Vous seriez surpris

Comment lui dire que je l’aime : comment faire une déclaration d’amour

Ce qu'il faut savoir sur l'art carrément casse-gueule de la déclaration d'amour. Indice : pas comme vous croyez.


partages
Par FK - Le dans Conseils : Rencontres & Séduction" - 8 commentaires

La question revient souvent : « Comment lui dire que je l’aime ? Comment avouer mes sentiments ? ». Dans cet article, les meilleurs moyens de s’y prendre quand on veut que ça aille plus loin avec une fille.

Grand classique des cours de récré et des comédies romantiques, la déclaration d’amour est un passage obligé dans l’esprit de beaucoup de gens – et ce n’est pas qu’une question d’âge.

Plein de gens semblent considérer que si on est amoureux de quelqu’un, si on veut que ça débouche sur quelque chose, il faut le lui DIRE.

Pourtant, même si c’est un passage obligé dans l’inconscient collectif, la déclaration d’amour à froid est la principale cause de râteaux et de déceptions amoureuses.

En effet, déclarer ses sentiments est un exercice plutôt risqué. Si vous voulez que ça marche avec la fille de vos rêves, il existe de bien meilleures façons de faire.

Pourquoi la déclaration d’amour est une mauvaise idée ?

(… ou en tout cas, la plupart du temps)

La raison est simple : c’est une mauvaise idée, parce qu’en déclarant vos sentiments à la fille de vos rêves, vous prenez le risque de la prendre au dépourvu si elle n’est pas dans le même état d’esprit que vous, là, maintenant, tout de suite.

Et être pris au dépourvu, a priori, personne n’aime trop ça.

Imaginez.
Vous êtes une fille. Vous discutez avec vos copines, vous faites vos trucs tranquillement. Et là, un mec à qui vous n’avez quasiment jamais parlé (vous n’êtes même pas sûr de son prénom) déboule de nulle part, et demande à vous parler seul à seul quelques minutes.

Le gars, vous ne le connaissez pas trop – juste de vue, comme ça, et encore. Et tout ce que vous savez de lui, c’est l’impression générale qu’il dégage : celle d’un mec banal, pas spécialement sûr de lui ni très populaire. Tout ce que vous savez de lui, c’est qu’a priori, il n’est pas spécialement très intéressant. A priori, le mec ne part pas avec un bonus.

Et donc, il est là, devant vous, les mains moites et la bouche sèche, vaguement tremblant, espérant que vous acceptiez de le suivre pour qu’il puisse vous dire ce qu’il a à vous dire.

Petit moment de malaise.
Tout le monde sait ce qui va se passer. Vos copines rigolent. Elles vous disent d’y aller, juste pour déconner. Les connasses !

Tout le monde vous regarde. La pression sociale devient bien bien lourde.
C’est tout sauf un moment de détente et de fun, l’ambiance est déjà pesante avant même que le type ait commencé à parler.

Dans l’hypothèse où vous êtes sympa, vous acceptez de le suivre à l’écart, pour écouter ce qu’il a à vous dire. Et là, il vous déclame (plus ou moins adroitement) ce qu’il a sur le cœur.

  • Version soft : Il vous a remarqué, il trouve que vous avez l’air cool, il aimerait bien vous connaître mieux.
  • Version angoisse : il est fou amoureux de vous, il pense à vous tout le temps, il pense que vous pourriez être bien ensemble, il pense que vous êtes faits l’un pour l’autre, et que vous devriez lui donner une chance de vous le prouver. Argh.

(et on ne parle même pas de ceux qui préfèrent donner un petit mot – ou des lettres d’amour de 18 pages)

Voilà ce qu’un mec inflige à une nana quand il décide de lui faire une déclaration.

Évidemment, chaque situation est différente, suivant si le mec et la nana se connaissent déjà ou pas… mais en général, le truc qui revient à chaque fois, c’est que la déclaration d’amour à froid, c’est brutal.

=>  Ça crée énormément d’inconfort et de malaise chez l’autre.

Pourquoi ? Tout simplement, parce que le mec qui fait une déclaration, il la fait A FROID, sans chercher à préparer le terrain, à mettre la fille dans un état d’esprit propice à ce genre de situation.

Résultat : elle n’est pas dans l’ambiance. Elle ne s’y attendait pas vraiment (et parfois, pas du tout).

Vous la mettez dans une situation inconfortable, et qu’elle n’a pas demandé : vous l’obligez à prendre une décision pas évidente, alors qu’elle n’y a priori jamais réfléchi avant.

Vous lui demandez de faire un choix rapide entre :

  • Prendre un risque, et accepter d’apprendre à mieux vous connaître (choix difficile)
  • Réagir instinctivement, et se protéger contre ce qu’elle perçoit comme une tentative d’intrusion trop brusque dans sa sphère intime… et décliner votre offre (plus ou moins élégamment).

A votre avis, dans la plupart des cas, entre le choix difficile de dire « ok pourquoi pas », et le choix facile de dire « merci mais non merci », lequel la jeune fille choisira-t-elle le plus souvent ?

=> Le râteau, normal.

Bref. La déclaration à froid, mauvaise idée.

Même si ce cliché est très présent dans les esprits (tout le monde le fait dans les films, et même autour de vous, tout le monde le fait), et même si ça paraît « la façon normale de s’y prendre »… ça reste une mauvaise idée.

Pour faire simple, vos chances sont d’environ 1 sur 10 avec ce genre de façon de faire.

Ah, et les déclarations par SMS, on évite aussi : pareil, c'est roulette russe !

Ah, et les déclarations par SMS, on évite aussi : pareil, c’est roulette russe !

Alors comment faire ? Comment s’y prendre quand une fille nous plaît, et qu’on a envie qu’il se passe des trucs avec elle ?

Deux trucs à retenir.

1. Verbaliser, c’est maladroit

Les rencontres, les relations, la séduction, tout ça c’est du relationnel. Ça marche que si vous n’arrivez à créer un bon feeling entre l’autre et vous.

Et pour créer un bon feeling entre l’autre et vous, le but est de la mettre à l’aise, en confiance.

Comme expliqué plus haut, à chaque fois que vous verbalisez vos sentiments, du genre

  • « Écoute je sais pas ce qui m’arrive, je pense à toi tout le temps, j’aimerais bien passer plus de temps avec toi »(… et encore, c’est pas la déclaration la plus dégueulasse que vous puissiez faire)

… vous la prenez au dépourvu, vous la mettez face à une situation inconfortable qu’elle doit gérer rapidement. Elle ne sait pas quoi répondre, elle ne sait pas comment réagir.

En faisant ça, vous ne créez pas un bon feeling : vous créez de la gêne et du malaise.

NOTE : Évidemment, il y a des tas de cas particuliers.
Si la fille est déjà votre copine, elle appréciera évidemment tout ce que vous pourrez lui dire sur ce que vous ressentez pour elle et sur votre couple (… et encore : à condition de ne pas abuser, tout le monde a des limites). Pareil, si la fille et vous avez déjà un feeling évident et qu’il existe déjà une certaine tension / un certain jeu de séduction entre elle et vous, ça peut très bien être l’étincelle qui met le feu aux poudres.

Mais d’une manière générale, verbaliser, c’est créer de la gêne. C’est prendre le risque quasi certain de mettre l’autre dans la situation inconfortable de ne pas savoir quoi faire avec les « informations » que vous lui balancez à la tronche.

Et ce n’est pas valable QUE pour les déclarations d’amour. C’est valable aussi pour les compliments.

Parfois il arrive qu’on se sente vraiment bien avec quelqu’un, et qu’on ait envie de le lui faire savoir. Dans ces cas-là, attention à ne pas trop en faire. Un compliment mal dosé, trop fort, trop direct, pourrait bien mettre l’autre extrêmement mal à l’aise : il ou elle ne saura pas quoi répondre, il ou elle ne saura pas même pas comment l’interpréter :

  • Est-ce un compliment (bizarre) ? Ou une espèce de tentative de drague mal dosée, voire, une déclaration d’amour déguisée ?

Bref : chelou, et inconfortable.

Oui, ok, donc verbaliser / exprimer ses sentiments de manière trop directe, c’est généralement une mauvaise idée. Mais on va quand même pas s’empêcher de vivre, non ?

Alors comment faire ? Réponse.

2. Il vaut mieux faire comprendre les choses, plutôt que les dire

Même si cette règle est un peu une règle « non écrite », ça reste une règle essentielle du relationnel : il vaut mieux communiquer ses sentiments et son appréciation de manière indirecte, que directe.

En version courte : il vaut mieux faire comprendre les choses, que de les dire cash.

Ainsi, vous ne brusquez pas l’autre, vous limitez les risque de le / la prendre au dépourvu. Et d’un point de vue relationnel, c’est bien plus habile et naturel aux yeux des gens.

Imaginez : entre le quasi inconnu qui viendrait vous faire une déclaration à froid devant tout le monde, à un moment carrément mal choisi, et le super pote avec qui vous vous entendez super bien, et avec qui commence à apparaître une certaine ambiguïté, voire, une certaine tension amoureuse, lequel vous paraîtrait être le meilleur candidat ?

Et c’est valable aussi bien dans un contexte amoureux, qu’amical.
Si vous appréciez VRAIMENT VRAIMENT quelqu’un, que vous adorez les moments passés ensemble, plutôt que lui balancer un gros compliment bien lourd et bien gênant, faites en sorte que votre plaisir transparaisse à travers votre attitude et le côté cool des moments passés ensemble.

Un exemple tout simple : plutôt qu’un

  • « Ah mais t’es vraiment trop génial, je kiffe trop être avec toi » bien déstabilisant

mieux vaut un

  • un sourire + « Aaaaah mais j’aime tellement ça » (sous entendu : faire ce que vous faites ENSEMBLE)

C’est parfaitement indirect, tout en sous-entendus, mais l’autre percevra quand même l’info générale : vous aimez ce moment passé ensemble. Message reçu.

… Après, si vous êtes un mec super à l’aise et super doué dans son relationnel, que vous maîtrisez l’art du compliment et de la séduction, ou que vous ressemblez à Ryan Gosling, là oubliez cet article, vous pouvez vous permettre tout ce que vous voulez.

Sinon, si vous êtes un mec plus dans la norme… il vaut peut-être mieux veiller un minimum à votre habileté relationnelle, et à l’impact émotionnel qu’ont vos faits et gestes sur les autres si vous voulez que ça se passe bien avec eux.

Ce qu’il faut retenir de cet article

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’une relation, ça se construit.

Si vous voulez qu’il se passe un truc avec une fille, plutôt que de vouloir sauter toutes les étapes « construction » via une déclaration à froid, ce qu’il faut faire, en gros,  c’est :

  • Soigner un minimum votre image pour bénéficier d’une bonne première impression, plutôt que partir avec un handicap dès le départ
  • Prendre le temps d’apprendre à la connaître, et de tisser de vrais liens entre elle et vous.
  • Partager / Faire partager ses sentiments, plutôt que de les « avouer » maladroitement et brutalement

C’est ce que font les adultes – ou plutôt, les gens avec un minimum de maturité relationnelle.
Ils créent du lien avec les gens qu’ils apprécient, et font évoluer la relation suivant leurs envies et le feeling, plutôt que chercher à imposer des déclarations brutales à l’autre.

Alors ok, faire les choses dans l’ordre sans brûler les étapes, c’est plus long, ça fait un peu peur, mais c’est le seul véritable moyen de faire si vous voulez maximiser vos chances.

Tout le reste, c’est de la roulette russe. Ça passe ou ça casse (… et c’est pas souvent que ça passe).

Donc même si ça vous démange d’aller droit au but (« MOI VOULOIR FEMME »), essayez de faire les choses de manière un peu réfléchie, et sans trop faire n’importe quoi. On a vite fait de créer du malaise chez l’autre sans le vouloir – il suffit d’un geste ou de quelques paroles mal dosées, et en général, c’est difficile à rattraper.

Et donc, par où commencer ?

Vous êtes largué ? Vous ne savez pas comment faire, ni par où commencer ?

Normal, à moins d’avoir un instinct de fou, tout ça ne s’invente pas vraiment.

Ce qu’il vous faut, c’est un cap à suivre, des conseils sur ce qu’il vaut mieux éviter de faire, et deux ou trois astuces. Le tout, si possible, basé sur l’expérience de mecs qui sont passés par là avant vous.

Sur FTS, on a commencé à écrire une espèce de sommaire, une espèce de marche à suivre. C’est pas tout à fait terminé, mais il y a déjà des trucs très utiles et efficaces à savoir. C’est ici :

=> Apprendre à séduire

Et si vous êtes pressé, que vous voulez aller droit au but, vous pouvez gagner du temps en vous appuyant sur les différents guides de séduction dispos sur FTS, qui synthétisent l’essentiel de ce qu’il y a à savoir sur le sujet. L’avantage, c’est que ça vous permet de ne pas avoir à passer des heures à explorer les forums et à faire le tri entre les bons conseils… et les moins bons.

A vous de voir… et bonne chance !
Et surtout, retenez bien ceci : verbaliser, fausse bonne idée !

Vous avez aimé cet article ?

Touchants, drôles, décalés, émouvants, intelligents ou inspirants, ...
Nous essayons de publier des articles de ce genre chaque semaine.

ou cliquez ici pour recevoir nos prochains articles par mail

L'auteur : FK

FK (Baptiste) est le créateur de FTS. Mélange d'Edouard Baer et de Sheldon Cooper, diplômé de deux grandes écoles de commerce, quand il n'est pas en train de faire le malin sur Twitter ou de regarder Game of Throne ou The Walking Dead, il planche sur la meilleure façon de faire de FTS un site toujours plus utile, intéressant et enrichissant pour ses lecteurs.

  • Quentin

    Sympa et bien fait comme article :)

    Mais juste … On sera bien obligé de lui dire et de verbaliser les choses si (par notre faute, ou pour une autre raison), elle voit pas les sous-entendus qu’on fait, non ?

  • http://www.frenchtouchseduction.com/ FK

    Salut Quentin ! En fait, dans la plupart des cas, quand le courant passe entre un homme et une femme, les choses se font quasiment toutes seules.

    Dans la plupart des cas, quand l’attirance est suffisante, y’a pas besoin de prononcer un seul mot, tout passe par le non verbal et l’électricité dans l’air.

    Si tu as besoin d’intervenir pour « forcer » l’évolution des choses, c’est que quelque part, la relation entre elle et toi n’est pas encore mure : soit que les liens entre elle et toi sont encore trop distants, soit qu’il n’existe pas assez de tension amoureuse / sexuelle entre elle et toi.

    Si ces deux points sont bons, normalement y’a pas vraiment besoin de sous-entendus (ou alors, simplement pour le plaisir de pimenter le truc).

    En d’autres termes, si elle ignore ou ne voit pas tes sous entendus ( = tes efforts pour faire monter la tension entre elle et toi), c’est que quelque part, il manque un truc. Et donc, tout ce que tu pourras essayer de faire pour accélérer les choses artificiellement… sera ben… pas très naturel.

  • Hardsteel

    Impeccable, maintenant j’aurais un article sur lequel redirigé les gens qui veulent faire leur déclaration. En tout cas c’est très bien expliqué le pourquoi c’est pas bien et comment procéder autrement, même si j’ai dépasser ce stade depuis longtemps (quoi que, trop d’alcool plus le numéro d’une ex = … x) ) j’aurais appris deux trois trucs intéressant, comme le partage de sentiment.

    Encore merci !

  • http://www.frenchtouchseduction.com/ FK

    Merci à toi :) Hésite SURTOUT PAS à faire tourner cet article :)

  • C.booker

    Il m’est déjà arrivé de faire ça.. Je m’attendais forcément à recevoir ce que j’ai reçu : un bon petit friendzone !

    Mais bon c’était une fille que je connaissais très vite fait depuis quelques années, et on a repris contact, beaucoup parlé, et très bien parlé : Elle a même prévu les soirées qu’on pouvait passer ensemble dans les deux mois qui viennent !

    Je suis donc dans la friendzone et je pense que je peux arriver à en sortir.. comment ? Je ne sais pas trop !

    Très bon article :) FK

  • Nicolas

    J’ai besoin d’aide je suis vrement en galere. Je commence par le debut de mon histoir et je finirais par les question. Alors il y a quelque mois (3-4) un fille avec qui j’avais une bonne amitier ma avouer rn pleine tronche ces sentiments je n’ai pas suu wuoi repondre alors je lui ai dit que ca ne m’interessais pas, mais c’etais sur le coup. Depuis on ne se parle plus dutout. Mais ces quelque mois son passer et jai continuer de la croiser et il y a comme une petite graine qui a pouser en moi et je crois bien que cette petite graine cet de l’amour.
    Mes question serais de savoir si je pourais me ratraper ? Et de comment le lui faire conprendre ?

    ( je suis vrement desole pour mon orthographe. J’ai peutaitre une excuse valable : je suis sur mon natel deja que je ne suis pas forcement monstre bon en orthographe ca n’arange pas les chose)

    Voila j’espere que vous verez mon message de detresse et je vous remercie d’avance

    Salutations

    Nicolas

  • Younès

    Au début, le titre de l’article m’a fait très peur « Comment faire une déclaration d’amour ? »

    Mais en lisant, ça m’a tout de suite rassuré ! Et ça reprend beaucoup mon état d’esprit : Pour être séduisant, il faut savoir créer l’ambiguïté !

    Bref : J’adore ! ;)

  • leris

    sympa comment tu vas