Conseils séduction

Comment passer pour un mec chelou et repousser les filles en 10 leçons

Ivre, il drague comme un boulet et fini en garde à vue (true story)

Bobby n’est pas très content.

Hier, après avoir passé sa journée à aborder (et à suivre !) les filles à la chaîne dans la rue, il a fini par par se faire embarquer par la BAC…

Résultat : il a terminé la nuit en cellule (note : cet article est basé sur des faits réels, j’invente rien).

Donc non, Bobby n’est pas content.

Il a un peu l’impression de s’être fait balader. Bobby a une soudaine prise de conscience, mieux, une illumination :

  • Draguer comme un porc peut vous faire passer pour un mec chelou
  • … et les mecs chelous attirent davantage les flics que les filles.

A vrai dire, c’est pas faux. Mais on va essayer de faire un point sur tout ça. Une dernière fois. Pour Bobby (pas pour vous : vous, vous savez déjà tout ça évidemment).

Alors : à moins de vivre dans le ghetto et de draguer des filles à qui il manque des dents…

Rappel n°1 : « Les mecs flippants font peur aux filles. »

Les filles sont globalement moins fortes physiquement qu’un homme. Elles auront du mal à se défendre s’il lui prend l’envie de faire n’importe quoi.

Du coup, elles sont méfiantes et ont tendance à flipper facilement. D’un autre côté, vu le nombre de tarés et de boulets qui traînent, on ne peut pas tout à fait leur en vouloir.

Donc gardez toujours à l’esprit que vous ne devez rien faire qui mette la fille mal à l’aise, qui la surprenne ou qui lui fasse peur.

Donc Bobby, (c’est pas faute de l’avoir dit),  suivre une fille dans la rue pendant 20 minutes, tu oublies et tu arrêtes.

Peu importe ce que tu as lu sur internet, peu importe que quelqu’un ait écrit quelque part que c’était « faire preuve de détermination », tu arrêtes.

De même que tu n’abordes pas une fille dans une ruelle sombre : elle va forcément te prendre pour un mec qui lui veut du mal. Mets-toi un peu à sa place.

« C’est pas compliqué : si tu leur fais peur, c’est game over. » – Captain Obvious

Note : ça marche aussi avec l’hygiène corporelle. Lavez-vous au moins une fois par semaine et faites en sorte de ne pas sentir le rongeur mort : les filles peuvent le sentir, et elles aiment pas ça. Surprenant, non ?

Rappel n°2 : « Draguer, c’est le mal ».

C’est pas moi qui le dit : c’est l’inconscient collectif.

Peu importe ce que VOUS, vous pensez, peu importe pour quelles raisons l’inconscient collectif considère que draguer, c’est mal (on en a déjà longuement parlé, et à de nombreuses reprises), et peu importe le fait que ça soit parfaitement hypocrite, là n’est pas le débat.

Votre objectif si vous voulez rencontrer de jolies filles, c’est de faire les choses avec suffisamment de naturel, d’élégance et de bon sens pour que ça ne se voit pas que vous êtes en train de draguer comme un mort de faim. En mode « une belle rencontre un peu par hasard ».

Notez que ça marche aussi pour les rencontres normales. Plus vous forcez, plus ça se voit, et plus les gens vous trouveront bizarre et anti-naturel. Et anti-naturel, les gens n’aiment pas : ça veut dire qu’il y a quelque chose de pas normal chez vous.

En fin de compte, c’est simplement de la sélection naturelle : ceux qui sont les plus à l’aise s’en sortent très bien; quant aux inadaptés sociaux, ils sont obligés de se reproduire sur YouPorn parce que tout le monde les fuit. La nature est bien faite.

Donc Bobby : si tu ne veux pas passer pour un boulet ou finir au poste de police, si tu abordes des inconnues, fais le proprement.

Je répète plus clairement pour Bobby : si ça se voit que tu dragues, si la fille va jusqu’à se dire « hé mais il me drague »… c’est que tu dragues mal.

Si ça se voit que tu dragues, c'est que tu dragues mal

Rappel n°3 : « Si tu fais des trucs bizarres, t’es un mec bizarre »

Une société, ça repose sur ce qu’on appelle des conventions, des normes, qui font que tout ce merdier fonctionne à peu près bien, et qu’on ne s’entretue pas tous au bout de 2 jours.

En d’autres termes, c’est la société qui définit « ce qui est normal et ce qui est bizarre ». Et la société dit des trucs pas du tout cons comme « Parler de sexe à une fille rencontrée 20 secondes avant, comme ça sans transition, c’est bizarre ».

Difficile de pas être d’accord avec ça, pas vrai ?

Si vous négligez ces conventions, que vous vous éloignez trop de la norme acceptable, automatiquement vous passez pour un mec chelou.

Et ça peut aller vite : une remarque ou un geste déplacé, et vous êtes étiqueté « mec bizarre avec lequel j’ai pas envie de traîner ou d’être vue ».

Autrement dit : il faut jouer en tenant compte des règles.

Oubliez les règles, et vous serez hors-jeu. Game over.

Des exemples ?

  • La meuf, une copine d’un pote, tu la vois pour la deuxième fois de ta vie, et tu la prends dans tes bras pour lui dire bonjour, en mode « tu m’as trop manqué » comme si c’était ta meilleure amie (true story) ? Juste too much, antinaturel et déplacé. Les gens normaux ne font pas ça. Du coup, là, la meuf, elle se dit « oooook lui il a pas pris ses médicaments ». Et tu peux être sûr que quand elle rentrera chez elle, elle vérifiera que tu n’es pas en train de la suivre.
  • Ou parler de sujets un peu chauds avec une fille trop vite (et en public lol). Sexualiser une conversation, ça fait partie de la séduction : mais ça veut pas dire que vous deviez le faire n’importe quand et n’importe comment. Si vous ne savez pas faire, lisez un guide de séduction qui explique ça correctement, vous gagnerez du temps.
  • Ou alors, dans le genre chelou, je sais pas si vous vous souvenez : à l’école (et chaque année, et dans toutes les classes), il y avait toujours un gamin qui n’enlevait pas son blouson (orange) de toute la journée. Je me suis toujours demandé ce qui se passait dans la tête de ce gosse. En tout cas, le gamin en question, y’avait même pas besoin de voter, il était automatiquement élu « le gosse bizarre de la classe ». Et lui, on l’invitait jamais aux anniversaires.

N’oubliez pas que les inconnus ne vous connaissent pas (duh !) …  Du coup, ils ne savent pas à quel point vous êtes génial. Du coup ils se basent sur l’impression que vous leur faites pour décider si vous êtes normal et fréquentable, ou bizarre et à éviter.

Bref. « Si vous agissez de manière bizarre, vous aurez l’air bizarre. »  – Captain Obvious

Rappel n°4 : « sivuplééééé » – Les mendiants de la drague

Personne n’a envie de se faire emmerder par un galérien qui veut pas lâcher l’affaire.

Imagine, Bobby : tu es assis en terrasse avec tes potes. Il faut beau, tu prends le soleil, vous vous marrez bien.

Et là, un mec surgit de nulle part, tout chelou, avec une façon de parler et de se tenir bizarre, viens taper l’incruste et commence à te demander des clopes, la direction pour aller à tel endroit, il te demande ton avis sur des trucs qui n’ont aucun sens, comme « c’est qui le plus fort, Babar ou Goldorak » (true story).

Et il casse l’ambiance, et il est lourd, et il soule tout le monde. Et puis si ça se trouve, il pourrait péter un câble à tout moment.

Le mec, à ton avis, tu lui proposes une chaise et il devient ton meilleur ami, ou bien tu fais tout pour qu’il dégage le plus vite possible ?

C’est pareil pour les filles : c’est précisément ce qu’elles subissent toute la journée.

Des mendiants de la drague, qui viennent essayer de créer un contact avec elles, mais qui font tout le contraire de ce qu’il faudrait faire pour que ça marche, et qui insistent tant qu’ils peuvent en espérant la faire craquer.

Ils veulent quoi, les avoir à l’usure ? « Si je la soule très très très fort, peut être qu’elle voudra bien me sucer ? ». Ou alors « On sait jamais, ptet que sur un malentendu, elle voudra bien me filer son numéro ? ».

C’est ça qu’ils se disent ces mecs ? Sérieux. Prenez vos médicaments les gars.

Les filles, elles n’ont rien contre le fait de faire des rencontres : en fait, dans la plupart des cas, elles aiment assez se faire accoster. Mais juste, pas par des mecs bizarres.

Elles veulent pas se faire draguer par des mecs chelous qui leur font peur : elles veulent se faire séduire par des mecs intéressants (et compatibles avec leur univers) qui les font marrer.

(… en plus tout le monde sait que le plus fort, c’est Babar : il lui défonce sa gueule à Goldorak).

Rappel n°5 : le relationnel, ça marche mieux que les phrases toutes faites

L’intérêt de ce qu’on peut lire sur Internet, c’est que ça apporte des idées, une ouverture d’esprit, un éclairage, une grille d’analyse et de réflexion. Du coup, lire les discussions sur le forum, c’est bien. Poser des questions sur les forums, c’est bien.

Mais le relationnel – l’art des gens, de faire passer le courant, celui-là tu peux pas le télécharger sur PirateBay : le relationnel, ça s’apprend au fur et à mesure, au contact des vrais gens, en ayant une vie sociale, en sortant, en faisant des trucs.

Alors Bobby, au lieu de chercher à tout maîtriser dans tes rapports avec les autres, réfléchis à la manière dont tu es perçu : c’est vraiment le principal truc à bosser si t’es un peu en déficit là dessus.

Avoir un bon relationnel et une bonne image te servira tout au long de ta vie : à te faire des amis, à te faire respecter, à trouver un job, à réussir tes projets, à rencontrer des filles, à te faire apprécier des amis des filles que tu rencontres, etc etc.

Ce rapide schéma, tiré d’un article scientifique publié par la Nasa, résume bien la situation.

En gros, plus vous tendez vers la gauche, plus vous avez de chances d’attirer l’attention des flics; et plus vous tendez vers la droite, plus vous avez de chance de plaire aux filles et aux gens de manière générale (et c’est pas moi qui le dit, c’est la Nasa).

(Bobby, lui, il est à gauche, et il vient de réaliser que ça craint).

Donc voilà. J’ai un peu l’impression d’avoir enfoncé des portes ouvertes, mais en même temps, quand on lit certains messages sur les forums, on se dit que non, ce n’est pas parce que ça parait évident qu’il faut pas le répéter souvent.

Faire n’importe quoi et vous comporter comme un boulet avec les gens nuit à votre image, à votre intégration et à votre réussite sociale. Vaut mieux faire les choses avec finesse, naturel et élégance.

Et pour ça, pas de mystère : déjà, lisez les guides de séduction, qui sont quand même d’excellents recueils de conseils sur les trucs à faire et à ne pas faire. Ensuite, allumez votre cerveau.

Et si vous avez des doutes, posez vos questions sur les forums.

Pour finir : détends toi Bobby, tout ira bien

Pour ceux qui auraient pu se casser les dents, et qui ont l’impression de mal s’y prendre : c’est probablement parce que c’est le cas.

Là, je me moque gentiment, mais être emprunté, maladroit, faire des erreurs, ça fait partie du processus d’apprentissage.

Se planter, être maladroit au début, c’est normal. On fait tous de grosses bourdes, et il nous arrive à tous de nous comporter comme des boulets. L’essentiel est que ça reste ponctuel, et de savoir reconnaître ses erreurs et de progresser.

Pour ceux qui veulent aller plus loin

=> Si vous vous demandez comment aborder une fille dans la rue sans passer pour un boulet, vous pouvez jeter un œil aux guides séduction et recueils de techniques suivants : Révélation, 197 Techniques de séduction, Le Manuel du Séducteur, Séduire cette fille, … Si vous devez les lire avec recul et esprit critique, et ne surtout pas essayer d’en appliquer les conseils sans vous poser de questions, vous y trouverez certainement des réponses et des conseils intéressants qui vous aideront à mieux comprendre tout cela.

… et évidemment, nous rejoindre sur le forum pour discuter de tout cela.

Si cet article vous a inspiré ou vous donne envie de réagir, vous pouvez laisser vos messages ci-dessous !

Allez bon courage, et à l’abordage !

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.