Conseils séduction

La règle des 3 secondes : reloaded

Vous connaissez sans doute la fameuse technique de drague, la « règle des 3 secondes » des dragueurs En gros, cette « règle » dit que si vous mettez plus de trois secondes à oser aller aborder une fille qui vous plaît, vous êtes mal barré. Cette règle fait partie des techniques de séduction de base, mais je pense […]

Vous connaissez sans doute la fameuse technique de drague, la « règle des 3 secondes » des dragueurs

En gros, cette « règle » dit que si vous mettez plus de trois secondes à oser aller aborder une fille qui vous plaît, vous êtes mal barré.

Cette règle fait partie des techniques de séduction de base, mais je pense que des choses importantes ont été négligées à propos du timing de la drague et de l’art d’aborder une fille.

Tout d’abord, petit rappel.

La règle des 3 secondes

La règle des 3 secondes est claire : elle dit à celui qui veut apprendre à draguer que s’il voit une fille qui l’intéresse, il ne doit pas hésiter à aller lui parler… et que plus il dépasse les 3 secondes fatidiques, plus ses chances de succès tendent vers zéro.

A l’origine, cette règle avait pour but de pousser les dragueurs à agir plutôt que réfléchir et ne rien faire.

Et c’est une bonne chose : en effet, le fléau des dragueurs est l’hésitation. La peur de l’approche… par peur du rejet : « Cette fille me plait mais… j’hésite : je n’ose pas aborder car j’ai peur qu’elle m’envoie balader devant tout le monde. Et en plus je ne sais pas quoi lui dire. Et en plus, elle a l’air occupée. Et en plus, je suis fatigué. ».

Voilà, le but de la règle des 3 secondes, c’était d’éviter ça en envoyant le mec au charbon avant qu’il en soit arrivé là dans sa tête.

L’idée, c’était de dire : « Arrêtes de réfléchir, te poses pas de questions, vas-y fonces et on verra bien ».

Le but, c’était de court-circuiter le stress, tout simplement.

Mais la règle des 3 secondes a aussi des défauts.

On s’en fout des 3 secondes

Les « 3 secondes ». Déjà, le nom de la règle est un défaut en lui-même.

Sérieusement : qu’on mette 1, ou 2 ou 3 ou 4 ou 5 ou 10 ou 30 secondes pour aller aborder une fille, on s’en fout, ça ne change rien.

L’essentiel, ce n’est pas le temps qu’on met à aborder une fille : l’essentiel c’est de le faire tout court.

Vous allez rire, mais j’ai déjà vu des mecs sur les forums dire « bon ben en fait je n’ai pas osé aborder cette fille, car j’avais déjà dépassé les trois secondes ».

Non, sérieusement : il faut oublier ces 3 foutues secondes.

Si une fille vous plait, faites quelque chose, peu importe quoi, peu importe comment, mais faites quelque chose. Ne restez pas plantés là à hésiter et à échafauder des plans pour l’aborder.

La drague, c’est pas automatique

Autre défaut de la règle des 3 secondes : elle donne l’impression que la seule chose à faire, c’est d’aller directement vers la fille pour lui parler, et ensuite « on verra bien », en mode « Je vois une fille, je vais lui parler. »

Si vous avez l’énergie et les tripes de le faire, très bien, allez lui parler directement : il y a plein de mecs qui s’en sortent très bien en faisant comme ça, parce qu’ils ont la tchatche, l’énergie, que l’adrénaline leur plait, etc.

Mais il y a aussi plein de gens qui sont super flippés à l’idée d’aller aborder une nana en frontal, et si vous leur dites qu’en plus, ils doivent y aller en moins de 3 secondes, vous les paralysez dans la peur… et vous les culpabilisez.

Et du coup, vous ne les aidez pas beaucoup.

La drague, la séduction, les rencontres : il y a plein de façons de faire.

Il y en a pour tous les goûts, et pour tous les tempéraments, et il n’y a pas une meilleure façon de faire que d’autres, l’essentiel, c’est que ça vous plaise et que ça vous permette de rencontrer des gens.

Hormis les approches directes « salut je t’ai vu et tu me plais », il y a plein de façons de briser la glace avec une fille.

Bref : pas obligé du tout d’y aller en mode « approche frontale », genre « salut ça va, je t’ai vu et heu… heu…. ».

Le plus important : énergie, spontanéité, authenticité

Le sujet est tellement important qu’il mériterait un article dédié (que je vais surement écrire un de ces quatre).

Ce qui compte, si vous voulez bien draguer, c’est-à-dire, oser aller aborder des filles et faire leur connaissance, c’est

  1. Avoir la pêche et la bonne humeur (le fameux « modjo »)
  2. Faire preuve de spontanéité
  3. Faire preuve d’authenticité

La pêche !

La pêche et la bonne humeur, c’est l’énergie dont on a besoin pour se lancer.

La bonne humeur, c’est contagieux, et ça protège des coups de blues : on n’a plus peur de rien ou presque, et dans le feu du moment, aller aborder la fille parait rigolo, alors go.

Spontanéité

Là on rejoint l’esprit de la Règle des 3 secondes : si vous avez une occasion, ne réfléchissez pas trop, profitez-en.

Les filles ont un radar pour détecter les mecs hésitants, et les gens hésitants, ça met tout le monde mal à l’aise, et les filles encore plus.

Elles préfèreront 1000 fois un mec un peu frais qui vient les aborder avec le sourire et la bonne attitude, qu’un mec qui hésite, hésite, hésite, puis se lance maladroitement.

Ce dernier ayant laissé passer sa chance, la fille le recevra généralement avec beaucoup plus d’aprioris, pensant (à tort ou à raison) que c’est un boulet.

Authenticité

L’authenticité, c’est faire ce qui vous amuse le plus sur le moment, ce qui vous paraît le plus intéressant, indépendamment des techniques et des conseils que vous avez pu lire ça et là

L’authenticité, c’est ce qui fait que la fille choisit de vous accorder son attention, plutôt qu’au dragueur en carton tout gris qui vient lui ânonner sa pickup line après l’avoir testée sur toutes les autres filles du coin.

Le mot de la fin

Pour résumer : dans la drague, ne sacrifiez pas vos envies au timing. Le timing est important, mais s’amuser l’est encore plus.

 

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.