Discussion

V.I.E

Note : 6

le 15.04.2019 par Annah6878

13 réponses / Dernière par FK le 23.04.2019, 17h23

Bonjour,

Je suis sur le point de m'expatrier et j'aimerai bien avoir vos astuces pour mon année sabbatique. Je suis étudiante et j'ai pas la masse d'expérience à l'étranger. Je me suis rapprochée d'un groupe facebook pour rencontrer des gens, mais parfois j'ai grave des inquiétudes du fait que je n'ai jamais mis un pied en dehors de la France. J'ai peur que ça se passe mal niveau administratif.

- J'aimerai bien vos conseils pour que sur le plan matériel je sois bien préparée.

- J'aimerai bien aussi savoir comment on fait pour se rapprocher des communautés françaises à l'étranger. Je veux profiter de cette occasion vraiment à l'étranger pour me familiariser avec les gens, changer de rapport avec ma propre image de fille en mode garçon manqué. Bref j'en ai marre qu'on m'aborde pas dans la rue. Ou qu'on hésite à m'appeler monsieur... mdr
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bienvenue ! le 15.04.19, 22h33 par The_PoP
  • FK King in the North
  • Score : 3185 - 36 ans - MBTI: CHAT
Tu vas où ?
Hey,

Je pars en Malaisie.
  • FK King in the North
  • Score : 3185 - 36 ans - MBTI: CHAT
Ok meuf célibataire en Asie : gaffe aux lover boys locaux qui te diront ce que tu as secrètement envie d'entendre, pour te faire craquer, te manipuler et te prendre ton fric. Arrivé à une amie, elle y a laissé son budget tour du monde (15 000€) et troqué son amour propre contre une sale dépression. Ils se pretendront hommes d'affaires, pilotes de ligne, peu importe : l'arnaque c'est leur métier, gaffe.

Je te fais un message plus long avec des pistes tout à l'heure.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Intéressant le 16.04.19, 09h10 par Onmyoji
(Doublon)

Je me pose de plus en plus de questions sur ma vie à l'étranger.

On n'est jamais trop prudent même si c’est une super experience de vie et un tremplin pour mon avenir pro.

Si vous avez des expériences ou bien des conseils à partager, je suis preneuse. Merci !

Ps : j’ai été acceptée dans le groupe français de sortie de Malaisie. Je compte bien faire un max de rencontres.
Dans l'attente du message de FK, j'ajoute des questions plus précises. J'aimerai recueillir vos expériences sur :

- la gestion de votre budget l'étranger. On mp'a dit que la technologie était moins chère que la nourriture.
- les règles de base en hygiène
- les méthodes pour garder un bon contact avec ses amis, sa famille et éviter d'être isolée, ou d'être en dépression (j'en ai souvent entendu parler chez les expats, mais j'aimerai aussi me protéger des arnaques)
- comment s'entourer de francophones (je me suis inscrite sur un groupe Facebook mais j'ai pas encore été les rencontrer parce qu'il faudrait déjà que je sois sur place)
- les astuces pour investir mon argent, compte épargne, éventuellement le placer ?

Sinon en dessous de la documentation qui donne vraiment envie. :)

http://www.lefigaro.fr/argent/2013/10/3 ... -mieux.php

https://www.nouvelleviepro.fr/actualite ... sexpatrier
  • FK King in the North
  • Score : 3185 - 36 ans - MBTI: CHAT
Citation:
- comment s'entourer de francophones (je me suis inscrite sur un groupe Facebook mais j'ai pas encore été les rencontrer parce qu'il faudrait déjà que je sois sur place)

Tu es en VIE, donc j'imagine que tu as un emploi ? Ca te permettra déjà de mettre un pied dans la communauté des expats.

Les groupes FB aident aussi, mais il faut participer aux évènements en dur (apéros, barbecues, etc); tu rencontreras beaucoup de gens comme ça. Pense à Meetup, aussi.

Citation:
- la gestion de votre budget l'étranger. On mp'a dit que la technologie était moins chère que la nourriture.
Kuala Lumpur, la vie sera ptet plus cher qu'ailleurs en Asie, mais en général en Asie la vie est peu chère, surtout la bouffe.

Citation:
- les règles de base en hygiène
Pareil qu'ici, sauf que là bas, l'humidité est assommante; tes fringues mettront des plombes à sécher. Prends des trucs respirants et n'oublie pas ton déo lol. Si tu en as déjà eu en France, tu chopperas aussi quasi certainement des mycoses, c'est l'asie et son humidité qui veulent ça.

Si tu dors dans des hotels / lits un peu cheap, attention aux punaises de lits (bed bugs) : il existe des huiles essentiels et bombes pour les faire fuir / les tuer; tu peux aussi dormir dans tes propres housses pour limiter les risques de piqures; et fermer ta valise pour limiter les risques qu'elles s'y introduisent.

Citation:
- les méthodes pour garder un bon contact avec ses amis, sa famille et éviter d'être isolée, ou d'être en dépression (j'en ai souvent entendu parler chez les expats, mais j'aimerai aussi me protéger des arnaques)
Vie sociale sur place pour ne pas s'isoler + mails & skype avec la famille

Citation:
- les astuces pour investir mon argent, compte épargne, éventuellement le placer ?
Pareil qu'en France : un matelas de sécurité en cas de pépin; des dépenses modérées, et pour les placements, c'est fonction de tes revenus, de ton niveau d'endettement et de ton aversion au risque.

Moi j'ai placé une part significative de mon épargne dans le Bitcoin (on est pas loin du bas du cycle, on s'apprête à reprendre une phase haussière, qui jusqu'à présent ont été explosives; et le produit est encore très émergeant). Certains analystes enthousiastes prévoient un BTC entre 50 000$ et 300 000$ dans quelques années (actuellement dans les 5000$). En acheter l'équivalent de ne serait-ce que 1000€ si tu as ça qui traîne et que tu n'en as pas besoin sur les 5 années qui arrivent pourrait être un life-changer. A chacun de faire ses choix.

Et encore une fois : ton statut de femme célibataire fait de toi une cible pour les escrocs / prédateurs. Si un asiat inconnu t'aborde et commence à te charmer, c'est PAS le début d'une belle histoire.
Si un type te demande ce que tu fais dans la vie, tu es Police Woman at Interpol et tu attends ton mari, merci au revoir.
Sinon, expats & collègues locaux, c'est évidemment moins risqué. Garde ton bon sens quand même.

Aussi, toujours utile : cherche sur Pinterest les arnaques fréquentes, y'a plein de petits récaps : tu y auras forcément droit. Le taxi qui te fait la monnaie et te rend des faux billets, les rabateurs, les faux salons de thé, les faux guides, etc.

L'Asie est généralement très safe, mais les occidentaux sont perçus (à raison) comme des tirelires ambulantes et certains salopards en ont fait leur métier que de soutirer des sous aux plus crédules. Faut pas en concevoir d'animosité, mais c'est une bonne idée d'être informé des arnaques courantes, de rester sur ses gardes et de ne rien faire qui puisse te mettre en danger.

Note que la Malaisie, du fait de la culture musulmane + pregnante, peut obéir à des codes différents du reste de l'Asie; il te faudra peut être te balader avec un châle / un voile en certaines occasions, par respect et pour pas te faire gronder.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Sympa :) le 17.04.19, 13h49 par voucny
Super complet. Merci.

Citation:
Tu es en VIE, donc j'imagine que tu as un emploi ? Ca te permettra déjà de mettre un pied dans la communauté des expats.

Les groupes FB aident aussi, mais il faut participer aux évènements en dur (apéros, barbecues, etc); tu rencontreras beaucoup de gens comme ça. Pense à Meetup, aussi.


Oui je travaille déjà. Par contre, pour la destination du VIE il est possible que je change encore de destination. J'ai parlé à ma RH et je peux choisir entre la Malaisie et Singapour. J'ai fait les démarches de mon coté et je pense que l'Asie n'est pas trop chère pour moi. Même si j'aurai des aides au logement d'amères ce qu'on m'a dit, c'est une culture qui me plait, en plus ça me rappelle mon adolescence et j'ai envie d'y mettre un pied.

Pour moi la Malaisie c'était principalement parce que c'était moins cher. En Asie on m'a parlé de la Chine mais je ne pense pas être en mesure de m'adapter sans proche, sans passé avec la culture asiatique en m'immergeant sans au moins une transition douce. Et comme la Malaisie est très proche de Singapour plateforme courante j'ai foncé direct. mais je voudrais bien connaitre les différences s'il y en a entre Singapour et la Malaisie car je crois qu'il y a une communauté chinoise très développée à Singapour contrairement à la Malaisie qui est en grande partie musulmane. Ça fait des différences en terme de culture. Lesquelles je cherche activement à le savoir.

Citation:
Kuala Lumpur, la vie sera ptet plus cher qu'ailleurs en Asie, mais en général en Asie la vie est peu chère, surtout la bouffe.


Kuala Limpour, je sais pas ce qu'il en est dans le détail comparé à l'Indonésie mais clairement y a de quoi faire. Je sais que je vais vivre dans un appartement non meublé subventionné. Donc ça veut dire que pour la technologie il faut que j'achète sur place ou je sais pas si je peux ramener de France. Avec le poids des valises en 40 kg pour un aller simple, le truc c'est quoi choisir pour que ça passe dans la soute sans que je me ruine sur place. Sérieusement, je pense ramener au minimum une bouilloire et des casseroles si j'ai pas moyen d'acheter un micro-ondes tout de suite.

Du coup pour ton point suivant je suis vachement en stress car je pense devoir acheter mon propre matelas, mon propre lave-linge, mon four/ plaque de cuisson et je me passe de commentaire sur le fait que si les gens parlent peu anglais je suis mal barrée.

Concernant l'argent à investir, j'ai vu un post sur FTS qui m'intéresse, tu parles de Bitcoin. Je pense me pencher dessus surtout que je commence dans l'Analyse Data donc ça peut vachement m'intéresser ces choses-là.
  • FK King in the North
  • Score : 3185 - 36 ans - MBTI: CHAT
Ok, Singapour c'est un New York asiatique;
Kuala Lumpur c'est un (petit) New York musulmano-asiatique.

Le cout de la vie, je pense, est plus élevé à Singap, mais je pense que Singap est une destination plus excitante aussi pour les occidentaux (attention ils sont durs aussi sur certains aspects).

Tu trouveras une communauté expat très dense et probablement, accueillante / inclusive à Singap, tu n'auras aucun mal à t'y installer (sans doute pareil à KL, peut être un peu moins ?)

Logement, installation : je pense que tu feras avec les Ikea locaux, ou que tu prendras un meublé ?
Ma copine et moi partons vivre à Vancouver dans 2 mois : on a vendu tous nos meubles, partons avec deux valises chacun; et les premières semaines, on fera du AirBnb en attendant d'avoir trouvé un meublé qui nous convienne.

** edit : j'avais pas lu
Citation:
Je sais que je vais vivre dans un appartement non meublé subventionné. Donc ça veut dire que pour la technologie il faut que j'achète sur place ou je sais pas si je peux ramener de France. Avec le poids des valises en 40 kg pour un aller simple, le truc c'est quoi choisir pour que ça passe dans la soute sans que je me ruine sur place. Sérieusement, je pense ramener au minimum une bouilloire et des casseroles si j'ai pas moyen d'acheter un micro-ondes tout de suite.
C'est bizarre que tu sois obligée d'avoir un appart non meublé , mais s'il est subventionné, tu pourras acheter matelas et un peu d'équipement de base, ça te coutera pas grand chose. Idem micro-ondes; t'inquiète.
Pense aussi qu'en Asie, la plupart des gens mangent à l'extérieur.
T'as le droit à 40Kg soute + bagage cabine (un sac à dos type Osprey 40L est autorisé, tu peux y mettre bcp de choses avec un peu de méthode : intéresse toi au "ranger packing", cherche sur YouTube)
=> Pars avec ton ordi, tes fringues et médicaments essentiels et pour le reste, tu trouveras sur place.


Je devine que c'est ta première fois "toute seule" : tu seras surprise par ta débrouillardise, et par les tuyaux que les groupes FB d'expats te donneront.

Si tu le peux, je te recommande 1000 fois de te rapprocher de la culture chinoise.
D'abord, parce que le futur sera dessiné par la Chine, et que mettre un pied dans la Chine, c'est t'assurer des opportunités pendant longtemps; et ensuite, parce que c'est une culture fascinante et des gens (généralement) très doux et agréables.
Contrairement à ce qu'on peut croire, il est POSSIBLE (dans le sens : faisable) pour un expat d'apprendre à baragouiner en mandarin (le dialecte officiel chinois, et le plus répandu).
A l'inverse, beaucoup d'expats établis en Chine (ou à Hong Kong) ne parlent pas un mot de chinois et s'en sortent très bien.

A Singap comme à KL, je pense que ça parle très bien anglais, tu n'auras pas trop de difficultés.

Si tu as le choix, je pense que tu te plairas mieux à Singap (ton VIE te permettra de subvenir à tes besoins, d'autant que tu auras sans doute accès à des apparts réservés aux expats; ou, au pire, à des collocs de VIE, qui apporterait alors un petit côté Erasmus très sympa).

Ca va être cool !

Citation:
En Asie on m'a parlé de la Chine mais je ne pense pas être en mesure de m'adapter sans proche
Tu seras pas seule où que tu ailles : tu seras entourée d'expats et de VIE; qui comme toi, dépendent de l'entraide entre expats. Mais oui, la Chine quand on parle pas la langue et qu'on veut sortir du cocon expats, c'est rugueux ; la barrière de la langue est immense, quasi insurmontable, ça complique tout tout tout.
MAIS : destination magique (culturellement, historiquement, architecturalement, sans parler des paysages incroyables de certaines provinces)

Toujours est-il que des villes comme Honk Kong débordent d'expats francophones et anglophones, tu seras pas perdue.

Quant à tes proches, ils sont loin géographiquement mais en 2019 les km ça veut plus rien dire.
Un mail, un virement, tout se règle facilement désormais.


A penser avant de partir :
- assurance voyage type Chapka ou Globe Travel (indispensable pour la prise en charge de tes frais de santé, que ce soit angine ou gros pépin)
- 2000€ ou plus de côté "en cas de problème", pour prendre un vol retour si jamais ça va vraiment pas
- une carte bancaire Revolut pour t'épargner des frais à chaque transaction, et pour le côté ultra pratique, en attendant d'avoir ouvert un compte dans une vraie banque locale (préfère peut être une banque occidentale installée là bas, type HSBC ou UBS, ça facilite)
- check up santé complet avant de partir : dentiste & co
- contacts pris sur place avant même d'arriver via les groupes FB et ton entreprise
- te renseigner un maximum sur ta destination
- les démarches administratives (peut être prises en charges par ton départmeent RH ? qui doit d'ailleurs pouvoir te conseiller aussi sur comment faciliter ton installation sur place)
- si tu as le permis de conduire, regarde s'il est valide là bas ou non, sans quoi il faudra demander à la préfecture de te fournir un permis de conduire international; ou autres démarches spécifiques à ton pays de destination
- tes papiers importants (identité, passeport, bulletins de salaire, ordonnances et autres attestations, notamment d'assurance voyage / expat) : tout scanné, dans une dropbox, sur ton ordi ET sur une clé USB



** edit : à choisir, je te conseille dans l'ordre :
- Hong Kong (techniquement, c'est pas la chine, mais ça reste la culture chinoise, et c'est génial pour les expats) ou Shangai ou Taiwan
- sinon Singap génial aussi pour les expats
- sinon KL, d'autant plus si tu es de culture musulmane

Dans tous les cas, tu seras pas seule, ça sera plus facile que tu ne le crois, et tu voudras pas rentrer.

Aussi : ça aurait pu lui arriver ailleurs et ça ne veut rien dire, mais ma pote qui s'est faite arnaquer, c'était à KL


Sources :
- j'ai pas mis les pieds à Singap mais beaucoup de gens dans mon entourage oui, et ils ont - tous - adoré
- ma copine a étudié le chinois pendant 10 ans et parle couramment mandarin, y a passé de nombreux mois, j'y étais en Novembre dernier (Pékin et Shangai entre autres : génial) et j'ai des potes qui vivent à Hong Kong et qui adorent ça
- idem Taiwan, une pote installée là bas et très impliquée dans la vie expats / ambassade française qui adore (magnifique, moins cher que HK et culture chinoise)
- j'ai fait un passage express à KL il y a quelques années, sur mon chemin vers l'Indonésie; + l'expérience malencontreuse de ma pote
- l'Indonésie, j'ai (on a) détesté de bout en bout, je recommanderai jamais à personne, Djakarta, Yogyakarta, Bali, oublie, c'est de la merde, littéralement : tous les défauts de l'Asie sans les qualités
- j'ai un pote qui a passé 2 ans à Bangkok (Thailande) et qui a adoré; moi j'avais beaucoup aimé la Thailande (Bangkok, et tout le reste); à garder dans un coin de ta tête si tu as l'occasion de te balader, ou de t'y établir



Bonus : si t'es pas déjà au courant : à ton arrivée sur place, tu vas être fatiguée, désorientée et pressée d'arriver à ton hotel. Si tu n'as personne pour t'accueillir : les taxi à l'aéroport, c'est toi qui va au point Taxi officiel; si un type te sollicite dans le hall et te propose un taxi, c'est un clandestin, et 3 chances sur 4 pour qu'il t'arnaque (qu'il te fasse payer un prix exhorbitant comparé aux prix réels), alors que les taxi officiels sont en principe astreints à des tarifs réglementés - à relativiser, c'est l'Asie :)
  • Owen [MOD]
  • Score : 1081 - 30 ans
Si Kuala Lumpur ca ressemble a Djakarta (et donc a Manille).

FUIS!

Je pense a une ville dense, qui pue, au traffic incessant.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Absolument le 23.04.19, 09h40 par Annah6878
  • FK King in the North
  • Score : 3185 - 36 ans - MBTI: CHAT
Non ça va c'est correct (ça reste une mégalopole en Asie, mais c'est pas autant un shithole qu'une ville d'Indonésie).
Ceci dit, j'ai vu que le Financial Center, c'est ptet plus la merde ailleurs.
  • Owen [MOD]
  • Score : 1081 - 30 ans
Ah mais BGC (le quartier d'affaire de Manille) c'est pas si degueu. Mais la ville elle meme, argh.

Mais je crois que Manille se rapproche effectivement de l'enfer sur terre. J'avais discute avec un Belge dans l'avion, le genre de type qui te tient la jambe. Cinquantenaire, fait du business en Asie. Il etait tellement virulent a propos de Manillr par rapport au reste de l'Asie que j'etais perplexe. Six mois plus tad j'approuvais :)
Salut FK,

D’abord merci pour ta réponse super complète !

Je suis très intéressée par le parcours de ta copine. Je voudrais savoir si elle a appris le chinois au lycée ou si c’était sur une appli ou un site.

Actuellement la concurrence est rude pour Singapour. Alors pour convaincre ma RH de me faire changer de destination je veux mettre toutes mes chances de côté.

En plus, c’est une transition douce à une culture qui m’a l’air vraiment sympas. Si j’arrive à parler mandarin, j’espère partir bosser à Hong Kong après mon VIE. Je pensais pas que c’était aussi « ouvert » aux étrangers. De base, j’ai toujours adoré l’Asie et pas seulement les opportunités d’emploi, mais à te lire ça donne vraiment à rêver.

C’est juste que pour me fixer un objectif court terme j’aimerai bien savoir quelle quantité de chinois il est possible d’assimiler en si peu de mois. Je pars en septembre et j’aimerai au moins me débrouiller un minimum en mandarin histoire de dire, je me suis donné cet objectif. J’ai acquis quelques bases. Vous pouvez m’envoyer là-bas, j’ai bien investigué le terrain vous inquiétez pas.

(Oui parce qu’avec tous ces chiffres qui parlent de dépression, de solitude, d’inadaptation, et même d’échec d’intégration pour certains, pour moi c’est impensable de pas maîtriser le mandarin sachant sue la communauté chinoise y est carrément majoritaire).

Merci d’avance. ^^
  • FK King in the North
  • Score : 3185 - 36 ans - MBTI: CHAT
Elle a fait 10 ans de chinois, d'abord au lycée, puis en fac en LEA Anglais-Chinois.
C'est long de BIEN parler chinois, encore plus de le lire, mais le baragouiner (phrases de base), ça peut aller vite si tu fais en phonétique et que tu es sur place, immergée.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 23.04.19, 17h38 par Annah6878