Conseils séduction

Comment draguer sur Tinder ?

Tinder : difficile d'échapper au phénomène et à ses promesses alléchantes de rencontres "faciles". Mais est-ce vraiment SI facile ? Pas si sûr. Voici nos conseils sur comment bien draguer sur Tinder et vous donner un maximum de chances d'y faire de belles rencontres.

Pour ceux qui ne connaissent pas Tinder, le principe est simple :

  • vous installez l’application Tinder sur votre smartphone, c’est gratuit
  • vous créez votre profil en un clic (l’application récupère votre photo de profil Facebook et vos centres d’intérêts – mais n’ayez crainte, aucun message gênant n’apparaît nulle part sur Facebook concernant votre utilisation de Tinder)
  • vous rajoutez quelques photos, et, si vous le souhaitez, une brève description
  • … et c’est parti. Tinder vous permet alors de faire défiler les profils de filles (ou de mecs, si c’est votre truc) se situant dans un rayon de X km autour de vous.
  • Si le profil que vous voyez vous plait : vous « likez » d’un geste du doigt; sinon, « NOPE ». Et vous passez au profil suivant, en mode zapping intensif.

Que vous mettiez « LIKE » ou « NOPE » sur un profil, la personne concernée ne le sait pas.

En revanche, si une fille que vous avez liké vous like à son tour, alors Tinder vous prévient et vous permet de discuter ensemble, partant du principe qu’il y a déjà un début de manifestation d’intérêt mutuel. La conversation peut commencer, l’objectif étant de rapidement aboutir à un premier rendez-vous si l’intérêt initial survit aux premiers échanges (pas si évident).

(pour la petite histoire, Tinder est la transposition aux hétéros de l’application Grinder, outil de rencontres homos, qui faisait un véritable tabac)

*  *  *  *

Dans les faits, Tinder est certes pratique, mais pas magique (et surtout : pas automatique). En tout cas : il faut s’en servir correctement et avec un poil d’intelligence si on veut espérer pouvoir y faire des rencontres.

Qui est sur Tinder

Au tout début, quand Tinder était encore relativement confidentiel, il était essentiellement fréquenté par des gens un peu select / un peu hype.

Désormais très populaire, on y trouve à peu près tout le monde, de votre prof de philo vaguement cougar à votre cousine nouvellement célibataire, en passant par la jeune fille au pair suédoise, + toutes les autres filles de la Terre.

Certains pensent que parce que Tinder est fait pour accélérer les choses, on n’y trouve que des gens intéressés par les rencontres « rapides » et superficielles.

Attention aux préjugés. Vous y trouverez évidemment des filles à la recherche d’un plan cul facile; vous y trouverez aussi des filles à la recherche de l’amour, d’autres à la recherche d’un peu de fraîcheur dans leur vie, et d’autres, mes préférées, sans attentes particulières, à l’écoute de ce que l’univers veut bien leur offrir.

Dans les faits, on trouve des gens très bien sur Tinder. Des gens qui, potentiellement, peuvent devenir des personnes qui comptent dans votre vie.

Quand les circonstances (et un peu de bonne humeur / de talent) font que le courant passe bien, ça peut déboucher sur de TRÈS très jolies histoires – qu’elles durent une nuit, deux semaines ou plus longtemps, et dont vous vous souviendrez longtemps (et au même titre que n’importe quelle autre rencontre).

=> première règle pour tirer votre épingle du jeu sur Tinder : garder l’esprit ouvert.

Comment BIEN se servir de Tinder

Comme n’importe quel site / outil de rencontres, n’allez pas croire qu’il s’agit d’un outil miraculeux qui va vous livrer chaque matin une stripteaseuse très en mal d’amour.

(et si quelqu’un veut inventer cette application, ceci dit, ça m’intéresse)

Ceci dit, ça peut aller très vite avec Tinder, à condition d’avoir un profil soigneusement travaillé.

Un BON profil Tinder, c’est quoi ?

Pour se faire un bon profil Tinder, il faut déjà bien comprendre la psychologie de l’application (et de ses utilisatrices).

  1. Le premier truc (et souvent, le seul) que voient les filles sur Tinder vous concernant, c’est votre photo principale.
  2. Si votre photo principale parvient à stopper la fille dans son zapping, deux possibilités : soit elle vous like tout de suite; soit elle se plonge dans votre profil pour voir vos autres photos, et votre description si vous en avez une.

Tinder étant conçu d’une manière qui favorise le phénomène de zapping (« je passe rapidement à un autre profil si je ne suis pas convaincue »), il faut taper fort :

  • Pour retenir l’attention et la forcer à arrêter de zapper, avec la meilleure photo de profil possible
  • Et au cas où elle regarde votre profil : confirmer sa première bonne impression, avec des photos les plus valorisantes possibles, et une description la plus enthousiasmante possible

Vos photos

  • Zéro photo : c’est éliminatoire. Je le redis : Tinder est avant tout basé sur le visuel, donc si votre profil ne présente pas de photo (ou seulement des photos où l’on ne vous voit pas, attendez vous à faire un flop).
  • Une seule photo ne suffit pas. Ce sera souvent frustrant pour les filles qui veulent vous voir sous plusieurs angles, et en conditions réelles – et le fait de n’avoir mis qu’une photo peut paraître suspect (« c’est pas vraiment lui » ou « il a mis la seule bonne photo qui existe de lui, et où il ne ressemble pas à Patrick Timsit »).
  • Trop de photos : pas optimal non plus. Plus de photos veut dire que vous prenez plus de risque de montrer un détail qui chiffonne la fille, ou tout simplement, de diminuer votre « impact ».

Je pense qu’un bon compromis est de 3 photos, 4 grand maximum.

Une astuce : mettez 3 bonnes photos de vous + une photo marrante et cool trouvée sur Internet (un truc plutôt hype et sympa pour surprendre – mais il faut à tout prix éviter l’humour lourd / vulgaire).

Photos valorisantes ?

  • Des photos sur lesquelles vous êtes à votre avantage, le plus possible
  • Des photos sur lesquelles on vous voit en action (genre sport sympa – de préférence, saut en parachute ou sport de glisse, plutôt que ping-pong : pas le même potentiel d’excitation et de virilité)
  • Des photos sur lesquelles on vous voit en train d’avoir une vie (mais pas trop non plus : les photos avec vos 15 potes à moitié bourrés, les yeux fermés et la bouche ouverte, à éviter)

L’idée c’est que vos 3 ou 4 photos permettent à la fille de vous percevoir comme un mec :

  • Actif (professionnellement, physiquement, socialement) : ça va passer par votre style, le contexte des photos et les déductions qu’on peut en tirer
  • Sympa (privilégiez les photos où vous avez une attitude ouverte et détendue, aux photos de tendu ténébreux, qui n’inspirent pas forcément à la détente, surtout si la fille est timide ou elle-même d’un naturel ouvert et friendly)
  • Et, soyons lucides : dont les photos donnent l’impression qu’ils s’en sort pas trop mal dans la vie.

Donc fouillez vos albums photos Facebook, faites de nouvelles photos (qui ne sonnent pas trop « artificielles ») si vous le devez, mais ne soyez pas négligent sur vos photos si vous voulez profiter de tout ce que Tinder peut vous offrir.

(notez qu’on peut très bien vivre et faire des rencontres sympas SANS être sur Tinder, ceci dit – et d’ailleurs, n’allez pas vous priver d’aller parler à cette jolie brune assise près de vous, en vous disant que Tinder vous suffit : Tinder est un outil complémentaire, un facilitateur – surtout pas un outil de substitution)

Vos centres d’intérêt

A la création de votre profil, Tinder récupère vos centres d’intérêt rentrés sur Facebook.

Groupes de musique, films et séries préférés, les pages que vous likez… Tout cela apparaît / peut apparaître sur Tinder (je ne sais pas exactement ce qui fait que tel ou tel truc apparaît ou non).

L’idée ici, à nouveau, c’est d’opérer un tri soigneux dans les centres d’intérêts qui apparaîtront (ceux qui apparaissent dans Tinder sont les derniers que vous avez liké / déclaré dans Facebook).

En essayant de privilégier les centres d’intérêts susceptibles de faire réagir la fille, de lui donner l’impression que vous avez des goûts en commun avec elle, et des goûts en adéquation avec ses valeurs à elle.

Il ne s’agit pas de vous inventer des goûts, évidemment, mais simplement de faire le tri dans vos centres d’intérêt Facebook pour ne faire ressortir sur votre profil Tinder que ce qui vous met le mieux en valeur, et le plus susceptible de faire sourire (ou intéresser) la fille.

(sachez aussi que vous pouvez supprimer votre profil Tinder pour mieux le recréer, avec vos nouvelles infos Facebook toutes propres; c’est aussi utile de supprimer / recréer son profil si par mégarde vous avez « nopé » une fille dont vous êtes tombez raide dingue au premier regard – ou pour vous donner une seconde chance avec de nouvelles photos, si la fille qui vous plait vous a manifestement zappé)

Votre description

La description est à la fois redoutable et secondaire sur Tinder : ce n’est pas toutes les filles qui la liront (et surtout, jamais au premier regard, puisqu’il faut vraiment cliquer pour la voir), mais si une fille tombe sur votre description et qu’elle parvient à la faire sourire / bloquer / vous remarquer en bien, c’est gagné, elle vous like direct.

Plutôt que description, voyez plutôt ça comme un teaser, un message publicitaire à votre sujet, et dont le seul but est de montrer que vous êtes :

  • Cool
  • Un minimum intelligent / spirituel / doté de second degré (ce qui est, finalement, la même chose)
  • Capable d’avoir une conversation agréable et enthousiasmante / excitante

Attention à la lourdeur, sachez rester subtil et dans le second degré.

N’allez pas non plus écrire un roman. Votre présentation doit tenir sur 5 à 10 lignes max.

A éviter :

  • Les tristes « Bonjour je m’appelle René, j’ai 25 ans et j’habite à Guéret, j’aime les promenades en forêt et je cherche une relation sérieuse » : personne ne veut lire ce genre de trucs sur un site de rencontres. C’est chiant. C’est plat. Et ça donne l’impression que vous êtes vous-même chiant et plat. Un peu d’énergie, de brillance et d’enthousiasme que diable !
  • Les « Pas convaincu mais pourquoi pas » & autres variantes en mode « je suis pas vraiment intéressé » : gâchis d’espace ! Et en plus, ça ne trompe personne. Mec, tu t’inscris sur un site de rencontres, fais pas comme si tu le faisais contre ton gré, assume. T’as le droit d’être jeune et en bonne santé, et de vouloir rencontrer la terre entière. Ne te cache pas.
  • Les messages de tendus genre « Marre des connasses, j’y crois plus trop, trop souvent été déçu, si vous n’êtes pas sérieuses passez votre chemin ». A peu près équivalent à mettre des coups de boule aux gens que vous croisez dans la rue : pas super friendly
  • Les messages bourrés de fautes d’orthographe. Désolé pour nos amis dyslexiques, mais afficher un message bourré de fautes nuit à votre image aux yeux de beaucoup d’utilisatrices (les plus exigeantes et sophistiquées en tout cas)

Bref, c’est le moment de dégainer votre second degré et votre coolitude (et de le faire d’une manière qui sonne naturel).

Il y a évidemment plusieurs écoles, mais personnellement, je pense que les meilleures descriptions possibles sont celles qui parlent de vous sans parler de vous. *

C’est à dire : qui balancent tout plein d’allusions plutôt mystérieuses sur des anecdotes, des traits de votre personnalité ou autres expériences improbables, le tout, avec un petit côté branleur sympathique.

L’intérêt ? Ça éveille la curiosité, ça surprend agréablement, ça permet aux filles d’avoir des sujets de conversation tout trouvés pour amorcer la discussion… et c’est intéressant / marrant. En tout cas, 1000 fois plus qu’une présentation hyper premier degré. Par contre, pas le droit à l’erreur, faut que ça soit hyper naturel, si ça sonne un tant soit peu fake ou forcé, ça sera contreproductif.

Cool, on matche !

Sur Tinder, un « match », c’est quand une fille que vous avez liké vous like à son tour (ou l’inverse).

Voyez-y un signe encourageant ( = « a priori, on se plaît, au moins au premier regard »).

Maintenant, il va falloir confirmer ça au fil des premiers échanges.

Du coup, on se dit quoi ?

Là dessus, il y a à peu près autant d’avis et de conseils qu’il y a de filles.

  • Pour certaines, le « Salut ça va ? » est rédhibitoire. Trop plan plan, elles « exigent » du peps et de la créativité, sinon leur intérêt retombe très vite.
  • D’autres au contraire préfèrent le classicisme et sont refroidies par les approches mal calibrées, trop enthousiastes et pas dans le ton (pensant souvent qu’il s’agit de phrases toutes faites et maintes fois répétées – ce sur quoi elles n’ont pas forcément tort).

Du coup : à vous de voir, selon ce que votre dit votre instinct, et aussi (et surtout), votre humeur du moment.

  • Il arrivera des moments où vous avez l’énergie d’une chaussette hémiplégique (sale), et où vous aurez du mal à faire preuve de beaucoup de créativité et d’énergie (et là, ça sera difficile d’entretenir une conversation enthousiasmante)
  • Et à d’autres moments, vous serez porté par les dieux, en plein modjo, et votre pêche et votre connerie divine vous aideront à avoir une discussion que ni elle ni vous n’oublierez de sitôt, et qui vous donnera très rapidement envie de vous voir tous les deux.

Pas vraiment de règle, ni de recette, vous n’arriverez jamais à du 100% d’approches réussies (si la discussion « prend » avec une fille sur 5, c’est déjà bien).

Simplement, essayez de ne pas vous mettre la pression, n’hésitez pas à déconner, à rebondir en mode second degré, à partir dans des délires types jeux de rôles si vous la sentez réceptive, et surtout, ajustez votre style en fonction de ses réactions.

… sachant que sur Tinder, il est tellement facile de zapper que vous n’aurez pas trop droit à l’erreur : la plupart des filles se contenteront de vous zapper et de passer au prochain sur leur chopping list.

Quelques petites astuces (valables aussi bien sur Tinder que dans la vraie vie) :

  • La technique du « oui et » pour rebondir plus facilement et fluidifier la conversation
  • Les questions posées par rapport à des détails observés sur ces photos (en dernier recours, parce que ça peut vite faire creepy aussi; d’ailleurs, certains sont partisans de ne carrément pas mentionner ses photos et ce qu’on y voit, ne serait-ce que pour se démarquer des 14 382 gars qui l’auront fait avant vous)
  • Toujours utiles pour accélérer (et faciliter les choses !) : les jeux de rôles, où vous vous inventez un monde où elle et vous avez déjà une histoire de dingue (mais ça ne marche que si elle entre dans le délire, sinon, vous passez pour un fou, attention c’est à double tranchant); et aussi, la familiarité et la connivence
  • Sachez jouer avec votre image, faire preuve d’autodérision et rire de vos défauts – à petite dose, pour montrer que oui, vous êtes totalement à l’aise avec qui vous êtes. Tant que ça n’est pas excessif et dépressif (et que ça ne camoufle pas – mal – une vraie détresse), c’est cool. Mais attention à l’excès, ça devient vite pathétique et agaçant.

Les étrangères sur Tinder

Un truc qui mérite d’être souligné : quand vous tombez sur le profil d’une fille qui est manifestement anglaise ou américaine, il y a fort à parier qu’elle soit en vacances / dans le coin pour quelques jours, et si elle est sur Tinder, c’est a priori pour des rencontres sans prise de tête.

Globalement très vrai avec les ango-saxonnes, peut être un peu moins avec les autres nationalités. Et de toutes manières, faisons attention avec les généralités abusives… Mais il fallait le préciser.

On évite …

(encore une fois)

  1. d’être trop plan plan / premier degré
  2. d’être trop cash en mode « coucou tu veux voir ma bite ? » : même si la fille est là pour trouver son nouveau quatre heure, elle a envie / besoin que vous mettiez les formes et que vous jouiez le jeu des conventions sociales (ne serait-ce que pour qu’elle puisse vérifier que vous n’êtes pas un cas social ou un mec qui découpe les filles en morceaux). Demandez lui son prénom avant de lui envoyer une photo de votre zizi, c’est la moindre des choses :)
  3. de montrer de vilains aspects de vous-même. Ne soyez pas trop critique, trop grinçant ou trop bizarre dans vos réponses. Efforcez vous plutôt d’être léger, dans le lâcher prise, la déconne et l’absence de calcul. Si vous êtes à l’aise, vous la mettrez à l’aise, et ça facilitera les choses.
  4. de trop parler : visez un ratio 50% vous, 50% elle. Posez lui des questions (même stupides) pour la faire réagir et l’impliquer. Demandez lui son avis, faites la parler d’elle, et jouez avec ce qu’elle vous donne. Soyez un entertainer, un divertisseur, le moment cool de sa journée.
  5. de s’éterniser. Tinder est le royaume du zapping et de l’inconstance, encore une fois. Demain, elle vous aura peut être oublié – sauf si vraiment vous avez été magique, auquel cas, elle ne pensera plus qu’à vous et arrêtera de s’intéresser aux autres profils (mais n’y comptez pas trop). Du coup, essayez de marquer des points le plus vite possible, pour pouvoir, dès que son intérêt vous concernant est confirmé, lui proposer d’arrêter de se parler devant un écran, et de se voir en vrai comme des gens normaux.

On évitera aussi de liker des filles beaucoup trop jeunes par rapport à vous : déjà parce qu’elles ne vous likeront probablement pas en retour, et surtout, parce que c’est creepy. Ici comme ailleurs, la règle « si elle a moins de la moitié de mon age + 7 je elle est trop jeune » continue de faire sens. Pas une règle absolue, mais dans la plupart des cas, elle permet d’éviter des situations un peu glauques. Mais chacun fera comme il veut.

On n’oublie pas que …

Tinder n’est qu’une étape, un outil permettant de mettre en face deux personnes, afin de leur permettre de voir si OUI ou NON, elles ont envie de se rencontrer dans la vraie vie.

N’allez pas vous lancer dans une relation épistolaire de 6 mois sur Tinder (les relations amoureuses sur Internet ne sont PAS des relations : tout au plus, un leurre, un échappatoire pour timide et malades des relations).

Votre objectif, dès le début de la conversation, c’est :

  • de lui confirmer qu’effectivement, vous êtes cool et normal
  • que vous avez un cerveau et que vous savez vous en servir (éducation, humour, sociabilité)
  • de la convaincre que vous êtes le type le plus cool et intéressant qu’elle aura croisé aujourd’hui / cette semaine / ever, et qu’un verre avec vous s’impose de toute urgence.

A partir de quoi, vous pouvez tous deux poser votre téléphone et continuer dans la vraie vie, en mode séduction « normale », tout ce dont on parle sur FTS et dans les guides de conseils drague & séduction à longueur de journée

  • Renforcement de l’intérêt mutuel (estime, respect, curiosité, fascination)
  • Création de lien
  • Création de tension (intellectuelle, physique, sexuelle) : petites allusions, taquineries, etc.

Les bases quoi :)

Précision importante : n’ayez pas trop d’attentes vis à vis de Tinder (et de tout autre site de rencontres) si vous n’habitez pas dans (ou à proximité) d’une grande ville.

Si vous habitez en zone rurale et peu peuplée, il y a peu de chances pour que vous trouviez beaucoup de profils intéressants à proximité; et même s’il y en a, vous aurez vite fait le tour et vous aurez vite épuisé le (faible) potentiel de l’application.

Le mot de la fin

Tinder est une bénédiction pour ceux qui veulent faire des rencontres, QUI SAVENT S’EN SERVIR et qui en ont des attentes réalistes et lucides; aussi vrai qu’il décevra probablement ceux dont la beauté est principalement intérieure, qui ne savent pas assez bien se mettre en valeur ou qui ont des attentes démesurées.

Il y a aussi ceux à qui le concept même de rencontre en ligne file des boutons, mais c’est pas le sujet de l’article (et libre à chacun de le tester – ou pas, personne ne vous y oblige)

En tout cas, une chose est sûre : Tinder vous permettra (a priori) d’avoir des occasions avec des filles. Voyez ça comme un complément à toutes les occasions que vous avez dans la vie de tous les jours.

Certaines de ces occasions, si vous ne vous démerdez pas trop mal, se concrétiseront et vous donneront la possibilité de rencontrer ces filles. A partir de quoi, il se passera ce qui doit se passer (ou plus précisément : ce que vous faites en sorte qu’il se passe).

A nouveau, j’insiste, tout est possible, la population sur Tinder est la même que partout ailleurs : vous trouverez des filles en recherche de plans cul, d’autres à la recherche du prince charmant; d’autres, sans attentes particulières, et à l’écoute du feeling qu’elles auront (ou pas) avec vous.

Bref : un outil de plus, très pratique et sympa si vous parvenez à le prendre en mains; et à condition que vous n’ayez pas des attentes déraisonnables et que vous ne basculiez pas dans l’excès, comme ces mecs qui, dans un bar rempli de jolies filles, restent le nez collé à leur écran, ou qui n’osent plus parler aux filles que par écrans interposés.

Have fun ! Et n’oubliez pas, même si la fille parfaite est sur Tinder, la vraie vie se passe dehors, alors branchez-la, vendez-lui du rêve et proposez lui de prendre un verre (puis faites plein de bébés partout).

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.