Conseils séduction

Les hommes, expliqués aux femmes (attention ça va être long)

Dans cet article : la liste de ce que les femmes devraient savoir et avoir compris sur les hommes.

Installez-vous confortablement : je vais essayer de faire le tour de ce que les femmes devraient savoir sur ce qui peut se passer dans la tête d’un homme, et qui peut expliquer leur comportement parfois imprévisible, incompréhensible, voire, insupportable :)

(ou en tout cas, le tour des principaux trucs à savoir);

Bon et évidemment, le fait qu’il existe à peu près autant de modèles de mecs qu’ils existe de modèles de nanas ne va pas contribuer à raccourcir cet article.

Mesdames, si ce que vous lisez ci-dessous vous paraît intelligent, pertinent et un tant soit peu utile, ce serait très gentil de le partager sur les réseaux sociaux, mais aussi, auprès de vos ami(e)s : déjà, parce que ça peut éveiller quelques consciences et dépanner quelques situations, mais aussi, parce qu’on n’est pas contre un peu de bouche à oreille, surtout si les retours sont positifs :)

Prêtes ? Allons-y.

Ce qu’il faut savoir sur les hommes

Plusieurs choses, pour commencer, et qui, une fois intégrées, permettront de mieux comprendre le comportement des hommes que vous serez amenées à rencontrer / cotoyer.

  1. La théorie du bordel intérieur : chaque homme est son propre tumulte

Chaque mec est la somme de son éducation, de ses expériences, rencontres réussies et ratées, de ses craintes, frustrations et déception – mais aussi de tout ce qu’il a réussi.

(notez qu’on pourrait remplacer « mec » par « être humain », soyons clairs là dessus)

Résultat, chaque homme est un cocktail différent des autres ; et c’est son mix intérieur qui gouverne ses réactions, son attitude face à l’incertitude, à la frustration, à la pression … et aux femmes, aux relations, à l’amour (et à tout ce que son parcours l’aura amené à concevoir comme vision et idées sur tout ça).

Bref : chaque mec se cuisine son propre bordel intérieur, et ça joue sur tout le reste.

A vous de vous en rappeler lorsqu’il agira de manière étrange, ou que vous n’arrivez pas à décrypter : ce n’est pas forcément qu’il essaie de jouer avec vous et vos sentiments : c’est peut-être juste qu’il se débat avec les siens.

  1. On est pas tous égaux

Ce bordel intérieur qu’on a tous (et que les femmes ont aussi, j’imagine que ça vous parle un peu ?), certains sont meilleurs que d’autres pour le faire taire et prendre l’ascendant.

D’autres sont moins solides, et ont plus de mal à sortir la tête du torrent d’émotions et de contradictions.

Certains mecs arrivent à sortir plus forts des épreuves de la vie, petites et grandes ; d’autres entretiennent leurs blessures avec une espèce d’affection malsaine, jusqu’à ce que ça s’envenime et que ça fasse naître en eux des émotions glauques et autres croyances / attitudes malsaines envers les femmes et / ou les gens en général.

Certains sont pollués à vie par l’éducation qu’ils ont reçu, par le contexte familial dans lequel ils ont grandis, et par les idées, pas toujours intelligentes, desquelles ils ont été imprégnés, et qui ont servies de fondations pour construire un système leur permettant d’interpréter le monde et ce qui leur arrive

(on parle de paradigme : le décodeur qui nous permet de donner un sens à tout ce qui se passe autour et dans notre vie ; certains ont un décodeur bien réglé ; d’autres ont un décodeur déréglé, qui leur fait tout voir en noir et blanc)

Bref : certains types sont endommagés et il est préférable d’attendre qu’ils aient fait du tri dans leur bordel intérieur avant de les côtoyer. Encore plus, avant de se mettre avec eux et de s’investir personnellement et émotionnellement avec eux.

Se mettre en couple avec une personne toxique, c’est la pire idée que vous puissiez avoir. Mettez votre complexe de l’infirmière au placard : vous ne pourrez pas l’aider, et c’est lui qui vous entrainera au fond. 100% garanti.

Bien plus intelligent de filtrer les toxiques / les instables / les fragiles, pour se concentrer sur les mecs équilibrés.

Ça parait évident à dire, mais combien de femmes sont avec des mecs qui correspondent à cette description ?

En filtrant pour ne vous concentrer que sur les mecs équilibrés, vous vous donnez les moyens d’échapper à la plupart des scénarios catastrophes de votre vie.

Et oui, les mecs équilibrés et bien intentionnés existent : arrêtons les clichés. Ils sont tout autour de vous, simplement, il faut apprendre à moins regarder les torturés.

  1. Nous aussi on flippe

La société dépeint les hommes comme de grand gaillards barbus, sûrs d’eux, un peu cyniques, grandes gueules et solides dans la tempête.

Bon, on l’a vu, en vrai, il y en a un peu pour tous les goûts, du maigrichon bredouillant au bucheron rugbyman.

Reste que, à côté de l’emballage, à l’intérieur, on est pas James Bond 24h sur 24h.

Nous aussi on flippe à l’idée du regard que les autres peuvent poser sur nous. Nous aussi on a peur de se planter, d’être rejetés, moqués, montrés du doigt et blessés (des restes de la jungle cruelle des années collège / lycée sans doute ?).

Parfois (souvent), nos réactions, nos silences, nos fuites peuvent être expliquées par nos craintes intérieures.

Tout comme bon nombre d’ente vous, alors mesdames, un peu d’indulgence, de patience et de psychologie, avant de vous affoler. On a peut être juste besoin d’être rassurés.

  1. Pour nous, pas facile de parler de nos sentiments, encore moins quand ils nous renvoient à nos blessures et faiblesses

La société a fait qu’il est ancré en chacun de nous qu’un homme doit être fort, et que s’il dévoile ses faiblesses, il perd de sa masculinité et de sa respectabilité.

C’est complètement con, mais
– beaucoup de mecs ont ce programme chevillé au cerveau
– beaucoup de filles réagiront effectivement comme ça, sans même le vouloir, parce que c’est programmé en nous tous qu’un mec « pas fort » n’est pas « vraiment » un mec.

Du coup, beaucoup d’hommes s’interdisent inconsciemment de se dévoiler, de tomber le masque et de regarder leurs blessures en face. Encore plus d’en parler. Encore plus quand vous nous posez des questions pour essayer de nous tirer les vers du nez.

On ne fonctionne pas comme ça. Certains mecs arrivent à parler facilement de ce qui les tracasse, et ils sont très forts ; mais la plupart ont du mal à mettre des mots sur leur bordel intérieur, et encore plus, à oser en parler.

Comprenez que nous ne sommes pas codés pour partager nos soucis : nous sommes plus programmés pour « les digérer dans notre coin ».

C’est un très mauvais programme, parce que « digérer ses problèmes dans son coin sans en parler », c’est le meilleur moyen de les glisser sous le tapis et de les laisser pourrir (chose que font beaucoup de gens), mais nous sommes ainsi faits, et ça demande des efforts surhumains à un homme d’apprendre à se confier, parce que sa peur du jugement et du rejet est immense, dans la plupart des cas.

C’est difficile.

  1. On est pas tous matures / sympas / responsables et bienveillants

J’en reviens à l’idée du paradigme, et au fait que certains types ont un décodeur cassé.

Bon, certains mecs sont des trous du cul. Ça, c’est dit.

Dans le sens où ils privilégieront toujours la solution qui leur permet de rester confortables et sans pression, plutôt que celle qui leur paraît prise de tête.

Au détriment du bien-être de l’autre, évidemment.

Ça, c’est valable aussi bien pour les hommes que pour les femmes, donc le seul conseil à donner, c’est qu’il appartient à chacun d’apprendre à repérer les immatures / irresponsables / toxiques pour mieux les éviter.

Certaines personnes aiment avoir du drama dans leur vie, genre montagnes russes, ça leur donne l’impression d’exister à 150% ; mais en vrai, la vie est plus simple et bien plus belle quand on est avec quelqu’un qui nous traite correctement, et qui ne multiplie pas les coups bas.

  1. Certains mecs ont peur des femmes (… voire, les détestent).

Ca, vous le savez probablement déjà. Mais ce que vous ne savez peut être pas, c’est : pourquoi ?

Et bien ce qu’il faut comprendre, c’est que certains gars ont une image d’eux-même si défaillante que toute moquerie, tout rejet leur est une idée insupportable. Ils sont à vif, ils ne supportent plus de ne pas être adulés.

Le moindre regard de travers, le moindre geste, la moindre parole qu’ils pourraient percevoir comme un jugement leur est insupportablement douloureux.

Et bien souvent, pour un homme, le regard qui fait le plus mal, c’est celui des femmes.

Alors ces types fragiles et à vif, quand ils ont l’impression que les femmes les renvoient sans arrêt à leurs faiblesses, blessures et inadéquations, ils en viennent à les détester, car ce sont elles qui leurs rappellent à quel point ils se sentent ratés et mal foutus.

Bien sûr, c’est dans leur tête à 100%, mais ils sont codés comme ça.

Et bien sûr, il faut éviter ce type de mec autant que possible.

7. On doit composer entre nos envies, nos aspirations, et la pression sociale

La pression sociale nous empêche d’être heureux et nous force à faire des choses qu’on n’a pas envie de faire, et de prétendre être quelqu’un qu’on n’a pas envie d’être. J’en parle en détail dans cet article.

Les mecs et le sexe

Les magazines féminins ont bien pris soin de matraquer le cerveau de tout le monde, en assénant l’idée que les mecs ne pensent qu’avec leur cerveau du bas.

Les moins expérimentées (ou celles qui ont eu de mauvaises expériences) y croient peut-être ; mais celles qui ont rencontré suffisamment d’hommes auront sans doute réalisé que c’est parfaitement idiot.

Pour beaucoup de mecs, le désir sexuel est profondément lié à l’attachement qu’ils peuvent avoir pour l’autre ; au sentiment de sécurité (pas de risque d’être jugés) et de confort.

Bref, pour beaucoup de mecs, le sexe n’a rien d’automatique : ils ont besoin que plusieurs facteurs soient présents pour que tout fonctionne bien.

Et à côté de ça, il y a notre côté animal, un petit bout de notre cerveau qui vient des temps anciens de l’Évolution où nous n’étions encore que des reproducteurs / chasseurs, qui nous pousse à retrouver notre instinct de conquérants. Et cette petite lumière clignotante s’allume dès qu’on voit passer un petit cul, de longues jambes, de beaux cheveux.

Ça ne veut pas dire qu’on est tous des viandards infidèles en puissance : juste, on a cet instinct en nous. On a un besoin atavique de sexe et de femmes et de conquêtes, c’est animal.

Certains parviennent à dominer / faire taire cet instinct, et parviennent à se comporter de manière tout à fait civilisée. Certains sont même cérébraux à l’extrême et en arrivent à complètement étouffer leur libido.

(certains sont même tellement dans la culpabilité vis-à-vis de leur part animale qu’ils en viennent à rejeter la sexualité en bloc, OU LES FEMMES, ces viles tentatrices : la psychologie humaine est complexe et pleine d’irrationalités. Encore une fois, il vous appartient d’apprendre à repérer les psychos pour mieux les éviter)

Certains ne parviennent pas à éteindre cette petite lumière clignotant un coin de leur tête, ou ne voient pas l’intérêt, et continuent de se comporter comme des mâles machos en chasse perpétuelle.

D’autres encore savent parfaitement passer de l’un à l’autre : réveiller leur côté animal quand il le faut, et rester maîtres d’eux-même le reste du temps.

On est tous différents.

Mesdames, à vous de décider quel type de profil vous intéresse, pour ça, ça dépend entièrement de vous.

Mais par pitié, soyez cohérentes avec vos choix, et ne nous reprochez pas notre bordel intérieur : on est ainsi faits, et on existe en suffisamment de modèles et réglages pour que vous ayez le choix.

Comment allumer la flamme d’un mec ?

Pour faire exagérément simple :

  • Certains mecs sont excités par votre fragilité / vulnérabilité : ça éveille leur côté dominant / protecteur (voire, prédateur, dans le sens animal du terme, rien de péjoratif).
  • Certains au contraire préfèrent les femmes fatales, petits garçons qu’ils sont restés, et sont excités par les femmes sûres d’elles et de leur pouvoir de séduction : ils aimeront les femmes qui les aguichent (avec subtilité) et leurs laissent entrevoir des moments chauds et sulfureux. Voire, les femmes qui leur laissent soupçonner que ce sont elles qui prendront les choses en mains.

La plupart des mecs sont un mélange de ces deux pôles.

Une chose est sûre : si vous ne lui plaisez pas, il aura du mal à sentir du désir pour vous.

Le queutard sans cervelle existe, mais dans la plupart des cas, le primate est à la retraite, et notre cerveau s’en mêle.

Comment plaire à un mec ?

Plusieurs facteurs peuvent faire qu’un mec se met à vous regarder différemment. Parfois, un seul de ces facteurs suffit ; parfois, il faudra un mix de tout ça.

Chaque mec est différent, chaque mix est différent ; et en plus, ça varie avec le temps et les circonstances.

Principalement, ça dépend de ce qu’il voit / projette en vous : quand il s’intéresse à vous, un mec va commencer à plaquer des scénarios, des fantasmes ; pas seulement sexuels, mais aussi, relationnels. Il va s’imaginer, de manière souvent très peu consciente, des choses possibles avec vous ; et qui vont résonner avec des choses enfouies en lui, souvent profondes : des souvenirs d’enfance idéalisés, etc. Et tout ça va faire que ça va teinter son regard sur vous, et jouer sur son désir et ses sentiments. On est pas loin de la cristallisation de Stendhal.

Et du coup, ça peut tenir à beaucoup de choses :

  • Vos affinités socio-culturelles : c’est ancré en nous, animaux sociaux que nous sommes. Nous sommes programmés pour être à l’aise avec ceux qui nous ressemblent / en lesquels on s’identifie et se projette le plus facilement. Donc les points communs, les références communes, les centres d’intérêt communs, les amis en commun, etc.
  • La promesse de transgression qu’il voit en vous : Cioran a dit « Un moine et un boucher se bagarrent à l’intérieur de chaque désir »; et bien dans le même ordre d’idée, un enfant de coeur et un rebelle se bagarrent à l’intérieur de chaque homme; le souhait de mener une vie réussie, sage et maîtrisée, et l’envie de se brûler les ailes en contournant les règles. Si vous lui donnez l’impression d’être celle avec qui il pourrait aller explorer son côté sombre, et que c’est une tentation qui l’attire, nul doute que vous allez lui plaire. C’est le même ressor intérieur qui fait que les jeunes filles sont fascinées par les rebelles et les mecs borderline.
  • L’impact de votre féminité sur lui : si votre façon de bouger, de rire, de le regarder, de vous remettre les cheveux en place, de vous habiller résonne avec ses cordes sensibles, alors bingo, vous lui plaisez.

Chaque mec a ses propres cordes sensibles : encore une fois, ça tient à tout ce qu’on a accumulé et enfoui depuis la petite enfance.

Aucun homme n’échappe à cela, et n’a de maîtrise là-dessus.

Du coup, c’est difficile pour une femme de savoir à l’avance quelles sont les cordes sensibles du mec à qui elle veut plaire.

Le seul conseil que je puisse vous donner, c’est d’être bien dans votre peau, de cultiver votre aisance sociale, et ça vous amènera à rencontrer naturellement des gens qui sont à l’aise avec qui vous êtes, tout en filtrant les autres.

Et bien sûr, de comprendre les rouages du désir et de la séduction

Comment refroidir un mec ?

Attention, certains mecs sont complètement refroidis quand une femme se montre trop entreprenante.

Pour plusieurs raisons.

Ses insécurités, d’abord.
Si le mec a tendance à nourrir des insécurités, il aura tendance à se sentir mal à l’aise, voire, menacé, voire, indisposé si vous affichez trop de confiance en vous et d’aisance sociale (à son goût). Parce que vous lui renverrez ses difficultés en pleine face.

Ça pourra parfois expliquer qu’un mec ait des mouvements de retrait, qu’ils ne cherchent pas votre compagnie : vous allez « trop vite » pour qu’il puisse suivre, ça le met mal à l’aise.

 Et aussi, parce que ça le déstabilise de voir que vous êtes active
Certains perdent tous leurs moyens (voire, se ferment comme des huîtres) quand ils voient qu’une femme prend trop d’initiatives : ça peut venir de leur système de croyances inconscient qui veut que l’homme soit le « séducteur » et la femme, la « cible » ; ou ça peut venir de leur croyance culturelle qui veulent que la femme « doit se respecter et ne pas se déshonorer en étalant sa féminité ».

  • Le bordel intérieur, et l’intérêt pour vous de bien filtrer les mecs autour de vous, encore une fois

Les mecs et l’engagement, et les relations sérieuses

Chaque mec cherche confusément une femme qui serait un mix idéal entre :

  • la Mère (la sienne et celle de ses hypothétiques enfants);
  • l’Amante (attentive, offerte, libérée et sulfureuse, avec qui explorer les multiples facettes de sa sexualité et de ses désirs enfouis)
  • l’Epouse / Partenaire (capable de l’épauler, de contribuer et de le soutenir en cas de coup dur).

Certains accordent plus d’importance à l’un de ces trois sommets du triangle, mais globalement, il va chercher ces trois traits en vous. Et s’il ne les trouve pas, ça va coincer si vous voulez construire quelque chose de durable avec lui.

*  *  *  *

Et ausi : combien de fois on a pu lire sur les sites de rencontres « Je cherche un homme pour relation sérieuse, ceux qui ne sont intéressés que par les plans cul, passez votre chemin ».

Cette façon de voir les choses trahit le fait que ces femmes ne comprennent pas du tout comment fonctionnent les hommes (et l’émergence d’une relation, en général).

Une relation amoureuse n’est pas SOIT sérieuse, SOIT sexuelle : elle est les deux.

Et souvent, pour un homme, il n’est pas rare que le chemin soit d’abord sexuel, puis sentimental.

Autrement dit, le sexe partagé et toutes les émotions qu’il suscite sert souvent de démarrage à la relation, qui évolue ensuite vers quelque chose de plus profond.

Certains mecs ne veulent pas s’investir et veulent seulement multiplier les chevauchées fantastiques; mais beaucoup d’hommes sont à la recherche d’absolu : une relation à la fois sexuelle, sensuelle, intellectuelle, émotionnelle, sentimentale.

Fermer la porte au sexe en exigeant d’emblée l’engagement émotionnel d’un homme, c’est souvent lui imposer un cheminement qui ne colle pas avec la façon dont les sentiments émergent chez lui.

Donc conseil : au lieu de dicter des règles, prenez peut être le temps de sonder l’homme en face de vous, au lieu de vouloir rapidement lui coller une étiquette « sérieux OU viandard ».

Rappelons aussi que le sexe consenti entre adultes n’a rien de sale, et qu’il vous apportera plus qu’il ne vous coûtera (d’ailleurs, il ne devrait rien vous coûter : si le sexe vous coûte, il y a un problème qui mérite d’être examiné).

Pourquoi un mec fait-il des conneries / des trucs pas cools ?

Les mecs – pas tous non plus – ont montrés qu’ils étaient capable de faire n’importe quoi. Du genre, coucher avec une inconnue alors qu’ils sont en couple avec vous. Ou avec votre meilleure amie.

Ou tout un tas d’autres trucs stupides.

Pourquoi ?

Pour un tas de raison.

  1. Comportement auto destructeur

Certains mecs ont un comportement auto destructeur chevillé au corps, et auront beaucoup de mal à éviter les mises en danger, le genre de geste qui risque de foutre le chaos dans leur vie. Ils n’y peuvent pas grand-chose, ils sont codés comme ça. Une bonne chose serait qu’ils s’en rendent compte, qu’ils réalisent que ça fout la merde dans leur vie et dans celle de leurs proches, et qu’ils aillent voir un psy pour désamorcer ça ; mais peu le feront.

  1. Les insécurités, encore et toujours

Un mec un peu insécure est tiraillé entre l’image qu’il aimerait avoir de lui-même (le mec qu’il aimerait être), et celui qu’il est réellement (ou en tout cas, l’image qu’il a de lui-même).

Et si l’écart qu’il perçoit (ou qu’il s’invente) entre les deux (l’idéal et ce qu’il croit être), il sera parfois difficile pour lui de ne pas essayer de se sonder / de se tester.

Par exemple, s’inscrire sur un site de rencontres en cachette, pour tester / se rassurer sur son pouvoir de séduction. Sur le fait qu’il peut plaire et être remarqué.

La plupart des mecs bien arrivent à maîtriser ces pulsions et ces bouffées d’insécurité, qui les prennent souvent en traître, sans crier gare.

Mais parfois, ça prend le dessus, et ils dérapent.

Ce n’est pas par volonté de vous faire du mal ; ni parce qu’ils sont des connards : c’est une erreur de jugement liée à des failles profondes en eux.

  1. Parce qu’ils sont cons

On en revient aux immatures et irresponsables : certains veulent jouir sans se préoccuper du bien-être de leurs proches.

Là, si vous vous mettez avec un type comme ça, que vous restez avec et qu’il vous en fait baver, vous ne pouvez-vous en prendre qu’à vous-même.

  1. Parce qu’ils sont malveillants

Certains vous feront du mal parce qu’ils VEULENT vous faire du mal. Par vengeance, ou parce qu’ils détestent inconsciemment les femmes.

Là encore, si vous vous mettez avec un type comme ça, que vous restez avec et qu’il vous en fait baver, vous ne pouvez-vous en prendre qu’à vous-même.

Rappelons un truc important : les mecs parfaits n’existent pas, mais les types globalement bien, oui.

  1. Parce qu’ils n’assument pas leurs revirements

Cas typique : le mec qui, soudainement, se met à ne plus donner de nouvelles. A court terme, ça peut être parce qu’il doit gérer des trucs de son côté, et que les hommes ayant du mal à compartimenter, il vous met de côté pendant un moment.

Et si ça dure, c’est peut-être aussi qu’il ne s’intéresse plus autant à vous, et qu’il a du mal à vous le dire, et qu’il préfère faire le mort. Pas très glorieux, mais ça arrive.

Inutile de vous vexer : voyez-y juste le fait qu’il est trop faible pour être courageux et vous dire franchement les choses.

Dans de plus rares cas, certains mecs font ça comme un petit jeu de pouvoir psychologique pour vous déstabiliser, et accroître leur « pouvoir » sur vous ( = la place qu’ils prennent dans votre tête). Red flag, carton rouge : fuyez les sans regret. Les gens normaux ne font pas ça volontairement.

Comment repérer un mec bien ?

Un mec bien :

Est adulte dans sa tête.

Comprendre : responsable, mature, capable de faire des compromis, de sacrifier son confort pour faire ce qui doit être fait. Comme, par exemple, se lever le matin pour aller travailler, et privilégier sa vie de couple aux jeux vidéo. Bref : ce n’est plus un enfant qui compte sur les autres pour le nourrir et faire tourner la baraque.

Est en paix avec lui-même, les autres, et l’image qu’il renvoie

Je ne dis pas qu’il a zéro doutes / zéro angoisses (sinon ce serait probablement un cyborg échappé d’un laboratoire secret) ; je dis qu’il doit avoir désamorcé la plupart de ses insécurités, notamment vis-à-vis des femmes, de son statut d’homme et de mâle, et que globalement, il ne doit plus avoir peur du regard des autres.

Il doit avoir fait la part des choses et avoir réalisé que le regard des autres, ce n’est pas forcément très significatif.

Il n’entretient pas de colère secrète envers les femmes, le féminisme, la société, et tout ce qu’il pourrait être tentant de désigner comme responsable de ses frustrations et blessures narcissiques.

Est globalement bienveillant

C’est compliqué pour tout le monde, les relations sont compliquées, la vie est compliquée, mais globalement, il a à cœur de vous faire le moins de mal possible, et le plus de bien possible.

Il ne se sert pas de vous pour se sentir mieux, pour étancher une soif quelconque à vos dépends ; et s’il doit faire des choses avec vous, c’est en partenariat, pas à vos dépends.

En gardant à l’esprit que tout est compliqué et que chaque homme jongle en permanence entre son côté civilisé, son côté animal et ses insécurités, il fera son maximum pour ne pas vous trahir et vous blesser.

Est honnête sur ses intentions

… ou en tout cas, il fait de son mieux pour ne pas vous balader, et ne pas vous laisser vous faire des films et partir dans la mauvaise direction.

C’est parfois très compliqué de savoir ce qu’on veut, et ce qu’on attend exactement de l’autre ; mais à ce moment-là, il vous le dit, d’une manière ou d’une autre.

Certaines femmes se braquent à l’extrême quand un mec leur dit ou leur fait comprendre qu’il attend quelque chose de différent que ce qu’elles voulaient : c’est la déception qui parle, mais elles devraient leur être reconnaissantes de ne pas leur mentir en leur disant ce qu’elles veulent entendre.

Rappelez-vous que ce n’est pas forcément facile ou naturel pour un mec de dévoiler ses sentiments, surtout s’ils sont confus et difficiles à assumer.

Ne cherche pas à vous façonner à l’image de ses intolérances

Certains mecs ont un tel bordel intérieur (qu’ils appellent parfois « valeurs » pour se donner bonne conscience) qu’ils imposent à leurs compagnes de s’habiller de telle ou telle manière, de ne pas sortir après telle heure, de ne pas voir leurs ami(e)s, etc.

Mesdames, si vous avez un tant soit peu d’amour propre, fuyez ces types comme la peste, ils ne vous rendront jamais heureuses, peu importe ce qu’ils disent ou font à côté. Ce qu’ils veulent, c’est vous tenir en laisse.

Et si vous n’avez pas d’amour propre et que votre désir secret est d’être mise en cage par un homme… le déclic doit venir de vous, mais je vous suggère de méditer sur le fait qu’il est difficile d’être réellement libre et heureuse quand on vit sous la coupe de quelqu’un.

Encore une fois : à vous de filtrer, vous avez le choix ; les mecs bien sont partout, il faut juste apprendre à les distinguer dans la masse.

Pour finir

Voilà, j’ai fait très (trop) long, et je n’ai probablement pas dit le quart de ce qu’il y aurait à dire.

Mais en gros, pour mieux comprendre les mecs, les clés sont :

  • De se rappeler que, pour eux aussi, c’est compliqué
  • Que ça aide énormément de comprendre que chaque mec est différent, et que ça vaut le coup d’essayer d’analyser son comportement (plutôt que raisonner à coup de schémas et de caricatures, chose que font la plupart des gens)
  • Que la plupart jongle entre leur côté civilisé, leur côté animal et leur bordel intérieur, et que certains s’en foutent, quand d’autres essaient de faire de leur mieux
  • Que, si certains sont pourris / endommagés ou juste égoïstes, les mecs bien existent quand même, et qu’il vous appartient d’apprendre à fuir les premiers pour mieux repérer les seconds

Voilà, si cet article vous a paru un tant soit peu intelligent, merci de le faire tourner ! Et bien sûr, n’hésitez pas à réagir dans les commentaires.

J’ajoute que le forum est de loin le meilleur endroit pour demander l’avis et les conseils des membres de FTS, alors n’hésitez pas si vous faites face à des situations compliquées dans votre vie sociale et amoureuse.

A+
FK

Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.

  • mel do borel

    C’est chou ;-) je fais tourner ^^