes ne sont pas idéales mais qui nous apportent une solution à court terme, parce que c'est soit ça soit devenir taré !


Mais parfois dans la vie on a des relations de dépendance : enfants encore à la maison, emprunts, certaine dépendance financière au couplé. Bah ouais, et de tels liens ont tendance à faire de vous une famille que ça vous plaise ou pas.

Si ce n'est pas le cas tant mieux j'ai envie de dire, mais comme ça reste le cas d'un certain nombre de personnes infidèles aujourd'hui...

Alors oui c'est pas une excuse je sais. Mais de toutes façons on crée un débat stérile : on a des relations humaines avec les autres et des fois on trompe. Des fois c'était prévu, des fois non, parce que c'est la vie et c'est humain.

Oui on fait des erreurs mais c'est la vie. Après chacun fait comme il veut, selon son couple, la personne avec qui il est qui souvent n'est pas blanc comme neige non plus.
Roi sous la montagne

Après voilà, dans mon cas personnel j'ai eu plusieurs occasions de tromper ma partenaire. Je ne l'ai pas fait.

J'ai regardé ma conjointe et tout en sachant que certaines choses méritent de ne pas être dites et doivent rester secrètes, je me suis dit qu'après tout ce qu'on a vécu, ce n'est pas comme ça que j'ai envie de la traiter.

J'arriverais pas ou du moins j'aurais du mal à la tromper, rentrer le soir et la regarder dans les yeux. La relation de couple que j'aimerais obtenir est celle où ma copine est ma meilleure amie, et où je pourrais avoir confiance en elle. Est-ce que j'ai toujours des sentiments ? C'est une autre histoire, et je n'ai pas la réponse aujourd'hui.

Pour autant j'en souffre parce que des fois je me dis qu'on est pas sur la même longueur d'onde et j'aimerais qu'il en soit autrement. Quoiqu'on en dise, la communication a ses limites quand notre partenaire ne nous entend pas.

Alors oui il y a des choix à faire c'est certain. J'espère avec le temps réussir à faire évoluer mon couple. Si je n'y parviens pas, je suppose que je pourrai me dire que j'aurai essayé.

Si j'y arrive, je me ferai un plaisir de vous dire comment je m'y suis pris pour résoudre ce problème qui est loin d'être aussi simple que vous ne le croyez. Rien n'est simple quand s'emmêle l'affectif et les sentiments.
Roi sous la montagne

Répondre