Relationnel

Comment bien s’excuser : l’art de bien se rattraper quand on a merdé

Bien s'excuser : tout un art, que bien peu de gens maîtrisent. Voici nos conseils pour bien rattraper le coup.

Se rattraper quand on a fait de la merde – et ce, sans faire empirer les choses : c’est tout un art.

Certains s’excusent lourdement, d’autres se drapent dans leur fierté, mais bien peu savent se remettre en selle avec habileté et élégance.

C’est pourtant un truc à savoir gérer si vous voulez être capable de vous sortir de l’impasse – car faire des conneries (avec une fille, avec un pote, au boulot, …), ça arrive à tout le monde.

Dans cet article, on va voir comment on peut faire pour se rattraper si on a merdé avec une fille

Évidemment, chaque situation est différente, et il faudra adapter au cas par cas, mais en gros, suivez ces conseils, et ça devrait bien se passer la plupart du temps.

Avant de rentrer dans les détails, un truc important à savoir.

C’est (presque) jamais mort

Si cette fille et vous ne partagez rien ou presque, qu’elle est à peine plus qu’une inconnue : inutile de batailler.

Vous avez merdé, vous vous êtes cramé : ça arrive, passez à autre chose. Inutile de la harceler juste pour vous sentir moins con – juste pour soigner votre égo meurtri. Vous ne parviendriez qu’à être ENCORE plus lourd aux yeux de cette fille (pour qui vous existez à peine, de toutes façons).

Si au contraire vous vous connaissez déjà davantage, il peut être intéressant d’essayer de redresser le tir.

Et là, même si parfois ça sent la charogne, tant qu’une fille accepte encore de communiquer avec vous, ça veut dire qu’il y a encore moyen de rattraper le coup.

Rattraper le coup, c’est-à-dire : lui faire oublier ce sur quoi elle est braquée, remarquer suffisamment de points à ses yeux pour qu’elle vous « revalide », et repartir sur de bons rails.

Du coup, il y a (presque) toujours moyen de récupérer la situation.

Juste, il faut la jouer fine.

Comment bien s’excuser et bien rattraper le coup ?

Peu importe ce que vous avez fait : elle vous en veut.

Dans ce genre de situation, il n’y a pas 36 solutions : il faut lui montrer que vous êtes sincèrement désolé – et conscient de votre connerie.

En général, vous n’y couperez pas : il faudra vous excuser, d’une manière ou d’une autre.

Et là, toute la subtilité, ça va être de bien doser vos excuses :

  • Trop light, et elle se sentira encore plus offensée : elle croira que vous n’avez pas pris la pleine mesure de votre erreur
  • Trop lourd, et ça ne fera qu’ajouter à la lourdeur de l’ambiance et à la gêne entre vous deux (dites vous qu’à chaque fois que vous vous excusez, vous remettez un coup de couteau dans la plaie)

En général, une « règle » que je trouve intelligente est de se dire qu’on ne s’excuse qu’une seule fois.

L’intérêt de faire ça, c’est que :

  • Ça vous évite de vous appesantir en excuses, et de devenir carrément lourdingue et pathétique
  • Ca oblige, si on a qu’une seule chance de s’excuser, à faire de vraies bonnes excuses, qui sonnent justes et sincères

Autre conseil : des excuses, et puis c’est tout. N’allez surtout pas essayer de vous justifier, ou d’expliquer à l’autre qu’il ou elle a sa part de responsabilité : ça ne ferait que recréer une situation de tension. Inutile de remettre de l’huile sur le feu, alors faites taire votre égo, même si c’est parfois difficile de fermer sa bouche.

Ensuite, passez à autre chose, et efforcez vous de recréer du lien, et de détendre l’atmosphère (sans tomber dans le piège de trop en faire : soyez naturel). Le but, c’est de recréer du bon souvenir pour enterrer les mauvais, et ainsi, qu’elle et vous alliez de l’avant.

Et si elle est rancunière ? Si elle n’accepte pas les excuses ?

Suivant son caractère, ça peut arriver qu’elle décide de vous en faire baver. Ou qu’elle estime qu’il est hors de question que vous vous en sortiez avec de simples excuses.

Dans ce genre de situations, si vraiment vous voyez qu’elle ne fait aucun effort, dites-lui calmement :

  • que vous vous êtes excusé (et que vous étiez sincère)
  • que vous êtes conscient d’avoir merdé,
  • que vous comprenez qu’elle soit en colère ou blessée,
  • que vous essayez de vous rattraper, que vous allez faire des efforts,
  • mais que si elle reste bloquée là-dessus, la situation risque de devenir carrément pénible
  • et que ça serait plus mature si elle acceptait de vous donner une chance d’arranger les choses

Si ça ne suffit pas, prenez vos distances quelques temps le temps qu’elle se calme et que sa raison reprenne le dessus sur ses émotions.

Puis, comme si de rien n’était, revenez vers elle quelques temps après pour lui proposer de faire un truc ensemble – peu importe : ciné, restau, un verre, etc. L’idée, c’est toujours la même : recréer du bon souvenir et passer à autre chose.

Et les retombées à long terme ?

Certaines personnes ne sont pas rancunières : elles passent à autre chose, et c’est oublié.

D’autres n’arrivent pas à oublier, et accumulent les petites « cicatrices » avec le temps, et la blessure s’atténue avec le temps, sans jamais vraiment disparaître.

Si elle vous ressort des vieux dossiers, sachez lui faire remarquer – sans vous énerver – qu’au bout d’un moment il y a prescription et qu’il faut savoir passer à autre chose ; qu’on fait tous des erreurs et que même si vous faites des efforts, vous n’êtes pas parfait.

Mais bon, ça reste du damage control, et rien ne dit que les nuages noirs se dissipent correctement : certaines personnes ont juste du mal à gérer la tension et elles accumulent les mauvais points, pour tout vous ressortir plus tard… et évidemment, ça ne fait jamais de bien à votre relation.

Pour ça que le plus possible, il faut s’efforcer de ne pas blesser les autres, et de gérer ses sautes d’humeur pour éviter les inutiles… même si c’est pas toujours évident.

Et surtout : si elle ne veut pas de vos excuses, n’insistez pas

Vous en vouloir, c’est son droit. Ne pas être intéressée par vos excuses (maladroites ou non) : c’est son droit aussi. Sachez respecter ça, même si ça vous vexe.

La maladresse, au départ, c’est la vôtre, donc n’en rajoutez pas. Faites ce que tout homme adulte et mature ferait : encaisser le coup en silence, et passer à autre chose (la vie continue).

Les quelques idées clé à retenir de cet article

  • Excusez-vous avec sincérité, mais sans trop en faire, ça serait trop lourd
  • Évitez le plus possible d’avoir à vous excuser
  • Si l’autre a décidé de vous en faire baver, encaissez le plus possible… mais si ça dépasse les limites du raisonnable, essayez de le lui faire remarquer (avec tact et diplomatie !) : avoir merdé ne veut pas dire que vous deviez tout accepter par punition.
  • Et si elle n’est pas réceptive, c’est son droit inutile d’insister, passez à autre chose
Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.

  • Mohamed Naili

    La bannière Sword Art Online <<333 j'aime encore plus ce site

  • Popovski

    Article encore une fois très intéressant ! Pour ma part, je préfère toujours accorder un point d’honneur à réparer ma couille (dans la mesure du possible) qu’à me confondre en excuses. Plus que de s’excuser (ce qui reste important), je juge que réparer son erreur est plus important que la palabre. Enfin, je trouve que c’est plus classe de dire, sans perdre de temps en scènes dramatiques, « j’ai merdé, je vais réparer ma connerie » que de me justifier en tout sens, au lieu d’agir comme un individu adulte et responsable… en mode « les actes parlent pour moi », quoi ;)

    (btw, tu t’es servi de quel manga pour illustrer ton article ? Si tu veux des suggestions, hésite pas :D )

  • Luna Tu

    FK – Fin psychologue.

  • Popovski

    Merci ! T’as répondu à la question que je me posais :D !

  • Gary Jules

    Article classe.

    Je m’attendais à ce qu’il parle également de l’excuse à chaud. Lors de la drague ou du flirt, si l’on a maladroitement touché un point sensible avec une fille plus ou moins inconnue.

  • Salut Gary, merci pour la suggestion, je vais rajouter un passage à ce sujet – voire, en faire un article à part entière si ça se justifie :)

  • GI Djo

    RAJ, article vraiment utile. Un vrai cours de savoir-vivre , qui est quand même la base si on souhaite faire se bâtir une vie sociale de qualité.