Discussion

Comment s'est passée votre découverte de FTS ?

Note : 18
lancé par FrenchKiss le 20.11.2014
52 réponses
dernier par AJinn le 14.01.2018, 23h42
2009.Je suis étudiant.
Un an auparavant je vivais la première rupture amoureuse de ma petite vie. C'etait une non-relation.
J'étais pétrifié par cette fille. Et je n'avais pas compris les raisons de la rupture... (elles étaient simples : je n'avais aucune expérience en matière de relation et je paniquais facilement à la moindre proximité physique avec elle ; elle s'est lassée ; elle m'a quittée...une semaine plus tard !).
Je commençais à me remettre en question.

Il est 13h et j'entends un mec à la radio dire qu'il est « coach en séduction » Ma curiosité me pousse à prêter l'oreille. J'entends aussi les railleries des animateurs radio après l'interview.
Le mec en question c'est SBN, et il avait donné l'adresse de son site internet que je garde dans un coin de ma tête (Seduction by night)

Quelques jours passent, et ma curiosité viennent à bout de mon orgueuil d'AFC (genre apprendre à séduire ?!! Pfff !! Conneries!!)
Je visite son site avec une GRANDE once de scepticisme et de moquerie. « C'est simple » tel que martelé partout sur son site, mais je lis avec beaucoup de recul.

Je vois des liens vers d'autres sites séduction et me rends compte que c'est une vraie communauté avec ses codes.
Je suis le lien menant vers FTS et là c'est la claque : une nuit blanche à dévorer les articles, à noter des trucs à l'esprit !
Les posts de SBN, Timaro,Venusian, Champion, Blusher...("Mais ils sont fous ces mecs"). Je rigole fort à la lecture de leurs reports du terrain... Des histoires épiques qui sonnent vraies en plus !!
D'abord les articles sur les techniques, puis sur le développement perso, puis les field reports...
Je tombe sur: l'article de Bob l'AFC, dans lequel je me reconnais à 100%, la fameuse vidéo de LoverBoy (Grosse motivation!) , La bible de Pook.

Et je me dis : pourquoi pas tester quelques trucs ?!

Première cible sur laquelle j'applique TOUT ce que j'avais lu et retenu... (un boudin avec le recul...)
Résultat : une nuit sur la plage à se tripoter et s'embrasser pour la première fois de ma vie en 20 ans après un simple SMS...

Deuxième nuit blanche à dévorer les articles de FTS, tout tremblant d'excitation !!

Et puis les premières sorties terrain deux mois après,
Les premières sorties boites,
Les premiers (vrais) flirts sur le magnifique terrain de jeu qu'est la Fac, (avec les étudiantes étrangères...)
Et un journal pour raconter tout sa...

Après toutes ces années :

Je me connais bien mieux (j'ai une meilleure "culture de moi")

Je ne cesse d'apprendre de moi, et sur moi-même,

J'utilise la séduction partout et avec tous,

Je suis en couple (pas encore le grand amour mais c'est cool)

Des souvenirs d'aventure épiques,

Des rencontres enrichissantes,

Et la sensation d'être pleinement moi !
(mais pas encore le meilleur moi...)

FTS, you're the best !!
GOOGLE : Comment sortir avec sa meilleure amie? (2006)

Je tombe sur BOB l'AFC et c'est la que tout bascule!

J'applique à la lettre les principes de base : Hard 2 Get, Cooky and Funny, le prizing ect.. et celle qui m'a LJBF auparavant est devenue ma Girl Friend.
On est resté ensemble pendant 1 ans...
Pour être totalement honnête, je faisais aussi des recherches sur la fellation. Je ne me rappelle pas du tout pourquoi, comment, la raison, ce que je cherchais. Et je ne sais pas non plus à partir de quel moment j'ai décidé de m'inscrire?!... Je crois assez rapidement. Donc, la découverte de FTS, disons plutôt à partir de quand j'ai décidé de participer et j'ai vraiment découvert...?

2011/12, j'habite dans le sud de la France, je fais mes études. J'ai 21 ans, je suis dans une "école" sectaire et je ne parviens pas du tout à me reconnaître, à me lier avec les autres de ma promo (une petite vingtaine / trentaine uniquement). Riches et sectaires, c'est pas ma came. Alors je cherche des alternatives. Les sites de rencontres c'est pourri, je veux vraiment agir différemment. Je regarde autour de moi et je me sens comme prisonnière, métro, boulot/université, dodo. Quand est-ce et où vais-je rencontrer des gens? Des mecs?

Je pose la question sur FTS. En 2011/12 une fille disons plutôt jolie, assez marrante, sympa, célibataire. Pourquoi je ne rencontre personne et pourquoi, si ce n'est pas moi qui y vais, personne ne vient réellement m'aborder?

Je gratte la surface et je découvre toute la communauté de séduction sur FTS. C'est super intéressant et je vois bien qu'il y a des techniques et un réel lexique, jargon de la séduction. Un des membres sur le forum s'entretient alors avec moi pour échanger sur son field et le miens. A cette époque je trouve la séduction encore beaucoup, beaucoup trop bac à sable. On entends parler de techniques pures et dures, et quand on essaie de remettre en question avec un point de vue féminin, on sent bien qu'il y a une fracture de compréhension. Je rencontre le membre au détour d'un passage dans la ville où il vivait. Suprise amère, à l'époque je suis naïve et j'ai du mal à déceler les limites. Il est sympa. Il est ouvert. Il pourrait être cool à connaître. Mais sérieusement, j'avais été plus que claire. On ne se drague pas. Il ne peut pas s'en empêcher, tout en me parlant de ses "side dishes", les "puces" qu'il se tape à côté. "C'est que pour du sexe si toi et moi...". Oui j'avais bien compris. Bref je ne donne pas suite et il disparaît aussi dans la nature.

J'étais dégoûtée et je n'avais plus de point de comparaison, si certains sur FTS étaient tranchés, lui l'était moins, il écoutait aussi. Au final ça m'a assez perturbée.

Et puis j'ai lancé un sujet SOS par rapport à un litige avec mon patron en pays étranger (il était pas net du tout vis-à-vis des femmes et les doutes que moi et les autres stagiaires avions se sont vérifiés par la suite). Ca a fait grosse polémique. Entre ceux qui niaient mon ressenti et ceux qui m'ont soutenues avec vigueur. D'ailleurs je remercie profondément FK, Blusher, et je ne sais plus qui d'autre qui avaient pris ça au sérieux. J'étais jeune et ça m'a fait un coup dur, que ce soit par mes proches ou sur le forum par des inconnus, de lire, d'entendre par les autres que "je ressentais mal" les choses. J'ai arrêté FTS pendant un temps.

Je suis revenue et j'ai voulu venir en aide à un pote en grosse galère grosse déprime, en l'incitant à venir sur FTS. Mais ça n'a pas réussi, il n'a réglé ses problèmes avec les filles que quelques années après. J'ai continué mon journal 1 jusqu'à un de mes retours en France. Et j'ai arrêté d'écrire quand j'ai rencontré l'ex de ma vie, celui qui ne m'a apporté que du positif.

De retour en 2014-15, après les études, au chômage, en rétablissement d'un trouble anxieux et prête à refaire des rencontres! Et je pense que FTS ne m'a jamais été autant utile et agréable. Je peux aujourd'hui parler en tant que femme sur le forum avec vachement plus de liberté, de retours qui font l'effort de comprendre, je trouve que le forum est beaucoup plus clair, intelligible, pertinent, et orienté vers des écrits qui sont réellement worth the read.

La seule chose c'est le temps, il faut trouver un peu de temps pour en retirer le meilleur :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Intéressant) le 19.09.15, 23h05 par The_PoP
  • 0 (Like !) le 20.09.15, 10h01 par Alea
  • 0 (Sympa :)) le 20.09.15, 18h52 par RosieRosette
Personnellement, je suis arrivé sur FTS en faisant des recherches sur l'OI car j'en ai souvent été frappé dans ma vie, et c'est toujours le cas en ce moment. Je ne savais pas à l'époque que le terme OI existait et j'appelais ça une "fixette".
Je voulais en finir avec ça sans trop y croire, persuadé que j'étais d'être une anomalie de la société, comme tout mon entourage me l'a toujours fait sentir. Évidemment, en arrivant ici, j'ai été aussi surpris qu'heureux de constater que le problème était bien connu, bien compris et tout à fait curable. Banal, même, pour ainsi dire.

Ça m'a donné envie de creuser plus profondément le site web, espérant y trouver d'autres conseils et analyses pertinentes dont j'aurais pu me nourrir pour reconstruire ma personnalité détruite.
J'ai pu apprendre bien plus de choses que ce que FTS avait à apporter. Je faisais partie de cette population qui pense que la séduction est puérile et superficielle, j'étais bourré d'a priori très négatifs voire insultants sur les players en général (vous connaissez tous l'éternelle étiquette qui colle à la peau des players qualifiés de "connards bouffis d'orgueil qui prennent et jettent les filles", bla bla bla...) Mais la vérité est qu'à force de fréquenter l'endroit (pendant longtemps en anonyme), j'ai fini par y découvrir des gens profonds, réfléchis et capables d'une bien plus grande empathie que je l'imaginais. Et pas du tout moqueurs des problèmes qu'on souhaite venir exposer ici. Tout le contraire de ce à quoi je m'attendais donc, pétri que j'étais de mes certitudes et de mes jugements à l'emporte-pièces.

Aujourd'hui FTS n'a donc toujours pas réussi à faire de moi un player, tout simplement parce que ce n'est pas ma nature et que je préfèrerais tomber amoureux pour de bon que jouer le séducteur sans attaches. En revanche, le site a réussi à faire bien plus puisqu'il a réussi à me rendre meilleur à un niveau plus profond, devenant plus tolérant, plus empathique et plus ouvert sur les gens qui ne pensent pas comme moi.

J'ai encore du chemin à faire pour devenir l'homme que j'aurais dû devenir il y a des années. J'ai passé 15-20 ans englué dans une dépression nerveuse très grave, avec troubles bipolaires à la clé, qui entraina une tentative de suicide qui a failli réussir. Les cicatrices que je porte aux bras, aux jambes et au visage en attestent et me le rappellent tous les jours.
Et pendant tout ce temps, je n'ai trouvé aucun soutien ni aucune bienveillance dans mon entourage proche, qui ne m'a jamais tendu la main et qui a souvent cherché à m'enfoncer encore plus plutôt que de me sauver la peau.

Mais si les entrées de mon journal personnel prennent une tournure plus positive aujourd'hui et si la sérénité semble se détacher de plus en plus de mes écrits depuis quelques semaines, c'est en partie grâce à FTS et aux gens qui le font vivre en y partageant ce qu'ils savent. Car les expériences qui y sont décrites dépassent le cadre de la simple séduction, et on touche très clairement à la psychologie ou à la psychiatrie parfois. FTS ne remplacera pas un médecin, mais peut malgré tout constituer un outil, une arme, une corde supplémentaire à son arc pour aider quelqu'un à s'en sortir ou à ne pas rechuter quand il est déjà guéri.

J'en profite d'ailleurs pour saluer l'initiative et féliciter chaudement toutes les personnes qui contribuent à faire de cet endroit un îlot d'entraide et de soutien pour toutes les personnes qui sont perdues dans un monde paradoxalement de plus en plus connecté, et où pourtant nous sommes de plus en plus seuls.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Bravo !) le 03.02.16, 16h21 par LittleNeapolis
  • 0 (Like !) le 03.02.16, 18h36 par FrenchKiss
  • +1 (Yesssss!) le 18.08.16, 17h44 par oHreN
La séduction m'intéresse depuis longtemps car je n'ai jamais su me contenter d'une histoire "gentille". J'ai besoin d'adrénaline, d'incertitudes, de jeux, de rires, de sexe bien fait.
C'est risqué, je me suis aussi pris des murs mais j'y retourne car j'aime jouer.

FTS, consulté bien avant mon inscription me semblait respectueux des hommes, des femmes. Je me suis lancée, me posant néanmoins la question de mon accueil sur un site de séduction pour hommes. Je n'ai vraiment pas été déçue et remercie celles et ceux qui ont su me mettre en confiance.

Et puis, j'étais curieuse d'approfondir ma connaissance du sexe opposé. Ses envies, ses craintes, ses joies et déboires. En fait, nous ne sommes guère différents.
J'ai aussi lu bon nombre d'articles avant de participer au forum. Certains m'ont fait sourire, d'autres m'interroger, me remettre en question aussi sur des idées ancrées dans ma petite cervelle.

Chacun peut apprendre ici, relativiser aussi un échec, une perte, trouver la motivation pour aller de l'avant, garder le sourire et la fougue nécessaires pour un prochain rendez-vous, une rencontre inopinée, un désir qui ne demande qu'à vivre.

"J'ai mis de l'or à mes cheveux, un peu plus de noir sur mes yeux" et je m'en porte bien ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Yesssss!) le 04.02.16, 21h59 par ChantePaul
  • 0 (Cool) le 18.08.16, 18h12 par Thedaze
Il y a quelques années, on m'a parlé du site. Je me suis inscrite sur ce forum sans m'attendre à grand chose et FTS a changé ma vie. Non, je ne suis pas devenue une créature de rêve capable d'hypnotiser les hommes avec mon boule (les vrais savent que je préfère shaker des genoux en dissertant avec nonchalance des mœurs des animaux sauvages).

En fait, j'avais des mots à dire et je n'imaginais pas que ça serait important.

Au départ, je grenouillais sur le SOS love. Et puis, une demande d'aide m'a bouleversée.
S'en est suivi un échange de mp. Je ne sais pas si cette membre traîne toujours en ces lieux, mais je sais que sans elle, rien n'aurait été possible. Au fur et à mesure de l'échange, une idée un peu folle à commencé à faire son chemin.

J'avais envie d'écrire un livre. Et à force de lire des questions, des réflexions et des témoignages, je me suis dit que ça devenait évident. J'ai construit un projet qui s'est structuré, qui a grossit. Aujourd'hui ce bébé livre est presque adulte (avec encore quelques poussées de sébum, faut pas déconner).

Ça n'a pas été une partie de mini-golf. Je ne m'étendrais pas plus là-dessus, mais je me suis plongée dans un sujet hardcore sa mère. Parfois j'ai eu envie de dire pouce et d'aller me planquer sous mon lit.

Et dans ces moments-là je sais que le fait de prendre mon clavier pour écrire ici à joué un rôle énorme. Certains d'entre vous ont envoyé des mp adorables, d'autres ont simplement mis une note gentille en bas de post, d'autres se sont manifestés dans la real life. Je me suis sentie moins isolée, plus légitime. Ça m'a aidé à articuler mes idées et à envisager des angles différents. Ça m'a aidé à retrouver un minimum de chaleur après des kilomètres de théorie. Et de me remettre à écrire tranquillement cette chose qui me tenait tellement à cœur.

Et puis il y a eu tout un tas de moments chouettes : l'entrée des filles au Select, les phases délirantes sur le Troll, les journaux, la réflexion sur la drague intelligente, les articles de Blusher, amelia, Terrigan, Popovski, FK et ceux que j'oublie.

Donc voilà, la vie est passée par là, avec son lot de shitstorm et je viens moins souvent. Mais merci à ceux qui continuent à faire de FTS un lieu d'échange pas comme les autres. Et merci à FK d'avoir voulu porter ce site dans un sens qui a plus de sens et d'avoir encouragé les contributions féminines.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Like !) le 18.08.16, 01h11 par Bumble
  • 0 (Sympa :)) le 18.08.16, 09h19 par Popovski
  • 0 (Bravo !) le 18.08.16, 17h33 par amelia
  • 0 (Bien joué) le 18.08.16, 18h12 par Thedaze
  • 0 (Intéressant) le 18.08.16, 22h10 par The_PoP
Comme tant d'autres ici, j'ai du découvrir FTS en parcourant le monde des Internet par la phrase magique "Comment émouvoir une assistance entière avec une pinatas remplie d'oignons?"...A moins que ce ne soit l'autre.

Bref, inscrit ici en septembre 2011, je crois me souvenir qu'à ce moment-là, j'étais dans une période où y'avait eu une fille de ma promo de fac qui m'intéressait, un canon monumentale et avec laquelle j'ai tout fait foirer!

Pour vous résumer le truc, c'était une des filles les plus en vue de la promo. Un canon avec des formes resplendissantes, un sourire bright et une bonne dose de 2nd degré. A l'époque, j'avais réussis à capter son attention, pas encore friendzoné.
Mais voilà je savais pas y faire avec les filles (à part celles du net) et voilà qu'un jour, le drame se produit...




Il est 23 heures en ce jour du 13 novembre 2011. Antoine est chez M depuis maintenant 2 heures et ils travaillent toujours sur un travail commun. Antoine a bu et M. pas insensible à son charme, lui propose alors de rester dormir.
Oui mais voilà, il n'y a qu'un lit ce soir là. Celui de M. Elle propose donc naturellement à Antoine de le partager, ce que ce dernier accepte, pas insensible lui non plus à son charme.
Après quelques temps, il est 23h45. Antoine est dans le lit et M. se prépare dans la salle de bain. A son retour, M. surprend Antoine! Elle est en tshirt et culotte toute simple. Sous ce tshirt blanc très légèrement transparent, Antoine devine la forme de ses deux magnifiques tétons qui pointent au-dessus de ces beaux seins.
Elle se couche à proximité, la tension est palpable il n'est alors que 23h48.
Mais là survient le drame. 23h49...50...51...52...les minutes s'égrènent...Antoine a les couilles bleues...Et il ne fait RIEN. Non RIEN! M. elle-même ne doit pas en revenir mais ne lui pipe...mot.
Il est 00h10 quand elle dit finalement "Bon bah bonne nuit"

Depuis Antoine et M sont vaguement restés en termes sur Facebook jusqu'à aujourd'hui. M est depuis fiancé depuis 1 an à un homme qui n'a pas eu les couilles bleues.
Antoine qui, quant à lui, s'était inscrit sur FTS, grand bien lui fasse, cherche à ce que cela ne lui arrive plus jamais.
Cela reste encore aujourd'hui...son plus grand regret.



Et me voilà. Encore aujourd'hui je cherche des réponses aux questions, des solutions aux problèmes! J'ai changé clairement, mais il y a encore du chemin...

Et ce chemin n'est pas si inutile que ça...Pour vous sortir une référence un peu geek, j'ai l'impression d'être aujourd'hui en passe de devenir un Super Saiyen, mais il manque cet ingrédient. Je suis "prêt", je touche au but de passer dans un autre monde!

Kyaaaaaa!

Image
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (A lire) le 07.10.16, 19h45 par Aristophane
  • 0 (Pas de chance mais ça arrive) le 07.10.16, 20h52 par Jalapeno
  • 0 (Like !) le 08.10.16, 19h30 par amelia
Je devais avoir 12-13 ans et un pote de mon demi-frère (ils avaient 17-18 ans) nous a fait tout un discours (avec dessins, s'il vous plait) sur le deep spot dont il avait lu un poste explicatif sur le forum d'un certain site "FrenchTouchSeduction". :lol:

C'était ensuite assez frustrant de lire les conseils de drague "pour les jeunes" qui parlaient d'inviter à aller boire un verre, aborder dans les bars et autre alors que je n'avais pas encore de poils au menton.

Ce qui est sûr, c'est que ce site a vraiment été une première étape très précoce pour mois dans le monde du développement personnel, de la confiance en soi et de la mentalité positive, et je suis extrêmement content d'avoir découvert cette communauté aussi tôt même si cela faisait un petit moment que je n'était pas passé sur le blog et jamais sur le forum jusqu'à maintenant.
J'ai découvert par hasard
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Pas de chance mais ça arrive) le 26.11.16, 17h04 par mctyson
Par Google bien évidement et c'était il y a tellement longtemps que je me rappelle pas du tout l'année. Mais ce site m'a ENORMEMENT aidé! Merci encore pour toute votre aide.
Vous rendez un grand service à la nation! ahah
Pour ma part, j'ai découvert FTS il y a plusieurs années, comment ? Et bien tout simplement en tapant " Comment être un bon dragueur" sur google.
Comme je viens à peine d'avoir 23 ans et que j'ai découvert FTS il y a environ 6 ans, je n'étais alors âgé que de 17 ans et je n'avais peut être pas la maturité nécessaire pour comprendre tout les articles FTS.
Je me suis mis à lire les articles FTS en masse il y a environ un an et je dois avouer que cela m'a énormément aidé, et j'ai décidé de m'inscrire sur le forum et de participé au conversation il y a un peu moins de 2 mois.
Image
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (mdr !!) le 29.09.17, 12h31 par mistermint
  • 0 (lol) le 29.09.17, 12h40 par Onmyoji
  • 0 (Bien joué) le 30.09.17, 17h02 par mctyson
Bonjour à tout le monde,

Eh bien pour ma part j'ai découverts ce site un soir alors que je recherchais des sujets de discussions qui parlaient des rapports Hommes/Femmes sur le plan relationnel et amoureux. La question m'a toujours chatouillé pour ce que je la trouve intéressante, complexe et évolutive. Et elle est au cœur de presque tous les débats, toutes les chansons, toutes les histoires, les contes et les poèmes... Bref, impossible à éviter.

Et cette question n'a pas manqué d'intérêt pour moi depuis mes... 6 ans (Oui, j'ai commencé jeune) jusqu'à maintenant. Bien sûr, je ne m'intéresse pas seulement aux rapports entre les hommes et les femmes, les rapports entres hommes et ceux entre femmes exclusivement aussi me semblent fascinant. Tout comme le rapport entre l'être humain et les animaux et ses rapports avec la nature.

Mais ce soir-là (il y a deux jours donc) c'était avant tout la question de l'Amour qui m'a mis sur la route de ce site. L'amour qu'on peine toujours à définir, l'Amour qu'on a du mal de comprendre et qui semble échapper à ce que l'on nomme la logique. Ne dit-on pas que "L'Amour a ses raisons que la Raison ignore" ? Pour ma part, je ne crois pas. Je crois que l'Amour, comme tout le reste, obéit à des règles, qu'il possède un fonctionnement. Maintenant, partant de là, il me parait plus sage et humble de remettre plutôt en question notre compétence personnelle à en entrevoir les mécanismes et donc, plus ardu encore, à lui donner une définition qui mettrait tout le monde d'accord.

Je ne m'attarderai pas à me ranger dans une case qui résumerait rapidement mes orientations et goûts, j'ai trop remarqué que ce n'était propre qu'à deux choses : 1) la personne que je rencontre et 2) les circonstances de cette rencontre. Il n'y a que ça qui puisse jouer sur le devenir de mon rapport avec la personne que je pourrais croiser. Mais si j'admets facilement ce que je viens de dire, ça ne m'empêche pas de m'interroger sur certaines de mes relations, dont une, ladite relation amoureuse (puisque je n'en cumule 50), qui aura été une belle source de questionnements. Heureusement pour moi, les sujets que j'ai déjà lus ici m'ont :

- soit rassuré sur ce que je pensais déjà (soit dit en passant, j'ai été agréablement surpris par la richesse des articles et par leur facilité de lecture. Chapeau bas FK et Lula)

- soit permis de me poser des questions que je ne m'étais pas posées avant. Un bien bel exemple que malgré le temps que j'ai consacré à la chose, je n'en ai pas encore fait le tour ! :)

J'espère à mon tour pouvoir contribuer efficacement à ce beau mouvement car je pense que c'est le genre de source d'informations et de conseils qui peut vraiment aider quand on n'a pas eu son père ou sa mère pour nous guider (je parle en connaissance de cause mais ne vous inquiétez pas, aujourd'hui je le vis bien :) )

Voilà voilà.

Je vous laisse en fin de message deux petites chansons que j'aime beaucoup pour ce qu'elles ont longtemps été... comme imprimées en moi, reflétant mes ressentis d'ancien AFC :

https://www.youtube.com/watch?v=txBfhpm1jI0
https://www.youtube.com/watch?v=f3SFiYFqYGY
A lire / A voir en ce moment sur FTS