Discussion

Comment gerer l'alcool dans le couple ?

Note : 3
lancé par MRP le 29.09.2015
11 réponses
dernier par ANormalGuy le 14.02.2017, 06h09
  • MRP
  • Score : 0 - 30 ans
Hello à tous,

Je vis actuellement ma première grosse expérience de couple. Ça va faire bientôt un an que je suis avec ma copine. Il y a un truc qui commence à me perturber et qui me gêne dans ma relation, c'est la gestion de l'alcool par ma copine. Au début je ne m'en suis pas rendu compte mais je commence à m'apercevoir que j'ai du mal à le gérer.

En fait vu que c'est ma première expérience de couple je me pose des questions et je ne sais pas si elles sont légitimes ou pas.

Je m'explique, je bois rarement de l'alcool, un ou deux verres mais pas plus. Je n'ai pas besoin de cela pour socialiser ou pour passer une bonne soirée. Je suis plutôt sportif et je préfère les sorties "tranquille".

Ce qui me pose problème, c'est la consommation de ma copine. A chaque fois qu'elle sort avec son groupe d'amis, elle va boire 4-5 verres de vins voir plus et il m'est déjà arrivé de la voir bourrée plusieurs fois. Je me sens un peu en décalage avec son groupe car à chaque fois il vont bien boire, pour eux c'est normal en fait, il se retrouve toujours presque que pour des apéros. Et du coup j'ai de plus en plus de réticence de sortir avec elle et eux, car d'une je sais que je vais pas forcement passer une bonne soirée et en prime gâcher la soirée de ma copine car ça va me frustrer.

Du coup quand elle fait une soirée de son côté (sans moi) et je ne peux pas m'empêcher de me poser des questions, pas vraiment de son comportement, la confiance en sa "fidélité" est là, mais l'alcool amène un facteur doute. Et avec l'effet de groupe je suis persuadé quelle en fera plus. En fait, j'ai vraiment l'impression qu'elle aime bien faire ça.

Pour une soirée en commun je me retrouve devant une nana ne correspondant pas vraiment à la fille que j'apprécie et je n'arrive alors absolument pas à profiter de ma soirée.

En privé, tout se passe bien (comme la majorité des couples vous allez me dire), et vu que les choses commencent à devenir sérieuses et que les projets sur le long terme commencent à être envisagé, je suis en plein doute.

Je lui en ai déjà parlé pour lui dire ce que je ressentais et je lui disais que je savais pas si j'arriverais à gerer cela sur le long terme.. Elle me disait qu'elle pouvait pas me le garantir et que pour elle elle comprenait pas le problème.

Bref, je me demandais si certains d'entre vous avaient été confrontés à une situation similaire et si je n'étais pas trop "hardcore" dans ma façon de voir les choses ?

Merci à tous !
Qu'est-ce qui te dérange quand ils ont bu quelques verres?

Qu'est-ce qui change dans son comportement?
  • MRP
  • Score : 0 - 30 ans
Hello Blusher, Merci pour ton retour.

En fait je crois ce qui me dérange le plus c'est que je ne reconnais pas ma copine du "privé" quand elle est dans cet environnement. Et aussi l’impression qu'elle ne sait pas se contrôler.

Et puis je me sens un peu en décalage vu que je ne suis pas comme ça.

Dans son comportement elle va avoir du mal à refuser genre "les défis", à vouloir toujours plus en fait. Je sais pas si c'est très clair.
Elle a peut-être d'avantage besoin de "lâcher prise" de temps en temps que toi. De s'éclater, de rigoler, de faire la folle, d'oublier les pressions permanentes...et elle a besoin de l'alcool pour se le permettre.

Elle semble aussi un peu plus fêtarde que toi, et c'est vrai que l'association chouille/alcool se fait assez facilement, même si ça n'est pas systématique, évidemment.

Après, c'est à toi de voir dans quelle mesure tu consens à accepter son côté un peu light et fun quand elle est en soirée, sachant que finalement, ça fait tout autant partie d'elle que son "sérieux" quand elle est seule avec toi.
ça me fait un peu penser au complexe de la madone et de la putain sur un autre versant.

Du fait qu'elle boive un coup, elle perd en crédibilité et en sérieux à tes yeux.

Je ne sais pas si c'est vraiment l'alcool le problème du coup..Peut-être plutôt ta capacité à accepter qu'elle n'est pas que soft et sage, et une vision un peu plus générale du mode de vie qui diffère parfois? Sport/soft vs Chouille/légèreté (au sens amusement)?

Je suppose que tout dépend aussi de la notion de fréquence?..C'est sûr qu'il est plus facile de prendre sur soi une fois de temps en temps que tous les samedis soirs.
Puis c'est aussi peut-être une période?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +2 (Absolument) le 29.09.15, 18h02 par Blusher
  • MRP
  • Score : 0 - 30 ans
Hello Lulla,

Je dois avouer que tu as raison, je suis conscient qu'elle a besoin de ça de temps en temps et je l'accepte. Mais en fait ce qui me dérange c'est le coté "non modéré", besoin toujours d'en faire plus..., etc..

En fait quand tu evoques le fait de la capacité à accepter qu'elle ne soit pas que la "petite fille sage", il y a sans doute une part de vérité et ces soirées ne font pas ressortir les traits de caractères que je préfère chez elle.

Mais je crois que ce qui me gêne le plus c'est la vision générale du mode de vie qui differe entre nous. Comme si je m'en voulais de m'etre attaché à un mode de "sorties" qui est different du mien.

Après ce n'est pas systematique toutes les semaines mais c'est une question recurrente quand même et qui se pose plusieurs fois par mois.

Sur le fait que ce soit une période, je n'en sais absolument rien et je ne suis pas persuadé qu'elle évoluera la dessus.

Je me dis "est ce que c'est moi qui fait les choses à l'envers en pensant ça ?", je me remets aussi beaucoup en question et j'ai conscience que le probleme vient aussi de moi. En fait je me sens en décalage et je ne sais pas si j'y accorde trop d'importance.
Citation:
Comme si je m'en voulais de m'etre attaché à un mode de "sorties" qui est different du mien.


C'est quoi ton mode de sortie à toi?
  • MRP
  • Score : 0 - 30 ans
Pour répondre à ta question Blusher, j'adore sortir aussi souvent que possible mais plus pour faire des restos, ciné, week-ends et aussi quelque fois boire un verre avec mes amis. Peut-être mon coté un peu plus "posé", l'approche de la trentaine quoi.

En fait de son coté les sorties avec ses amis se limite aux apéros et il n'y a jamais d'autres sorties ou c'est extrêmement rare.
  • Syd_
  • Score : 519 - 24 ans
Quel âge a-t-elle ?

Est-ce qu'elle a systèmatiquement besoin d'alcool pour s'amuser ?

Elle fait quoi en dehors de son travail + les sorties alcoolisées ?
Citation:
Peut-être mon coté un peu plus "posé", l'approche de la trentaine quoi.


Je te détrompe on peut faire la fête longtemps aprés la trentaine. Ce que tu décris, si c'est à l'exclusion de faire la nouba de temps en temps, c'est plus l'approche de la soixantaine. :p
Voyez ça comme un donnant-donnant: tu lui donnes l'occasion de faire des sorties culturelles ("posées" comme tu dis) et elle t'apprends à faire la fête. Tout l'un ou tout l'autre ça ne tiendrait pas.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (+1) le 30.09.15, 19h44 par Lulla
Salut MRP ! Je me permet d'intervenir car j'ai été dans la même situation avec une fille avec qui j'ai passé trois and et demi.

Non pas que je n'aimais pas boire beaucoup ! Ce qui me dérangeais lorsqu'elle buvait un peu trop c'était son besoin de plaire. Ca ressortais comme ça, elle avait envie de plaire et donc elle était un peu plus "osé" avec mes potes... J'ai mis du temps à m'y faire. Au début c'était des crises de jalousie, mais ca n'avait qu'un effet néfaste. Après j'ai essayé de me mettre encore plus saoul qu'elle... Clairement, idée à la con x). Pour finir, la seule solution que j'ai trouvé à ce problème c'était de poser des limites. On en a parlé : "Sous alcool tu à tendance à aller vers d'autres garçons et tu le sais, tant qu'il ne se passe rien ca va, si tu embrasse un autre mec, c'est fini." On était ok. Bon, y'a quand même eu dérapage mais circonstances atténuantes j'ai pardonné.

Y'a pas 36 solutions de toutes façons... Tu dois la laisser faire sans t'inquiéter. Le mieux c'est de définir une limite et de te dire que si elle la dépasse c'est qu'elle n'en vaut pas la peine.
Cette façon de gérer les soirée très différentes pour vous 2 est peut être un message a prendre au sérieux si tu te projette sur une relation a long terme . Je pense que ce n'est pas anodin et que tu dois te poser la question sur vos différences de comportement dans ces situations , combien de temps vas tu supporter cela ? tu semble en souffrir mais cela ne lui pose pas de problème..?
Les gars à mon avis il a résolu le problème depuis 2ans ou alors il nous l'aurait fait savoir...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Ca va mieux en le disant) le 14.02.17, 13h21 par r-0
  • 0 (mdr !!) le 16.02.17, 00h00 par DiversityHD
A lire / A voir en ce moment sur FTS