Mental et Vie intérieure

Les 9 secrets de ceux qui sont bien dans leur tête

Pour réussir et s’épanouir, dans la séduction comme dans tous les domaines de la vie, il est primordial d’être bien dans sa tête. Nous allons parler dans cet article de ce que l’on nomme parfois sur FTS « l’innergame » – un concept qui regroupe des choses aussi variées que la confiance en soi, l’estime personnelle, l’affirmation […]

Pour réussir et s’épanouir, dans la séduction comme dans tous les domaines de la vie, il est primordial d’être bien dans sa tête.
Nous allons parler dans cet article de ce que l’on nomme parfois sur FTS « l’innergame » – un concept qui regroupe des choses aussi variées que la confiance en soi, l’estime personnelle, l’affirmation de soi, le bien-être – et que l’on pourrait résumer, pour faire simple, en ce quelques mots : le bon état d’esprit.

Un bon innergame est à la fois un atout dans tout ce que nous entreprenons et bien souvent une condition sine qua non pour les mener à bien : difficile en effet d’imaginer bien réussir quelque chose quand nous sommes épuisés, stressés, déprimés, que nous sommes obnubilés à autre chose ou que nous doutons trop de nous-mêmes…

Mais s’il est impossible – et peu souhaitable – d’arriver à un état de positivité permanent et béat, il existe de nombreux moyens d’améliorer son innergame et être mieux dans peau et plus relaxé, plus confiant et plus épanoui.

Je vous en livre 9 dans cet article, qui peuvent être utilisés séparément ou en synergie, afin de vous aider à solidifier vos fondations pour construire une vie meilleure.

1- La Méditation

La méditation est une voie royale pour se découvrir et apprendre à décrypter ses mécanismes de fonctionnement intérieurs. Cela fait six mois que je la pratique, et elle cumule vraiment tous les avantages : elle ne requiert aucun matériel ou aucun investissement, ne demande que 10 à 15 minutes par jour, peut se pratique de manière indépendante de toute religion – ou au contraire s’y intégrer – et afin d’atteindre une multitude d’objectifs différents, comme se détendre, améliorer sa confiance en soi, trouver un sens à sa vie, etc.

Et de nombreuses études scientifiques très sérieuses (par exemple celle-ci de l’université d’Harvard ou celle-là de l’université de Montréal) ont montrés que la méditation a de nombreux bénéfices :

  • Une réduction considérable du stress
  • Une réduction de l’anxiété, de la tendance à la colère, et des tendances dépressives
  • Un renforcement notable du système immunitaire
  • Un renforcement des émotions positives et des facultés d’attention
  • Une diminution de la tension artérielle chez les hypertendus
  • etc.

Comment pratiquer la méditation ?

Il s’agit de se placer dans un endroit calme, où vous ne serez pas dérangé, de vous assoir, de vous coucher ou de vous mettre en position du lotus ou du demi-lotus, et de vous focaliser sur votre esprit – le véritable objet de cette pratique. Cela peut se faire à travers des exercices de visualisation que vous pouvez trouver dans des livres ou sur Internet, ou simplement en vous contentant d’écouter votre esprit dialoguer au rythme de ses milles pensées, de l’observer dans ses automatismes, de vous fixer sur vos émotions et de vous contenter des les contempler. Se focaliser sur sa colère quand nous la ressentons et la sentir alors s’évanouir puisqu’elle ne peut plus se nourrir de l’objet qui l’a fait naître est une expérience véritablement fascinante qui a pour ma part changé ma perception de moi-même. J’ai l’impression aujourd’hui de pouvoir choisir plus librement la réponse que je vais donner aux émotions que je ressens, exactement comme le psychologue Victor Franckl l’a expliqué en indiquant que la liberté de l’homme se trouve dans sa liberté de réponses aux stimulis qui l’affecte.

Voici un exemple de méditation :

Recueillons-nous au plus profond de nous même et reconnaissons que nous désirons être affranchis de la souffrance et trouver le bonheur authentique. Prenons sincèrement conscience du fait que tous les êtres vivants souhaitent la même chose. Considérons les enchaînements de cause et des conséquences qui font que certains type de pensée, de parole et d’action – ceux par exemple, qui sont inspirés par la haine, l’avidité, la jalousie et l’arrogance – engendrent la souffrance et que d’autres qui procèdent de la bienveillance et de la sagesse mènent à une satisfaction profonde. Tirons-en les conclusions qui s’imposent concernant ce qu’il faut faire ou ne pas faire et soyons déterminés à les mettre en pratique.

Il est préférable de la pratiquer régulièrement à petite dose – 10 ou 15 minutes par jour par exemple – plutôt que de faire des grandes séances irrégulières. Pour en savoir plus, vous pouvez lire ma chronique de L’art de la Méditation de Matthieu Ricard.

2 – Sport

Évidemment, le sport est bien connu pour ses bienfaits à la fois mentaux et physiques : il permet d’entretenir et de développer son corps, tout en augmentant sa confiance en soi. Les êtres humains ont été façonnés par l’évolution pour être actifs physiquement alors même que notre société moderne a rendu cette dépense physique beaucoup moins indispensable – comme le dit Mystery, nos corps sont des machines complexes et fascinantes, mais obsolètes – et l’épidémie de maladies dégénératives dans la société occidentale – obésité, maladies cardiovasculaires, diabète de type 2, cancers – est en grande partie due à notre mode de vie exagérément sédentaire.

Les résultats d’une étude scientifique qui a durée 8 ans (parus dans l’article Physical fitness and all-cause mortality) ont montré que le taux de décès moyen de ceux qui pratiquaient une activité physique moyenne était inférieur de 60% à celui du groupe sédentaire.

Selon des organismes médicaux américains comme la National Academy of Sports Medecine, les avantages de la pratique régulière du sport sont les suivants :

  • Diminution du risque de maladies
  • Réduction de la pression sanguine
  • Augmentation de la force des ligaments et des tendons
  • Réduction du stress et aide à la guérison de la dépression
  • Amélioration du sommeil
  • Réduction du risque de plusieurs types de cancers (notamment ceux du côlon, de la prostate et du sein)
  • Amélioration de l’apparence physique
  • Augmentation de la confiance en soi
  • Renforcement des os, réduction du risque d’ostéoporose
  • Augmentation de l’énergie

Là encore, une pratique régulière est souhaitable. Un sport qui combine tous les avantages du point de vue de la santé physique, mentale et des atouts dans la séduction est la musculation. Elle permet de travailler tous les muscles du corps, d’augmenter sa confiance en soi et d’améliorer notre apparence physique et notre capacité à être attirants. Le problème de ce sport est qu’il peut sembler ennuyeux et répétitif, en particulier au début. Cela fait deux ans que je le pratique régulièrement et voici mes conseils pour rester motivés :

1 – Le principal conseil et le plus important, trouvez-vous un pote (pourquoi pas un wing avec qui vous allez partager une activité supplémentaire de développement personnel ?) avec qui vous irez à la muscu à intervalles réguliers (pas moins d’une fois par semaine, et il est recommandé d’y aller 2 à 3 fois par semaine), et ce pour une raison simple : si vous faites cela seul, il est très facile de se démotiver, surtout au début. Vous rentrez chez vous le soir, crevé après une journée de boulot, et il est si tentant de prendre une boisson, de se poser dans le canapé, et de regarder la télé – juste 5 minutes. Et 2 heures plus tard, vous êtes toujours au même endroit. Tant pis pour le sport, on fera cela une prochaine fois. Alors que si vous avez rendez-vous avec un pote, vous ne pouvez pas juste être démotivé pour ne pas y aller : il vous faut l’appeler, annuler la séance et expliquer pourquoi vous ne voulez pas venir à votre ami. Donc vous êtes beaucoup plus susceptible d’y aller. Ainsi par ce simple procédé, deux personnes qui séparément ne seraient peut-être pas venues faire une séance se retrouvent présents, sans effort conscient et surhumain de leur part !

2 – Trouvez-vous dans votre salle de sport quelqu’un d’expérimenté qui vous servira de coach, formel ou informel, afin de vous montrer les bons mouvements, comment respirer, comment faire les séries, etc. Ce sont des choses essentielles en musculation : si vous faites mal vos mouvements vous gaspillez votre temps et votre énergie et pouvez de plus vous blesser.

3 – Achetez des haltères, vous pouvez avoir un jeu complet pour 30 € qui vous permettront de pratiquer de nombreux exercices chez vous.

4 – Achetez la méthode Lafay, qui vous fournira de nombreux exercices sans matériel pour vous entretenir partout, même quand vous êtes en train de faire du camping au fin fond du Larzac.

Même s’il est préférable de faire 2 ou 3 séances par semaine, c’est OK si vous n’avez le temps d’en faire qu’une seule, comme moi : vous compléterez par des séances chez vous avec des haltères et des exercices sans matériel comme des pompes. La clé est là encore la régularité et la persévérance.

3 – Alimentation

« Nous sommes ce que nous mangeons ». Rien n’est plus vrai, et le mal de notre société est que nous sommes souvent trop peu éduqués dans ce domaine pour bien nous nourrir. Nous nous empiffrons de graisses saturées, de sel et de sucres en négligeant les légumes et les fruits, sources de fibres, d’antioxydants et de vitamines. J’étais comme cela pendant de nombreuses années, puis j’ai lu quelques bouquins qui m’ont appris énormément de choses et m’ont fait réfléchir.

En gros c’est plutôt simple, il faut :

  • Manger des fruits et des légumes en quantité (5 portions par jour)
  • Eviter autant que possible la viande rouge et privilégier la viande blanche et le poisson
  • Eviter les aliments contenant trop de graisses saturées comme les pizzas, les hamburgers, les huiles commerciales – il faut prendre de l’huile d’olive extra-vierge – le beurre, la margarine, etc.
  • Privilégier les aliments riches en graisses insaturées comme les noix, les poissons – en particulier le saumon, et si possible le saumon sauvage – les graines de lin, le tofu.
  • Eviter les préparations d’aliments dangereuses pour la santé, comme la friture ou les grillades. Privilégier la cuisson à la poêle dans de l’huile d’olive extra-vierge, ou encore mieux au wok, l’une des formes de cuisson les plus saines.
  • Buvez de l’alcool en petite quantité, en privilégiant si possible le vin rouge, et évitez au maximum toutes les boissons gazeuses qui sont souvent des concentrés de sucres et de calories.

Et essayez aussi de manger lentement ! Ne pas mâcher suffisamment oblige le tube digestif à sécréter des quantités plus importantes d’enzymes digestifs, ce qui peut provoquer un excès de gaz et des ballonnements – ce qui n’est pas un atout quand cela se produit lorsque vous êtes en plein milieu d’une sarge – et peut léser l’estomac avec le temps.

Petit truc : si vous en buvez régulièrement, essayez de remplacer le café par le thé (vert notamment) et de ne pas ajouter de sucre dans votre tasse.

Bien s’alimenter, outre les nombreux bénéfices que cela implique pour la santé, permet de pourvoir à tous les besoins de notre corps et d’éviter les états émotionnels négatifs liés à des carences ou des déséquilibres.

Pour commencer à vous éduquer dans ce domaine si vous n’y connaissez rien, je vous recommande le livre Anticancer du Docteur David Servan-Schreiber, qui existe aussi sous forme de livre audio.

4 – Massages

Se faire masser régulièrement est extrêmement agréable et réduit de manière importante le stress, permettant aux muscles et au corps tout entier de se détendre. Cette pratique a de nombreux effets positifs reconnus :

  • Apaise et calme
  • Soulage la douleur
  • Améliore le sommeil
  • Augmente la capacité respiratoire
  • Améliore la digestion et réduit la constipation
  • Améliore la circulation sanguine et lymphatique, ce qui entraîne une meilleure oxygénation et une meilleure élimination des toxines
  • Améliore la santé de la peau
  • Accroît la conscience de ses émotions
  • Augmente l’estime de soi et la valorisation personnelle
  • Contribue à l’ouverture d’esprit et à la résistance au stress

Il existe de nombreuses formes de massage, du californien au shiatsu en passant par le coréen, le hawaïen, le suédois… chacun avec ses particularités. A vous d’en expérimenter plusieurs et de trouver celui qui vous correspond le plus.

Vous pouvez évidemment pratiquer les massages sans faire appel à un professionnel et en particulier avec les femmes que vous séduirez ! Le massage est une voie royale pour le sexe, car il permet d’à la fois détendre et stimuler une femme à l’aide d’une pratique socialement très acceptée et que beaucoup de femmes accepteront spontanément si vous leur proposez ou leur faite de manière impromptue. Tout le monde aime les massages. Tout le monde aime le sexe aussi d’ailleurs, mais il est beaucoup plus facile d’amener un massage, en particulier devant d’autres personnes, qu’une partie de jambe en l’air ;) . Souvent il suffit de se mettre à masser les épaules de quelqu’un pour qu’il apprécie immédiatement la sensation et s’y abandonne, voire la réclame si vous vous arrêtez !

Un conseil, ce qui distingue les massages moyens des bons massages tient avant tout à l’emploi d’un accessoire : l’huile de massage. Je suis étonné du nombre de personnes qui ne l’utilisent pas. Evidemment, son usage est réservé aux massages à domicile, mais cela change vraiment tout. On en trouve facilement à Sens&Sens ou Nature&Découvertes. Privilégiez les flacons sans spray, ils permettent de mettre une plus grande quantité d’huile plus facilement, ce qui rend le massage plus agréable.

5 – Sommeil

Avoir un sommeil suffisant et réparateur est d’une importance primordiale. Si vous ne dormez pas suffisamment et avec une qualité suffisante, vous aurez des problèmes de stress, d’attention, de motivation, d’état d’esprit qui pourront avoir un impact direct sur votre santé (un manque de sommeil est par exemple un facteur de risque indépendant de crise cardiaque).

Pour cela :

1 – Donnez une forte priorité au fait d’avoir un sommeil de qualité en quantité suffisante. Vouloir grappiller une heure sur votre sommeil pour accomplir quelque chose est un mauvais calcul, puisque vous allez diminuer votre productivité générale sur toute la journée suivante, voire les journées suivantes si vous ne rattrapez pas le sommeil perdu. Et quand vous n’avez pas dormi correctement, des problèmes même mineurs peuvent sembler très stressants et vous pouvez plus facilement adopter une vision du monde négative. Des chercheurs ont estimés que plus d’un tiers de la population souffre d’un manque de sommeil chronique (Impact of sleep debt on metabolic and endocrine function). Et boire des quantités de café le matin ne fait qu’augmenter le stress et vous maintenir dans un état d’éveil artificiel qui vous empêche d’être à l’écoute des signaux que vous envoi votre corps.

2 – La quantité optimale de sommeil varie d’une personne à une autre, mais est en général de 7 à 8 heures. Si vous vous alimentez correctement, faites du sport et êtes à l’écoute de votre corps, vous saurez quand prendre un repos adéquat.

3 – Toutes les pratiques abordées ci-dessus améliorent la qualité du sommeil et votre faculté à vous endormir.

4 – Créez un rituel pour le soir, que vous suivrez avant de vous endormir. Habituez-vous à ralentir et à vous engager dans des activités relaxantes, comme lire pour le plaisir, avant de vous endormir. Essayez de vous coucher aux mêmes heures.

5 – Evitez de boire de la caféine après 17H, voire après 12H si vous avez des difficultés à vous endormir.

6 – La qualité du réveil est également très importante. Vous avez déjà eu des réveils « je veux tout massacrer à la hache » ou « j’ai la gueule dans le paté » et des réveils « Yahou, je pète la forme ! ». Souvent les réveils lourds et pâteux sont dus au fait que vous êtes tirés du sommeil alors que vous êtes dans une phase de sommeil profond et les réveils gais et énergiques se produisent lorsque vous vous réveillez après une phase de sommeil léger. Depuis quelques années, il existe une montre révolutionnaire, la SleepTracker, qui se porte au poignet pendant que vous dormez, analyse vos cycles de sommeil, et vous réveille lorsque vous êtes dans une phase de sommeil léger dans la tranche horaire que vous avez indiqué. Je l’utilise depuis deux semaines et c’est plutôt efficace :) . Vous pouvez ensuite brancher cette montre à votre ordinateur en USB et obtenir une analyse de vos cycles de sommeil.

La suite au prochain épisode

Voilà pour la première partie où nous avons abordés des moyens d’augmenter notre bien-être physique et mental. Dans la deuxième partie, je parlerai de moyen d’enrichir son style de vie avec le théâtre, l’entreprenariat, les relations humaines et la mise en place d’un système qui vous libèrera l’esprit des nombreuses pensées parasites qui l’encombrent.

Olivier Roland est un entrepreneur – il a créé son entreprise à 19 ans – et s’est lancé dans un défi fou : lire 52 des meilleurs livres de business en 52 semaines, qu’il nous fait partager sur son blog Des Livres pour Changer de Vie.

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.