Discussion

Devenir DJ

Note : 14

le 15.07.2014 par Snow

41 réponses / Dernière par EDM le 16.02.2015, 12h00

  • Owen [MOD]
  • Score : 1074 - 30 ans
Question bête : c'est quoi le "talent" du Dj au juste?

Non car a part enchainer les bons sons au bon moment (ce qui semble difficile quand j'écoute certains Dj de merde), y'a vraiment un "art" du Djing?
  • Fate
  • Score : 212 - 31 ans
Owen a écrit:
Question bête : c'est quoi le "talent" du Dj au juste?

Non car a part enchainer les bons sons au bon moment (ce qui semble difficile quand j'écoute certains Dj de merde), y'a vraiment un "art" du Djing?



Je me posais aussi la question puis il y a eu un live avec Kerri Chandler, Karisma et cie.
Je pense que c'est l'art de passer des titres peu connus, de savoir mixer (jouer avec le son) et d'enchainer le tout. les bons DJ ont leur patte parce que, quand tu vas les voir, tu sais que le son ne ressemblera pas à 98% des autres endroits de Paris.

Quand tu en as écouté des bons DJ, tu te rends plus facilement compte qu'ils sont peu en fin de compte. Généralement, peu importe le bar, tu entendras souvent les mêmes musiques, malheureusement. C'est assez insupportable. Par exemple, tu sais qu'il y a de grandes chances d'entendre du Michael Jackson. Au fond, ce ne serait pas si dérangeant s'il ne résumait pas sa discographie avec 4 sons.

Je pense que Newtart expliquera mieux que moi en détails les qualités d'un bon Dj.
En fait, tu as deux trucs qui sont importants :

- Le choix des sons/adaptation à ton audience. Ça c'est parfaitement essentiel et on en a déjà discuté plus haut.
- La "technique" à proprement parler.


La technique ça englobe pas mal de choses. Il s'agit principalement de savoir faire des transitions correctes et agréables à l'oreille entre tes sons. Une transition basique c'est :
- Ton son A tourne
- Tu place ton son B sur un beat (a l'écoute au casque)
- Tu lance ton son B à très faible volume/sans basses au même rythme que le son A (donc les beats au même moment)
- Tu échanges progressivement les volumes généraux/de basse
- Voila tu es passé du son A au son B avec un truc basique mais qui reste dans le tempo et qui ne casse pas les oreilles.

Après tu as des transitions plus variées et plus complexes (bien plus complexes) :
https://www.youtube.com/watch?v=ULA8Q1djn4w

Un autre aspect de la technique c'est de mélanger carrément deux sons de manière totale ou presque en live. Ça par contre c'est extrêmement difficile. Ci dessous une vidéo (pas avec des platines, mais techniquement tu vois que voila...)
https://www.youtube.com/watch?v=lTx3G6h2xyA



A savoir : La technique reste bien moins importante, quoi que certains en disent. Nombre de DJ sont impressionnants techniquement mais restent dans leur chambre... Après il faut tout de même la base (genre la transition basique et facile à maitriser en quelques heures de pratique que j'explique vite fait plus haut).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Intéressant le 17.07.14, 18h02 par Fate
  • [+2] J'allais le dire le 17.07.14, 18h06 par Snow
  • Snow
  • Score : 198 - 27 ans
Déjà merci à tous pour vos réponses et je suis ravi de voir que la question des DJs vous passionne à ce point ! :)

@Blusher

Citation:
Tu es musicien à la base?


Je fais de la guitare depuis environ 7 ans oui et je chante aussi.

@Owen

Citation:
Oui, cet article n'avait pas vocation à donner un article pertinent sur la question du Djing :)
Cela dit, je pense que ca peut servir si le but c'est d'animer des soirées et pas d'être qualitativement pertinent.


Connaissant VICE et sa belle prose, je n'ai évidemment pas pris cet article au premier degré, perso j'essaie de trouver un équilibre entre animer la soirée et être qualitativement pertinent. Après il faut aussi s'adapter au contexte et au public. Je pense que ce qui fait un bon DJ c'est sa capacité à s'adapter à son public. Tu l'as très bien dit ici :

Citation:
Il y a un juste milieu et tout dépend du contexte, mais je me rappelle de certaines soirées dans un bar ou le Dj avait sciemment décidé de nous passer des classiques gros comme une maison et tout le monde était aux anges (genre Queen, les Beatles tout ca...). Si tu veux faire danser un public disons "moyen", il va bien falloir faire quelques concessions. Si tu vas dans une soirée de hipsters, ca risque d'être différent (quoique je ne sais pas je ne connais que leur image clichée de mecs barbus refusant tout son connu par plus de 10 personnes).




@ Eloxford

Citation:
Voilà pour ces quelques conseils d'ordre plutôt général ! Mais beau projet, belle initiative! J'y pense aussi! Je serais curieux de savoir quel genre tu privilégies =)


Merci pour tous les conseils ! Perso je suis plus musique électronique mais je suis ouvert à diverses styles : techno, deep house essentiellement mais aussi pas aussi pas mal d'influences disco et funk. J'aime beaucoup des DJ comme Frankie Knuckels, Ben Klock, Nina Kraviz, Disclosure ou Robert Hood. Après j'apprécie particulièrement les sons types : Modjo, Haddaway, ATC, Stardust et compagnie. Des sons particulièrement efficaces en soirée et que perso j'adore.

@Serial


Citation:
Concernant le débat de new start je pense qu'il y'a une diff par contexte :

-A une grosse soirée c'est normal de passer des sons "médiocres" parce que justement ca met de l'ambiance et ca fait danser tout le monde. Tu pourras mettre un bon son certes, mais tu peux t'attendre a ce qu'au bout de 10 secondes que tout le monde sorte de piste.

-Sa ne sera pas pareil a un concert/soirée d'un dj pour habitué ou connaisseur.Oui la tu peux mettre des choses plus pointus je pense


C'est exactement ça, il faut savoir différencier le public qui veut du généraliste de celui qui s'identifie à un style bien particulier et agir en conséquence.

@New start

Citation:

Dans une soirée, pour un public lambda il est normal de passer des sons que tout le monde connait et apprécie. Les gens sont la pour s'amuser après tout. Le boulot du DJ c'est justement de construire un set que les gens apprécient, en variant les styles par exemple dans des soirées généralistes et en s'adaptant à son public. On peut très bien enchainer du rock avec du Kuduro puis repartir sur de l'electro.

C'est la construction du set qui fait monter les gens dans une soirée, c'est parfaitement invisible pour un profane mais pourtant ça fait (presque) tout.


C'est exactement cela, s'adapter à son public. La qualité des transitions et la construction différencie souvent un bon DJ d'un mauvais, même si j'ai souvent tendance à faire mes transitions au feeling personnellement et que j'arrive assez naturellement à passer d'un style à l'autre.

@Owen

Citation:
Question bête : c'est quoi le "talent" du Dj au juste?

Non car a part enchainer les bons sons au bon moment (ce qui semble difficile quand j'écoute certains Dj de merde), y'a vraiment un "art" du Djing?


New Start a parfaitement résumé le tout. J'ajouterai qu'il y a deux types de DJ, ceux qui se contentent de mixer au sens propre, c'est-à-dire de choisir les sons et de faire de belles transitions et ceux plus créatifs qui revisitent des titres et se les approprient, parfois avec talent et parfois non. Voire même ceux qui créent des sons. C'est un peu comme la différence entre faire une cover et une compo à la guitare par exemple.
Et au niveau du choix des sons :

Pour moi les qualités d'un bon DJ (en bar/boite/soirée privée) c'est la construction du set (j'insiste sur le mot construction). Il faut (en partant du principe que tu mixes la soirée entière, sur des sets d'1h c'est pas pareil) que tu arrives à contenter ton audience la plupart du temps. Par exemple en commençant par des trucs soft au début quand les gens arrivent, plus des choses qui font plus bouger, puis quand tu sens les gens hésitants à se lancer à danser un son d'appel (le genre de son que tout le monde aime, super connu, qui fera bouger les gens), puis continuer dans un style qui bouge plus et redescendre progressivement en toute fin de soirée.
Varier les styles (pour contenter un peu tout le monde), mais en accordant plusieurs morceaux à chacuns (par exemple ne pas faire 1 rock / 1 rap / 1 rock / 1 rap etc. mais plutôt 20min plus rock, 20min plus rap avec 2 sons "entre les deux" genre pop entre les deux).
Ne pas hésiter à lancer un son plus confidentiel ou moins connu, voire un remix complètement nouveau (plus vrai dans les soirées plus électro) de temps en temps ou encore des sons un peu oubliés/carrément vintage mais qui feront plaisir à tout le monde.

Mais surtout, SURTOUT, regarder ce que fait la foule et réagir en fonction. Si tout le monde est en délire quand tu mets des sont pop/rock mais que tout le monde se barre quand tu passes du hip-hop/rap, ne t'entêtes pas dans ce choix et reste sur du rock. Si à 2 h du matin personne ne danse et que tu as prévu des sons qui passent bien quand tout le monde est déjà chaud, il faut changer et ne pas coller à ta playlist définie par avance.
Si tu mixes pour une école/fac et qu'on te dit que tel ou tel son c'est leur son et qu'ils délirent tous dessus, ça peut être une bonne chose de caler ce son quelque part au milieu.

En tout cas ne surtout pas se dire " Bon la j'ai pris le top 50 dans l'ordre ou presque et ça leur plaira". Il faut que tu te demandes : "pourquoi je devrais passer ce son plutôt que celui la maintenant" et "qu'est ce qui leur fera le plus plaisir". Tu n'es pas la pour TE faire plaisir, mais pour faire plaisir au public.



Après c'est théorique et un peu schématisé mais c'est (pour moi) l'idée. Par contre ça vient pas comme ça, y a pas de livres, c'est de l'expérience pure et dure ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Oui le 18.07.14, 19h16 par Tulpa
Snow a écrit:
J'ajouterai qu'il y a deux types de DJ, ceux qui se contentent de mixer au sens propre, c'est-à-dire de choisir les sons et de faire de belles transitions et ceux plus créatifs qui revisitent des titres et se les approprient, parfois avec talent et parfois non. Voire même ceux qui créent des sons. C'est un peu comme la différence entre faire une cover et une compo à la guitare par exemple.


Souvent les vrais producteurs font leurs sons en dehors avec des logiciels de MAO et c'est complètement différent pour le coup.
Les gens qui remixent en live sont très rares (et souvent les meilleurs DJ d'ailleurs). Si tu n'a jamais vu Joachim Garraud par exemple, avec sa guitare-piano en live, c'est absolument monstrueux.
Pour la prod pure, un mec comme Avicii est un excellent producteur mais un mauvais DJ (comparé à ceux à côté de qui il se produit bien sur...). Alesso par contre est un excellent producteur mais aussi un excellent DJ.
  • Owen [MOD]
  • Score : 1074 - 30 ans
Oui alors hm quitte a clarifier : les "groupes" qui créent les zikes, ce sont des Dj ou pas? Je pense mettons à des mecs comme Above and Beyond qui composent ET mixent. Evidemment quand je parle de Djing je pense au mix, pas à la compo.

Sinon...



Ok. Je vois. C'est impressionnant.
Il faut différencier pour moi 3 types de DJ parmi les "connus".

- Les "vieux" DJ qui sont connus presque exclusivement pour le DJing. Mis à part Carl Cox, je n'en ai aucun autre qui vient comme ça, il doit surement en avoir mais c'est très rare.

- Les "vieux" DJ qui sont connus pour leurs productions et pour le DJing. Tous (sauf très rares exceptions) ont commencé par le DJing pur et sont sont mis à la prod ensuite. C'est le cas pour David Guetta, Armin, Above & Beyond, etc. Ils ont une double casquette DJ et producteur (même si certains ne mixent presque plus et font semblant mais c'est un autre débat).

- Les "nouveaux" DJ qui sont plus producteurs à la base que DJ. C'est le cas d'Avicii, de Martin Garrix etc. Pour se faire connaitre, bien mixer ne suffit plus (il y a 10 ans c'était encore le cas), il faut produire. C'est pour ça que les nouveaux DJ sont plutôt des producteurs qui mixent plus par nécessité qu'autre chose. Ça n'empêche pas certains d'être très bons ceci dit. Ils ont également une double casquette mais se sont fait connaitre à la base en tant que producteur improprement appelé DJ.




En résumé : Tout le monde appelle un producteur un "DJ" car il font toujours les deux, mais c'est un léger abus de langage.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Intéressant le 17.07.14, 21h00 par Snow
  • Snow
  • Score : 198 - 27 ans
Je vais conclure ce topic en musique avec ce DJ que je trouve absolument génial, y'a que Berlin pour nous pondre des trucs pareils. Et je suis officiellement amoureux de la fille en blanc qui danse à côté du DJ ;)

https://www.youtube.com/watch?v=hyVq--qZVEI
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Yesssss! le 19.07.14, 01h18 par Eloxford
C'est pas du tout mon style personnellement, ça bouge pas assez...
Je suis plus Trance ^^
NewStart a écrit:
- Les "vieux" DJ qui sont connus presque exclusivement pour le DJing. Mis à part Carl Cox, je n'en ai aucun autre qui vient comme ça, il doit surement en avoir mais c'est très rare.

Laurent Garnier, Steve Mason, Trevor Rockcliffe.
Pour info, Madéon le nantais a sorti ce Pop-culture que l'on voit en vidéo dans sa dix-septième année.
Ça se voit clairement qu'il a une base de musicien, cf les accords à partir de 2.54"
Bon courage.
Snow a écrit:
Je vais conclure ce topic en musique avec ce DJ que je trouve absolument génial, y'a que Berlin pour nous pondre des trucs pareils. Et je suis officiellement amoureux de la fille en blanc qui danse à côté du DJ ;)

https://www.youtube.com/watch?v=hyVq--qZVEI


Euh.. C'est un vulgaire DJ Set avec 2-3 effets de temps en temps, ça casse pas des barres, enfin si des gens aiment c'est le principal (et ce phénomène de hipster, les Boiler Room quoi! Stop that sh*t..).

L'article de Vice m'a bien fait marrer personnellement, j'en ai un peu marre de voir des Pink se prendre pour des DJs parce qu'ils passent 3 sons avec des transitions faites sous Virtual DJ ou Windows Media Player (j'ai du mal a savoir parfois). Stop.

Un DJ c'est Liam Howlett, c'est les Daft, pour généraliser ce sont des Producteurs comme dit plus haut, mais quand je vois des mecs payez des dizaines de milliers d'€ pour placer un DJ Set et avoir les bras levés pendant 1h, je suis au fond. Non pas que je les envie, mais comment est ce qu'on a fait pour en arriver la ?! J'aime pas les gens qui font les puristes avec des "putains de sons commerciaux, moi j'écoute que du <1000 views sur youtube.com", mais y'a un moment donné, faut que cette dégringolade s'arrête, c'est plus possible !

Faites de la prod, des remix, mais stop cette manie de croire que vous avez réinventé le feu parce que vous avez fait une distorsion a 2 balles sur le dernier Drake, c'est pas technique du tout.

PS: Ne reagissez pas au 1/4 de tour, c'est plus un troll qu'autre chose, meme si j'ai raison.
  • Snow
  • Score : 198 - 27 ans
Citation:
Euh.. C'est un vulgaire DJ Set avec 2-3 effets de temps en temps, ça casse pas des barres, enfin si des gens aiment c'est le principal (et ce phénomène de hipster, les Boiler Room quoi! Stop that sh*t..).


J'écoute pas un set pour la technique, sauf parfois, plutôt pour le choix des sons et en découvrir de nouveau. Phénomène de hipster? Mouais, moi je trouve que ça permet surtout de découvrir de nouveaux DJ et de nouveaux sons, et ce de façon très régulière. C'est une bonne source, si on fait un peu le tri.

Citation:

Un DJ c'est Liam Howlett, c'est les Daft, pour généraliser ce sont des Producteurs comme dit plus haut, mais quand je vois des mecs payez des dizaines de milliers d'€ pour placer un DJ Set et avoir les bras levés pendant 1h, je suis au fond.

Faites de la prod, des remix, mais stop cette manie de croire que vous avez réinventé le feu parce que vous avez fait une distorsion a 2 balles sur le dernier Drake, c'est pas technique du tout.


Comme on l'a dit plus haut, il y a deux types de DJ : le producteur et celui qui fait du DJing. Les deux sont différents mais ils sont aussi liés. Après, je suis d'accord avec toi sur le fond, certains se considèrent comme de bons DJs simplement parce qu'ils passent du commercial et calent deux, trois effets. Mais pour moi savoir construire un set, faire des transitions propres et faire danser les gens, c'est déjà un bon début.
  • Owen [MOD]
  • Score : 1074 - 30 ans
Newstart : Ce genre là? :mrgreen:

    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 23.07.14, 17h12 par NewStart
Je connaissais pas mais j'adore !!
C'est carrément mon style oui (même si ça techniquement c'est de la PsyTrance et que je suis plus Uplifting/Progressive, mais on va pas chipoter).



Deux sons que j'aime énormément (un récent et un classique absolu du genre) :



  • Snow
  • Score : 198 - 27 ans
http://hirschmilch.de/

Si vous voulez des musiques de ce style, je vous conseille cette Webradio, ça regorge de perles et ils affichent tous les titres qui passent ;)
Hello Snow,
je n'ai pas lu tout le topic, le débat qui s'y déroule ne m'intéresse pas vraiment.
Mais effectivement, je pense (ça a déjà été dit en plus) que tu devrais te pencher sur le cas des radios.
Les webradios sont plus accessibles, mais choisis-les bien.
Perso je me pencherais sur les mecs de SnowRadio (http://www.snowradio.ch) c'est des Suisses assez déjantés, et ils ont une émission électro pas mal du tout (avec des sons complètement hallucinants des fois). Je sais que son animateur demande assez souvent qu'on lui envoie des sons.
Passe sur leur site et peut-être que tu trouveras quelque chose, je crois qu'ils bossent avec des DJ aussi.
Enfin, essaie.

En FM, y'a Couleur3 (suisse aussi) qui propose un concours de DJ appelé Set Actuel. Il faut être bon mais l'année passée le gagnant a vu son album produit par Laurent Garnier, easy.

Voilà ! A plus
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Post de qualité le 12.11.14, 08h56 par Snow


quand on me parle de djing je pense plutot a ca :wink:
  • Snow
  • Score : 198 - 27 ans
Hey ! Alors juste pour vous tenir au courant, j'ai mixé sur deux soirées en deux mois. Deux aftework organisés par une asso étudiante dans ma ville. Les échos ont été excellents, si ce n'est quelques transitions ratés sur le premier set.

J'ai pris des risques dans le choix des sons, en mettant des trucs que même moi je considère comme un peu "hard", Gesaffelstein entre autres, et les gens ont particulièrement aimé.

Sur la première soirée, j'ai réussi à faire danser tout le monde, ce qui était mon objectif, et a crée une vraie ambiance. J'étais plutôt content de moi.

Sur le second set, j'ai rajouté pas mal de choses et rencontré des DJ quasi pro d'une école du coin qui m'ont proposé de mixer avec eux pour leurs prochaines grosses soirées. Y'en a deux par an et elles réunissent 300 personnes fans de musiques électroniques dans ma ville.

Ces mecs là ont du matos et une excellente réputation dans le coin, je pense que c'est tout bénéf pour moi. Tout ça pour vous dire que ça pouvait difficilement se passer mieux pour un début ! :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Like ! le 14.12.14, 11h57 par Poivron
  • [0] Bravo ! le 14.12.14, 13h33 par Fate